La langue française

Cravate

Sommaire

  • Définitions du mot cravate
  • Étymologie de « cravate »
  • Phonétique de « cravate »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cravate »
  • Citations contenant le mot « cravate »
  • Traductions du mot « cravate »
  • Synonymes de « cravate »

Définitions du mot cravate

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAVATE1, subst. masc.

HIST. MILIT. Cheval robuste d'origine croate. Les cravates sont des chevaux de grand travail (Ac.1798).
[En constr. d'appos. avec valeur adj.] Cavalier cravate, et p. ell. cravate. Soldat de cavalerie légère d'avant la Révolution française de 1789. Compagnie, régiment (de) cravate(s); Royal-cravate. Les cravates servaient d'enfants perdus dans les batailles, de batteurs d'estrade, etc. (Ac.1835).
Prononc. et Orth. : [kʀavat]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Voir cravate2.

CRAVATE2, subst. fém.

A.− Pièce d'habillement.
1. [Domaine du vêtement masculin] Pièce d'étoffe servant d'ornement, entourant le cou :
1. Une cravate de l'ancien régime tournait deux fois comme un tapis autour du cou et s'engouffrait dans le pantalon. J. Vallès, Les Réfractaires,1865, p. 84.
Rem. Dans ce sens très gén., cravate inclut les nœuds (nœuds papillons, etc.), certains foulards ou écharpes et les cravates proprement dites.
En partic. Bande d'étoffe, de forme et de tissu variables, passée sous le col de la chemise, nouée par devant et dont les deux pans verticaux et superposés pendent sur la poitrine. Cravate blanche, de soie; marchand de cravates; nouer, porter une cravate. Synon. (vieilli) régate.Arborant des cravates à camées (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 42).Des frères (...) qui « portaient cravate » à quatorze ans, et fumaient (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 139).Malgré les cravates à système des radicaux, malgré les lorgnons de la maison de la culture (...) comme je me sens [Marat] « homme de gauche » (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 169):
2. ... un psychologue pourrait lire notre caractère dans les plis d'une cravate; (...) Il y a la cravate de soie fauve, épaisse et lâche, des bourgeois (...). Il y a la cravate à monture de celluloïd, dont le nœud est préparé pour un mois : c'est celle du petit employé méticuleux, qui a le complexe du nœud, parce que faire un nœud c'est déjà prendre une décision. M. Piclin, Propos de bonne intelligence,Saïgon, Impr. nouvelle d'Extrême-Orient, 1962, p. 52.
SYNT. Cravate bleue, écossaise, grise, noire; cravate épaisse, étroite, ordinaire, voyante, seyante, défaite, bouffante, flottante, lâche, large, molle; belle, jolie cravate; cravate de cachemire, de coton, de coutil, de laine, de rayonne, de satin, de velours; cravate à rayures, fantaisie, en désordre; cravate à ressort, épingle, nœud, perle de cravate; magasin, rayon, vendeur de cravates; ajuster, arranger, défaire, dénouer, desserrer, ôter une cravate; cravate nouée élégamment, nouée comme une ficelle; prendre qqn à la cravate.
HIST. Cravate de dentelle. Pièce de mousseline garnie de dentelle nouée sur la gorge par un ruban de couleur. Cravate 1830. Pièce carrée pliée en triangle, couvrant le cou et parfois une partie des oreilles. L'homme installé au piano (...) cravaté de la haute cravate dix-huit cent trente que le snobisme commençait à lancer à travers les salons (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 35).Cravate foulard, écharpe. Bande d'étoffe faisant le tour du cou et ramenée sur la poitrine où elle est tenue par une épingle de cravate. Une cravate-écharpe en laine bleue de 1 m 15 de longueur sur 0 m 14 de largeur (Claris, École polytechn.,1895, p. 270).Cravate lavallière. Large cravate (nœud) qui se noue en faisant deux coques, généralement portée par les artistes.
Loc., arg. et fam. S'en jeter un (verre) derrière la cravate. Boire. Ils se jettèrent l'alcool derrière la cravate (Queneau, Pierrot,1942, p. 43).Quand t'améneras ton lard dans l'loinqué [coin] d'Ménilmuche, on s'en j'tra un louque [coup] derrière la cravate (Marcus, Arg. tel qu'on le parle,1947, p. 4):
3. Moi, dit Lambert, c'est pas la bière qui me fait défaut (...). C'est le pinard. Je pouvais m'en jeter deux litres par jour derrière la cravate. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 246.
Spéc., DÉCORATIONS. Ruban porté autour du cou et auquel s'attachent des grades supérieurs de certains ordres honorifiques. Cravate de l'ordre du Saint-Esprit, de (commandeur de) la Légion d'Honneur. Et voyez comme c'est curieux (...). Luc ne s'attendait pas du tout à recevoir la cravate [de la Légion d'Honneur] (Aymé, Travelingue,1941, p. 211).
2. [Domaine du vêtement féminin] Bande de fourrure que les femmes portent autour du cou. Cravate d'astrakan, de fourrure, d'hermine, de renard. La fraîcheur de ce 6 Octobre commençait à faire apparaître des cravates de renard (Romains, Hommes b. volonté,1932, p. 31).
