La langue française

Commensal, commensale

Définitions du mot « commensal, commensale »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMENSAL, ALE, AUX, subst.

A.− Compagnon de table; p. ext., hôte. Marin me donne à dîner et il me donne pour commensaux Frédéric Masson et Ternaux, attaché à l'ambassade de Russie (E. et J. de Goncourt, Journal,1882, p. 172):
1. ... la rageuse désolation de la princesse Mathilde, lorsque son commensal habituel, Sainte-Beuve, entra au Temps, trahissant ainsi la cause impériale. L. Daudet, Bréviaire du journ.,1936, p. 51.
Être commensal d'une maison. ,,Y être attaché, y manger habituellement`` (Ac. 1835-1932).
En partic., vx. Commensal de la maison du roi. Les commensaux avoient autrefois certains privilèges (Ac.1835-1878).[Les 24 violons du roi] faisaient partie de la maison du roi, en qualité d'officiers, domestiques et commensaux (L. Grillet, Les Ancêtres du violon,t. 2, 1901, p. 38).
B.− P. anal., BIOL.
1. Animal ou végétal vivant associé à un autre d'une espèce différente et profitant de ses aliments sans lui porter préjudice. Les agents de ces infections gastro-intestinales sont peut-être des commensaux de l'intestin (Macaigne, Précis d'hygiène,1911, p. 225).
2. Animal domestique nourri par l'homme :
2. Les animaux réfractaires à la peste, serviteurs ou commensaux, sont encore des porte-germes dangereux; les chats, les chiens, les oiseaux sont particulièrement à craindre. E. Nocard, É. Leclainche, Les Maladies microbiennes des animaux,1896, p. 301.
Prononc. et Orth. : [kɔmɑ ̃sal]. Ds Ac. 1694-1932 (adj., puis subst. masc.). Étymol. et Hist. 1. 1418 adj. domestiques commensaux (Ord., X, 156 ds Gdf. Compl.); 1420 subst. (Lobin[eau], II, 940, ibid.); 1679 commensaux d'un logis « [d'animaux] habitués, vivant là » (La Fontaine, Le Singe et le Chat, éd. Régnier, t. 2, p. 444); 2. 1880 biol. (Commensaux et parasites dans le règne animal par P.-J. van Beneden, professeur à l'université de Louvain, Paris ds Lar. 19eSuppl. 1890). Empr. au lat. médiév. commensalis subst. « compagnon de table » (1172 ds Nierm.) composé de cum « avec » et mensa « table, nourriture ». Fréq. abs. littér. : 80.
DÉR. 1.
Commensalisme, subst. masc.,biol. État d'animaux ou de végétaux vivant associés à d'autres espèces et profitant de leurs aliments sans leur porter préjudice. Noël Bernard, à qui l'on doit des découvertes capitales en ce qui touche le commensalisme et la symbiose (A. Arnoux, Calendrier de Flore,1946, p. 147). [kɔmɑ ̃salism̥]. 1reattest. 1874 biol. (Planchon, Rev. des Deux-Mondes, p. 459 ds Littré Suppl.); de commensal, suff. -isme*.
2.
Commensalité, subst. fém.Qualité de commensal; fait d'être le compagnon de table de quelqu'un. Les règles (...), interdisant la commensalité avec des personnes de caste inférieure (Philos. Relig.,1957, p. 5209).En partic., vx. Qualité de commensal de la maison du roi. L'Académie française jouissait du droit de commensalité (Ac.1835-1878).[kɔmɑ ̃salite]. Ds Ac. 1798-1878. 1reattest. 1549 (Est.), qualifié de ,,vx`` ds Oudin Fr.-Esp. 1660; attesté dans la lexicogr. dep. Ac. 1798; de commensal, suff. -ité*.

Wiktionnaire

Adjectif

commensal \kɔ.mɑ̃.sal\ masculin

  1. (Spécialement) (Médecine) Qualifie les micro-organismes qui colonisent l’organisme (généralement la peau ou les muqueuses) sans provoquer de maladie.
    • Les bactéries commensales peuvent devenir pathogènes pour le sujet immunodéprimé.
    • Germes commensaux.
  2. (Écologie) Qualifie une espèce animale qui se nourrit des déchets produits par une autre mais sans causer préjudice à cette dernière.
    • En ville, rats et pigeons sont commensaux de l’homme.
    • Le poisson pilote est commensal du requin.

