La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « canotier »

Canotier

Définitions de « canotier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANOTIER1, IÈRE, subst.

Vieilli
A.− Matelot en service dans un canot. Birotteau (...) était alors comme un simple canotier de la Seine à qui, par hasard, un ministre aurait donné le commandement d'une frégate (Balzac, César Birotteau,1837, p. 223).
B.− Personne qui pratique le canotage* :
Sur le fleuve, des yoles passaient, enlevées à longs coups d'aviron par des gaillards aux bras nus dont les muscles roulaient sous la chair brûlée. Les canotières, allongées sur des peaux de bêtes noires ou blanches, gouvernaient la barre, engourdies sous le soleil, ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, L'Héritage, 1884, p. 529.
Prononc. et Orth. : [kanɔtje], fém. [-tjε:ʀ]. Ds Ac. 1835-1932 et uniquement en tant que subst. masc. Étymol. et Hist. xvie-xviies. canautier « matelot de l'équipage d'un canot » (J. Tarde cité ds l'introd. aux Chroniques de Sarlat, p. XLII d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 292); 1837 canotier « amateur qui navigue en canot de plaisance », supra; 1843 fém. canotière (Le Canotier paris., p. 29 ds Quem. Fichier). Dér. de canot*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. Canotière : 3. Bbg. Quem. 2es. t. 2 1971, p. 12.

CANOTIER2, subst. masc.

Chapeau de paille à bords étroits et à fond plat. En canotier, coiffé d'un canotier :
Un feutre chasseur à bords baissés, avec nœud de ruban à l'arrière, un feutre « Clemenceau » très mou, à ruban très étroit, divers types de feutres à larges bords se partageaient la faveur des messieurs d'allures plus libres. Mais beaucoup de gens achevaient de salir leur chapeau de paille, canotier ou panama. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 31.
Vx, emploi en appos., avec valeur d'adj. Chapeau canotier. Et il redescendit tout costumé de toile bleue, coiffé d'un chapeau canotier, chaussé de cuir jaune, dans un négligé complet de Parisien en goguette (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, L'Ami Joseph, 1883, p. 1264).
Prononc. : [kanɔtje]. Étymol. et Hist. 1874 adj. chapeau canotier (A. Daudet, Robert Helmont, p. 171); d'où 1903 subst. canotier (Colette, Claudine s'en va, p. 173). Issu de canotier1* p. méton., ce chapeau ayant été d'abord à la mode chez les amateurs de canotage. Fréq. abs. littér. Canotier1 et 2: 165. Bbg. Duch. 1967, § 42.7, 70.9.

Wiktionnaire

Nom commun - français

canotier \ka.nɔ.tje\ masculin

  1. (Marine) Matelot de l’équipage d’un canot (pour une femme, on dit : canotière).
    • Écopée, la barque avait été remise à flot et pendant que ses canotiers ramaient, la chaloupe de Laignel l'aidait à passer les mauvais rouleaux en la remorquant. — (Jean-Pierre Ledru, D'Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse: Deux sabots sur la mer, La Découvrance éditions, 2008, page 240)
  2. Celui qui monte un canot de plaisance (pour une femme, on dit : canotière).
    • Nous ne voulons pas entrer dans la vie privée de beaucoup de canotiers; mais à en croire les apparences, le canotage ne serait, pour quelques amateurs, qu'un prétexte d'orgies, une occasion de plaisirs faciles, au lieu d'un amusement salutaire et convenable à la dignité de l'homme. — (Pierre Bidon & Jules Jacquin, Nouveau manuel universel et raisonné du canotier, Manuels-Roret, 1843, vol.1, page 83)
    • C’était un vieux canotier, mais un canotier enragé, toujours près de l’eau, toujours sur l’eau, toujours dans l’eau. Il devait être né dans un canot, et il mourra bien certainement dans le canotage final. — (Guy de Maupassant , Sur l’eau, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 75.)
    • Ces idiots prétendent découvrir une Amérique tous les matins ; mais nous rions de leur découverte, ne voulant pas être brimés par des canotiers de la Seine déguisés en Christophe Colomb. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.34)
  3. Chapeau de paille à fond plat et bords étroits.
    • […] ; les ruelles étranges s’animent, s’emplissent, sous le soleil, de parasols bariolés. Le défilé des laideurs commence, des laideurs inadmissibles ; le défilé des longues robes de magot surmontées de chapeaux melons ou canotiers. — (Pierre Loti, Madame Chrysanthème, chapitre 53, 1888, Paris : chez Calmann Lévy, 1899, page 299)
    • C’était un de ces chapeaux plats, de paille blanche à ruban noir, de l’espèce de ceux qu’on appelle communément : canotiers. Quand Fleurissoire le laissait dans sa position ordinaire, le bord rigide écartait sa tête de la cloison ; si, pour s’appuyer, il relevait un peu le chapeau, la cloison le précipitait en avant ; lorsque, au contraire, il réprimait le chapeau en arrière, le bord se coinçait alors entre la cloison et sa nuque et le canotier au-dessus de son front se levait comme une soupape. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)

