La langue française

Congrégation

Définitions du mot « congrégation »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONGRÉGATION, subst. fém.

A.− Réunion, rassemblement d'un grand nombre de personnes. L'Assemblée Constituante (...) la plus illustre congrégation populaire qui ait jamais paru chez les nations (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 224).
P. métaph. Sansonnets, tantôt perchés, tantôt bruissant des ailes, congrégation des airs (Barrès, La Colline inspirée,1913, p. 216).
[Par calque étymol. du lat. de la Vulgate (Genèse, I, 10)] Cette congrégation des eaux, qui est Marie (Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 268).
B.− RELIGION
1. Domaine de la vie relig.
a) Vieilli. Assemblée des fidèles. Les congrégations d'Israël (Saint-Martin, L'Homme de désir,1790, p. 39).L'Église chrétienne (...) adaptant intérieurement à la congrégation humaine ses avenues et son chœur (Claudel, Art poétique,1907, p. 207).
b) Usuel
Association de religieux, réguliers ou séculiers, ou de religieuses, liés par les vœux simples ou par une promesse d'obéissance. Congrégation de l'Oratoire, du Saint-Esprit.
Groupement de moines qui, à l'intérieur d'un ordre religieux, relèvent d'une obédience particulière. Congrégation de France, de Saint-Maur :
1. ... nous vous recevons dans notre société de fraternité, vous donnant part à toutes les bonnes œuvres qui se font avec le secours du Saint-Esprit dans la congrégation de France de l'ordre de Saint Benoît. Huysmans, L'Oblat,t. 2, 1903, p. 36.
SYNT. Congrégation enseignante, hospitalière, religieuse; autorisée, non-autorisée; loi sur les congrégations; appartenir à une congrégation.
Rem. Fréquemment empl. au plur., surtout dans le vocab. pol. des années 1900, désigne toute association de religieux ou de religieuses :
2. M. Worms-Clavelin disait encore : − La république ne fait pas une guerre systématique aux curés. Et, si les congrégations s'étaient soumises à la loi, bien des contrariétés leur eussent été évitées. Et M. Guitrel protestait : − Il y a une question de droit. Je l'eusse tranchée en faveur des congrégations. Il y a aussi une question de fait. Les congrégations faisaient beaucoup de bien. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 36.
Confrérie de laïques qui s'exercent à la piété et à la charité. Congrégation de la Vierge, des Enfants de Marie :
3. ... les saintes reliques descendues et promenées autour de la ville, précédées de la longue procession des divers ordres religieux, confréries, corps de métiers, congrégations de pénitents, théories de femmes voilées, écoliers de l'université, desservants des hospices, soldats sans armes ou les piques renversées; ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 63.
Spéc., HIST. ECCL., en emploi abs., au sing., vx. La Congrégation. Sous la Restauration, association religieuse importante et en partie secrète, à laquelle on prêta des menées subversives. Ce jeune vicaire (...) qui passait pour être l'espion de la Congrégation (Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 23).
c) P. anal. Petit groupe restreint ou fermé, ayant souvent un esprit de chapelle ou d'intrigue. L'heure où commençait à paraître l'Encyclopédie, où la congrégation des philosophes allait régner sans partage (Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 8, 1851-62, p. 275).Il (...) se tint à l'écart, pur de toute congrégation et de toute intrigue (Sainte-Beuve, Portraits contemporains,t. 1, 1846-69, p. 404).La porcine congrégation des sycophantes de la libre pensée (Bloy, Le Désespéré,1886, p. 55).Les petites congrégations flottantes de la pensée dite libre ou autonome (Maurras, L'Avenir de l'intelligence,1905, p. 84):
4. Il [Claude Frollo] avait pris place tour à tour (...) aux conférences des théologiens en Sorbonne, aux assemblées des artiens à l'image Saint-Hilaire, aux disputes des décrétistes à l'image Saint-Martin, aux congrégations des médecins au bénitier de Notre-Dame, ... Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 188.
2. Domaine de l'admin. eccl.
a) Commission de la Curie romaine, chargée de questions relatives à l'administration de l'Église catholique. Un règlement de la sacrée congrégation des rites est intervenu pour proscrire les sabbats musicaux dans les lieux saints (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 227).
b) Division ecclésiastique dans certaines églises protestantes.
SYNT. Congrégation de l'Index (vieilli), des évêques, de la Propagande, des rites; congrégation romaine, sacrée congrégation.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃gʀegasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1120 congregatiun « rassemblement, assemblée » (Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, ps. 61, v. 8) − 1611, Cotgr.; 2. av. 1622 « communauté religieuse » (Fr. de Sales, Lettres, 1004 [XVI, 237] ds Hug., s.v. urseline); 3. av. 1630 « commission de cardinaux » (D'Aubigné, Mémoires, CXXIX ds Gdf. Compl. [1542, date de la fondation de la Congrégation de l'Inquisition]); 4. a) 1680 « association de laïques » (Rich.); b) 1827 pol. la Congrégation fondée en 1814 (Fongeray, Les Soirées de Neuilly, p. 251); 5. 1801 religion protestante « (aux USA) assemblée de fidèles, paroisse » (Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 2, p. 346). Empr. au lat. congregatio « réunion, assemblée », spéc. « communauté religieuse » en lat. médiév. (546 ds Nierm.). Sens 5 empr. à l'angl. congregation « id. » (xvies. ds NED). Fréq. abs. littér. : 416. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 657, b) 285; xxes. : a) 1 130, b) 374.
DÉR.
Congrégation(n)iste,(Congrégationiste, Congrégationniste) subst.Membre de la Congrégation. L'abbé du Saillard, grand congrégationniste chargé de surveiller les curés du voisinage (Stendhal, Lamiel,1842, p. 25).Attesté ds Lar. 19eSuppl. 1878, Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Quillet 1965, avec le sens de « partisan des congrégations religieuses ». 1reattest. 1842 (Stendhal, loc. cit.); de congrégation, suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

