La langue française

Couturier, couturière

Définitions du mot « couturier, couturière »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUTURIER, IÈRE, subst.

A.− [Désigne une pers.] Personne dont le métier est la couture*. Près des grandes couturières ou de leurs rivaux les couturiers (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 797).
1. Subst. fém. Personne dont le métier est la confection de vêtements surtout féminins, à la demande des clientes, travaillant à son propre compte ou dans une maison de couture. Une petite couturière :
1. ... elle avait reçu dans l'après-midi certaine étoffe assez belle, dont elle pensait pouvoir faire un corsage, et, à cet effet, avait été porter l'étoffe à une couturière. Gide, Journal,1928, p. 896.
Emploi adj. Apprentie couturière, ouvrière couturière. Une chambre de grisette, d'ouvrière couturière (Goncourt, Journal,1862, p. 1174).
2. Subst. masc. Créateur de modèles de toilettes féminines, directeur ou animateur d'une maison de « haute couture* ». Grand couturier :
2. La mode heureusement nous donne en ce moment des robes qui n'appartiennent à aucune époque trop précise. Jamais nos couturiers n'ont habillé, comme cet hiver, pour l'éternité. Giraudoux, Siegfried,1928, II, 1, p. 67.
3. Subst. masc. sing. inv. avec une valeur de neutre. Quelque chose d'un peu froid, d'un peu sec, d'un peu couturier, dans la façon dont s'habillait sa cousine (Proust, Guermantes1, 1920, p. 54).
4. Expr. Répétition des couturiers (ières) ou p. ell. les couturières (cf. Esn.1966).Dernière répétition habillée d'une pièce de théâtre, à laquelle assistent les couturiers (ières) qui procèdent aux ultimes retouches des costumes. Il assiste en habit à la répétition des couturiers. Ça fait plaisir aux artistes, dit-il (Renard, Journal,1901, p. 649).
B.− [Désigne un animé ou une partie d'animé]
1. ANAT. Muscle couturier ou p. ell. couturier (subst. masc.). Muscle de la partie antérieure de la cuisse, qui, en se contractant, permet de croiser les jambes dans la position du tailleur. Ce grand fascia lata étendu sur toute la face externe de la cuisse, (...) le couturier jeté de part en part, promontoire solitaire et superbe (Montherl., Songe,1922, p. 45).
2. ZOOLOGIE
a) Fauvette couturière ou p. ell. couturière (subst. fém.). Oiseau de l'espèce fauvette dont le nid est constitué de feuilles assemblées par une sorte de couture.
b) Nom vulgaire donné à certains insectes coléoptères vivant dans les jardins ou cultures. Synon. carabe doré, jardinière, sergent, vinaigrier.Ses deux enfants qui durant le chemin couraient après des insectes, des cerfs-volants, des couturières (Balzac, Lys,1836, p. 123).
Prononc. et Orth. : [kutyʀje], fém. [-rjε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Au fém. Ac. 1694 admet couturiere ou cousturiere. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. ca 1115 lat. médiév. costurarius « celui dont le métier est de coudre » (Cart. Chartres, 2, 348 ds Bambeck, p. 181); 1213-14 cousturier (Faits des Romains, éd. Flûtre et de Vogel, 719, 2 ds Romania, t. 65, p. 487); 2. 1863 « personne qui dirige une maison de couture, qui crée des modèles » (Littré); cf. 1874 un grand couturier (Mallarmé, Dern. mode, p. 748). B. Subst. fém. 1. [ca 1150 « femme qui s'occupe de couture » costurere (Girart de Roussillon, éd. W. M. Hackett, 7725)]; ca 1200 cousturiere (Auberee, éd. G. Ebeling, 101); 2. 1854 « personne qui crée des modèles et dirige une maison de couture » (About, Grèce, p. 428 : des robes de MmeDessales, la couturière de la Place Vendôme, qui fournit tout l'Orient). Dér. du rad. de couture*; suff. -ier* et −ière*. Fréq. abs. littér. Couturière : 334. Couturier : 97. Fréq. rel. littér. Couturière : xixes. : a) 204, b) 706; xxes. : a) 671, b) 463. Bbg. Bambeck (M.). Mittellateinische Lexicalia zum FEW. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 218. − Boléo (M. de P.). R. port. Filol. 1969/1971, t. 15, no1/2, p. 443. − Gall. 1955, p. 51, 86. − Goug. Mots t. 1 1962, pp. 218-219. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 72.

