Collège : définition de collège


Collège : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COLLÈGE1, subst. masc.

A.− Corps de personnes revêtues d'une même dignité ou chargées d'une même fonction. Collège de chanoines. Le collège des hérauts (...) s'avance [nt], candélabres à la main, suivis par le maître de cérémonie (Morand, Londres,1933, p. 224).Collège des professeurs d'un établissement (J. Capelle, L'École de demain reste à faire,1966, p. 162).
Sacré collège. Collège constitué par les cardinaux dans l'Église catholique :
1. Le roi m'a fait l'insigne honneur de me désigner à l'entière créance du sacré collège réuni en conclave. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 744.
ANTIQ. ROMAINE. Collège des augures, des pontifes, des préteurs. Les plébéiens formaient la moitié du collège des prêtres sybillins (Michelet, Hist. romaine,t. 1, 1831, p. 134).
Spéc. Corporation :
2. ... le collège d'artisans était, en même temps, un collège funéraire. Unis, comme les gentiles, dans un même culte pendant leur vie, les membres de la corporation voulaient, comme eux aussi, dormir ensemble leur dernier sommeil. Durkheim, De la Division du travail soc.,préf. de la seconde éd., 1893, p. XIII.
B.− DR. ADMIN. Collège électoral ou, p. ell., collège. Ensemble des électeurs appartenant à une même circonscription ou à une même catégorie convoqués en vue d'une élection. Président d'un collège électoral. La constitution a maintenu les collèges électoraux, avec deux améliorations seulement (Constant, Principes de pol.,1815, p. 39):
3. Nous décrétons que plusieurs dizaines de milliers de musulmans, parmi les « capacités », feront partie du premier collège sans qu'il soit tenu compte de leur « statut personnel ». De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 183.
Prononc. et Orth. : [kɔlε:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Écrit collége ds Ac. 1762-1835 : ,,on prononce colége``. Pour cette graph. cf. aussi Nod. 1844, Besch. 1845 et Lar. 19e; écrit collège pour l'Ac. à partir de Ac. 1878 suivie par le reste des dict. gén. Cette graph. est déjà celle de Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834 (qui transcrit cependant [e] fermé) et Gattel 1841. Étymol. et Hist. V. Collège2. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 49.

COLLÈGE2, subst. masc.