congrégation \kɔ̃.ɡʁe.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) (Nom collectif) Compagnie de religieux, de religieuses ou de prêtres, catholiques, assujettis à des vœux et à une règle commune.
    • Au moment de notre arrivée aux affaires, le 7 juin 1902, il existait, eu France, 914 congrégations autorisées, dont 5 congrégations d’hommes et 909 congrégations de femmes, et 457 congrégations en instance d’autorisation, dont 61 d’hommes et 396 de femmes, en tout 1 371 congrégations. — (Émile Combes, Discours à Auxerre, 4 septembre 1904)
    • Les officiers subalternes de l’ordre portaient le même costume noir, depuis que l’usage des vêtements blancs, pareils à ceux des chevaliers et des écuyers, avait été usurpé, dans les montagnes de la Palestine, par une congrégation de faux frères se disant templiers et jetant par leurs brigandages un grand déshonneur sur l’ordre. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Beaucoup de personnes, en voyant les congrégations religieuses élever, il y a une quinzaine d’années, tant de monuments fastueux, se demandèrent si un vent de folie ne passait point sur l’Église ; ils ignoraient que ces constructions permettaient à une foule de gens pieux et coquins de vivre aux dépens des trésors cléricaux. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.294)
    • Loi d’exclusion, répondit M. Combes qui décida d’éliminer soit par décrets, soit par décisions parlementaires un lot de congrégations, en tête les congrégations enseignantes. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Religion) Confrérie de dévotion sous l’invocation d’un saint ou d’une sainte.
    • La congrégation de la Vierge.
  3. (Religion) Assemblée de cardinaux et de prélats, de l’Église catholique romaine, soit permanente, soit nommée d’office pour un cas particulier, et chargée d’examiner certaines affaires spéciales.
    • […], Mgr Scicluna, promoteur de justice de la Congrégation pour la doctrine de la foi, parlait à propos de l'ensemble des affaires d'abus sexuels impliquant un prêtre de « 10 % de cas de pédophilie au sens strict et de 90 % de cas qu'il convient davantage de qualifier d’éphébophilie, dont 60 % concernant des individus de même sexe et 30 % étant de caractère hétérosexuel ». — (Claire Lesegretain, Les chrétiens et l'homosexualité, l'enquête, page 155, Chemins de [email protected] & Bouquineo, 2011)
  4. (Religion) Réunion d’avant conclave des cardinaux électeurs, destinée à définir le profil du futur pape.
  5. (Religion) Division ecclésiastique dans les pays protestants.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONGRÉGATION. n. f.
Compagnie de religieux, de religieuses vivant en corps sous une même règle. Les bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur. Il se dit encore d'une Compagnie de prêtres assujettis à des vœux et à une règle, sans obligation de vie commune. La Congrégation de l'Oratoire. Il se dit aussi de Certaines confréries de dévotion sous l'invocation de la Sainte Vierge ou de quelque saint. Être de la congrégation de la Vierge. La congrégation des fidèles se dit de Tous ceux qui appartiennent à l'Église universelle. En parlant de la Cour de Rome, il se dit d'une Assemblée de cardinaux et de prélats, soit permanente, soit nommée d'office pour quelque cas particulier, et chargée d'examiner certaines affaires spéciales. Il se tint sur ce sujet une congrégation de cardinaux. La Congrégation du Saint-Office. La Congrégation des Rites. La Congrégation de la Propagande, etc. Il se dit aussi de Certaines divisions ecclésiastiques dans les pays protestants.

