La langue française

Colleté

Définitions du mot « colleté »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLLETÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de colleter*.
II.− Adjectif
A.−
1. [En parlant d'une pers.] Dont le cou est entouré d'un col ou d'un collet :
1. Proust nous reçoit sur son lit, habillé, colleté, cravaté, ganté, terrifié par la crainte d'un parfum, d'un souffle d'une fenêtre entrouverte, d'un rayon de soleil. Cocteau, La Difficulté d'être,1947, p. 91.
2. [En parlant d'un vêtement] Qui est muni d'un col :
2. ... des robes colletées ou décolletées, des robes habillées ou déshabillées, ... Balzac, Correspondance,t. 1, 1832, p. 137.
B.− HÉRALD. [En parlant d'un animal] Qui est muni d'un collier spécifié par un émail différent de celui du reste du corps.
Rem. Attesté ds Ac. 1835-78 ainsi que ds la plupart des dict. généraux.
Orth. Ds Ac. 1718-1878.

Wiktionnaire

Adjectif

colleté \kɔ.lə.te\

  1. (Héraldique) Se dit d'un animal représenté avec un collier, un ruban, étole ou écharpe, ou un meuble présentant un orifice comme une couronne, dont l’émail est différent du corps.
    • D’or aux deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d’azur, passant l’une sur l’autre, qui est du Béarn avant 1290 → voir illustration « vaches colletées »
    • Blason de la famille de Nicolaï : D’azur, au lévrier courant d’argent, colleté d’un collier de gueules, bordé et bouclé d’or, qui est de la famille Nicolaï → voir illustration « lévrier colleté »
  2. (Héraldique) Se dit d’une molette d’éperon représentée avec sa fixation (également appelée collet).
    • Blason de la famille Gagne de Perrigny : D’azur à trois molettes d’éperon colletées d’or, qui est de la famille Gagne de Perrigny → voir illustration « épeurons colletés »
  3. (Héraldique) (Rare) Se dit d’un sanglier ou gibier arrêté par un chien qui le saisit par le collet (cou).
    • Rubys — Lyon (Maison éteinte en 1613). [… écartelé …] aux 2 et 3 d’or à un sanglier de sable colleté par un limier de gueules — (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 2 (L–Z), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1887)

Forme de verbe

colleté \kɔ.lə.te\

  1. Participe passé masculin singulier de colleter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLLETER. (Je collette; nous colletons.) v. tr.
Prendre quelqu'un au collet pour lui faire violence. Il l'a colleté. Il le colleta et voulut le jeter par terre. Ils se colletèrent. Ils se sont colletés. Il signifie intransitivement Tendre des collets pour prendre des lièvres, des lapins, etc. Passer son temps à colleter.

Littré (1872-1877)

COLLETÉ (ko-le-té, tée) part. passé.
  • Colleté par un homme plus fort que lui.

    Terme de blason. Animal colleté, animal qui a un collier d'un émail différent de celui du corps.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COLLETÉ. Ajoutez :
2 Terme de vétérinaire. Dents colletées, dents incisives qui, chez le cheval de deux ans à deux ans et demi, prennent un collet, deviennent branlantes et se déchaussent.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLLETÉ, adj. en termes de Blason, se dit des animaux qui ont un collier.

Thierri, d’azur à trois têtes de lévrier d’argent, colletées de gueules.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « colleté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colleté kɔlœte

Traductions du mot « colleté »

Langue Traduction
Anglais collared
Espagnol collar
Italien colletto
Allemand halsband
Chinois 领的
Arabe بياقة
Portugais colarinho
Russe ошейник
Japonais 襟付き
Basque lepokoa
Corse collatu
Source : Google Translate API

Colleté

Retour au sommaire ➦

Partager