B.− P. ext. ou p. anal.
1. Arg. Pièce ou main mise autour du cou.
a) Collier triangulaire formé de deux pièces de fer qu'on mettait au cou des forçats qui partaient pour le bagne. Synon. collier, coulant :
4. Chacun [des forçats en route pour le bagne] tenait à cette chaîne [qui l'accouplait avec un autre] par la cravate, espèce de triangle en fer, qui s'ouvrant d'un côté par un boulon charnière, se ferme de l'autre avec un clou rivé à froid. Vidocq, Mémoires de Vidocq,t. 1, 1828-29, p. 226.
b) Lacet pour prendre le gibier. Marquis de la cravate. ,,Braconnier`` (Esn. 1966).
c) Cravate de chanvre. Corde avec laquelle on pendait les condamnés. Attacher à qqn sa cravate. Le prendre. C'est dommage que Charlot [le bourreau] ait pris la peine un jour de lui attacher sa cravate (...). C'était quand régnait la potence (Hugo, Dern. jour condamné,1829, p. 99):
5. Ça allait chercher trop loin [avec le code anglais] de vider son chargeur dans le baquet d'un concurrent (...) la cravate de chanvre au bout du parcours. A. Le Breton, Du Rififi chez les hommes,1953, p. 123.
d) Poser une cravate; serrer la cravate; donner un tour de cravate. Étrangler. Elle me disait de lui donner un tour de cravate (Petit journal,sept. 1877) :
6. B... en 19.., pour rester digne de son surnom de « Charlot l'Étrangleur », et pour ne pas passer pour un cave « pose des cravates » et se réveille à la Guyanne. J. Galtier-Boissiere, P. Devaux, Dict. historique, étymologique et anecdotique d'argot,1939, p. 35.
2. Élément allongé enroulé autour d'une chose.
a) Cravate d'un drapeau. Bande de soie brodée, garnie aux deux extrémités de franges et attachée au haut d'une lance ou à la hampe d'un drapeau :
7. lorrain. − Qu'est-ce que c'est que cela? fortune. − La cravate du drapeau autrichien que sa mère a pris au combat du Moutier en Der, où elle a fait ses premières armes, ... A. Dumas père, La Barrière de Clichy,1851, II, 4, p. 32.
b) MAR. Gros cordage qui entoure un mât, des bigues ou une ancre, sans les serrer, de manière à les supporter pour permettre de les manœuvrer ou pour soulager les francs-fumins d'un bâtiment abattu en carène.
Pendre une ancre en cravate. Ancre qui une fois relevée, est suspendue à l'arrière d'une chaloupe par un cordage qui entoure la verge sous les deux bras.
c) TECHNOLOGIE
Vx. Bande de toile trempée dans l'eau saturée de salpêtre, imbibée d'essence de térébenthine et saupoudrée de poudre à canon qui servait dans les brûlots comme pièce d'artifice (cf. Bon.-Paris 1859).
Cravate à étoupille. Mèche servant à mettre le feu à une charge de poudre placée au fond de l'âme d'une bouche à feu.
Garniture souple (d'une pièce cylindrique). La tête tronconique du boulon (...) est garnie d'une cravate en chanvre trempée dans de la céruse ou du minium (Croneau, Constr. nav. guerre,t. 2, 1892, p. 124).
3. P. anal. et p. méton., ORNITH. Oiseau dont le cou a un plumage coloré. Cravate blanche, cravate frisée (philédon-kogo); cravate jaune (alouette à gorge jaune); cravate noire (colibri à cou noir); cravate dorée (sorte d'oiseau mouche à cou doré); cravate verte (colibri à cou vert) :
8. À Chiloé (...) les oiseaux me donnaient de merveilleuses rhapsodies (...) le philéton à cravate, qui est l'oiseau paille-en-queue, le toui-toui des indigènes, fait alors jaillir de sa gorge (...) des milliers de roulades rapides, souples, trillées, sonores. Cendrars, Les Confessions de Dan Yack,1929, p. 285.
Prononc. et Orth. : Cf. cravate1. Étymol. et Hist. 1. Av. 1648 [ca 1630] milit. « soldat [croate, à l'origine] de la cavalerie légère » compagnie de cravates (Voiture, Lettre 20, éd. de 1663); 2. 1649-52 « bande de tissu portée autour du cou [comme en portaient les cavaliers croates] » (L. Richer, L'Ovide bouffon, 1, 4, p. 57, 58 ds Quem.); 3. 1678 « cheval de race croate » (G. Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, 1repartie s.v.); 4. 1907 sp. (Lar. pour tous). Issu de Cravate, ethnique « croate » (adj. av. 1573, Tavannes ds Littré; subst. Crabate, 1660, Oudin, Fr. Esp.; 1694, Cravates, Mén.), les cavaliers croates ayant constitué un régiment de mercenaires dès le règne de Louis XIII (d'où le Royal-cravate 1666). La forme Cravate est une adaptation soit du slave hrvat, soit de l'all. dial. krawat (Bl.-W.5). La forme parallèle croate (ethnique et subst. au sens 1 av. 1648 [ca 1635] Voiture, Lettre 68, même éd.) est empr. à l'all. kroate. Fréq. abs. littér. : 1 324. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 986, b) 2 707; xxes. : a) 2 360, b) 1 918. Bbg. Boulan 1934, p. 170. − Brüch 1913, p. 93. − Colomb. 1952/53, p. 119; pp. 275-276. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 321. − Le Breton Grandmaison. N. propres devenus n. usuels. Vie Lang. 1973, p. 160. − Thomas (A.). Nouv. Essais 1904, p. 17.

