La langue française

Croûton

Sommaire

Définitions du mot croûton

Trésor de la Langue Française informatisé

CROÛTON, subst. masc.

A.− [Correspond à croûte A] Morceau de pain.
1. Extrémité d'un pain long, comportant beaucoup de croûte et peu de mie. Préférer le croûton :
1. En parlant, je fourre fébrilement dans un petit panier le croûton d'une miche cassée, des pommes de moisson, une cuisse de poulet que je chipe au plat dressé... Colette, Claudine en ménage,1902, p. 284.
P. ext. Petit morceau de pain sec. Brotteaux qui, en l'an II de la Liberté, vivait de châtaignes et de croûtons de pain (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 154):
2. Retournant les poches, voici ce que l'observateur y eût trouvé de remarquable : un vieux croûton de pain, deux morceaux de sucre, un mélange sordide de brins de tabac noir et de miettes solidifiées de vieille mie de pain... Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 738.
Argot, vieilli. S'ennuyer comme un croûton de pain derrière une malle (Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 122). ,,S'ennuyer énormément `` (Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 122).
2. Au plur. Petits morceaux de pain, frits ou grillés, qui accompagnent ou garnissent certaines préparations culinaires. Épinards, omelettes aux croûtons. Un media noce nous attendait, composé de perdreaux tièdes sur croûtons au pain provençal (L. Daudet, Rech. beau,1932, p. 79).Une bonne soupe avec des croûtons et des navets (Queneau, Pierrot,1942, p. 162).
Rem. Au xixes., croûton désignait un ,,morceau de croûte de pain`` (Ac. 1798-1878); Ac. 1932 atteste le sens de ,,chacune des extrémités d'un pain long``, qui est usuel aujourd'hui et connaît comme synon. région. grignon; le terme quignon s'emploie pour désigner ,,une portion de pain beaucoup plus considérable et généralement un gros morceau de pain`` (Dupré 1972).
B.− [Correspond à croûte C] Au fig., fam. et péj.
1. Personne ignorante arriérée ou routinière. Il [mon oncle] écouta attentivement mes platitudes, et ne m'appela ni butor, ni croûton, ni âne bâté (Fabre, J. Savignac,1863, p. 90).Cf. croûte ex. 5.
2. Tableau de peinture de mauvaise facture; p. méton. mauvais peintre qui ne peint que des croûtes. Synon. vieilli croûtier.Cf. France 1907.Je n'y connais rien, ce n'est pas à moi de décider de qui est ce croûton-là (Proust, Guermantes 2,1921, p. 580).
Rem. La docum. atteste l'adj. dér. croûtonneux. [En parlant d'une peinture] De mauvaise facture. Il y a dans le grand salon du Louvre un tableau (...) ça ne vaut rien (...) c'est figé, c'est croûtonneux (Meilhac, Halévy, Cigale, 1877, III, 12, p. 140).
Prononc. et Orth. : [kʀutɔ ̃]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme crouston; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. [Av. 1596, Vigenère, Delb. Rec. ds DG, sens obscur]; 1. 1669 « extrémité d'un pain, morceau de pain frit » (Widerhold); 2. 1808 « mauvais peintre » (Hautel); 3. 1838 « personne encroûtée dans la routine » (P.-J. Proudhon ds Sainte-Beuve, P.-J. Proudhon, sa vie et sa correspondance, Paris, M. Lévy, 1873, p. 33). Dér. de croûte*; suff. -on1*. Fréq. abs. littér. Croûton : 56. Croûtons : 1. Bbg. Coindreau (R.). Les Fristis-Baille... Vie Lang. 1961, p. 315. − Mat. Louis. Philippe. 1951, p. 145.

