La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cotiser »

Cotiser

Définitions de « cotiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

COTISER, verbe.

A.− Emploi trans., vieilli. ,,Taxer, imposer à quelqu'un, régler la part qu'il doit payer de quelque somme. On l'a cotisé à tant`` (Ac. 1835, 1878).
Emploi pronom. réfl. Donner selon ses moyens une certaine somme d'argent en vue d'une dépense commune. Il faut que chacun se cotise selon ses facultés (Ac.1835, 1878) :
1. ... Gabriel Sarrazin admirait si fort [la vieillesse du roi David gravée par Bracquemont] que ses amies se cotisèrent pour la lui offrir. Barrès, Mes cahiers,t. 1, 1896-98, p. 31.
B.− Emploi intrans. Verser une somme d'argent fixée par accord préalable ou par statut à un groupe de personnes ou à un organisme, afin de participer aux dépenses communes. Cotiser pour un repas pris en groupe; cotiser à la Sécurité sociale :
2. Le fonctionnaire détaché se trouve soumis (...) au statut particulier du cadre (...) dans lequel il continue à avancer et à cotiser pour sa retraite... Encyclop. pratique de l'éduc. en France,1960, p. 296.
Emploi abs. Les citoyens cotisent comme contribuables exploitant l'ouvrage et non comme usagers clients de l'ouvrage (Univ. écon. et soc.,1960, p. 2215).
Rem. 1. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. cotisé. À qui l'on a demandé de verser une cotisation et plus spécialement une imposition par cote. La contribution directe s'entend de toute imposition (...) qui se perçoit en vertu de rôles nominatifs et qui passe immédiatement du contribuable cotisé à l'agent chargé de percevoir (Pradelle, Serv. P.T.T. Fr., 1903, p. 127). 2. Certains dict. (Littré, Lar. 19eSuppl. 1878-Lar. encyclop., Guérin 1892, Quillet 1965) attestent l'adj. cotisable. Qui peut être soumis à une cotisation.
Prononc. et Orth. : [kɔtize], (je) cotise [kɔti:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [1325, Bl.-W.3-5; v. T.-L., s.v. cotisier, cf. FEW t. 2, p. 1548a, note 1] 1513 « soumettre à une taxe, une quote part » (Ordr. de Louis XII sur le privilège des libraires ds R. Hist. litt. Fr. t. 8, p. 496); 1549 pronom. « s'engager ensemble à payer une somme d'argent » (mars 1549, op. Granv., Pop. d'Et., III, 346 ds Gdf. Compl.); 2. 1877 « payer une cotisation » (Statuts annexés au décret du 11 janvier 1877, Bull. des lois, partie suppl., p. 719 ds Littré). Dér. de cote*; suff. -iser*. Fréq. abs. littér. : 41. Bbg. Gohin 1903, p. 303.

Wiktionnaire

Verbe - français

cotiser \kɔ.ti.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se cotiser)

  1. (Administration) Verser une cotisation.
    • Ils gagnent beaucoup moins que les travailleurs urbains, mais ils doivent cotiser selon le même taux que les travailleurs urbains, par exemple. — (Aiqing Zheng, Libertés et droits fondamentaux des travailleurs en Chine, page 229, L'Harmattan, 2007)
    • Ainsi, même le musicien qui recevait un cachet pour sa participation au bal de la rosière de Trifouilly les Oies, cotisait à la CARBALAS avec son employeur d'un jour. On imagine la complexité de la gestion des cotisations pour tant d'actes occasionnels, […]. — (Gilbert Grégoire, Notre cher cinéma, L'Harmattan, 2008)
  2. (Pronominal) Donner, chacun selon ses moyens, de quoi former une certaine somme.
    • Son propre devancier, qui fait partie des meubles, est à ramasser à la petite cuiller. Il a une araignée au plafond et il va falloir se cotiser pour lui assurer l'aide à la personne. — (Claude Durand, J'étais numéro un, Albin Michel, 2011)
  3. (Pronominal) (Figuré) (Vieilli) (Populaire) (Rare) Agir de concert en payant de sa personne.
    • Il s’ensuit un pugilat sérieux. Les municipaux surgissent là-dessus et se cotisent pour nous mettre à la porte. — (Georges Moynet, Entre garçons, première partie, Mon ami Taupier ; Jules Lévy libraire-éditeur, Paris, 1885, page 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COTISER (SE). v. pron.
Donner, chacun selon ses moyens, de quoi former une certaine somme. Ils se cotisèrent tous et lui firent la somme dont il avait un pressant besoin.