ÉDUCATION
A.− Établissement d'enseignement du second degré.
1. Établissement public d'enseignement du second degré dont le régime administratif est différent de celui des lycées. Collège communal; principal d'un collège. Tout le monde n'a pas été comme toi régent de collège et distributeur de férules (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 192).Si je n'avais été qu'au collège et non au lycée, si j'avais été de moitié moins ambitieux (Giraudoux, Simon le Pathétique,1926, p. 16):
1. Il songea à son bon temps de collège, à son pupitre tout abîmé de coups de canif et noirci d'encre, aux marronniers de la cour, et aux greniers de l'église où l'on allait dénicher des hirondelles. Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 19.
SYNT. Entrer au collège, sortir du collège ou quitter le collège; envoyer ou mettre qqn au collège; collège classique, moderne (Encyclop. pratique de l'éduc. en France, 1960, p. 105).
Spéc. Établissement privé d'enseignement primaire et secondaire. Collège libre; collège de jésuites. Dès que je sus écrire et lire, ma mère me fit exporter à Pont-le-Voy, collège dirigé par des oratoriens (Balzac, Le Lys dans la vallée,1836, p. 10).C'est lui qui a payé la pension de ses petits-enfants au collège diocésain de Montreuil (Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1085):
2. ... je me souvins de l'ode du même poète [Gray] sur une vue lointaine du collège d'Eton. « Heureuses collines, charmants bocages, champs aimés en vain, où jadis mon enfance insouciante errait étrangère à la peine! ... » Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 523.
2. Mod. Établissement public qui ne comporte que le premier cycle de l'enseignement du second degré. Collège d'enseignement général.
P. ext. Établissement conduisant à un diplôme inférieur au baccalauréat. Collège d'enseignement technique (Encyclop. pratique de l'éduc. en France,1960, p. 130).
3. P. méton.
a) Bâtiments d'un collège. Le collège forme une vaste enceinte soigneusement close (Balzac, Louis Lambert,1832, p. 26).La cour du collège (...) avec ces tons de bifteck saignant, presque violacé, que prend la brique par endroits (Green, Journal,1936, p. 65).
b) Ensemble des élèves ou des pensionnaires d'un collège. Je fermais la marche du collège (Céline, Mort à crédit,1936, p. 282).
c) Période où l'on fréquente le collège. Tous les dix ans il faudrait refaire son collège (Renard, Journal,1896, p. 328).
Amitié, ami de collège. Amitié contractée ou ami rencontré durant les années de collège. Un ami de collège presque oublié, quoique toujours aimé dans un repli obscur du cœur (Hugo, Les Feuilles d'automne,préf., 1831, p. 715).Ce sont les touchans souvenirs d'une amitié de collége (Musset, Revue des Deux Mondes,1832, p. 608).
d) Péj. Pédagogie ou contenu de l'enseignement des collèges (entrant dans certaines expressions qui évoquent l'aspect pédant ou scolaire d'une personne ou d'une chose). Anglais de collège (Maurois, Les Silences du colonel Bramble,1918, p. 87).Comme si Cinna était la dernière des tragédies de collège (Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 184):
3. Nos cours de littérature nous ont dit au collège que l'on rit à Molière, et nous le croyons, parce que nous restons toute notre vie, en France, des hommes de collège pour la littérature. Stendhal, Racine et Shakespeare,t. 1, 1823, p. 33.
Sentir le collège (vx). Avoir quelque chose de pédant ou de scolaire.
B.− Établissement d'enseignement supérieur.
1. Collège de France. Institution fondée par François 1er, où des personnalités universitaires ou scientifiques titulaires de chaires dispensent un enseignement qui s'adresse au public cultivé et à des chercheurs :
4. Au collège de France toutes les connaissances humaines se trouvent à peu près réunies; toutes les académies de l'institut y sont plus ou moins représentées, de même que les diverses facultés. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 24.
2. Collège universitaire. Centre d'enseignement littéraire ou scientifique, constitué dans certaines villes importantes qui ne possèdent pas d'université.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr.
Prononc. et Orth. Cf. collège1. Ds Ac. 1694-1932 mais écrit collége ds Ac. 1762-1835. Étymol. et Hist. 1. Ca 1308 « corps de personnes revêtues de la même dignité » (Ystoire de li Normant, trad. Aimé, 6, 1 ds Quem.), spéc. « communauté, confrérie religieuse » (op. cit., 8, 2, ibid.); 1546 sacre colliege (Rabelais, Tiers Livre, chap. 4, éd. Ch. Marty-Laveaux, II, p. 32); 1812 un collège électoral (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, p. 90); 2. a) 1462 colliege « lieu pour enseigner les lettres et les sciences » (A. N. M 80 ds Gdf. Compl.); 1678-79 fig. sentir le collége « prendre un air pédant » (La Fontaine, IX, 5 ds Littré); b) 1610 Collège Royal (d'apr. le Dict. des Lettres du XVIes.); 1795 Collège de France (d'apr. Brunot t. 9, 2, p. 1105). Empr. au lat. class. collegium « ensemble, corps (de magistrats, de prêtres) » qui au Moy. Âge désigne diverses communautés de laïcs ou de religieux (Mittellat. W. s.v.).
STAT. − Collège1 et 2. Fréq. abs. littér. : 2 903. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 664, b) 5 652; xxes. : a) 3 887, b) 2 999.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 88, 315.