Wiktionnaire

Adjectif

cravate \kʁa.vat\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Croate, de Croatie.
    • […] on a remarqué que les chevaux hongrois, cravates et polonais sont fort sujets à être bégus. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 539.)
    • Cavalier cravate, soldat de cavalerie légère d'avant la Révolution française de 1789.
    • Le régiment royal-cravate.

Nom commun 1

cravate \kʁa.vat\ masculin

  1. (Désuet) (Zoologie) Cheval robuste d’origine croate.
    • Les cravates sont des chevaux de grand travail[3].
  2. (Désuet) (Militaire) Soldat de cavalerie légère originaire de Croatie.
    • S'enrôler dans une compagnie de cravates. — (Vincent Voiture, Lettres)

Nom commun 2

cravate \kʁa.vat\ féminin

  1. (Habillement) Foulard que les hommes et plus rarement les femmes se mettent autour du cou.
    • Je m’apprête, pour descendre à table. J’endosse un gilet de fantaisie, un vêtement sombre. Je pique une perle à ma cravate. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Jusqu'aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l’échancrure du col, jusqu’au feu d’un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il allait, tête haute, serré dans un complet avantageux, la cravate impeccable, le chapeau désinvolte. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 122)
    • Jim tirait ses manchettes et rectifiait sa cravate, en s’inclinant d’un air modeste. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Monsieur André, l’Inspecteur le lui répète chaque fois, devrait savoir que la cravate fait partie de la civilisation, que ce soit une lavallière, un nœud droit ou une régate et que le décorum est lié à la fonction publique. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    1. Petite fourrure dont les femmes s'entourent le cou.
      • une cravate d'astrakan.
    2. (Par analogie) Corde qui serre le cou d’un pendu.
      • Ou bien serait-ce quelque araignée qui brode une demi-aune de mousseline pour cravate à ce col étranglé ? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    3. Commandeur arborant sa cravate autour du cou.
      Pièce de tissus rouge moirée qui sert à attacher autours du cou l’insigne des commandeurs de la Légion d’honneur.
      • (Absolument) Recevoir la cravate. (Être promu commandeur).
  2. Étendard et sa cravate (sens vexillologique)
    (Vexillologie) (Par extension) Ruban qu’on attache en haut d’une lance, d’un drapeau, et dont les bouts sont pendants.
    • La cravate d'un drapeau.
  3. (Rugby) Plaquage à hauteur du cou, sévèrement sanctionné.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Mousseline des Indes.
  5. Au tric-trac marque que l'on met à sont fichet pour signifier que l'on a une grande bredouille.
  6. (Marine) Cordage de grosse taille qui est utilisé, sans nœud, sur un mat, une ancre, ou toute pièce lourde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAVATE. n. f.
Morceau d'étoffe que les hommes et les femmes se mettent autour du cou. Cravate de mousseline, de soie, de taffetas. Cravate blanche. Cravate noire. Cravate de couleur. Le nœud, les bouts d'une cravate. Nouer sa cravate. Par extension, Cravate de commandeur de la Légion d'honneur. La cravate d'un drapeau, L'ornement de soie, brodé d'or ou d'argent, qu'on attache comme une cravate au haut d'une lance, d'un drapeau, et dont les bouts sont pendants.

