La langue française

Crayon

Sommaire

  • Définitions du mot crayon
  • Étymologie de « crayon »
  • Phonétique de « crayon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crayon »
  • Citations contenant le mot « crayon »
  • Images d'illustration du mot « crayon »
  • Traductions du mot « crayon »
  • Synonymes de « crayon »

Définitions du mot « crayon »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAYON1, subst. masc.

Au sing., MINÉR.
A.− En Champagne, ,,terre calcaire légère, perméable, peu profonde, de désagrégation facile, peu évoluée, riche en tous éléments sauf en K2O assimilable`` (Plais.-Caill. 1958).
B.− ,,Marne argileuse et sablonneuse qui se trouve quelquefois dans le sol sous la couche de l'humus (Hatzfeld)`` (Plais.-Caill. 1958).
Rem. Ac. 1798-1932 et la plupart des dict. gén. attestent l'adj. dér. crayonneux, euse. ,,Qui est de la nature du crayon. Pierre crayonneuse; terre crayonneuse`` (Ac. 1798-1932).
Prononc. et Orth. Cf. crayon2. Étymol. et Hist. Voir crayon2et crayonneur.

CRAYON2, subst. masc.

I.− [Matière, objet]
A.− Morceau de minerai tendre, de nature et de coloration variables, servant à tracer des traits, pour écrire ou dessiner; p. méton. bâtonnet de bois renfermant une mine de graphite ou d'argile colorée et destiné au même usage. Crayon gras, crayon de couleur; mine de crayon, trace au crayon; dessiner, noter au crayon. Un coup de crayon à la page 160 (Flaub., Corresp.,1879, p. 228).Les dessins aux trois crayons de Watteau (Goncourt, Journal,1894, p. 683):
1. Et le géographe, ayant ouvert son registre, tailla son crayon. On note d'abord au crayon les récits des explorateurs. On attend, pour noter à l'encre, que l'explorateur ait fourni des preuves. Saint-Exupéry, Le Petit Prince,1943, p. 457.
SYNT. Gros crayon; crayon court, long; crayon dur, léger; crayon effilé, émoussé, fin, bien mal taillé; crayon blanc, bleu, noir, rouge; crayon lithographique; crayon de couleur(s); crayon de pastel, de sanguine; crayon d'ardoise; porte-crayons, taille-crayon; boîte, marchand, rangée de crayons; copeaux, pointe de crayon; ligne, note, trace au crayon; billet, mot, portrait au crayon; tenir un crayon; colorier, dessiner, écrire, griffonner, souligner au crayon.
Rem. On rencontre ds la docum. les syntagmes crayon d'argent, crayon d'or, désignant un porte-mine. Dommage que je n'aie plus mon beau crayon d'argent pour prendre des notes (Audiberti, Femmes Bœuf, 1948, p. 114).
P. ext. Instrument dont on se sert pour faire des traits, semblable à un crayon, mais contenant un réservoir d'encre spéciale.
Crayon à bille. Cf. bille1C.
Crayon-encre. Sur le col droit de sa veste, il avait le numéro marqué au crayon-encre (Giono, Gd troupeau,1931, p. 93).
Crayon(-)feutre. On demande à un crayon feutre qu'il marque, qu'il dure et qu'il ne s'émousse pas avec l'âge (Que choisir?1973, no79, p. 9).
B.− [P. anal. de forme et parfois d'emploi]
1. Bâtonnet ou cylindre moulé d'une substance à passer sur une partie du corps.
a) COSMÉTOLOGIE. Crayon de fard, de rouge à lèvres, crayon à paupières. Éponge à blanc, crayon à sourcils, patte de lièvre, brosses, poudre, houppe (Goncourt, Journal,1860, p. 688).Un adroit maquillage de crayon brun (Colette, Vagab.,1910, p. 154):
2. Toujours se grimer, disait-elle, comme si l'art du comédien ne tenait qu'à des crayons. (...). Oui, je vous donnerai des leçons. Il ne faudra pas grand'chose : un petit trait de bleu, ici, vers la queue du sourcil, et là, dans l'angle des paupières, une belle petite pointe de rouge, pour aviver l'éclat de l'œil. Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 238.
