La langue française

Croupion

Sommaire

  • Définitions du mot croupion
  • Étymologie de « croupion »
  • Phonétique de « croupion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « croupion »
  • Citations contenant le mot « croupion »
  • Traductions du mot « croupion »
  • Synonymes de « croupion »

Définitions du mot croupion

Trésor de la Langue Française informatisé

CROUPION, subst. masc.

A.− Extrémité postérieure du corps des oiseaux, correspondant aux dernières vertèbres (vertèbres sacrées) et supportant les plumes de la queue. Croupion de canard, de colombe, de cygne, de pigeon, de poule. Les plumes du croupion du paon (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 607).Les pies, sautillant sur la terre brune avec leur queue plantée dans leur croupion comme un éventail fermé (Gautier, Fracasse,1863, p. 141).
Loc. fam. La bouche en croupion de poule (Duhamel, Cécile,1938, p. 173).Synon. plus usuel en cul de poule.
Spéc. Croupion de volaille consommable. Synon. bonnet d'évêque, sot-l'y-laisse :
1. ... l'arrière-train de la bête se sépara et se tint debout, le croupion en l'air : c'était le bonnet d'évêque. (...) Clémence répétait, au milieu du bruit, avec insistance : − Monsieur Poisson, écoutez, Monsieur Poisson... Vous me garderez le croupion, n'est-ce-pas! − Ma chère, le croupion vous revient de droit, dit Madame Lerat, de son air discrètement égrillard. Zola, L'Assommoir,1877, p. 577.
B.− P. anal.
1. P. anal. d'aspect, p. plaisant. fam. [En parlant d'une pers.] Derrière, cul. Synon. croupe.Se démettre le croupion (Ac.1798-1878).Elle me montra toutes ses cuisses, des grosses, son croupion (Céline, Mort à crédit,1936, p. 62).Ce contribuable ne songea même jamais à me tâter le croupion (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 216).
Loc. fam. (le mot remplace cul). Se casser, se décarcasser, etc., le croupion. Faire de grands efforts (de réflexion, d'imagination). Lui, c'était un as. Y a pas à tortiller du croupion, i'savait y faire (Barbusse, Feu,1916, p. 36).Il se décarcassait le croupion pour faire faire à sa société une économie de cent sous (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 15).
Rem. Ce sens est attesté ds les princ. dict. du xixeet du xxes., soit sans marque styl. (Ac. 1798, Lar. 19e), soit comme ,,trivial`` (DG), ,,très fam.`` (Ac. 1835-1932, Besch. 1845, Guérin 1892) ou ,,plais.`` (Rob., Lar. Lang. fr.).
2. P. mépris. [En parlant d'un organisme pol. qui ne comprend plus qu'une partie dérisoire des membres de l'organisme préexistant, qui constitue un résidu de cet organisme] .
HIST. Parlement croupion (angl. Rump Parliament). Cf. étymol.Le Parlement vaincu est épuré, n'est plus qu'un Rump, un Parlement croupion (Hist. universelle,t. 3, 1967, p. 210 [encyclop. de la Pléiade]).
P. anal. (littér., avec antéposition expr.) :
2. Le vrai est qu'une Chambre sans mandat et tronquée n'avait aucun droit de disposer de la couronne (...) Il est encore certain que ce croupion de la Chambre des députés, que ces 221, imbus sous Charles X des traditions de la monarchie héréditaire, n'apportaient aucune disposition propre à la monarchie élective; ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 658.
Prononc. et Orth. : [kʀupjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1461 « partie postérieure du bassin de l'homme » (Villon, Test., éd. Rychner et Henry, 921); 2. 1538 « saillie postérieure du corps des oiseaux » (Est., s.v. uropygium); 3. 1838 croupion, parlement croupion, surnom donné par les adversaires de Cromwell au ,,Long Parliament`` anglais après l'épuration forcée de 1648 (Ac. Compl. 1842). Dér. de croupe*; suff. -ion*; le sens 3, calque de l'angl. Rump [Parliament] 1659 ds NED. Fréq. abs. littér. : 52.
DÉR.
Croupionner, verbe intrans.a) [En parlant d'un cheval] Élever la croupe sans ruer. À chaque coup d'éperon, le cheval croupionnait (Hermant ds Lar. Lang. fr.). b) Fam., p. anal. [En parlant d'une pers.] ,,Remuer le derrière en marchant`` (France 1907). [MmeHeaume] taillait ses buis en croupionnant solennellement (H. Bazin, L'Huile sur le feu,1954, p. 135).Rem. La docum. atteste, au sens correspondant à croupionner B, le dér. croupionnade, subst. fém. Elles me font pouffer [ses femmes] avec leurs croupionnades timides (J. de la Varende, Nez-de-Cuir, gentilhomme d'amour, 1936, p. 71). 1reattest. 1858 (Larch. t. 7, p. 468); de croupion, dés. -er.
BBG. − Lew. 1960, p. 311.