Littré (1872-1877)

CONGRÉGATION (kon-gré-ga-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Réunion, assemblée. Quand des congrégations de savants se formèrent, l'incrédulité naquit avec l'amour-propre, Chateaubriand, Génie, III, II, 2. Une congrégation d'hommes de tant d'états différents doit faire d'une ville un séjour de délices, Bernardin de Saint-Pierre, Ch. ind.

    La congrégation des fidèles, l'Église romaine.

  • 2Compagnie de religieux ou de prêtres séculiers soumis à une même règle. Congrégation d'hommes, de filles. Les bénédictins de la congrégation de St-Maur.

    Autrefois, division d'un ordre religieux formée de membres de l'ordre qui, dans son sein et sous sa règle commune, avaient un régime et des statuts particuliers.

  • 3Confrérie de dévotion mise sous l'invocation d'un saint.

    Chez les Jésuites, espèce de confrérie d'écoliers, d'artisans, de bourgeois, qui s'assemblent ordinairement tous les dimanches, dans une chapelle chez les Jésuites, et qui, toutes les fêtes de la Vierge et tous les mois, se confessent au père qui a soin de la congrégation.

    Absolument, sous la Restauration, la Congrégation, association religieuse et politique qui passait pour être dirigée par les Jésuites, et qui avait des opinions opposées à celles du libéralisme d'alors.

    Salle, chapelle où s'assemblent les congréganistes.

  • 4À la cour de Rome, certain nombre de cardinaux et d'ecclésiastiques choisis ou députés par le pape pour éclaircir ou décider quelque affaire qui regarde l'Église. La congrégation des Rites, de la Propagande.
  • 5Nom de certaines divisions ecclésiastiques dans les pays protestants. Les ministres sont élus par chaque congrégation.

HISTORIQUE

XIIe s. Esperez en lui, tute congregatiun de pople, espandez devant lui vos cuers, Liber psalm. p. 79.

XIIIe s. Et toutes les congregations et li peules de Paris les convoiierent jusques à Saint-Denis, Chr. de Rains, p. 198. Bien est la chose desseignie, Qu'ele avoit à election La greigneur congregation, Rutebeuf, II, 77.