b) MÉD. Crayon anti-migraine au menthol. Crayon au nitrate d'argent, pour détruire les verrues (cf. QuilletMéd.1965, p. 302).Cautérisation avec un crayon d'azotate d'argent (Nelaton, Pathol. chir.,t. 1, 1844, p. 29).
2. Instrument en forme de crayon.
a) BIJOUT. Crayon lapidaire rotatif. Outil employé pour le polissage de pierres précieuses présentant une certaine dureté (d'apr. Metta, Pierres préc., 1960, p. 54).
b) INFORMAT. Crayon émetteur (ou électronique, ou lumineux). ,,Dispositif en forme de crayon permettant la communication directe entre l'opérateur et l'ordinateur, par l'intermédiaire d'un écran cathodique`` (Informat. 1972).
3. Arg. [En parlant de parties du corps]
Au sing., vx. Membre viril (d'apr. Esn. 1966).
Au plur.
Jambes (d'apr. Esn. 1966). Avoir les crayons mal attachés. Avoir les jambes faibles. SP. Casser les crayons. Frapper les jambes de l'adversaire avec les pieds (d'apr. Carabelli, [Lang. sportif (football)]).
Cheveux. Léa (...) refoula une mèche de ses crayons qui lui retombait sur l'œil (Le Breton, Razzia,1954, p. 132).
II.− P. méton.
A.− Domaine des arts graphiques
1. Fait, art, manière de dessiner au crayon. Remarquable et remarquée surtout pour le talent, la facilité et l'abondance de son crayon (Sand, Hist. vie,t. 3, 1855, p. 101).Ces choses échappent au crayon, et presque au discours (Alain, Propos,1921, p. 223).
[Avec un adj. qualificatif] Le puissant crayon d'Honoré Daumier (A. France, Pt Pierre,1918, p. 205):
3. C'est aussi là le fait de plus d'un barbouilleur Que les faveurs des sots encourageant à peindre; Au juste, au naturel ne pouvant pas atteindre, Ils recherchent l'effet, et leur crayon outré Tombe dans le bizarre ou dans l'exagéré. Barbier, Satires,Le Secret de bien des gens, 1865, p. 51.
2. Dessin au crayon. Exécuter un crayon. Les crayons du XVIesiècle (Goncourt, Journal,1889, p. 1053).Un admirable crayon aux trois couleurs (Barrès, Cahiers,t. 2, 1899-1901, p. 187).Le crayon qui la représente aux environs de la cinquantaine (A. France, Génie lat.,1909, p. 18).
P. ext. Esquisse (au crayon ou à la plume). Elle fit elle-même à la plume plusieurs autres crayons semblables (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 3, 1921, p. 582):
4. La confidence des dessins qui constituent les étapes successives d'une œuvre en gestation permettra de prendre Ingres sur le fait. Pour exécuter Raphaël et la Fornarina, il part d'abord de la Nature. Un premier crayon, resté inédit, je crois, et qui est au musée de Berne, le montre plein de docilité en face d'elle, afin de la mettre en confiance et de la mieux capter. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 79.
3. Vieilli. [En parlant de pers.] Dessinateur au crayon. Ces insupportables festons dus à la stérile fécondité des crayons de cette époque (Balzac, Double fam.,1830, p. 215).Daumier, le crayon-dieu de l'endroit (Goncourt, Journal,1862, p. 1170).
B.− P. anal., domaine de l'expression littér.
1. Manière d'écrire, style d'un écrivain. Synon. plume.Le grave Fleury lui-même (...) semble retrouver quelquefois les crayons d'Homère et la grâce naïve des scènes de l'Odyssée (Fontanes, Œuvres,Maison rust., 1821, p. 234):
5. Pourquoi, découragé par vos divins tableaux [de peintres italiens], Ai-je, enfant paresseux, jeté là mes pinceaux, Et pris pour vous fixer le crayon du poète, Beaux rêves... Gautier, Poésies,1872, p. 221.
[En association avec des termes très proches, sémantiquement] :
6. Il [Tallemant] a le crayon rouge, heurté, brusque et expressif de nos vieux dessinateurs qui logeaient près des Halles. Il a le croquis parlant. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 12, 1851-62, p. 186.
