La langue française

Fusain

Définitions du mot « fusain »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUSAIN, subst. masc.

A.− Arbrisseau ornemental, originaire du Japon, à feuilles sombres et luisantes et à fruits rouges carrés (dit aussi bonnet* de prêtre, bonnet* carré). Allées, buissons, haies, massifs de fusains; tailler des fusains. Tout un coin d'ordures embarrassé de vieux seaux et de terrines fendues, où verdissait dans une marmite un maigre fusain (Zola, Nana,1880, p. 1262).Le parfum des buis et des fusains mouillés monta du jardin (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 357).
B.− P. méton. Bois carbonisé et friable d'une espèce de fusain, utilisé pour dessiner. Morceau, crayon de fusain; croquis, dessin, esquisse, étude, portrait au fusain. Un trait de sanguine ou de fusain a fixé des mouvements de tendresse (Goncourt, Journal,1892, p. 259).Tout le long du jour elle a les poches et la bouche pleines de bois de crayons, de gomme noire et infecte, de fusain et de papier buvard rose (Colette, Cl. école,1900, p. 32):
1. ... je suis tout heureux et très fier de ce que vous voulez bien penser des choses que j'appelle mes dessins à la plume. J'ai fini par y mêler du crayon, du fusain, de la sépia, du charbon, de la suie et toutes sortes de mixtures bizarres qui arrivent à rendre à peu près ce que j'ai dans l'œil et surtout dans l'esprit. Hugo, Corresp.,1860, p. 334.
P. appos. Crayon fusain.
1. P. méton. Dessin au fusain. Chacun avait apporté quelque cadeau : (...) Burrieu une aquarelle, Sombaz sa propre caricature, et Pellerin un fusain (Flaub., Éduc. sent.,t. 1, 1869, p. 104).Carrière a vu ces toiles-là, et les grandes sanguines (...) et les profonds fusains où les formes enfantines et maternelles se pénètrent (Faure, Hist. art,1921, p. 222).Mmede Fontanin exposait jadis les premiers fusains de son fils (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 363).
P. méton., domaine de l'expression artistique.Manière de dessiner, de peindre; p. anal. manière d'écrire. Il ne faut pas se laisser charmer par Marie Laurencin tant que ce ne sera que du fusain, de la littérature et pas de peinture (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1909, p. 99):
2. Nous [parlons] (...) de nos amis et de nos pères en littérature. (...) nous allons au prince De Ligne, léger, si vif, si français : « C'est un dessin au fusain rosé », dit Saint-Victor. Et de reconnaître avec moi, que ce style du prince De Ligne est (...) l'élégance même de l'homme au bout de sa plume. Goncourt, Journal,1858, p. 532.
2. P. anal., GÉOL. L'un des constituants du charbon présentant un aspect mat et poussiéreux. Cette substance (...) appelée fusain (...) n'est (...) que du charbon de bois (...) elle provient soit de fougères arborescentes, soit de sigillaires et de cordaïtes (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 1307).
REM. 1.
Fusinage, subst. masc.Dessin, esquisse au fusain. Nous avons vu un Japonais, debout devant une table, sans l'aide d'un fusinage, d'un crayonnage, attaquer du premier coup (...) avec un pinceau (E. de Goncourt, Mais. artiste,1881, p. 355).P. métaph. Le vague fusinage de notre roman (Goncourt, Journal,1862ds Fuch, Lex. Journal Goncourt, 1912).
2.
Fusiner, verbe trans.Dessiner, esquisser au fusain. Hébert fait le portrait de la princesse, que nous lui avions vu fusiner avant de partir (Goncourt, Journal,1867, p. 374).Il [Anatole] montra une tête à grand chapeau fusinée sur le mur (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 283).P. compar. ou p. métaph. Le chef d'orchestre (...) paraît, de son bâton brandi, fusiner à grands traits les contours de la féérie sonore (Mauclair, Relig. mus.,1928, p. 3).
Prononc. et Orth. : [fyzε ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Var. fusin ds Fér. 1768; cf. aussi Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 163 et Zola, T. Raquin, 1867, p. 171. Étymol. et Hist. 1. 1180-90 bot. (Al. de Paris, Alexandre, branche II, 30, vers 613, éd. Elliot Monographs, t. 2, p. 87); 2. a) 1704 arts graph. « charbon fait avec le fusain, dont on se sert pour dessiner » (Trév.); b) 1853 « dessin fait au fusain » (Delacroix, Journal, p. 131). D'un b. lat. *fusago, fusaginis « id. », dér. de fusus (fuseau*) l'arbre étant ainsi nommé parce que son bois dur sert à faire des fuseaux. Lat. médiév. fusenus (av. 1150 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 102.
DÉR.
Fusainiste ou fusiniste, subst. masc.Artiste qui dessine au fusain. Au fond, le vrai talent de Millet, c'est d'être un fusiniste, un dessinateur au crayon noir avec des rehauts de pastel, le dessinateur styliste de LA BATTEUSE DE BEURRE et d'autres dessins (Goncourt, Journal,1889, p. 985).Fusainniste, c'est fusainiste, lequel tend à fuséniste, lequel était destiné à devenir fusiniste (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 128).[fyzεnist], [-ze-]. Var. fusiniste [fyzinist] ds Littré, Pt Rob., Lar. Lang. fr. 1reattest. 1877, 28 févr. (Bergerat ds J. officiel, p. 6198 a ds Littré Suppl.); de fusain, suff. -iste*.