Wiktionnaire

Nom commun 1

couturier \ku.ty.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : couturière)

  1. (Couture) Personne qui invente des costumes, prêt-à-porter ou sur mesure.
    • Pour le désespoir des femmes, sa toilette était irréprochable, et toutes lui envièrent une coupe de robe, une forme de corsage dont l'effet fut attribué généralement à quelque génie de couturière inconnue, …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Trois top-modèles vivaient en colocation dans l'appartement prêté par un couturier en vogue.
      Une quatrième débarqua de sa Russie natale, une longue liane de 180 cm, belle, de naturel parée.
      — (Patricia Lepetit, Les colocataires, TheBookEdition, 2015, page 32)
  2. (Couture) Personne qui exécute des travaux de couture, qui fabrique des vêtements.
    • Petite couturière. — Couturière en chambre. — Couturière à la journée.
    • Je croyais que maman me conduirait chez « Léonie sœurs » qui habille les dames élégantes de la ville. Elle m’a menée chez une couturière en chambre, Mlle Bernet. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 56.)

Nom commun 2

couturier \ku.ty.ʁje\ masculin

  1. (Anatomie) Ancien nom de celui des muscles de la cuisse qui permet de s’asseoir en tailleur.

Adjectif

couturier

  1. Relatif à un des muscles de la cuisse.
    • Le muscle couturier.
  2. (Désuet) Chaise couturière : chaise à dossier arrondi, utilisée pour les travaux de couture.
    • Il y a beaucoup de meubles poussiéreux, [...] ce qui reste de ce que mon arrière-grand-père avait acheté à la Compagnie des Indes. Je m'assois sur une chaise couturière, très basse, et je regarde par la lucarne, vers le cirque de montagnes qui émerge de l'ombre. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)

Nom commun 1

couturière \ku.ty.ʁjɛʁ\ féminin

  1. (Théâtre) Répétition en costume précédant la générale qui permettait aux couturières de faire les ultimes retouches aux costumes.
    • Le public a ainsi l’impression d’assister à ce qu’on appelle « la couturière », terme désignant la dernière répétition avant la générale. — (Frank Wilhelm, Le théâtre dans le théâtre, le cinéma au cinéma, Éditions Lansman, 1998).

Nom commun 2

couturière \ku.ty.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : couturier)

  1. Femme qui exécute des travaux de couture, qui fabrique des vêtements.

Nom commun 1

couturière \ku.ty.ʁjɛʁ\ féminin

  1. (Théâtre) Répétition en costume précédant la générale qui permettait aux couturières de faire les ultimes retouches aux costumes.
    • Le public a ainsi l’impression d’assister à ce qu’on appelle « la couturière », terme désignant la dernière répétition avant la générale. — (Frank Wilhelm, Le théâtre dans le théâtre, le cinéma au cinéma, Éditions Lansman, 1998).

Nom commun 2

couturière \ku.ty.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : couturier)

  1. Femme qui exécute des travaux de couture, qui fabrique des vêtements.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUTURIER. n. m.
Celui qui fait des costumes pour dames. Les grands couturiers. En termes d'Anatomie, il se dit d'un Muscle de la cuisse. Adjectivement, Le muscle couturier.

COUTURIÈRE. n. f. Celle qui exécute des travaux de couture. Petite couturière. Couturière en chambre. Couturière à la journée. Il désigne spécialement Celle qui fait des costumes pour dames.

Littré (1872-1877)

COUTURIER (kou-tu-rié) s. m.
  • 1Celui qui fait métier de coudre du linge ou des vêtements. Elle donna du temps pour s'y préparer, et durant ce temps on peut croire que les tailleurs, les couturiers et les brodeurs ne furent pas sans occupation, Hamilton, Gramm. 7. Des couturiers qui apportaient de belles étoffes de soie pour habiller la mariée, Lesage, Gil Blas, X, 9.

    Cet emploi a vieilli ; on dit tailleur.

    Celui qui coud bien. Ce garçon est bon couturier.

  • 2 Terme d'anatomie. Muscle qui s'attache, d'une part à l'épine iliaque antérieure supérieure, et de l'autre à la partie supérieure antérieure et interne du tibia, ainsi nommé parce qu'il sert à porter la jambe dans la position que prennent les tailleurs assis sur l'établi.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li valet couturier du mestier dessus dit qui mesprandront par leur couture ou par leur fet, Liv. des mét. 143. Couturier de lormerie [ouvrages de cuir, brides, etc.], ib. 361.

XIVe s. Et puis croisent les jambes ainsi que cousturier, Guesclin. 22253.