2. Description, présentation faite à grands traits. Un premier crayon. Synon. ébauche, esquisse.Cette vieille société dont je viens d'essayer un crayon (Renan, Souv. enfance,1883, p. 119).Il en vient à composer (...) un premier crayon de lui-même et sa première apologie dans la longue série de ses portraits (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 141):
7. Les crayons d'un Sainte-Beuve vont moins loin dans l'analyse. Embarrassés d'anecdotes, compliqués des goûts de l'auteur lui-même, les portraits des Lundis ne valent pas, comme témoignage sur l'humanité morte, ces pastels de La Tour, où rien n'existe qui ne soit significatif. Barrès, Huit jours chez Monsieur Renan,1888, p. 114.
C.− Arg. [P. réf. à certains usages spéc. du crayon]
1. Inscription d'une dette au crayon, d'où crédit. Obtenir, refuser le crayon; pas de crayon! Aucun des joueurs présents n'aimait accorder de crédit. Cependant (...) les gros perdants obtiennent toujours du crayon (Le Breton, Rififi,1953, p. 14).
2. Vieilli. [P. allus. au crayon porté continuellement pour prendre la cote] Commis d'agent de change (d'apr. France 1907). Intelligent (...) un des malins crayons de la coulisse, Luzy n'avait pas le grand flair de Blancheron (E. de Goncourt, Faustin,1882, p. 61)
Rem. On rencontre, chez Huysmans, le dér. crayonniste, subst. masc. Dessinateur. M. Rops (...) est le seul qui, dans la plèbe des crayonnistes, soit apte à formuler les synthèses du frontispice dont il demeure l'unique maître (Certains, Paris, Grès, 1907, p. 104). Le mot est considéré par M. Cressot (La phrase et le vocabulaire de J.-K. Huysmans, Paris, Droz, 1938, p. 251), comme un néol. Guérin 1892, Lar. 19e-20eet Quillet 1965 attestent aussi le mot au sens de « marchand de crayons ».
Prononc. et Orth. : [kʀ εjɔ ̃]. Dub. transcrit [kʀe-]; cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, mais non Nod. 1844, Besch. 1845, Fél. 1851, Littré, DG, ni Pt Rob., Pt Lar. 1968, Warn. 1968 et Lar. Lang. fr. Enq. : /krejõ/ Attesté ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1528 creon « bâtonnet de matière plus ou moins tendre avec lequel on trace ou dessine » (Compte des menus plaisirs du roi, fo28 vods Gay); 1580 crayon (B. Palissy, Discours admirables, éd. A. France, Œuvres complètes, p. 427 ds IGLF); b) 1833 « bâtonnet de matière médicamenteuse » (Transactions médicales, XI, janv., 213-4 ds Quem. Fichier); 2. a) 1554 creon « esquisse, dessin » (Thevet, Cosmographie du Levant, p. 150 ds Gdf. Compl.); 1602 crayon (Journal de Jean Héroard sur la jeunesse et l'enfance de Louis XIII, éd. E. Soulié et E. de Bathélemy, 1, p. 18); b) av. 1615 « esquisse, projet (d'une œuvre de l'esprit) » (E. Pasquier, Recherches de la France, Paris et Orléans, 1665, p. 390 et p. 848 ds IGLF); 3. 1580-95 « style, manière » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, I, XXXII, p. 254). Dér. de craie*, cette manière étant utilisée en bâtonnets pour tracer et dessiner; suff. -on1*; le dimin. croion est déjà attesté en a. fr. (1309, Revenus des terres de l'Art., Arch. KK 394, fo20 ds Gdf.) pour désigner la craie ou des matériaux semblables et crayon est sans doute une spécialisation de sens de ce terme.
STAT. − Crayon1 et 2. Fréq. abs. littér. : 1 049. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 827, b) 1 500; xxes. : a) 1 682, b) 1 939.
BBG. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 61 − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 268. Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Nom commun