Wiktionnaire

Nom commun

croupion \kʁu.pjɔ̃\ masculin

  1. Saillie postérieure des oiseaux.
    • Ils séjournent quelque temps dans nos plaines, riche étape où abonde l’insecte, exclusive nourriture de la plupart ; motte par motte, ils visitent nos champs, où le soc du labourage met alors à découvert dans les sillons une foule de vermisseaux, leur régal ; à ce régime, promptement ils gagnent croupion matelassé de graisse, grenier d’abondance, réserve nutritive pour les fatigues à venir ; enfin, bien pourvus de ce viatique, ils poursuivent leur descente vers le sud, pour se rendre aux pays sans hiver, où l’insecte ne manque jamais : l’Espagne et l’Italie méridionales, les îles de la Méditerranée, l’Afrique. — (Jean-Henri Fabre, Sur le Ventoux. L'Ammophile hérissée. Extrait des Souvenirs entomologiques. Première série, Delagrave, Paris, 1879. Éditions du Mercure de France, 1997, p. 33.)
    • Le croupion d’un poulet, d’un chapon.
  2. (Familier) (Par plaisanterie) Extrémité inférieure de l’échine de l’homme.
    • Le patron a deux ou trois filles, dont deux sont à l'âge de l'amour. Aussi elles ondulent de la taille et du croupion et font des sourires aux clients... — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 132, p. 148, 7 septembre 1927)
  3. (Péjoratif) (En apposition) Qualifie un organisme qui dépend d’un autre.
    • De Gaulle que tant de tempêtes avaient assailli sans jamais l’ébranler, s’évanouit et disparut à la première égratignure que lui fit un parlement-croupion. — (François Mitterrand, Le Coup d’État permanent, 1965)
    • [L’Autriche] Lentement la situation commença à s’arranger, à se stabiliser, et à notre propre étonnement l’incroyable se produisit : cet État croupion continua d’exister et, plus tard, il manifesta même la volonté de défendre son indépendance, quand Hitler vint ravir son âme à ce peuple fidèle, plein d’abnégation et d’une grande vaillance dans la privation. — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 391)
    • Le Parlement croupion mis en place par Cromwell condamna Charles Ier à la décapitation en 1649.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROUPION. n. m.
Extrémité inférieure de l'échine de l'homme. Il est très familier et on ne l'emploie guère que par plaisanterie. Il s'emploie surtout pour les Animaux et spécialement pour les oiseaux. Le croupion d'un poulet, d'un chapon.

Littré (1872-1877)

CROUPION (krou-pi-on) s. m.
  • 1Nom donné à la partie inférieure du tronc des oiseaux, composée des dernières vertèbres dorsales ; éminence qui est au-dessus du coccyx. L'Albanais voulut me régaler d'une de ces poules sans croupion et sans queue, Chateaubriand, Itin. 153.
  • 2Dans les mammifères, la base de la queue.
  • 3Chez l'homme, nom vulgaire de la partie inférieure et postérieure du bassin, formée par le bas du sacrum et par l'os coccyx.
  • 4Dans l'histoire d'Angleterre, nom du long parlement qui fit la guerre à Charles 1er et fut renvoyé par Cromwell.

HISTORIQUE

XVe s. Mais de cela il ne m'en chault, Mes grans deduictz en sont passez ; Plus n'en ay le cropion chault, Villon, Envoi d'une ballade à sa mie.

XVIe s. Deux sergens l'emmenerent, lui donnant du pommeau de la dague dans le croupion pour le faire aller, D'Aubigné, Faen. III, 6. La commissure de l'os sacrum avec le cropion, Paré, IV, 35. Le croupion, nommé os coccyx, est composé de quatre petits osselets, Paré, XIII, 15. Que c'est un miserable soupé, si on n'a saoulé les assistans de cropions de divers oiseaulx, et que le seul bequefigue merite qu'on le mange entier, Montaigne, IV, 282.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CROUPION, s. m. (Ornithologie.) quoiqu’on étende souvent le nom de croupion à la charpente osseuse qui soutient les chairs de la partie postérieure du corps d’un oiseau, on sait que ce nom est proprement dû à un monticule pyramidal qui s’éleve sur le derriere. Ce petit corps, ce croupion proprement dit, a aussi sa charpente osseuse qui soutient les chairs dont sont recouvertes des glandes qui rendent celui de quelques oiseaux un morceau agréable, & qui donne un goût fort, un goût de musc, à celui de quelques autres, comme au croupion des canards.

Les glandes qui entrent pour beaucoup dans sa composition sont destinées à faire la sécrétion d’une liqueur onctueuse ; c’est pour la laisser sortir que le croupion de plusieurs oiseaux a un canal excrétoire très-visible, & que celui de quelques autres en a deux. Les poules & beaucoup d’especes d’oiseaux, soit de leurs classes, soit de classes différentes, n’ont qu’un de ces canaux. Le canal excrétoire des poules est un tuyau charnu qui s’éleve presque perpendiculairement sur le croupion ; sa figure est conique. Il est aisé de se convaincre que ce tuyau est le conduit excrétoire des glandes du croupion ; on n’a qu’à presser avec les doigts les environs de la base des tuyaux charnus, & sur le champ on détermine une liqueur épaisse à monter dans le canal & à sortir par son extrémité. Le tuyau paroît organisé de maniere à pouvoir opérer ce qu’opere la pression des doigts ; à son extérieur il semble composé d’anneaux mis les uns au dessus des autres.