XVe s. Ceste maison estoit toute asseulée hors des autres, et un pauvre homme cousturier y demeuroit, Froissart, II, III, 9. Et le dit cousturier respondit qu'il avoit leans une piece de la robe de son maistre que naguere il avoit taillée, Monstrelet, I, ch. 210. Ne fut trouvé en la maison du suppliant cousturier tant seulement que un pourpoint taillé, Du Cange, appire. Cousturiers qui feront les robbes linges, prendront et auront de la façon d'une robbe linge à homme, d'œuvre commune, huit deniers, et de la chemise à femme, d'œuvre commune, quatre deniers et non plus, et les autres œuvres de linge à la value, Ordon. des rois de France, t. II, p. 372. Estre l'un chapuis [menuisier] ou maçon, L'un fevre et autre vigneron, L'un cousturier estre failloit ; Ly autres les bestes gardoit, Deschamps, Poésies mss. f° 548, dans LACURNE.

XVIe s. Ce cousturier cousoit aussitost une manche par derriere comme par devant ; tout lui estoit un ; de sorte qu'il renonça du tout à ce fascheux cousturage, pour se retirer au plaisant mestier de boire, Despériers, Contes, LXXIX. Les muscles cousturiers que nous appellerons muscles longs, Paré, I, 8.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUTURIER. Ajoutez :
3Un couturier, un tailleur pour dames.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUTURIER, (Anat.) muscle de la jambe. Le couturier qui est logé dans une gaîne, production du fascia-lata qui le sépare des autres muscles, est très remarquable par sa situation oblique ; il vient de l’épine supérieure & antérieure de l’os des îles, à côté de l’épineux ; il se porte obliquement de dehors en-dedans, & va s’insérer à la partie interne & supérieure du tibia ; il est difficile de conduire son tendon jusqu’à l’os, parce qu’il se confond dans cet endroit avec une production aponévrotique, qui appartient au fuscia-lata. Le couturier n’agit point seul, c’est l’auxiliaire de plusieurs muscles ; cependant son principal usage est de faire tourner l’os de la cuisse sur son axe, en portant la jambe pliée vers l’autre.

Ce muscle est le plus long de tous ceux du corps humain ; outre la flexion de la jambe, à laquelle il a part, il sert aussi, comme M. Winslow l’a remarqué, à faire la rotation de la cuisse de devant en-dehors, soit qu’elle soit étendue ou fléchie ; quand il opere cette rotation, la jambe étant fléchie, il fait croiser cette jambe avec l’autre, à-peu-près comme font les tailleurs d’habits lorsqu’ils travaillent étant assis. Voilà d’où lui vient le nom de couturier, & en latin celui de sartorius.

C’est sous le muscle couturier que sont situées la veine & l’artere crurale, & un gros nerf appellé aussi crural, qui vont se distribuer à la jambe & au pié. Les Chirurgiens doivent y prendre garde, quand ils ont des incisions à faire au-dedans de la cuisse ; car alors ils pourroient donner atteinte à ces vaisseaux s’ils poussoient jusque-là leurs instrumens, ce qui seroit très-dangereux. Fabrice de Hilden, dans la cinquante-deuxieme observation de la troisieme centurie, rapporte ce qui arriva en pareil cas à un charlatan, lequel voulant emporter une tumeur qu’un homme de qualité avoit au-dedans de la cuisse, & ignorant la situation de ces vaisseaux, ne manqua pas de les ouvrir, & le malade mourut avant que l’on pût arrêter l’hémorrhagie qui s’ensuivit de cette ouverture.

Je dois observer ici, qu’il se trouve un petit espace entre le couturier & le vaste-interne, autre muscle de la jambe, où l’on peut appliquer le cautere. Voyez Cautere. Par M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « couturier »

 Dérivé de couture avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Couture ; provenç. cordurier ; anc. catal. costurer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « couturier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couturier kutyrje

Évolution historique de l’usage du mot « couturier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couturier »