crayon \kʁɛ.jɔ̃\ masculin

  1. (Technique) Morceau de bois cylindrique fin contenant une mine en son centre, taillé afin d’obtenir une pointe à l’extrémité et qui permet de dessiner, colorier ou écrire avec la main.
    • Auphan, qui siégeait devant nous, m’en montra même un qui n’était pas en bois ! La mine, très épaisse, était entourée d’un étroit ruban de papier, qui en faisait le tour suivant une savante spirale. Quand la mine se cassait, il suffisait de dérouler quelques centimètres de ruban, et le crayon était taillé ! — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 322)
    • Il tenait un crayon rouge entre ses doigts, un de ces crayons dits de miroitier, à la mine si épaisse et grasse qu’on les entoure de papier et qui se défont comme on pèle une orange. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 153)
    • J'ai pris mes livres à colorier, mes livres à raconter, mes feuilles à dessiner, tous mes crayons, toutes mes gommes, tous mes taille-crayons, tous mes marqueurs. — (Jacques Henrard, Cinq ans et des cadeaux, Éditions L’Age d’Homme, 1993, page 53)
  2. (Vieilli) Mine ou toute autre matière colorée propre à dessiner (sans sa gangue de bois).
    • Par le terme « crayon », nous désignons tous les instruments graphiques : feutre, crayon de papier, crayon de couleur, pastel, pinceau, craie, etc. — (Agnès Daubricourt, Jeux d'éveil à l'écriture, Éditions Eyrolles, 2011, page 97)
  3. (En particulier) (Cosmétologie) Petite barre de produit cosmétique solide.
    • Elle achetait les onguents, des pots de fard, des crayons, qui traînaient sur tous les meubles, avec des houppettes de poudre de riz et des flacons d’odeur. Ses journées, elle les passait, devant sa glace, à se maquiller, à se contempler, […]. — (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Les crayons pour les lèvres sont destinés soit à empêcher celles-ci de gercer, soit à leur donner un éclat spécial. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 131)
  4. (Géologie) Marne argileuse et sablonneuse.
  5. (Cycle du combustible nucléaire) (Par analogie) Tube de faible diamètre, fermé à ses deux extrémités, constituant du cœur d’un réacteur nucléaire quand il contient une matière fissile, fertile ou absorbante.
    • Les pastilles sont enfilées dans des tubes en métal de 4 m de long dont les extrémités sont bouchées, pour constituer ce que l'on appelle des crayons. Ces crayons sont regroupés par lots dans des assemblages combustibles. Ces assemblages sont placés dans le cœur du réacteur pour le faire fonctionner. — (Site d’EDF, page pédagogique sur l’uranium (66 lien))
  6. (Par extension) Manière de dessiner ou manière dont une chose est dessinée.
    • L’aspect étrange que présentait cette réunion d’aventuriers aux traits sombres, […], offrait un tableau digne du crayon satirique de Callot, …. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  7. (Par extension) Tout dessin fait au crayon.
    • Les crayons de cet artiste sont très estimés. - Il a fait le crayon d’un tel.
    • La ressemblance d'une figure oubliée depuis des années se dessinait désormais avec une netteté singulière ; c'était un crayon qui se faisait peinture ... — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Il n’y a pas un endroit large comme la main, dans cet immense vaisseau, qui ne soit fleuri, damassé, feuillé, guilloché, touffu comme un cœur de chou ; il y aurait de quoi faire perdre la tête à qui voudrait en tirer un crayon exact. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  8. (Par extension) Portrait.
    • Vous nous avez fait un fidèle crayon de cet homme-là.
  9. Esquisse, ébauche d’un tableau.
    • Il n’a pas encore commencé ce tableau, il n’en a fait que le crayon.
  10. (Par analogie) (Soutenu) Premier jet d'une idée.
    • Cette pièce n’est pas achevée, ce n’est encore qu’un crayon imparfait. - Je ne vous ai tracé qu’un léger crayon des événements qui précédèrent cette époque.
    • Par la souplesse de son rythme, la netteté de sa langue et la mélancolie de ses plaintes, Rutebœuf est déjà un premier crayon de Villon. — (Jean Calvet, Manuel illustré d'histoire de la littérature française, J. de Gigord, 1951, page 44)
  11. (Argot) Jambe.
    • Je me suis emmêlé les crayons, je me suis ramassé.
  12. (Argot) (au pluriel) Main.
    • — Allez on met les adjas. Donne ta paluche.
      — Ma quoi ?
      — Tes crayons. Tes torcheculs. Oh, ta pogne, quoi.
      — (Boris Vian, Le Chasseur français, 1955. Le Livre de Poche, 2008, page 210)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAYON. n. m.
Petit morceau de pierre de mine, ou de quelque autre matière colorée propre à dessiner. Crayon noir, blanc, bleu. Crayon de sanguine. Crayon de charbon. Crayon de pastel. Crayon mou, crayon dur, crayon gras. Il se dit également d'une Petite baguette de bois ou de métal, qui renferme un crayon de mine de plomb ou autre, et dont on se sert pour tracer, marquer, écrire, etc. Une note écrite au crayon. Tailler un crayon. Portrait au crayon. Donner quelques coups de crayon. Une boîte de crayons de couleur. Il signifie figurément Manière de dessiner ou Manière dont une chose est dessinée. Un crayon facile, ferme, large. Il se dit, par extension, de Tout dessin fait au crayon, et particulièrement d'un Portrait fait de cette manière. Les crayons de cet artiste sont très estimés. Il a fait le crayon d'un tel. Il signifie aussi figurément Description qu'on fait de quelque personne. Vous nous avez fait un fidèle crayon de cet homme-là. Il désigne encore la Première idée ou le premier dessin d'un tableau, qu'on trace avec du crayon. Il n'a pas encore commencé ce tableau, il n'en a fait qu'un crayon, que le crayon. Crayon grossier. Léger crayon. Il se dit figurément, dans un sens analogue, en parlant des Ouvrages de l'esprit. Cette pièce n'est pas achevée, ce n'est encore qu'un crayon, qu'un premier crayon, qu'un crayon imparfait, qu'un faible crayon. Je ne vous ai tracé qu'un léger crayon des événements qui précédèrent cette époque.