Adjectif - français

canotier \ka.nɔ.tje\

  1. (Rare) Relatif aux canots et à leur équipage.
    • J’ai reçu hier de notre jeune ami Maupassant une épître fort agréable et pleine du détail de ses lubricités canotières avec une grosse femme. — (Gustave Flaubert, Correspondance, tome 7, Louis Conard, Paris, 1930, page 327)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANOTIER. n. m.
Matelot de l'équipage d'un canot. Il se dit aussi de Celui qui monte un canot de plaisance. Les canotiers de la Seine.

Littré (1872-1877)

CANOTIER (ka-no-tié ; l'r ne se lie jamais, au pluriel l's se lie : des ka-no-tié-z habiles) s. m.
  • Terme de marine. Matelot de l'équipage d'un canot.

    Celui qui monte un canot de plaisance. Les canotiers de la Seine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « canotier »

Canot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de canot, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « canotier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
canotier kanɔtje

Évolution historique de l’usage du mot « canotier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « canotier »

  • C’est un rituel. Chaque samedi matin, les bénévoles se retrouvent au « local ». L’emplacement est stratégique sur le port de Léchiagat. Impossible de louper les gaillards habillés aux couleurs de la SNSM (*) : un peu de bleu marine et beaucoup d’orange flashy. Ça papote autour d’un kawa. De tout et de rien, du Covid bien sûr. Tout paraît calme pourtant, il y a du nouveau à la station. Après quatre années passées à la barre du Men Meur, Étienne Larzul, 68 ans, passe le relais. Le Lesconilois est entré en 2010 à la SNSM en tant que canotier avant de devenir patron suppléant de Raymond Le Gain. Sa carrière ? Il a d’abord été patron pêcheur de 1992 à 2000 sur le « Petit Cascadeur » avant de devenir mécanicien sur les Vedettes de l’Odet à Bénodet. « J’ai passé ma vie sur l’eau, résume-t-il, « à 6 ans, j’allais remonter les casiers et les filets à rouget avec mon grand-père ». Étienne Larzul restera bénévole à la station. « On est une bande de copains avec le même état d’esprit », explique l’ancien patron. Le Telegramme, Changement de patron à la station SNSM du Guilvinec - Pont-l'Abbé - Le Télégramme
  • Large canotier sur la tête, polo rayé et pantalon noir, Emmanuele Taghliapetra, dit "Lele", est l'un des gondoliers de Venise. Avec ses 450 collègues, il figure l'une des "images" les plus connues de la ville-archipel, qui se transmet de génération en génération : "On est gondoliers de père en fils, pratiquement tous", assure-t-il. France Culture, En attendant le retour des visiteurs, Venise veut imaginer un tourisme plus serein
  • À l’office de tourisme de Caussade, l’Épopée chapelière est de nouveau ouverte au public qui est invité à partir à la découverte d’un savoir-faire unique, via un voyage immersif dans l’univers du chapeau de paille, en compagnie des acteurs principaux de la chapellerie depuis 1789, au travers d’un parcours parsemé d’histoires, de chapeaux, et de vidéos interactives. Coiffé d’un canotier sonorisé en français ou en anglais, le visiteur est guidé de poste en poste pour découvrir la grande histoire de l’industrie chapelière. Sont expliqués, entre autres, le tressage, le formage, le garnissage. Référence est faite au canotier de Maurice Chevalier, à l’invention du casque solaire par les établissements Mignot. Le chapeau est décliné selon ses destinations : protection de la pluie ou des rayonnements du soleil, accessoire de mode, ou d’autres liées à certaines légendes. ladepeche.fr, Caussade. L’Épopée chapelière ouverte au public - ladepeche.fr

Traductions du mot « canotier »

Langue Traduction
Anglais boater
Espagnol barquero
Italien paglietta
Portugais chapéu de palha
Source : Google Translate API

Synonymes de « canotier »

Source : synonymes de canotier sur lebonsynonyme.fr

Canotier

Retour au sommaire ➦

Partager