Wiktionnaire

Nom commun

croûton \kʁu.tɔ̃\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Chacune des extrémités d’un pain long (aussi nommée quignon). Petit bout de pain dur. (Par extension) Morceau de pain sec, dur, rassis.
    • Comudet, plongeant les deux mains en même temps dans les vastes poches de son paletot sac, tira de l’une quatre œufs durs et de l’autre le croûton d'un pain. — (Maupassant, Boule de suif, 1880)
    • Sur la table il y avait une cruche en terre qui était vide et un vieux croûton de pain tout sec. On ne trouva pas un kopeck ; il n’y avait pas même de linge pour le changer avant de l’enterrer, et quelqu’un donna une chemise. — (Dostoïevski, Humiliés et offensés, 1861, trad. Humbert, 1884)
    • Si Maurice, une heure auparavant, n’avait pas mangé son croûton de pain sous les obus, jamais il n’aurait trouvé la force de faire ce qu’il fit alors. — (Émile Zola, La Débâcle, G. Charpentier et E. Fasquelle, 1892, 2e partie, chap. 5, p. 324)
    • Il me restait un vieux croûton, j’en pris la mie que je pétris avec un peu de gruyère et je lançai ma ligne à l’eau. — (Louis Lemercier de Neuville, Vers de vase : amorces poétiques offertes aux pêcheurs malheureux, Borneman, 1906, p. 46)
  2. (Spécialement) (Cuisine) Petits morceaux de pain frits ou grillés qu’on met dans une omelette, dans une purée, ou qui servent à garnir des plats d’entrée ou d’entremets.
    • Omelette aux croûtons.
    • Mettre des croûtons sur des épinards.
    • Emplissez le puits avec les truffes, saucez légèrement les filets, alternez-les chacun avec un croûton de pain coupé en crête, frit, glacé au pinceau. — (Urbain Dubois, « Filets de bœuf sautés aux truffes », La Cuisine classique : études pratiques, raisonnées et démonstratives de l’école française appliquée au service à la Russe, Dentu, 1868, t. 1, p. 175)
    • Note printanière à vos restes ? Accommodez vos croûtons au Ronron.
  3. (Belgique) (Cuisine) Petit résidu dur ou trop cuit d'une portion de frites s'accumulant au fond du contenant.
    • N. B. : S'emploie généralement au pluriel (« les croûtons », « des croûtons »).
  4. (Figuré) (Injurieux) Personne médiocre, à l’esprit borné, et figée dans ses habitudes (souvent « vieux croûton »).
    • Ce vieux croûton de Boileau vivra autant que qui que ce soit, parce qu’il a su faire ce qu’il a fait. — (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, 13 septembre 1852)
    • Il est surtout défendu à la jeune fille de se désespérer et de songer au suicide... si elle ne peut épouser un beau garçon, un gars cossu, qu’elle veuille bien se résoudre à prendre un vieux croûton, un laideron ou un ramasseur de mégots. — (Anonyme, Contes grivois : la catéchisme des cocottes, v. 1915-1925)

Adjectif

croûton

  1. Relatif aux Croûtes, commune française située dans le département de l’Aube.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROÛTON. n. m.
Chacune des extrémités d'un pain long. Donnez-moi un croûton. Il se dit aussi, en termes de Cuisine, de Petits morceaux de pain frits qu'on met dans une omelette, dans une purée, ou qui servent à garnir des plats d'entrée ou d'entremets. Omelette aux croûtons. Mettre des croûtons sur des épinards. Il se dit figurément de Quelqu'un qui est arriéré et médiocre Ce n'est qu'un croûton, un vieux croûton.

Littré (1872-1877)

CROÛTON (krou-ton) s. m.
  • 1Le bout du pain avant qu'il soit entamé, et aussi un morceau de pain entouré de croûte. Donnez-moi un croûton. Ils veulent absolument qu'on mange un croûton à certains jours, Voltaire, Lettr. Mme du Deffant, 24 avril 1769.
  • 2Petites croûtes grillées ou frites. Purée aux croûtons.
  • 3 Terme de dénigrement. Mauvais peintre. Ce n'est qu'un barbouilleur, un croûton.
  • 4 Populairement. Celui qui est entiché de routine, d'idées arriérées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croûton »

(1669) Composé de croûte et -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Croûte ; Berry, crouston, crousson.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « croûton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croûton krutɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « croûton »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croûton »

  • Même le pain blanc, s'il est rassis, fait des croûtons et perd sa mie. De Anonyme
  • Mathieu Avanzi a recueilli environ 15.000 témoignages partout en France et auprès de populations de tout âge. Les résultats ont été retranscrits dans une carte sur laquelle le clivage est particulièrement marqué entre la France septentrionale, adepte du “croûton” et méridionale, qui utilise principalement le mot “quignon” pour désigner le bout de sa baguette. Le HuffPost, Quignon ou croûton: comment appelez-vous l'extrémité du pain? | Le HuffPost
  • merci pour les vieux "croûtons"! visez vous le "sieur" Pujol? car là c 'est un vrai vieux croûton!!! lindependant.fr, Villeneuve-Minervois : verbalisations en série lors d'une free party partagée par 300 personnes - lindependant.fr
  • Rincez et essorez la mâche et la roquette. Effeuillez les endives rouges, rincez-les et séchez-les. Mélangez la moutarde avec le vinaigre de cidre et 6 c. à soupe d’huile d’olive. Salez et poivrez. Mélangez délicatement les salades, ajoutez les tranches de poitrine fumée et les croûtons, puis le roquefort émietté et les cerneaux de noix concassés. , Salade d’hiver aux croûtons, noix et bacon pour 4 personnes - Recettes Elle à Table
  • Cette délicieuse salade au bacon et aux croûtons ajoutera couleurs et saveurs à notre table des fêtes. Châtelaine, Salade des fêtes au bacon et aux croûtons - Châtelaine

Images d'illustration du mot « croûton »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « croûton »

Langue Traduction
Anglais crouton
Espagnol cuscurro
Italien crostino
Allemand crouton
Chinois 烤面包片
Arabe كروتون
Portugais crouton
Russe гренок для супа
Japonais クルトン
Basque crouton
Corse crouton
Source : Google Translate API

Synonymes de « croûton »

Source : synonymes de croûton sur lebonsynonyme.fr
Partager