Littré (1872-1877)

CRAYON (krè-ion) s. m.
  • 1Petit morceau de minerai, propre à écrire ou à dessiner. Crayon noir, blanc Si au milieu des tableaux de Rubens ou de Paul Veronèse, quelqu'un venait placer ses dessins au crayon, n'aurait-il pas tort de s'égaler à ces maîtres ? Voltaire, Brutus, Préface. Le grand coloriste [Rubens] perdait sa palette quand il retrouvait son crayon, Chateaubriand, Italie, 44.

    Fig. Muses, pour le tracer, cherchez tous vos crayons, Boileau, Épît. IV. La nature aujourd'hui de ses propres crayons Vient d'armer une main qu'éclairent ses rayons, Chénier, 152.

    Le crayon d'un censeur, d'un critique, la note critique qu'il met à un passage. [Un censeur]… dont le crayon sûr d'abord aille chercher L'endroit que l'on sent faible et qu'on se veut cacher, Boileau, Art p. IV.

  • 2Petite baguette de bois ou de métal garnie d'un crayon ; le bois généralement employé pour la confection de ces crayons est celui du genévrier virginien ou genévrier rouge, dit aussi cèdre rouge.
  • 3La manière d'un dessinateur. Cela est d'un crayon large, d'un crayon aisé.
  • 4Tout dessin fait au crayon. Il pourra se délasser l'esprit et se réjouir les yeux, sur les crayons que vous lui mettrez entre les mains, Guez de Balzac, Avis écrit.

    Portrait fait au crayon. Il a fait le crayon d'un tel.

  • 5La description qu'on fait de quelque personne. Vous nous avez bien dépeint cet homme-là ; vous nous en avez fait un fidèle crayon. Quelqu'un n'a-t-il point vu Comme on dessine sur nature ? On vous campe une créature. Une Ève ou quelque Adam ; j'entends un objet nu ; Puis force gens, assis comme notre bergère, Font un crayon conforme à cet original, La Fontaine, Cas.
  • 6La première idée, la première esquisse d'un tableau qui se fait au crayon.