Littré (1872-1877)

COTISER (ko-ti-zé) v. a.
  • 1Régler la cotisation de quelqu'un. On l'a cotisé à tant.
  • 2Se cotiser, v. réfl. Fournir sa quote-part. Il faut que chacun se cotise selon ses moyens. Ils n'auraient qu'à se cotiser à proportion des besoins publics, Rousseau, Écon. 3. Chaque gentilhomme se cotisa pour les comédiens selon sa libéralité, Scarron, Rom. com. 2e part. ch. 3. Il y eut un service solennel, et en un moment ils se cotisèrent tous pour cette dépense, qui monta à cinq mille francs, Sévigné, 211. … à cinq chevaliers, en nous cotisant tous, Et ramassant écus, livres, deniers, oboles, Nous n'avons encor pu faire que deux pistoles, Regnard, Distrait, I, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Les Grecs voulurent qu'il se feist une taille, par laquelle chacune ville fust raisonnablement cottisée selon ses facultez. - Ilz luy donnerent pouvoir et mandement de cottiser et taxer egalement chacune ville, Amyot, Arist. 58. Ilz payoient bien l'argent à quoy ilz avoient esté cottisez, Amyot, Cimon, 18. Que chacun des confederez se quottiseroit à ce qu'il devroit fournir, Du Bellay, M. 182. La ville se cottisa à 3000 livres, D'Aubigné, Hist. II, 296.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COTISER, v. act. (Jurisp.) signifie comprendre quelqu’un dans un rôle, & lui imposer sa part des charges auxquelles il doit contribuer. Ce terme est surtout usité en matiere de tailles. On ordonne ou on défend aux asséeurs & collecteurs de comprendre ni cotiser quelqu’un dans leur rôle des tailles. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cotiser »

Cote.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de cote, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cotiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cotiser kɔtize

Évolution historique de l’usage du mot « cotiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cotiser »