XIVe s. Et touz ceulz qui font sacrifices et congregacions pour teles choses, il attribuent honeurs as diex, Oresme, Eth. 246. À tout [avec] leur congregation, Dont je ne fais pas mention, J. Bruyant, dans Ménagier, t. II, p. 10. Senat n'estoit autre chose que le conseil ou la congregation des senateurs où l'on fesoit les ordonences du peuple roumain, Bercheure, f° 3. L'ame s'en duelt ; ah ! com dolente vie De laisser Dieu en congregation De telz pechiez ! Deschamps, Intérieur des cours.

XVIe s. Il nous fault discerner l'eglise de Dieu, de la congregation des infideles et des meschans, Calvin, Instit. 839. Le blasphemateur du nom du Seigneur mourra de mort, toute la congregation du peuple le lapidera, Lanoue, 8. Il estoit parvenu à entrer dans la congregation de propaganda fide, D'Aubigné, Vie, CXXIX. Et fut arresté qu'il se feroit, en ceste capitale ville de vostre duché de Guienne, une congregation de tous ceulx de leur ligue ; la quelle congregation nous ne pouvons appeler autrement que une vraie recognoissance de leurs forces, Condé, Mémoires, p. 619.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONGRÉGATION, s. f. (Physiq.) est un terme dont s’est servi M. Grew, pour signifier le plus petit degré de mélange des parties d’un mixte, c’est-à-dire, celui par lequel les parties du mixte n’entrent point les unes dans les autres, ou n’adherent point ensemble, mais se touchent dans un point. Harris.

Cet auteur pense que les particules de tous les fluides se touchent, ou que leur cohésion n’est qu’une congrégation. Quelque sentiment qu’on suive sur la nature des fluides, on ne peut se dispenser de convenir que les particules de ces corps peuvent se mouvoir librement entr’elles, & cedent avec facilité au mouvement qu’on leur imprime ; aussi plusieurs auteurs croyent-ils que ces particules ont peu d’adhérence, & se touchent par un très-petit nombre de points. C’est ce qui fait que ces mêmes auteurs les ont considérées comme des globules très-petits, qui se touchent, & qui peuvent glisser les uns sur les autres, & être déplacés facilement. Mais cela ne suffit pas pour nous donner une idée de la nature des fluides, & pour expliquer les phénomenes qu’on y observe, comme l’égalité de pression en tout sens. Voyez Fluide, Pression, Hydrostatique, Adhérence, &c. (O)

Congrégation, (Hist. mod.) est une assemblée de plusieurs personnes qui forment un corps, mais singulierement d’ecclésiastiques. Voy. Assemblée, &c.

Ce terme s’employe plus particulierement des différens bureaux de cardinaux commis par le pape, & distribués en plusieurs chambres pour la direction de certaines affaires ; comme sont les différentes commissions ou bureaux des affaires, qui sont portées au conseil d’état. Voyez Cardinal.