    Fig. Esquisse, en parlant des écrits et des discours. Sans pouvoir exprimer par tant d'horribles traits Qu'un crayon imparfait de leur sanglante paix, Corneille, Cinna, I, 3. Ce n'est ici qu'un simple crayon, un petit impromptu dont le roi a voulu se faire un divertissement, Molière, l'Am. méd. Préf. On n'apporte point à ces mémoires ni le savoir, ni l'esprit, ni la méditation qu'il faudrait pour en tracer même un crayon imparfait, Pellisson, Mém. pour les gens de lettres, p. 71. Les connaissances humaines ne sont qu'un crayon imparfait de la science de ces esprits, Bossuet, Démons, 1. Vous trouverez dans ma description un léger crayon de leurs mœurs, Rousseau, Hél. I, 23.

  • 7 Terme de géologie. Sorte de marne, où domine l'argile et le sable, qui se trouve sous la couche de l'humus.

    Terre dure et de culture difficile.

HISTORIQUE

XVIe s. Soit dit pour un craion [esquisse] de la cour, D'Aubigné, Hist. II, 183. Et pour mettre la derniere main à ce très excellent creon, elle n'avoit pas encores saeze ans accomplis, Carloix, III, 7. Quoique la varieté et discordance continuelle des evenements les rejecte de coing en coing et d'Orient en Occident, ils ne laissent de suyvre pourtant leur esteuf, et de mesme creon peindre le blanc et le noir, Montaigne, I, 248. Dites moy pourquoi c'est qu'on vous represente, vous autres messieurs les avocats, sous le creon des harpies ; cela ne nous certifie chose autre, sinon que vous aimez fort la grippe, Contes de CHOLIÈRES, f° 82, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRAYON. Ajoutez : - REM. J. J. Rousseau, Confess. VIII, a dit : " Je lui lus la prosopopée de Fabius écrite en crayon sous un chêne. " On dit plutôt aujourd'hui : au crayon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CRAYON, voyez Craion ou Craiyon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « crayon »

 Dérivé de craie avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Craie ; saintong. créon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crayon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crayon krɛjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « crayon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crayon »

