La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « conque »

Conque

[kɔ̃k]
Ecouter

Définitions de « conque »

Conque - Nom commun

  • Grande coquille marine creuse, souvent utilisée comme instrument d'écoute des bruits marins.

    Horreur et honte sur mes yeux de journaliste : cette année-là ils avaient, en état de veille, rêvé que la conque du pèlerin — et la liberté d’y coller l’oreille pour écouter la mer — était l’une des Cent Fleurs de la révolution chinoise. — (René Depestre, Éros dans un train chinois, p. 35)
  • (Musique) Instrument à vent fabriqué à partir d'une coquille marine en spirale utilisée par certains peuples.

    C’en était fait de ma vie, quand tout à coup le bruit d’une conque se fait entendre, et le Mico, ou chef de la nation, ordonne de s’assembler.
    — François-René de Chateaubriand, Atala
  • (Anatomie) Partie creuse située au fond du pavillon auriculaire où débouche le canal auditif externe.

    Dans son reportage détaillé sur l'anatomie humaine, le journaliste écrivait : 'La conque, cette petite cuvette naturelle au fond de notre oreille, est l'entrée majestueuse du canal auditif externe'.
    (Citation fictive)
  • (Héraldique) Figuration stylisée d'un grand coquillage dans les armoiries; associable aux motifs tels que la coquille Saint-Jacques ou l'huître.

    Dans l'univers héraldique, la conque est plus qu'un simple coquillage ; elle est un symbole artistique puissant, qui orne les armoiries avec la même dignité que la coquille Saint-Jacques ou l'huître.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Conque marine, de vénus

Étymologie de « conque »

Du latin concha (« coquillage »), lui-même du grec ancien κόγχη, kógkhê (« coquillage »). On retrouve également le terme en provençal (conca, concha, comca), en espagnol et italien (conca), en portugais (concha) et en sanscrit (çankha).

Usage du mot « conque »

Évolution historique de l’usage du mot « conque » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « conque » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « conque »

Citations contenant le mot « conque »