Littré (1872-1877)

CRAVATE (kra-va-t') s. m.
  • 1Cheval de Croatie. … Vite, mon cheval ; Comment, c'est un cravate…, Régnier, Voy. de Munich, dans RICHELET.

    Adjectivement. Cheval cravate.

  • 2Soldat de cavalerie légère. Il fut poursuivi par un cravate. Le régiment de royal-cravate. S'enrôler dans une compagnie de cravates, Voiture, Lett. 20. La crainte des embûches des cravates leur donne l'alarme, Voiture, ib. 67. Je vois fort bien que ce sont des cravates de l'armée ennemie, Hamilton, Gramm. V.

HISTORIQUE

XVIe s. M. le prince croyant que ce fust toute l'armée qui se retiroit, dit au sieur de Tavannes de pousser à la cravatte [comme des Cravates ou Croates, charger à la tête] avec son regiment, pour tascher d'engager quelque combat, Tavannes, Mém. p. 201, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cravate »

Croate, dont Voiture, lettre 68, s'est servi : Il y a un certain Bras de fer qui est la plus redoutable créature que le ciel voye aujourd'hui ; il brise tout ce qu'il touche ; et toutes les cruautés des Croates ne sont point comparables aux siennes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Adjectif, Nom 1) (Vers 1630) Du croate Hrvat (« Croate »)[1] ou variante de Croate, croate[2][1] issue de l’allemand Kroate[1].
(Nom 2) (Vers 1650) Du précédent avec le sens de « bande de tissu portée autour du cou comme en portent les cavaliers croates[2][1] ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cravate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cravate kravat

Évolution historique de l’usage du mot « cravate »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cravate »