  • Ce qui manque avec l'ordinateur c'est de mâchouiller le bout du crayon. De Anonyme
  • Le crayon de Dieu lui-même n'est pas sans gomme. De Aimé Césaire / Une saison au Congo
  • On peut tout faire avec un dictionnaire, un papier et un crayon. Comparer. Relier. Découvrir. De Jacques Folch-Ribas / Le Greffon
  • Etre écrivain, c’est errer dans l’espace avec un crayon. De Pascal Quignard / A Mi-mots
  • L’informatique n’est qu’un outil, comme un pinceau ou un crayon. De Griffo / Evene.fr - Novembre 2006
  • Il en est de la pointe de l'esprit comme d'un crayon, il faut recommencer à le tailler sans cesse. De Charles-Augustin Sainte-Beuve
  • Un enfant, un professeur, un livre, un crayon peuvent changer le monde. De Malala Yousafzai / Discours aux Nations Unies, 12 juillet 2013
  • Une guerre est déclarée, en France. Quand vous avez un crayon, on vous tue. De Jeannette Bougrab / BFM TV, 8 janvier 2015
  • Que tu lui donnes un crayon Et l’enfant bâtit sa maison. De Claude Nougaro / Sa maison
  • Se tromper est humain, mais lorsque la gomme s’use plus vite que le crayon, c’est qu’on exagère. De Josh Jenkins
  • Etre dans son lit serait une expérience à la fois parfaite et sublime si l'on pouvait avoir un crayon assez long pour dessiner sur le plafond. De Gilbert Keith Chesterton
  • Des filles commencent à émerger... C'est difficile à expliquer, mais leur coup de crayon a quelque chose de féminin, une forme de douceur. De Cabu / interview de A Nous du 27 janvier 2014
  • Ce qui est merveilleux dans l'esprit Charlie Hebdo est la grande puissance du dessin de presse, où en trois coups de crayon, des personnes arrivent à faire comprendre des idées complexes. De François Bourgeon / Lefigaro.fr, 8 janvier 2015
  • Ce qu'aucun oeil humain n'est capable d'attraper, aucun crayon, pinceau, plume de fixer, ta caméra l'attrape sans savoir ce que c'est et le fixe avec l'indifférence scrupuleuse d'une machine. De Robert Bresson / Notes sur le cinématographe
  • Les meilleurs traits sont des traits de crayon. De Pierre Baillargeon / Commerce
  • Il vient en effet d'acquérir 11 plateaux du « crayon », ainsi que 60 places de parking. Construite en 1977, cette tour de 32 étages qui accueille 78.200 mètres carrés de bureaux ainsi qu'un hôtel et un restaurant sur ses 7 derniers étages était à l'origine propriété du Crédit Lyonnais. Elle est désormais détenue par LCL aux côtés de la foncière Algonquin France, propriétaire des murs de l'hôtel, de La Française AM spécialiste de la gestion d'actifs et donc de DCB International. Le promoteur ne communique pas le montant de cette opération qu'il a intégralement financée par un pool bancaire constitué de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et du Crédit Agricole Centre-Est. Ces 11 étages de bureaux vont être réhabilités, notamment désamiantés, avant d'être remis en location ou à la vente. La commercialisation vient d'ailleurs de débuter. Les Echos, Une partie de la tour « crayon » de Lyon rachetée par DCB International | Les Echos
  • Un taille-crayon est un appareil utilisé pour affiner un point d’écriture de crayons en déchiquetant sa surface usée. Dans le scénario actuel, le consumérisme se développe et la durée de vie des produits diminue. Le défi majeur pour les acteurs du marché du taille-crayon est l’analyse approfondie de la préférence du consommateur et du groupe d’utilisateurs cible potentiel. Instant Interview, Excellente croissance de Taille-crayon marchés 2020: principaux acteurs clés – Bostitch Office, Baumgartens, Elmers, Faber-Castell – Instant Interview
  • Tous les acteurs clés des cinquante dernières années sont là, les vedettes comme les politiciens, grimaçants ou souriants, saisis sur le papier, sous toutes leurs coutures, par le crayon minutieux et corrosif de Serge Chapleau, de l’hebdomadaire Perspectives des années 1970 aux pages de La Presse +, où il continue de dessiner aujourd’hui. Le Devoir, Le crayon corrosif du caricaturiste Serge Chapleau | Le Devoir
  • L’atelier de vendredi 3 juillet 2020, propose de réaliser un flipbook, un ensemble de dessins, presque identique, évolutif, qui lorsqu’on les fait défiler à une certaine vitesse permet de leur donner du mouvement et d’en faire une sorte de petit film. Il faut une feuille de papier découpé en 6 morceaux égaux, un crayon à papier, une agrafeuse et des crayons de couleur ou feutre. Vous pouvez réaliser un flipbook sur le sujet de votre choix.  www.lechorepublicain.fr, L'expo connectée de l'ar[T]senal de Dreux : participez à l'oeuvre de Louisa Raddatz - Dreux (28100)
  • Je suis vraiment excité par cette fonctionnalité. Il y a de nombreuses fois où j’utilise un stylet et j’aimerais continuer à le faire, au lieu d’avoir à appuyer sur le clavier physique ou sur le clavier à l’écran. Cependant, je n’utilise pas de crayon Apple – j’ai un crayon Logitech. J’espère que cette fonctionnalité fonctionnera avec des produits tiers. J’ai contacté Logitech pour lui demander. Breakingnews.fr, Le crayon Apple devient encore plus utile avec Scribble pour iPad

Images d'illustration du mot « crayon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « crayon »

Langue Traduction
Anglais pencil
Espagnol lápiz
Italien matita
Allemand bleistift
Chinois 铅笔
Arabe قلم
Portugais lápis
Russe карандаш
Japonais 鉛筆
Basque arkatza
Corse lapis
Source : Google Translate API

Synonymes de « crayon »

Source : synonymes de crayon sur lebonsynonyme.fr
Partager