Collège : définition du Wiktionnaire

Nom commun

collège \kɔ.lɛʒ\ masculin

  1. (Histoire) Chez les Romains, corporation.
    • Il y avait dans l’ancienne Rome des collèges de marchands.
  2. Corps ou compagnies de personnes revêtues d’une même dignité.
    • Le collège des pontifes, des prêteurs.
    • Le collège des cardinaux élit un nouveau pape.
    • Un collège de chanoines.
    • Convocation des collèges électoraux.
  3. (Par extension) (Administration) Instance de direction collective.
    • Une délibération a été adoptée durant l’été par le collège de l’autorité indépendante. — (Marc Rees, La Hadopi demande 9 millions d’euros pour 2020, NextINpact, 2 septembre 2019 → lire en ligne)
  4. (Histoire) Établissement universitaire de l’ancien régime.
    • Dans leurs couvents moinillons et nonnettes,
      Dans leur collège écoliers et régents,
      Faisant entr’eux ballets et chansonnettes,
      S’évaltonnaient en joyeux passe-temps.
      — (Richardet, poème italien de Carteromaco, traduit en vers français, chant XXX, Paris : Didot jeune, 1796, vol.2, page 397)
  5. (France) Établissement d’enseignement secondaire du premier cycle.
    • Mgr Jean-Marie-Malthias Debelay est né à Viriat (Ain) le 24 février 1800 d’une famille honorable. Il fit avec distinction, au collège de Bourg, ses classes de latinité. — (Jacques-Paul Migne, Notice historique sur Mgr Debelay, dans Collection intégrale et universelle des orateurs sacrés, Paris : chez J.-P. Migne, 1856, tome 84 (2e série : vol.17), p.599)
    • Il nous semble être retourné au collège, de nouveau nous marchons en rang, nous faisons des devoirs et surtout des pensums, et l’on nous astreint au silence… — (Jean Heimveh, Question d'Alsace, 1889)
    • Louis Pasteur alla d’abord à l’école primaire qui occupait une des salles-annexes du collège d’Arbois. L’enseignement mutuel était alors de mode. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 11)
    • Dans le courant de 1914, il avait interrompu ses études, sur les conseils du directeur du collège, qui ne l’estimait pas de santé assez robuste pour affronter le difficile concours, et la guerre l’avait surpris à Biarritz, où il villégiaturait. — (Un héros de la France : Guynemer, Paris : éd. Jean Cussac, anonyme, s.d (1918), non paginé)
  6. (Belgique) Établissement catholique d’enseignement secondaire.
  7. Établissement universitaire étranger.
    • Les collèges d’Oxford, de Cambridge, etc.
  8. (Québec) Cégep, établissement de formation technique et pré-universitaire.
  9. (Par extension) Réunion des écoliers qui font leurs études dans un collège.
    • La rentrée du collège.
    • Tout le collège a été licencié.
    • Cela sent le collège, cela a un air de pédanterie.
    • Il sent encore son collège, se dit d’un jeune homme qui conserve encore dans le monde les manières du collège.
    • Amitié de collège, amitié formée au collège et continuée dans l’âge mûr.
  10. (Suisse) Établissement public ou privé d’enseignement du second cycle du second degré, gymnase.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Collège : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLLÈGE. n. m.
Corporation chez les Romains. Il y avait dans l'ancienne Rome des collèges de marchands. Il se dit encore aujourd'hui de Certains corps ou compagnies de personnes notables qui sont revêtues d'une même dignité. Le collège des Pontifes, des prêteurs. On dit par analogie Le collège des cardinaux, ou Le sacré collège. Un collège de chanoines. Collège électoral, Ensemble des électeurs appartenant à une même circonscription. Convocation des collèges électoraux. Il se dit aussi d'un Établissement public d'enseignement secondaire subventionné par une municipalité. Le collège de Dreux, de Montargis. Voyez LYCÉE. Aller au collège. Mettre un enfant au collège. L'envoyer au collège. Au sortir du collège. Le principal du collège, d'un collège. Il se dit aussi quelquefois d'un Établissement privé de l'enseignement secondaire. Le collège Sévigné. Le collège Stanislas. Un collège libre. Un collège d'Oratoriens. Ce mot s'emploie aussi en parlant d'établissements dépendant de certaines universités étrangères. Les collèges d'Oxford, de Cambridge, etc. Il signifie par extension la Réunion des écoliers qui font leurs études dans un collège. La rentrée du collège. Tout le collège a été licencié. Fam., Cela sent le collège, Cela a un air de pédanterie. Il sent encore son collège, se dit d'un Jeune homme qui conserve encore dans le monde les manières du collège. Amitié de collège, Amitié formée au collège et continuée dans l'âge mûr. On dit dans un sens analogue Amis de collège. Collège de France, Institution fondée à Paris par François Ier pour l'enseignement public et gratuit des langues, de la poésie, de l'éloquence et des hautes sciences mathématiques et physiques.

Étymologie de « collège »

Étymologie de collège - Wiktionnaire

Du latin collegium (« confrérie, groupement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « collège »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
collège kɔlɛʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « collège »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « collège »