  • Vers 9h00 du matin, des témoins ont vu une dame se jeter volontairement des falaises volcaniques situées entre la plage de la conque et la plagette.
    www.herault-tribune.com — ACTUALITÉS : LE CAP D'AGDE - Une femme se jette de la falaise de la conque : Hérault Tribune
  • Dans son analyse approfondie de l'anatomie de l'oreille, l'auteur détaille avec précision le rôle de l'anthélicien, ce muscle essentiel de la conque auriculaire, souvent méconnu mais primordial parmi les cinq qui constituent cette partie.
    (Citation fictive)
  • Non, vous ne le croyez pas encore. Un jour, lorsque vous serez vieux, flétri, laid, lorsque la pensée aura creusé ses rides sur votre front, que les jeux horribles de la passion auront brûlé vos lèvres, alors vous le comprendrez, vous le sentirez cruellement. Maintenant, où que vous alliez, vous enchantez le monde. En sera-t-il toujours ainsi ?... Vous avez un visage merveilleusement beau, M. Gray. Ne protestez pas. C'est la vérité. Et la beauté est une forme de génie, elle est même supérieure au génie, puisqu'elle se passe d'explication. Elle est une des grandes merveilles du monde, comme l'éclat du soleil, la naissance du printemps ou le reflet, dans les eaux de la nuit, de cette conque d'argent que nous nommons la lune. On ne saurait la mettre en question. Elle est souveraine de droit divin. Ceux qui la possèdent sont princes. Vous souriez ? Ah, quand vous l'aurez perdue vous ne sourirez plus... On dit souvent que la beauté n'est que superficielle. C'est possible. Mais du moins, elle n'est pas aussi superficielle que la pensée. Pour moi, la beauté est la merveille des merveilles. Il n'y a que les esprits légers pour ne pas juger selon les apparences. Le vrai mystère du monde, c'est le visible et non l'invisible... Oui, M. Gray, les dieux ont été bons pour vous. Mais les dieux reprennent vite leurs dons. Vous n'avez que quelques années à vivre, réellement, pleinement, intensément. Votre jeunesse s'en ira, votre beauté aussi, et alors s'ouvrira l'ère des triomphes médiocres. Le souvenir de votre passé vous les rendra plus amers que des défaites. Chaque mois qui s'écoule vous rapproche de quelque chose d'effroyable. Le temps est jaloux de vous, et s'acharne sur vos lys et vos roses. Votre teinte jaunira, vos joues se creuseront, votre regard s'éteindra. Vous souffrirez horriblement... Ah ! réalisez votre jeunesse aussi longtemps qu'elle est à vous. Ne gaspillez pas l'or de vos jours à écouter des fadaises, à tenter de soulager une misère irrémédiable. Ne consacrez pas votre vie à des individus ignorants, communs et vulgaires. Défiez-vous des aspirations malsaines, des faux idéaux de notre temps. Vivez ! Vivez la vie merveilleuse qui est en vous. Ne laissez rien perdre de vos possibilités. Soyez toujours à la recherche de sensations nouvelles. N'ayez peur de rien... Un nouvel hédonisme, voilà ce qu'il faut à notre siècle. Vous pouvez en devenir le vivant symbole. Il n'est rien que votre personnalité ne vous permette d'accomplir : le monde est à vous pour une saison. Dès l'instant où je vous ai rencontré, j'ai compris que vous ignoriez vos dons et leurs immenses possibilités. Tant de choses me charmaient en vous qu'il me fallait vous entretenir de vous-même. J'ai pensé qu'il serait tragique de vous laisser ainsi perdre votre jeunesse, car elle durera peu de temps. Les simples fleurs des collines se fanent mais fleuriront de nouveau. Ce cytise sera aussi doré en juin prochain que maintenant. Dans un mois, cette clématite se couvrira d'étoiles pourpres qui tous les ans illumineront de nouveau la nuit vert sombre de ses feuilles. Mais votre jeunesse ne recommencera pas. Le rythme joyeux de nos vingt ans s'évanouit insensiblement. Nos membres faiblissent, nos sens s'épuisent. Nous dégénérons en d'horribles pantins, hantés par le souvenir de passions effrayantes, de tentations adorables auxquelles nous n'avons pas osé céder. Jeunesse ! Il n'est rien au monde que la jeunesse ! p. 46 Edition Pocket Classiques
    Oscar Wilde — Le portrait de Dorian Gray
  • La tension ressentie dans la nuque peut souvent être attribuée à une sollicitation excessive du muscle cervici-tubien, qui relie cette région au fond de la conque auriculaire.
    Marion Delacroix — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Aux heures les plus sombres de l’histoire des Antilles, la conque de lambi (mollusque de la région) a été un moyen de communication. Sa sonorité puissante très proche du chofar des Hébreux permettait le rassemblement des troupes ou l’annonce des événements parfois douloureux dans la population : décès, incendie, catastrophe, etc. Par métaphore, à travers ses missions d’information, de formation et d’accompagnement dans la louange et l’adoration, bon an, mal an, depuis plus de trois décennies, le premier média chrétien historique de la Martinique, REM, assume ces fonctions spirituelles, sociales et culturelles.
    Journal Chrétien — R.E.M, un média chrétien d’exception - Actualité chrétienne - Journal Chrétien
  • Dans les mythologies grecque et romaine, l'égipan est une divinité champêtre mi-homme mi-animal, souvent dotée de pieds et d'oreilles de chèvre. Associés au dieu Pan, ils s'apparentaient aux satyres. Le premier égipan serait né de Pan et de la nymphe Éga et passe pour l'inventeur de la trompette à conque marine, ce qui expliquerait pourquoi les égipans portent une queue de poisson.
    8 créatures mythologiques qu'on veut absolument voir dans de futurs jeux vidéo
  • Dès la préhistoire, l’ancêtre du cor qui se présentait sous la forme d’une conque (coquille) ou d’une corne (ou olifant) servait à prévenir d’un danger. Plus récemment, il a été utilisé par « les sonneurs de chasseurs » et par les postiers, dont le « cor de poste » (du 16 au XIXe siècle) permettait de signaler leur arrivée.
    SudOuest.fr — Monein : le cor mis à nu par David Moulié
  • A Toulouse, un joueur de cor a réussi à émettre avec cette conque trois sons proches des notes do, do dièse et ré. Cette recherche a permis d'enrichir nos connaissance de "la palette musicale" des hommes préhistoriques.
    Franceinfo — Au Muséum de Toulouse, une conque de 18 000 ans fait encore entendre sa musique

Traductions du mot « conque »

Langue Traduction
Anglais conch
Espagnol concha
Italien conchiglia
Allemand muschel
Chinois 海螺
Arabe محارة
Portugais concha
Russe раковина
Japonais 巻き貝
Basque conch
Corse conch
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.