  • Des voisines pensaient à se cotiser pour faire revenir les pompiers mais c’est finalement Cédric, élagueur de l’extrême de la société Vertige, qui a répondu à leur appel bénévolement. , Insolite | Chambéry : les habitants mobilisés pour sauver un chat
  • Puisqu’il faut cotiser plus longtemps et qu’on ne veut pas prendre notre retraite plus tard, il faudrait réformer les années en les faisant passer de douze à quinze mois... De Laurent Ruquier / Vu à la radio , 
  • L’obligation de cotiser au régime de protection sociale des personnes non salariées agricoles s’impose à la gérante d’une EARL, qu’elle participe ou non à l’activité de la société. La France Agricole, L’associée sommée de cotiser à la MSA
  • Pour en profiter, certains assurés doivent en effet s’acquitter d’une participation financière. Ces cotisations dépendent du revenu, de la composition du ménage mais également de l’âge des assurés. Un célibataire de 28 ans dont les revenus annuels se situent entre 9.032 et 12.193 euros devra ainsi cotiser 8 euros par mois. Un couple de retraité de 75 ans, dont les revenus sont compris entre 13.547 et 18.289 euros devra lui débourser 60 euros par mois pour profiter de la nouvelle complémentaire. Capital.fr,  La surprenante baisse des bénéficiaires de la nouvelle CMU complémentaire - Capital.fr
  • Mais tous les salariés ne bénéficieront pas d’une baisse de cotisation. Il y a un “angle mort”. Il s’agit de ceux dont la rémunération se situe aujourd’hui bien au-dessus du plafond de la Sécurité sociale mais en-dessous des 3 plafonds. “Grosso-modo ce sont ceux qui gagnent entre 60.000 et 120.000 euros par an”, détaille Dominique Prévert, du cabinet Optimaretraite. Ces derniers devront davantage cotiser dans le nouveau système que dans l’ancien. Notre exemple qui gagne 100.000 euros a la plus grande partie de sa rémunération, soit 58.864 euros, au-dessus du plafond de la Sécurité sociale et donc soumis à un taux de 10,28 %. Il est inférieur de près d’un point à celui prévu par le régime universel (11,25%). C’est pour cette raison que notre salarié qui gagne 100.000 euros devra, dans le régime universel, cotiser 476,48 euros de plus par an. Capital.fr,  Allez-vous devoir cotiser plus pour votre retraite dans le régime universel ? - Capital.fr
  • Augmenter les retraites d'une catégorie professionnelle qui a refusé jusqu'en 1952 de cotiser à un régime de retraite, c'est acter que le montant de celle des autres, pas plus élevé est acceptable, ce qui ne l'est pas. Je ne comprends que l'on présente cette décision comme une avancée alors qu'elle n'est que la marque d'un clientélisme de boutiquier, d'autant que la charge au final sera reportée sur les épaules du régime général qui comble les impéritie des autres secteurs professionnels. L'équité aurait voulu que soit augmenté le montant du minimum vieillesse opposable à toutes les catégories de français pour accéder à l'APSA. La misère d'un petit ouvrier à la retraite n'est pas moins choquante que celle d'un ancien agriculteur victime dans les faits d'un poujadisme syndical toujours en cours. ladepeche.fr, Le Parlement valide définitivement la revalorisation des retraites agricoles - ladepeche.fr
  • L’artiste devait participer à un festival à Castillon, elle avait aussi un projet d’atelier commun avec le magasin Bureau Vallée qui est décalé dans le temps comme c’est le cas pour bon nombre d’animations. Malgré le contexte, Flora essaie d’avancer petit à petit et de refaire des projets, elle souhaite aussi se consacrer à des créations personnelles pour développer son activité. Son statut professionnel a changé, elle n’est plus en couveuse d’entreprise mais en coopérative, dans la même association, BGE Coop, une coopérative d’activité et d’emploi, dédiée aux indépendants, où elle peut maintenant cotiser pour la retraite et le chômage. C’est un réseau où chacun peut échanger sur les bonnes pratiques, elle bénéficie également d’une formation dont le thème est consacré au rebond après le Covid-19. ladepeche.fr, Saint-Girons. Flora Morère reste positive et croit en ses projets - ladepeche.fr
  • Des voisines pensaient à se cotiser pour faire revenir les pompiers mais c’est finalement Cédric, élagueur de l’extrême de la société Vertige, qui a répondu à leur appel bénévolement. , Insolite | Chambéry : les habitants mobilisés pour sauver un chat
  • Puisqu’il faut cotiser plus longtemps et qu’on ne veut pas prendre notre retraite plus tard, il faudrait réformer les années en les faisant passer de douze à quinze mois... De Laurent Ruquier / Vu à la radio , 
  • L’obligation de cotiser au régime de protection sociale des personnes non salariées agricoles s’impose à la gérante d’une EARL, qu’elle participe ou non à l’activité de la société. La France Agricole, L’associée sommée de cotiser à la MSA
  • 193 euros devra ainsi cotiser 8 euros par mois. Capital.fr,  La surprenante baisse des bénéficiaires de la nouvelle CMU complémentaire - Capital.fr
  • 000 euros devra, dans le régime universel, cotiser 476,48 euros de plus par an. Capital.fr,  Allez-vous devoir cotiser plus pour votre retraite dans le régime universel ? - Capital.fr

Images d'illustration du mot « cotiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « cotiser »

Traductions du mot « cotiser »

Langue Traduction
Anglais contribute
Espagnol contribuir
Italien contribuire
Allemand beitragen
Chinois 有助于
Arabe مساهمة
Portugais contribuir
Russe делать вклад
Japonais 助ける
Basque lagundu
Corse cuntribuisce
Source : Google Translate API

Synonymes de « cotiser »

Source : synonymes de cotiser sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot cotiser au Scrabble ?

Nombre de points du mot cotiser au scrabble : 9 points

Cotiser

Retour au sommaire ➦

Partager