  • Lui est grand (1m 84), mince, d'allure chic, costume cravate. Mais quand il se retrouve au milieu des enfants, il fait tomber les barrières et... la cravate. Dans l'école primaire de la rue Kléber où il nous a donné rendez-vous, Dominique Beck savoure ses dernières heures d'inspecteur d'académie des Bouches-du-Rhône. LaProvence.com, Société | Inspection d’académie des Bouches-du-Rhône : Dominique Beck sonne sa dernière récré | La Provence
  • A voté. Edouard Philippe, masqué et sans cravate, s'est rendu dans un bureau de vote du Havre ce dimanche 28 juin aux alentours de 8h25. Le Premier ministre, en course pour sa réélection à la mairie de la ville de Seine-Maritime, était l'un des premiers à placer son vote électronique. CNews a diffusé les images du moment en direct. Gala.fr, VIDÉO – Municipales : Edouard Philippe, masqué et sans cravate, a voté au Havre - Gala
  • Une cravate propre attire inévitablement les aliments. De Loi de Murphy
  • La cravate, c'est le passeport des cons. De Jacques Dutronc / Pensées et répliques
  • N'offre pas une cravate à qui a besoin d'une chemise. De Proverbe anglais
  • Une cravate bien nouée est le premier pas sérieux dans la vie. De Oscar Wilde
  • Le noeud est à la cravate ce que le cerveau est à l'homme. De François de La Rochefoucauld
  • La femme délie sa ceinture et l’homme denoue sa cravate. De Paul Claudel / Journal
  • Peut-être la cravate est-elle le modèle pour adulte du bavoir ? De Christiane Rochefort / Printemps au parking
  • Une femme peut courir des heures chercher un cadeau pour un homme. Ca finit toujours par une cravate. De Earl Joseph Wilson
  • Les hommes à barbe doivent-ils ou non porter une cravate, puisqu’on ne la voit pas ? De Pierre Dac / L’os à moelle - Mai 1938
  • De nos jours, la cravate est devenue un symbole d'aliénation, de pouvoir, ou le signe d'une attitude réservée. De Paulo Coelho / Veronika décide de mourir
  • Le monde est aux mains de stratèges / Costume noir, cravate beige / Ou turban blanc comme la neige / Qui jouent de bien drôles de jeux. De Francis Cabrel / "Le chêne liège"
  • On n'écoute plus ce que les gens disent. On se contente de regarder comment ils le disent, quel regard ils ont en le disant, et si leur cravate est assortie à leur pochette. De Bernard Werber / La révolution des fourmis
  • La seule utilité réelle de la cravate, c'est qu'on la retire, sitôt rentré chez soi, pour se donner l'impression d'être libéré de quelque chose, mais on ne sait pas de quoi. De Paulo Coelho / Veronika décide de mourir
  • Si les hommes peuvent diriger le monde, pourquoi n’abandonnent-ils pas la cravate ? Comme c’est intelligent de commencer la journée en attachant cette petite corde autour de son cou ! De Linda Ellerbee
  • La politique est devenue une pub, une mise en scène, un affrontement entre vendeurs où la cravate et la belle robe camouflent efficacement la vacuité et l'ineptie du discours. De Jean Dion / Le Devoir - 3 Avril 1997
  • Pour une femme, le tailleur et chemisier s’impose tandis que pour un homme le costume cravate reste la règle. Omettre cette dernière est une faute de goût. Mais une cravate est un accessoire vestimentaire qu’il convient d’avoir étudier avant le rendez-vous. divers critères de choix pour  une cravate entrent en ligne de compte : Indice RH - Blog Finance et entreprise, La tenue vestimentaire et son importance en affaires
  • Costume avec ou sans cravate ? Le débat est quasiment aussi suivi par la population que celui entre le pain au chocolat et la chocolatine. Masculin.com, Comment porter le costume sans cravate ?
  • Cette semaine, une image en particulier a marqué. Celle de Donald Trump, à la sortie de son hélicoptère Marine One, marchant sur la pelouse de la Maison-Blanche, sa longue cravate rouge défaite. Le président a l’air las, le visage presque aussi défait que sa cravate. A la main, une casquette chiffonnée Make America Great Again. C’était aux petites heures du dimanche 21 juin, après son meeting électoral de Tulsa (Oklahoma). Le président espérait une salle sportive débordant de fans électrisés par sa rhétorique. Les pompiers locaux n’en ont compté que 6200. Le Covid-19, que Donald Trump veut terrasser, y est pour quelque chose. Des adolescents farceurs, aussi. Le Temps, Il était une fois en Amérique: Donald Trump, la cravate défaite - Le Temps
  • Auteur pendant trente ans de Flottes de Combat, le capitaine de vaisseau de réserve Bernard Prézelin s’est vu remettre la cravate de commandeur du Mérite maritime par le chef d’état-major de la Marine nationale, l’amiral Christophe Prazuck.  La cérémonie s’est déroulée le 18 mai à Saint-Nazaire chez les gendarmes du peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP), commandé par le capitaine Erwan Perchec. Un « honneur » a dit ce dernier pour sa jeune unité, qui s’est installée dans ses locaux il y a un an et compte aujourd’hui une trentaine de militaires chargés de couvrir les installations portuaires entre Nantes et Saint-Nazaire. Mer et Marine, Bernard Prézelin reçoit du CEMM la cravate de commandeur du Mérite maritime | Mer et Marine

Traductions du mot « cravate »

Langue Traduction
Anglais tie
Espagnol corbata
Italien cravatta
Allemand krawatte
Chinois 领带
Arabe ربطة عنق
Portugais gravata
Russe галстук
Japonais ネクタイ
Basque berdinketa
Corse corbata
Source : Google Translate API

Synonymes de « cravate »

Source : synonymes de cravate sur lebonsynonyme.fr
Partager