  • Le métier de journaliste ressemble assez à celui de couturier : de fil en aiguille, plus on avance sur un sujet, plus il change d'allure. De Louis-Gilles Francoeur / Le Devoir -15 mars 2000
  • Le comble pour un couturier, c’est de se faire arrêter sur l’autoroute à l’embranchement d’une bretelle parce qu’il n’a pas sa ceinture ! De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Mon entrée parmi les Immortels a été un moment très important car il n’y avait jamais eu d’académicien couturier. De Pierre Cardin / La Montagne, le 15 mars 2015
  • A 40 ans, les Parisiennes anéantissent le reste du monde. Elles ont trouvé leur coiffure, leur silhouette, leur couturier, leur ton et elles mènent la chasse à l’homme où les autres encombrent le rayon mémère. De Gilles Martin-Chauffier / Une vrai parisienne
  • Dans le vocabulaire des couturiers seulement, patron est synonyme de modèle. De Aymond d'Alost / En la machine ronde
  • Les cinéastes ne sont pas des marques de confiture ou des couturiers à la recherche du vent qui passe. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • Maints éditeurs, pareils à d’adroits couturiers, se chargent d’habiller le livre de manière à séduire des acheteurs dont l’oeil est plus accessible que l’intelligence. De Paul Claudel / Positions et propositions
  • Une parenthèse de fraîcheur suspendue dans le temps attend les visiteurs à Granville en Normandie. Dans la villa qui a vu grandir Christian Dior, on découvre le parcours d’un couturier dont le succès immédiat en 1947 est toujours gravé dans les mémoires. Vogue Paris, L’exposition “Christian Dior, itinéraire d'un couturier” ouvre à Granville | Vogue Paris
  • Le célèbre couturier italien Valentino opte pour la méthode américaine pour mettre fin à son coûteux bail pour une boutique située sur la 5e Avenue, à New York. Dans une action lancée dimanche auprès de la Cour suprême de Manhattan, la marque estime que même si la Grosse pomme surmonte la pandémie «la situation économique et sociale a été radicalement modifiée de manière à altérer durablement voire irrémédiablement la capacité de Valentino à mener des activités de vente au détail haut de gamme». Boursorama, Le couturier Valentino réclame en justice la fin de son bail sur la 5e Avenue - Boursorama
  • Pour coller à la demande, la couturière s’est lancée dans « des créations sur-mesures et des commandes personnalisées ». Pour cela, il suffit de passer commande sur le site unpetitpaspourlhomme.com. Ou de pousser la porte de Lalouet’Coop. Et entamer, « progressivement et sans pression », sa révolution zéro déchet. , Vendée : Malorie, couturière et créatrice de solutions zéro déchet | Le Journal du Pays Yonnais
  • Ces besoins collent tout à fait bien avec la démarche de la couturière qui est adhérente au réseau Répar’acteurs, mis en place par la Chambre des métiers et qui favorise le recyclage. , Gironde. Sandra Bourgeon, couturière styliste, veut ouvrir un centre de formation de couture à Langon | Le Républicain Sud-Gironde
  • Produits alimentaires de plus en plus proposés en circuit court, vêtements ou autres… On trouve de tout sur le marché hebdomadaire du mercredi. Même des artisans très utiles à tous comme Nathaelle De Las Nierves, la couturière. midilibre.fr, Nathaelle, une couturière itinérante et passionnée - midilibre.fr
  • Sandra Bablin est couturière de formation mais a bifurqué pour devenir secrétaire médicale. Puis elle a renoué avec ses premières amours à Pont-à-Vendin, où elle a installé son atelier de couture à domicile. Et puis, la perspective d’avoir une boutique à elle, pour y partager sa passion, a été la plus forte. C’était l’atelier de MamZelle fil à Pont-à-Vendin, c’est le même nom rue de la Gare à Lens. La Voix du Nord, Lens : l’atelier MamZelle fil réinvente et étoffe la mercerie d’antan
  • En somme, une bonne couturière doit savoir faire preuve de diplomatie de perspicacité et d’un brin de psychologie. Sans oublier une bonne pincée de créativité. "J’aime beaucoup réaliser les robes de mariées", ajoute-t-elle. "J’aime les tissus naturels comme le lin ou le coton mais celui que je préfère travailler est la soie même si c’est le plus difficile". ladepeche.fr, Pamiers. Nanou la couturière de la rue Gabriel-Péri - ladepeche.fr
  • Constatant que les clients n'arrivaient pas à prendre le temps d'apporter à son atelier leurs vêtements à retoucher, la couturière professionnelle Christine Lapre a décidé de se déplacer. Et pas n'importe comment : en vélo ! Rien de plus naturel aujourd'hui pour cette artisane sensible au développement durable et qui a suivi une formation Répar'Acteurs via la Chambre de Métiers et de l'artisanat Provence-Alpes-Côte d'Azur. Nouvelles Publications, Eglantine Factory : une couturière à vélo !
  • Dans les Vosges, une couturière itinérante a sorti son épingle du jeu, en période d’épidémie, en fabriquant des masques pour les vendre aux quatre coins du département. Une adaptation qui lui a permis de sauver son activité. Franceinfo, Vosges : avec la fabrication de masques, une couturière itinérante a trouvé le bon filon

Images d'illustration du mot « couturier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « couturier »

Langue Traduction
Anglais dressmaker
Espagnol modista
Italien sarta
Allemand schneider
Chinois 裁缝
Arabe خياطة
Portugais costureira
Russe портниха
Japonais 仕立て屋
Basque jostuna
Corse vestitore
Source : Google Translate API

Synonymes de « couturier »

Source : synonymes de couturier sur lebonsynonyme.fr

Couturier

Retour au sommaire ➦

Partager