fusain « 1. arbre ou arbrisseau ornemental. 2. charbon friable fait à partir du bois de fusain dont on se sert pour dessiner »

Wiktionnaire

Nom commun

fusain \fy.zɛ̃\ masculin

  1. (Botanique) Arbrisseau ornemental, à feuilles elliptiques à ovales ou lancéolées et acuminées, aux fleurs à quatre pétales, et dont les fruits sont des capsules ressemblant à des baies, lobées, de couleur rose à rouge.
    • Les fusains sont cultivés comme plantes d’ornement.
    • Massif de fusains.
    • Tout un coin d’ordures embarrassé de vieux seaux et de terrines fendues, où verdissait dans une marmite un maigre fusain. — (Émile Zola, Nana, 1880)
    • Elle coud, et me fait gentiment compagnie, si la pluie hache l’horizon marin. Elle coud aussi à l’heure torride ou les fusains tassent sous eux une boule ronde d’ombre. — (Colette, La couseuse, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 154.)
    • Le parfum des buis et des fusains mouillés monta du jardin. — (André Malraux, La Condition humaine, 1933)
  2. (Par extension) Bois carbonisé de cette plante ou du saule, utilisé pour dessiner.
    • Je suis tout heureux et très fier de ce que vous voulez bien penser des choses que j’appelle mes dessins à la plume. J’ai fini par y mêler du crayon, du fusain, de la sépia, du charbon, de la suie et toutes sortes de mixtures bizarres qui arrivent à rendre à peu près ce que j’ai dans l’œil et surtout dans l’esprit. — (Victor Hugo, Correspondance, 1860)
    • Un trait de sanguine ou de fusain a fixé des mouvements de tendresse. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1892)
    • Tout le long du jour elle a les poches et la bouche pleines de bois de crayons, de gomme noire et infecte, de fusain et de papier buvard rose. — (Colette, Claudette à l’école, 1900)
    • Et cependant, sans parler des nombreuses copies faites au fusain ou à la mine de plomb par cet écolier, comment ne pas être frappé du sentiment de la réalité dont témoignait un premier essai original, un pastel tenté d'une main très sûre? — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, page 13)
    • Pour dessiner des plâtres, l’élève est armé d’un fusain. Grâce à ce bout de charbon les fils des meilleures familles se muent aisément en bougnats.
      La mie de pain efface le fusain. Il est noir, elle est blanche : Othello, Desdémone.
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 125)
  3. (Arts) Dessin fait avec ce bâtonnet.
    • En plus de quelques photographies, j'ai de mon grand-père Froger un grand fusain, qui le représente probablement d'après nature, à l'âge de trente-deux ans. — (Pierre Froger, Autrefois... chez nous : Livre de raison d'une Famille de l'Ouest, Angers : chez H. Siraudeau & Cie, 1950, p. 89)
    • Chacun avait apporté quelque cadeau […] Burrieu une aquarelle, Sombaz sa propre caricature, et Pellerin un fusain. — (Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, t. 1, 1869)
    • Carrière a vu ces toiles-là, et les grandes sanguines […] et les profonds fusains où les formes enfantines et maternelles se pénètrent. — (Élie Faure, Histoire de l’art, 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUSAIN. n. m.
T. de Botanique. Arbrisseau qui vient naturellement le long des haies et que l'on cultive comme plante d'ornement. Haie de fusains. Massif de fusains. Son bois sert à faire des fuseaux, des lardoires, etc., on l'emploie, réduit en charbon, pour tracer des esquisses légères. Crayon de fusain, ou simplement Fusain. Esquisse au fusain. Un dessin fait au fusain, ou simplement Un fusain.

Littré (1872-1877)

FUSAIN (fu-zin) s. m.
  • 1 Terme de botanique. Arbrisseau des haies (evonymus europaeus, L.). Le fruit du fusain est purgatif.
  • 2Charbon fourni par le fusain et servant à tracer des esquisses. Absolument. Un fusain, un crayon de fusain.

    Un dessin fait au fusain. Voilà un beau fusain.