Nom commun

commensal \kɔ.mɑ̃.sal\ masculin (pour une femme on dit : commensale)

  1. (Histoire) Désignait les officiers de la maison du roi qui « avaient bouche à la cour » lorsqu’ils y étaient de service.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Vieilli) Celui qui est habituellement attaché à une maison ou à un endroit.
    • Mais comment est-il possible, mon cher Sorel, que vous ignoriez ces choses, vous, commensal de cette maison ? — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Le reste des commensaux de la maison soupait à la même table, chacun au rang que lui donnait sa position parmi les amis ou parmi les serviteurs. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Frodon donna sa fête d’adieu : elle était restreinte, un simple dîner pour lui et ses quatre commensaux ; mais il était troublé, et il ne se sentait pas dans l’humeur adéquate. — (J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux : La communauté de l’anneau)
    • Attablé, il expliqua à ses commensaux qu’il avait mouillé ses souliers en cheyant dans un fossé. — (Jean Renard, En Anjou, quand 4 liards valaient un sou, Éditions Cheminements, 1997, p. 184)
    • On ne doit pas confondre les dépenses faites par les propriétaires à la classe stérile, & qui servent à la subsistance de cette classe, avec celles que les propriétaires font directement à la classe productive par eux-mêmes, par leurs commensaux & par les animaux qu’ils nourrissent : […] . — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
  3. (Biologie) (Écologie) Espèce dont le développement est favorisée par une autre sans causer préjudice à cette dernière.
    • Au sommet de cette pyramide écologique, il y avait ce que l’on appelle en biologie les commensaux : moineaux, souris, rats, corbeaux, chiens (jouissant du statut de quasi-invités), cochons et chats, autant d’animaux pour lesquels cette nouvelle Arche de Noé était une véritable corne d’abondance.— (James C. SCOTT, Homo Domesticus: Une histoire profonde des premiers États, 2019)
    • Bien qu’apparu vers la moitié du cinquième millénaire sur les bords de la mer Intérieure, le pin ne s’est répandu qu'à partir du IIIe siècle avant J.C., de concert avec la riziculture dont il est le commensal en défrichement et en reconstitution du couvert végétal.— (Philippe Pelletier, Le Japon: Géographie, géopolitique et géohistoire, juin 2007)
  4. (Spécialement) (Médecine) Micro-organisme qui colonise l’organisme d’un autre, sans provoquer de maladie.
    • Actinobacillus equuli est un commensal des voies respiratoires, du pharynx et du tube digestif des chevaux. Son pouvoir pathogène n’est pas facile à apprécier car le diagnostic est difficile […]. — (J. P. Euzéby, Abrégé de bactériologie générale et médicale à l’usage des étudiants de l’École nationale vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »)
  5. (Par extension) Celui, celle qui mange à la même table qu’un autre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Par extension) (Administration) (Éducation) Personne, à l’exclusion des élèves, (professeur, personnel administratif, personne extérieure) mangeant dans une cantine scolaire.
    • Les commensaux de droit sont dispensés de l’autorisation préalable d’accès du chef d’établissement. — (site Web www.citescolaire-sembat-seguin.fr)

Forme d’adjectif

commensale \kɔ̃.mɑ̃.sal\

  1. Féminin singulier de commensal.

Nom commun

commensale \Prononciation ?\ masculin

  1. Commensal.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMENSAL, ALE. n.
Celui, celle qui mange habituellement à la même table avec un autre. C'est mon commensal. Nous sommes commensaux. On dit aussi Être commensal d'une maison, Y être attaché, y manger habituellement. Il est familier.

Littré (1872-1877)

COMMENSAL (ko-mman-sal) s. m.
  • 1Chacun de ceux qui mangent habituellement à la même table. C'est mon commensal. Nous sommes commensaux. Nos commensaux ont fait faux bond, Sévigné, 40. L'un qui se piquait d'être Commensal du jardin, l'autre de la maison, La Fontaine, Fab. III, 12. Bertrand avec Raton, l'un singe, l'autre chat, Commensaux d'un logis, avaient un commun maître, La Fontaine, ib. IX, 17.

    Au fém. La mouche voltige impunément autour du maître des animaux dont elle se fait la commensale malgré lui, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. liv. II, Anim.

  • 2Officier de la maison du roi ayant bouche à la cour en temps de service.