La premiere est la congrégation du saint office, ou l’inquisition, composée de douze cardinaux & même davantage, selon qu’il plaît au pape ; on y joint plusieurs prélats & théologiens de divers ordres religieux, qui portent le titre de consulteurs de l’inquisition : le cardinal qui en est chef, tient le cachet ou sceau de l’inquisition. La seconde, celle qui a une jurisdiction sur les évêques & sur les réguliers ; elle connoît des différens qui naissent en Italie entre les évêques & leurs diocésains, & même entre les moines & religieux ; elle répond aux consultations que lui font les évêques : elle est composée de plusieurs cardinaux habiles dans les matieres canoniques. La troisieme est celle de l’immunité ecclésiastique ; elle a été établie pour savoir si certains délinquans doivent joüir de cette immunité, c’est-à-dire si on les doit prendre dans l’église ou non, lorsqu’ils s’y sont retirés : outre plusieurs cardinaux qui y président, elle a encore un clerc de chambre, un auditeur de rote, & un référendaire. La quatrieme est celle du concile, pour expliquer les difficultés qui naissent sur celui de Trente, qui est le dernier concile général. La cinquieme est celle des coûtumes, cérémonies, préséances, canonisations ; on l’appelle la congrégation des rits. La sixieme est celle de la fabrique de S. Pierre : elle connoît des legs pour œuvres pies, dont une partie appartient à l’église de S. Pierre. La septieme est celle des eaux, cours des rivieres, ponts & chaussées. La huitieme, celle des fontaines & des rues, dont le chef est le cardinal Camerlingue. La neuvieme, celle de l’index, qui est chargée de la révision des livres ou imprimés, ou à imprimer. La dixieme est le conseil d’état, pour toutes les affaires qui concernent le domaine du pape & de l’Église, & se tient souvent devant sa sainteté : on l’appelle la consulte. L’onzieme est la congrégation de bono regimine (du bon gouvernement) : le cardinal neveu est le président de ces deux dernieres. La douxieme est celle de la monnoie, qui donne son avis sur les monnoies déjà battues ou à battre, & qui met le prix à toutes celles des princes étrangers. La treizieme, celle des évêques, où l’on examine les sujets qui doivent être promûs aux évêchés d’Italie ; elle se tient en présence du pape. La quatorzieme est celle des matieres consistoriales, dont le cardinal-doyen est le président. La quinzieme est celle de propagandâ fide (de la propagande), établie pour régler ce qui concerne les missions. Il y a encore la congrégation des aumones, qui a le soin de ce qui concerne la subsistance de Rome, & de tout l’état de l’Église. Ces congrégations changent quelquefois, selon la volonté des papes qui en établissent de nouvelles selon l’exigeance des cas ; comme dans les autres pays, les souverains créent des tribunaux ou commissions à tems, & pour certaines affaires. (G) (a)

Congrégration se dit aussi d’une compagnie ou société de religieux, qui fait partie d’un ordre entier, & forme plusieurs monasteres ou maisons religieuses sous une même regle & sous un même chef ; telle que la congrégation de France pour les chanoines réguliers de saint Augustin, les congrégations de Cluni, de S. Vannes, & de S. Maur, toutes trois de Bénédictins. Voyez les articles Bénédictins & Blancsmanteaux ; nous y avons parlé des services que l’ordre de S. Benoît a rendus & rend encore aux Lettres & à l’Église. Il ne sera peut-être pas inutile ici de donner la liste des ouvrages considérables que font ou qu’ont fait des Bénédictins actuellement vivans, dont la plûpart sont de la congrégation de saint Maur, & les autres de celle de S. Vannes. Voici les principaux : l’histoire littéraire de la France, la collection des historiens de France, le Gallia Christiana, la nouvelle diplomatique, l’art de vérifier les dates, l’histoire des Gaulois, l’histoire de Bretagne, celle de Languedoc, l’histoire des auteurs sacrés & ecclésiastiques, les ouvrages nombreux & savans de dom Calmet, l’ouvrage de dom Charles Walmesley sur le calcul intégral, les ouvrages de D. Prudent Maran, & plusieurs éditions des peres, &c. Nous n’indiquons ici qu’une partie de ces travaux ; mais nous saisissons avec plaisir l’occasion de rendre justice à cette savante congrégation, qui ne paroît point déchûe de son ancienne ardeur pour le travail, qui rend à la littérature de vrais services par ses ouvrages, & donne à l’Église & aux autres ordres religieux, un exemple bien digne d’être imité. (O)

Congrégation se dit encore d’une assemblée de personnes pieuses en forme de confrairie, comme en ont particulierement les Jésuites en l’honneur de la Vierge, &c. Voyez Confrairie.

Congrégation de Pénitence, voyez Pénitence.

Congrégation de la sainte Trinité, voy. Trinité.

Congrégation de l’Immaculée Conception, voyez Immaculée Conception.