HISTORIQUE

XVIe s. Fusain, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FUSAIN, s. m. evonginus, (Hist. nat. bot.) genre de plantes à fleurs en rose composées de plusieurs pétales disposées en rond. Il sort du calice un pistil qui devient dans la suite un fruit membraneux & anguleux, qui est partagé en différentes loges, & qui renferme des semences oblongues pour l’ordinaire. Tournefort, inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Fusain, arbrisseau qui se trouve communément dans les pays temperés de l’Europe, parmi les buissons & les haies, où il s’éleve à six ou sept piés au plus. Sa tige est ordinairement droite ; son écorce est verte sur le jeune bois qui paroît quarré, à cause de quatre lignes quadrangulaires relevées, & d’une couleur cendrée qui regnent le long des jeunes branches. Ces lignes qui sont le commencement des rides & des gersures qui doivent recouvrir toute l’écorce, se dérangent, se multiplient, & s’étendent les années suivantes, à mesure que le bois grossit. Ses feuilles sont oblongues, pointues, très-legerement dentelées, & d’une belle verdure ; elles sont placées deux à deux sur les branches. Ses fleurs qui paroissent au mois de Mai, sont petites, de couleur d’herbe, & de peu d’apparence. Les graines qui leur succedent, sont renfermées dans des gousses quadrangulaires, qui ont fait donner à cet arbrisseau le nom vulgaire de bonnet de prêtre. Les gousses, ainsi que la graine qu’elles renferment, sont d’un rouge brillant, qui fait tout le mérite du fusain, qui est d’un assez bel aspect en automne, pour le faire employer dans des bosquets d’agrément.

Cet arbrisseau est très-robuste, il réussit dans tous les terreins ; & on peut le multiplier aisément de branche couchée, de bouture, ou de graine qui ne leve que la seconde année.

Le bois du fusain est blanc, cassant, & assez dur, quoique fort moëlleux dans les jeunes branches sur tout. Il est propre à faire des fuseaux, des lardoires, & quelqu’autres menus ouvrages. Les Dessinateurs se servent du charbon de ce bois pour faire leurs esquisses, parce que les traits s’en peuvent effacer aisément.

On prétend que la feuille & le fruit de cet arbrisseau sont pernicieux au bétail, à cause de leurs qualités purgatives & violentes. Ce qu’il y a de sûr, c’est que tout le bétail a de la répugnance pour cet arbrisseau, & que les insectes même ne s’y attachent point.

Voici les différentes especes ou variétés du fusain.

1°. Le fusain commun à fruit rouge, c’est celui auquel on peut appliquer plus particulierement ce qui vient d’être dit en général.

2°. Le fusain à fruit blanc. Cette variété qui ne consiste que dans la couleur du fruit, est très-rare.

3°. Le fusain à fleur rouge. Cet arbrisseau se trouve en Hongrie, en Moravie, & dans la basse Autriche. Il est aussi robuste que le commun, il s’éleve à la même hauteur, & il se multiplie aussi aisément. C’est le plus beau des fusains ; sa fleur d’une couleur pourprée & brillante, paroît au mois de Mai ; ses fruits, dont l’enveloppe est d’un jaune vif, & les graines d’un noir luisant, font remarquer cet arbrisseau dès la fin de l’été, & pendant la plus grande partie de l’automne : mais cet arbrisseau est encore trop rare pour le voir de si-tôt embellir nos bosquets.

4°. Le fusain à large feuille, ou le grand fusain. Cet arbrisseau vient naturellement dans les provinces méridionales de ce royaume : il est en toutes ses parties plus considérable que les trois variétés ci-dessus. Il prend plus de hauteur, sa feuille est beaucoup plus grande, & son fruit plus gros : il differe aussi des précédens, en ce que son écorce est roussâtre, & qu’elle n’est pas marquée de lignes quadrangulaires, & en ce que ses boutons pendant l’hyver sont fort gros, extrèmement longs & très-pointus. Cet arbrisseau donne une belle verdure, qui fait son principal mérite ; ses fruits ne sont pas si abondans que dans le fusain commun, ils n’ont pas tant d’apparence, & ne durent pas si long-tems, parce qu’ils murissent plûtôt. Cet arbrisseau est très-robuste ; tous les terreins lui conviennent, & on peut le multiplier très-aisément de boutures, qui font quantité de racines dès la premiere année.

5°. Le fusain de Virginie. Sa feuille est ovale, & sa fleur d’un verd rougeâtre. Il est bon d’observer qu’il quitte ses feuilles, afin de le distinguer du suivant, qui est toûjours verd. Cet arbrisseau est si rare en France, qu’il est encore peu connu : on peut le voir à Trianon.