HISTORIQUE

XVIe s. Commensal (rendu en anglais par boorder that gothe to borde), Palsgrave, p. 199.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMMENSAL, adj. c’est ainsi qu’on désigne ceux des officiers du Roi qui sont de service, & qui ont bouche en cour pendant ce tems.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « commensal »

Du latin cum, « avec » et mensa, « table ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Com, avec, et mensa, table ; espagn. commensual.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « commensal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commensal kɔmɑ̃sal

Évolution historique de l’usage du mot « commensal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commensal »

  • La seconde est la voie du commensal, comme dans le cas du loup par exemple : l’animal s’approche de l’homme, pour récupérer des restes alimentaires vraisemblablement, puis, progressivement va s’habituer à demeurer dans la périphérie humaine et nouer avec lui des relations de plus en plus étroites. , Magazine Lifestyle | Les vaches du sous-bois à l’étable
  • Que dit-elle ? D’abord, et c’est l’une des principales conclusions d’une équipe internationale d’archéozoologues emmenés par Thomas Cucchi (CNRS), que les différentes sous-espèces de souris domestique se sont d’abord répandues dans les bassins du Tigre et de l’Euphrate il y a environ 20 000 ans, pour adopter un comportement commensal il y a 14 000 ans, au Levant, puis à Chypre, avec les premières expériences de sédentarisation du Natoufien, et avant de véritablement occuper une nouvelle niche écologique dans le sud-est de l’Europe à l’âge du Bronze avec l’intensification des échanges commerciaux. Les conditions de ce commensalisme ont néanmoins en premier lieu à voir avec les prémices de l’agriculture au Moyen-orient, les villages de plus en plus denses offrant une protection plus importante aux rongeurs contre les prédateurs. Mais l’émergence de l’agriculture consubstantielle à la transition néolithique (qui inclut en particulier le stockage des grains) a par la suite dopé cette relation, l’environnement proto-urbain renforçant l’attractivité des habitations pour Mus musculus sp. Libération.fr, Quand les souris ont envahi nos maisons avec la sédentarisation - Libération
  • Ce crabe porcelaine serait-il calibreur dans une usine de petits pois? Pas vraiment. D’abord, ce petit crustacé n’est pas un vrai crabe. Il a trois paires de pattes locomotrices au lieu de quatre et il est coiffé de longues antennes. Quant aux petits pois, ce sont les tentacules de l’anémone avec laquelle il vit en commensalisme, profitant de sa protection et de la nourriture qu’elle ramène sans être affecté par ses cellules urticantes. , La beauté des unions sous-marines | Illustré
  • Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui agissent sur la flore commensale (bactéries qui vivent pacifiquement dans l’organisme colonisé) et le système immunitaire, avec des effets positifs sur la santé. Mais leur effet est transitoire. Réussir lait, Les considérables pouvoirs du microbiote | Réussir lait
  • L’image de la bactérie E. coli est plutôt négative en raison des effets sévères voire mortels induits par quelques souches pathogènes pourtant et depuis plus d'un siècle, une souche commensale E.coli, nommée « Nissle » est utilisée comme probiotique, et plus récemment pour traiter certains troubles intestinaux dont la colite ulcéreuse. Toutes les bactéries E. coli ne sont pas pathogènes. santé log, EHEC : Combattre E. coli pathogène avec E. coli probiotique | santé log
  • Anatomiquement, le vagin est une cavité ouverte sur le milieu extérieur. Elle n’est donc pas stérile car elle est au contact de la flore pelvienne et anale. À l’intérieur du vagin, des bactéries se développent et vivent dans ce milieu : ce sont les bactéries dites commensales. La flore bactérienne varie au cours de la vie de la femme en fonction de l'âge, du cycle menstruel, des grossesses, de la ménopause… Figaro Santé, Prélèvements vaginaux - Quelles sont les bactéries présentes dans le vagin ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Les microbiotes humains assurent plusieurs fonctions. La présence de flore commensale sur la peau, dans le vagin ou l'intestin, constitue une barrière qui limite l'implantation d'autres germes potentiellement pathogènes. Le microbiote intestinal entretient aussi une relation étroite avec le système immunitaire. Au niveau de la muqueuse intestinale, les bactéries sont capables de moduler la différenciation, la maturation et l'activité des lymphocytes T. En effet, au contact des bactéries intestinales, les lymphocytes T deviennent tolérants à leur présence qui, habituellement, provoquerait une réaction inflammatoire. Futura, Le microbiote va-t-il permettre de mieux soigner les patients ?

Traductions du mot « commensal »

Langue Traduction
Anglais commensal
Espagnol comensal
Italien commensale
Allemand kommensal
Chinois 赞美的
Arabe التعايش
Portugais comensal
Russe комменсал
Japonais 共益
Basque commensal
Corse commensale
Source : Google Translate API

Synonymes de « commensal »

Source : synonymes de commensal sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « commensal »

Commensal

Retour au sommaire ➦

Partager