La singularité remarquable des poules sans queue est qu’elles n’ont aucun vestige de croupion ; l’endroit d’où il devroit s’élever, si elles en avoient un, est plus enfoncé que le reste ; c’est une table rase, où on chercheroit inutilement des glandes, & le canal excrétoire qui donne la sortie à la liqueur onctueuse.

L’usage de cette liqueur grasse nous est inconnu ; & tant qu’on ignorera pourquoi il se fait dans nos oreilles une sécrétion d’une matiere cérumineuse & en si petite quantité, on ne se croira pas obligé de rendre raison pourquoi il se fait une sécretion pareille en très-petite quantité d’une matiere oléagineuse sur le croupion des oiseaux. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « croupion »

Composé de croupe et du suffixe -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Croupe ; saintong. courpignon ; Berry, cropion. On trouve crespon (qui d'ailleurs ne peut venir de croupe) avec un sens très analogue à croupion : XIIIe s. Cil point [pique] l'asne del aguillon Par derriere sor le crespon, Ren. 222.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « croupion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croupion krupjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « croupion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croupion »

  • Un cas d’hybridation a été rapporté avec la Paruline à croupion jaune. Techno-Science.net, 🔎 Paruline de Grace - Définition et Explications
  • Alors que la pandémie de coronavirus n’aura peut-être que renforcé la désolante situation d’une institution muée en chambre d’enregistrement croupion, parce que dépourvue d’une authentique représentativité populaire, Martine Wonner, qui se présente d’abord en médecin psychiatre, semble faire exception à ce que beaucoup d’esprits forts et de contestataires considèrent comme une règle immuable. L'Alterpresse68, Entrevue avec Martine Wonner, la députée du Bas-Rhin qui ne marche plus à côté de ses frondes - L'Alterpresse68
  • Si la propriétaire a retrouvé l’une des deux buses, Olorin manque encore à l’appel. « J‘en appelle à votre aide et observation. Si vous voyez la buse encore en liberté ou si vous l’entendez -un son criard et plutôt aigu-, au cours de vos balades ou dans votre jardin, contactez-moi. » Elle ajoute : « Étant des oiseaux plutôt proches de l’humain, il est possible qu’ils viennent réclamer de la nourriture ou de l’attention, car ils me cherchent également. » Celui qui est encore est fuite est le plus jeune : il mesure environ 60 cm, a un plumage brun et roux et un croupion blanc. Il possède aussi une bague d’identification et peut-être encore des liens et bracelets de cuir aux pattes. , Faits-divers - Justice | Savigny: sa buse disparue, elle lance un appel à l’aide
  • A Washington, les artisans du plan Trump se divisent en deux camps. Jared Kushner, gendre du président chargé du dossier, cherche à temporiser, rêvant encore de l’improbable approbation d’un Etat croupion palestinien par les pays du Golfe. A l’inverse, David Friedman, l’ambassadeur américain, pousse pour l’annexion immédiate, déclarant que les Palestiniens auraient leur Etat «quand ceux-ci deviendront Canadiens». Libération.fr, Israël : une complexe partie de poker - Libération
  • Sa gorge est blanche, sa poitrine est striée de taches noires plus ou moins prononcées, ses flancs sont jaunes, et son ventre est blanc. Mais la marque d’identification la plus proéminente est ce qui lui a donné son nom, un croupion* jaune vif. Journaldesvoisins.com, La Paruline à croupion jaune : une migratrice hâtive - Journaldesvoisins.com
  • Il repart de l’autre côté, prend une pompe à vélo, met l’extrémité dans le croupion du poulet, et donne trois ou quatre coups de pompe pour le gonfler. ladepeche.fr, Chez le boucher - ladepeche.fr
  • Confinement ou pas, comme chaque mercredi depuis plus d’un mois, j’ai regardé ‘’Top chef’’. 11e saison, fidèle au poste. Hier soir, on y cuisinait des épluchures ; la semaine dernière, de la crête de coq, des pattes de poulet et du croupion. Parties beaucoup moins nobles que le suprême ou la cuisse mais dans la gastronomie comme ailleurs, la mode est au ‘zéro déchets’ : rien ne se jette, tout se cuisine. France Culture, Où il sera question de pattes de poulet et d'effet rebond

Traductions du mot « croupion »

Langue Traduction
Anglais rump
Espagnol grupa
Italien scamone
Allemand rumpf
Chinois 臀部
Arabe الردف
Portugais alcatra
Russe крестец
Japonais しこり
Basque rump
Corse arruinatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « croupion »

Source : synonymes de croupion sur lebonsynonyme.fr
Partager