6°. Le fusain de Virginie toûjours verd. Ses feuilles ont quelque ressemblance avec celles du buisson ardent, & ses fruits sont rouges & couverts de petites bosses. Cet arbrisseau est délicat ; il faut le conduire & l’abriter pendant l’hyver comme les orangers : mais on peut très-aisément le multiplier de bouture qu’il faut faire au mois de Mai ou en Septembre. Le seul goût pour la variété peut engager à cultiver cet arbrisseau, qui n’a pas grand agrément. (c)

Fusain, (Mat. médicale.) voyez Bonnet de Prêtre.

Fusain, (Peinture & Dessein.) c’est un crayon fait avec le charbon de l’arbre de ce nom : les Peintres s’en servent beaucoup pour esquisser ; les traits ou lignes qu’on fait avec le fusain s’effacent facilement en passant dessus un linge blanc & sec. On prépare ces crayons en coupant le fusain par morceaux environ de deux lignes de grosseur, & les mettant dans un petit canon ou étui de fer, qu’on rougit au feu pour le réduire en charbon. (R)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fusain »

Fuseau, parce que le bois de cet arbre sert à faire des fuseaux ; prov. fusanh.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Dérivé du latin fusus (« fuseau »), l’arbre étant ainsi nommé parce que son bois dur sert à faire des fuseaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fusain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fusain fyzɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fusain »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fusain »

  • Au programme : dessin (crayon, fusain, sanguine, pastel, encre…), peinture (acrylique, gouache, huile, aquarelle…), modelage de la terre, poterie, sculpture sur bois ou pierre, peinture sur porcelaine et mosaïque… , Eure. L'association des Arts plastiques de Saint-Marcel prépare sa rentrée | Le Démocrate Vernonnais
  • Cette année on retrouve de nouveau une influence forte de la nature, si chère à l’artiste. Outre les peintures acryliques sur toile de grands formats exposées aux murs, l’artiste propose dans des casiers, de nouvelles petites peintures sur papier : huile, acrylique, fusain, encre de Chine, gravures, photographie, ainsi que des affiches et cartes postales. ladepeche.fr, Saint-Girons. Un monde éthérique à découvrir - ladepeche.fr
  • En réalité nous allions l’annuler aussitôt, mon fils avait la varicelle, sa mère resterait à son chevet. C’était en tout cas l’excuse idéale pour acheter un thermomètre auriculaire à 50 euros, sans m’avouer tout à fait que je le faisais, un peu, par peur du coronavirus. J’ai laissé là ma famille pour aller déjeuner à Saint-Ouen avec mon ami Thomas, qui finissait un gigantesque fusain. France Culture, Jour 2 : Immunité de masse
  • Atelier Métairie 2020 : fabrication de crayons de type fusain 2020-07-08 15:30:00 – 2020-07-08 18:00:00 La Ville-aux-Dames Indre-et-Loire Unidivers, Atelier Métairie 2020 : fabrication de crayons de type fusain La Ville-aux-Dames mercredi 8 juillet 2020
  • Le fusain est un arbuste superbe et utile aux oiseaux. Franceinfo, Jardin. À découvrir : le fusain à petites ailes de liège
  • La force du trait, le travail en atelier, mais aussi le croquis sur le vif, des dessins souvent retravaillés au fil des années, l’alliance équilibrée des différents noirs, propres à la dextérité exercée, par Joël Person avec le fusain, véhiculent un travail artistique hors normes. , Le Haras national du Pin met à l'honneur le dessinateur contemporain Joël Person | Le Journal de l'Orne
  • 2/ Les candidats doivent se positionner sur le territoire de la commune de Villers-sur-Mer, à l’emplacement de leur choix et y réaliser un tableau figuratif représentant le paysage sous leurs yeux. Tout les supports et toutes les techniques sont admises (huile, acrylique, aquarelle, fusain, pastel…) Unidivers, 6ème journée des peintres Villers-sur-Mer samedi 29 août 2020
  • « Je fais de la peinture au couteau et au fusain ». Elle s’inspire « de ce qu’il me passe par la tête et aussi beaucoup, de photos que je prends ». , Vimoutiers : Véronique Lagrange-Cressot expose au musée du Camembert | Le Réveil Normand
  • Au début des années 80, il s’installe à Castillon-du-Gard ou il abandonne l’huile au profit du fusain. midilibre.fr, L’artiste peintre Francis Ilpide nous a quittés - midilibre.fr

Traductions du mot « fusain »

Langue Traduction
Anglais charcoal
Espagnol carbón
Italien carbone
Allemand holzkohle
Chinois 木炭
Arabe فحم
Portugais carvão
Russe древесный уголь
Japonais 木炭
Basque ikatz
Corse carbone
Source : Google Translate API

Synonymes de « fusain »

Source : synonymes de fusain sur lebonsynonyme.fr

Fusain

Retour au sommaire ➦

Partager