Congrégation de Latran, voyez l’article Latran.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « congrégation »

Provenç. congregatio ; espagn. congregacion ; ital. congregazione ; du latin congregationem, de cum, et gregare, de grex, gregis, troupeau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin congregatio (« assemblée », « réunion »), lui-même dérivé de grex (« troupeau »).
(1100-50) congregatiun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « congrégation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
congrégation kɔ̃gregasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « congrégation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « congrégation »

  • La porte-parole refuse de nommer la congrégation à laquelle les prêtres appartiennent. Radio-Canada.ca, Trois prêtres arrêtés et accusés de crimes à caractère sexuel | Radio-Canada.ca
  • Ces abbayes ont formé, a différentes époques, des congrégations ou des groupements, dont les principaux, pour les abbayes françaises, sont : Techno-Science.net, 🔎 Liste d'abbayes augustiniennes françaises - Définition et Explications
  • Les trois accusés sont eux aussi des membres de la congrégation des Clercs de Saint-Viateur, qui a vu cinq de ses membres être arrêtés la semaine dernière pour divers crimes sexuels à l’endroit de jeunes garçons. Le Journal de Québec, Clercs de Saint-Viateur: trois autres présumés prêtres pédophiles arrêtés | JDQ
  • La congrégation trappistes de Azeir, nichée entre Homs et Tartous, souhaite que l'Europe, qui vit un moment de grande précarité en raison de la propagation de la pandémie de coronavirus, comprenne mieux la tragique réalité vécue par les pays en guerre et l'impact des sanctions sur une situation déjà compromise. , La «situation est insoutenable» en Syrie, alerte une congrégation trappiste - Vatican News
  • Le Père Bernard est sûr d’avoir Dieu à ses côtés. Et la loi républicaine aussi. Du moins pour l’instant. Mais il ne peut en dire autant des simples mortels de Saint-Pierre-de-Colombier, en Ardèche, 413 âmes, ou des communes environnantes qui longent le cours de la Bourges. Depuis des mois, les projets immobiliers de la congrégation religieuse qu’il dirige divisent les habitants. Il y a ceux qui approuvent. Il y a ceux qui s’en lavent les mains. Et il y a ceux, de plus en plus nombreux ou visibles, qui maudissent la Famille missionnaire de Notre-Dame (FMND) pour ce qu’elle fait bâtir : un complexe pour l’accueil des pèlerins qui étendra son hectare et demi de béton de chaque côté de la rivière. Le Monde.fr, Querelle de chapelle à Saint-Pierre-de-Colombier
  • C’est maintenant huit religieux des Clercs de Saint-Viateur qui devront faire face à la justice pour leurs démons du passé. Après un premier coup de filet la semaine dernière, la Sûreté du Québec a arrêté trois autres frères de la même congrégation pour des crimes sexuels qui auraient été commis il y a des décennies. La Presse, Trois autres arrestations au sein des Clercs de Saint-Viateur
  • Mais cette fois, c’est à Dubaï, où un jeune rabbin du mouvement Habad Loubavitch fait face à un contrecoup et à une réprimande officielle, après qu’une campagne de relations publiques présentant sa nouvelle congrégation ces dernières semaines a constamment négligé de reconnaître l’existence de la communauté juive établie mais peu médiatisée de la capitale. The Times of Israël, Un rabbin Habad sème la discorde au sein de la communauté juive établie de Dubaï | The Times of Israël
  • La Sacrée Congrégation pour la propagation de la foi est créée le 22 juin 1622, par la bulle Inscrutabili Divinæ Providentiæ du pape Grégoire XV. La création de la congrégation au XVIIe siècle est due en partie à la nécessité de communiquer avec les nouvelles contrées récemment découvertes et en partie avec le nouveau système de gouvernement de l'Église adoptée au cours de la réforme catholique. , La Sacrée Congregation pour la propagation de la f

Images d'illustration du mot « congrégation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « congrégation »

Langue Traduction
Anglais congregation
Espagnol congregación
Italien congregazione
Allemand gemeinde
Chinois 会众
Arabe مجمع
Portugais congregação
Russe конгрегация
Japonais 会衆
Basque kongregazioa
Corse congregazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « congrégation »

Source : synonymes de congrégation sur lebonsynonyme.fr

Congrégation

Retour au sommaire ➦

Partager