  • Les travaux du futur collège César-Lemaître, au cœur de l’écoquartier Fieschi, à Vernon, battent à nouveau leur plein. Touchée de plein fouet par la crise sanitaire, la livraison de l’infrastructure a été repoussée à début septembre et l’accueil des élèves différé après les vacances de la Toussaint, à savoir début novembre - lire notre édition du 30 avril. www.paris-normandie.fr, EN IMAGES. À Vernon, le futur collège César-Lemaître prend forme
  • Des élèves du collège Boieldieu et de l'école maternelle des Sapins à Rouen ont été testés positifs. Cette dernière est fermée. France Bleu, Coronavirus : de nouveaux cas positifs dans une école maternelle et un collège de Rouen
  • Cet investissement de 80 millions d'euros s'ajoute aux quelques 380 millions d'euros mobilisés depuis 2015 pour la politique d'aménagement des collèges (constructions nouvelles, réhabilitations, extensions). Les conseiller départementaux ont plus précisément approuvé le programme d'agrandissement et de réhabilitation du collège de la Ferté-sous-Jouarre, qui permettra de répondre à l'augmentation du nombre de collégiens dans le secteur, la capacité passant ainsi de 450 à 650 élèves, et de 450 à 649 demi-pensionnaires. Le Moniteur de Seine-et-Marne, Le Département investit 80 millions d'euros dans les collèges
  • Un cas de Covid-19 a été détecté ce samedi 27 juin, au collège de Bons-en-Chablais, chez un membre du personnel. L’annonce a été faite aux parents d’élèves ce week-end. , Education | Bons-en-Chablais : un cas de Covid-19 déclaré au collège
  • Une agente technique du collège de la Dhuis à Nanteuil-lès-Meaux a été testée positive au Covid-19 vendredi dernier, après s'être absentée jeudi en fin de journée car elle était malade, apprend-on ce lundi par le syndicat enseignant Snes-FSU 77. Elle occupait le poste de la loge depuis le début de la semaine dernière, en remplacement d'une collègue en arrêt maladie. leparisien.fr, Nanteuil-lès-Meaux : l’agente d’accueil du collège infectée au Covid-19 - Le Parisien
  • « Hello ! », « Guten Tag ! Bienvenue au collège », « Bonjour, bonjour, les futurs 6e. Vous voyez le planisphère ? Vous avez deviné ? Vous êtes dans la salle d’histoire-géo. À très bientôt pour découvrir le monde qui vous entoure ! ». On ne les voit mais on les entend : la voix enjouée, l’expression juste, une partie de 28 professeurs du collège des Quatre-Terres à Hérimoncourt présentent leurs classes. , Education | La visite du collège en 3D s’offre aux futurs élèves de 6e
  • Cocorico pour les deux collèges lavelanétiens. Le classement dans le département des meilleurs collèges établi sur le taux de réussite et les mentions des élèves entre les sessions 2017 et 2019 a été publié, il place le collège Victor-Hugo sur la plus haute marche, le collège Pasteur sur la troisième. Voilà une nouvelle qui fait plaisir et dont les deux établissements peuvent être fiers (lire encadré). Ces résultats au sein de ces deux établissements qui font partie du Réseau d’éducation prioritaire (Rep) sont remarquables et cassent, on l’espère définitivement, l’image d’un territoire sinistré, et des jeunes sans objectifs qui auraient du mal à apprendre et à s’instruire. ladepeche.fr, Lavelanet : les collèges Victor-Hugo et Pasteur sur le podium départemental - ladepeche.fr
  • Les 548 élèves ne sont pas revenus en classe lundi matin au collège Jean-Monnet de Saint-Agnant près de Rochefort en Charente-Maritime. Il est fermé après qu'un personnel administratif ait été testé positif au Coronavirus. 17 cas contacts ont été identifiés. France Bleu, Covid-19 : le collège de Saint-Agnant est fermé
  • Tout ce qui est bon selon les parents, ne l’est pas. Le soleil, le lait, la viande rouge, le collège. De Woody Allen / Annie Hall - 1977
  • Le collège façonne un être plus qu'on ne le croît. C'est pendant les cours primaire, classique et universitaire que les hommes sont marqués pour la vie. De André Brugel / La Résurrection des corps
  • L'avantage de la prison sur le collège, c'est qu'en prison on n'est pas obligé de lire les livres écrits par les geôliers. De George Bernard Shaw
  • Il est indispensable d'aller au collège. C'est le seul moyen d'apprendre ce qui n'a aucune importance. De Edgar Watson Howe
  • Au collège, ainsi que dans la société, le fort méprise déjà le faible, sans savoir en quoi consiste la véritable force. De Honoré de Balzac / Louis Lambert

Images d'illustration du mot « collège »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « collège »

Langue Traduction
Corse liceu
Basque bigarren hezkuntza
Japonais 中学校
Russe средняя школа
Portugais ensino fundamental
Arabe المدرسة المتوسطة
Chinois 中学
Allemand mittelschule
Italien scuole medie
Espagnol escuela intermedia
Anglais middle school
Source : Google Translate API

Synonymes de « collège »

Source : synonymes de collège sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires