Cohorte : définition de cohorte


Cohorte : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COHORTE, subst. fém.

A.− HISTOIRE
1. ANTIQ. ROMAINE (arm.) Division de la légion romaine constituée de six cents hommes de toutes les armes et commandée par un tribun militaire, un préfet ou un centurion. Cohorte prétorienne :
1. Rome avait fait marcher les lourds légionnaires Et le lourd bouclier et le glaive pour lui, Et la lourde tortue. Et les durs mercenaires Devant Rome et César et le glaive avaient fui. C'était lui qui marchait derrière le Romain, Derrière le préfet, derrière la cohorte. Péguy, Ève,1913, p. 852.
2. [Sous le premier Empire] Division de la Légion d'honneur, dans son organisation primitive; division de la Garde nationale active. Il [Napoléon] annonçait le dessein d'organiser l'empire en cohortes de ban et d'arrière-ban (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2. 1848, p. 412).
B.− P. ext.
1. Littér., poét., gén. au plur. Groupe plus ou moins important de combattants, d'hommes de guerre. Le massacre est fini; mais un reste d'enfer Est sur la Ville, en proie aux cohortes lombardes (Hugo, La Légende des siècles, Après, le comte Félibien, t. 3, 1877, p. 313):
2. Devant ces cohortes loqueteuses et passionnées qui venaient se faire étripailler spontanément par le roi de Prusse pour la défense de l'inédite fiction patriotique Goethe eut le sentiment qu'il avait encore bien des choses à apprendre. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 87.
En partic. [Dans la relig. cath., les anges et les démons étant présentés comme les armées ennemies de Dieu et de Satan] Cohortes des Anges, cohortes ailées du ciel, cohortes angéliques, célestes cohortes, sainte cohorte :
3. Une pensée divine l'avait remplie et enivrée à l'instant suprême. Aussi les anges arrivent près du corps en même temps que les démons. Les sombres cohortes lâchent pied sans résistance. (...). Méphistophélès, (...), se dresse fièrement au milieu des armées célestes. Il fait valoir ses droits, (...). Les anges (...) développent devant lui toute la splendeur de leurs phalanges. Nerval, Le Second Faust,1840, Epilogue, p. 283.
2. Groupe d'importance variable de personnes animées, au moins momentanément, par un esprit commun et agissant plus ou moins de concert. Cohorte de fidèles, d'amis. Jeunes enfants dont la cohorte arrive Au banquet somptueux qui caresse leur faim (Banville, Les Cariatides,1842, p. 96).La nouvelle de la manifestation devait être erronée (...). Déçue, la petite cohorte, qui venait de l'Humanité, se disloqua (R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 579).Je réunis, aux Glycines, tout ce qu'Alger compte de journalistes. Voici leur nombreuse cohorte dévorée de curiosité! (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 106):
4. Le reste du troupeau, une bande de femmes maigres et douloureuses, d'enfants débiles, une cohorte de faméliques portant la misère et la souffrance sur leurs traits, regardaient ces scènes en silence. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 352.
5. La musique n'a-t-elle pas donné, (...), l'exemple de la discipline collective? Qu'est-ce qu'un orchestre, sinon une cohorte d'individualistes forcenés menés toutefois à la baguette? P. Schaeffer, À la recherche d'une mus. concr.,1952, p. 198.
C.− P. métaph. [En parlant d'éléments de même nature constituant un groupe, un ensemble plus ou moins organisé] C'est celle [la planète] de Herschell, accompagnée de sa nombreuse cohorte de satellites (Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 1, 1801, p. 204).Un petit pré humide, enclos par la cohorte des arbres (Genevoix, Éva Charlebois,1944, p. 184):
6. ... le délire du saint évoque la cohorte des religions et des métaphysiques se réfutant les unes les autres par le seul fait de leur confrontation, ... Gaultier, Le Bovarysme,1902, p. 47.
Prononc. et Orth. : [kɔ ɔ ʀt]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1213 « unité de l'armée romaine » (Faits des Romains, 136, 13 ds Romania, t. 65, p. 485); 2. 1remoitié xives. « troupe, groupe de gens (ici gens d'église) » (G. Le Muisit, Poésies, I, 162 ds T.-L.); 3. 1539 [date d'éd.] « troupe de gens armés » (J. Marot, Voy. de Venise [...], AA 5 vods Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. cohors, cohortis de même sens. Fréq. abs. littér. : 134. Bbg. Goug. Mots t. 1 1962, p. 169.

Cohorte : définition du Wiktionnaire

Nom commun

cohorte \kɔ.ɔʁt\ féminin

  1. (Antiquité romaine) (Militaire) Corps d’infanterie chez les Romains.
    • Ensuite viennent les « tribuns angusticlaves », c’est-à-dire porteurs d’une « bande [pourpre] étroite » parce qu’ils appartiennent à l’ordre équestre ; ils commandent deux des dix cohortes de fantassins, soit douze centuries. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 289)
  2. (Par extension) (Poésie) (Surtout au pluriel) Troupe.
    • De vaillantes cohortes.
    • Il rallia ses cohortes.
  3. (Figuré) Groupe de personnes.
    • Cette constatation faite, nous n'en avons pas moins à compter avec la nombreuse cohorte des névropathes vraiment insomniaques, qui souffrent de ne pas dormir, et qui prient instamment que le sommeil leur soit rendu. — (Maurice de Fleury, Les grands symptômes neurasthéniques (pathogénie et traitement)., Éditions F. Alcan, 1910, page 102)
    • Une coalition se forme dans l’ombre et l’on dirige contre moi, un tir de barrage. Me voilà propre avec cette cohorte d’adversaires sur les reins. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 203)
  4. (Figuré) (Religion) Troupe d’anges ou de bienheureux.
    • Les saintes cohortes.
  5. (Démographie) Ensemble d’individus ayant vécu un même événement au cours d’une période donnée.
    • La cohorte des femmes ayant eu leur premier enfant en 2005.
    • Trois scrutins marqués par un recul historique de la CDU-CSU et du SPD, dont des cohortes entières d’électeurs ont voté pour les Verts, en particulier chez les jeunes, qui se sont massivement détournés des partis de la grande coalition. — (Thomas Wieder, En Allemagne, Angela Merkel sort son « plan vert » pour le climat, Le Monde. Mis en ligne le 20 septembre 2019)
    • Si l'on prend une cohorte de mille enfants nés aujourd'hui, la probabilité qu'elle compte encore mille membres demain est très grande. Évidemment, plus la portée temporelle de la projection s'accroît, plus l'incertitude augmente. — (Argument, vol. xxii, n° 1, automne-hiver 2019-2020, p. 71)
  6. (Biologie) Niveau intermédiaire introduit entre légion et ordre afin de mieux décomposer l’arbre de la vie entre les classes et les ordres de la classification classique du vivant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cohorte : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COHORTE. n. f.
Corps d'infanterie chez les Romains. La cohorte était de cinq à six cents hommes. Les cohortes prétoriennes étaient plus fortes que les cohortes des légions. Il se dit par extension, en termes de Poésie, et surtout au pluriel, de Toutes sortes de troupes. De vaillantes cohortes. Il rallia ses cohortes. Il se dit également des Anges et des bienheureux. Les saintes cohortes. Les célestes cohortes.

Cohorte : définition du Littré (1872-1877)

COHORTE (ko-or-t') s. f.
  • 1 Terme d'antiquité. Troupe d'infanterie chez les Romains qui était la 10e partie de la légion.
  • 2En général, troupe de combattants. Pouvions-nous le surprendre ou forcer les cohortes Qui de jour et de nuit tiennent toutes les portes ? Corneille, Héracl. IV, 6. Il parle, et, défiant leurs nombreuses cohortes, Du palais à ces mots il fait ouvrir les portes, Racine, Mithr. V, 4. De ses fiers étrangers assemblant les cohortes, Racine, Athal. I, 2. N'y reste-t-il que vous et vos saintes cohortes [les lévites] ? Racine, ib. III, 7. Il sort demi-paré ; mais déjà sur sa porte Il voit de saints guerriers une ardente cohorte, Qui tous, remplis pour lui d'une égale vigueur…, Boileau, Lutrin, v.
  • 3 Familièrement, toute sorte de gens réunis en troupe. Et bravant des sergents la timide cohorte, Boileau, Sat. V.
  • 4Sous l'Empire de Napoléon 1er, division déterminée de la Légion d'honneur.

    Troupe de gardes nationaux mobilisés, en 1814, au début de l'invasion.

HISTORIQUE

XIVe s. Cohorte n'estoit autre chose que une certaine flote ou compaignie de genz armez, Bercheure, f° 2. Les cohortes esleurent leurs centurions, Bercheure, f° 74.

XVIe s. [ils] Sont venus voir la royalle cohorte, Amour, triumphe, et beauté souveraine, Marot, II, 250.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cohorte : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* COHORTE, s. f. (Hist. anc.) c’étoit chez les Romains un corps d’infanterie, de la dixieme partie d’une légion. Il contenoit trois manipules, & chaque manipule deux centuries ; d’où l’on voit que chaque légion étoit de soixante centuries, de trente manipules, & de dix cohortes.

Il y avoit dans la cohorte les quatre sortes de fantassins des armées Romaines ; les velites, les hastati, les principes, & les triarii : quand elle étoit complete, les velites y étoient au nombre de cent vingt ; les hastati, au même nombre ; les principes pareillement, & les triarii, au nombre de soixante : ce qui fait quatre cents vingt soldats. Au reste, ce nombre augmentoit ou diminuoit, selon que la légion étoit plus ou moins forte.

La premiere cohorte étoit la plus considérée ; elle étoit composée des principaux centurions & des meilleurs soldats. Dans un ordre de bataille, elle avoit la droite de la premiere ligne, comme les grenadiers de nos régimens ; les autres suivoient dans l’ordre naturel : ensorte que la troisieme étoit au centre de la premiere ligne de la légion ; la cinquieme à la gauche, la seconde entre la premiere & la troisieme ; la quatrieme entre la troisieme & la cinquieme ; les cinq autres cohortes formoient la seconde ligne dans leur ordre naturel. On croit que Marius fut le premier qui divisa la légion en cohortes. Voyez Legion. La premiere cohorte devint aussi dans la suite la plus nombreuse ; elle fut quelquefois de 1105 hommes, tandis que les autres n’étoient que de 555.

Cohortes auxiliaires ; c’étoient celles qu’envoyoient les alliés : elles portoient le nom de leur nation ou de leur chef ; elles étoient aussi distinguées par premiere, deuxieme, troisieme, quatrieme, &c.

Cohorte dite equitata ; elle étoit composée d’infanterie & de cavalerie : elle étoit de mille hommes, sept cents soixante fantassins, deux cents quarante cavaliers. On l’appelloit aussi cohorte milliaire.

Cohorte dite peditata ; elle n’étoit que de fantassins.

Cohorte prétorienne ; troupe de soldats choisis qui servoit de garde au préteur ou au général. Elle étoit composée, selon quelques-uns, de fantassins & de cavaliers ; & selon d’autres, de fantassins seulement. Elle fut instituée par Publius Posthumius, dictateur. P. Scipion sépara dans la suite de son armée les meilleures troupes pour la former ; il augmenta sa paye, & l’exempta de tous les travaux militaires. Auguste forma sous le nom de cohorte prétorienne, un corps de neuf cohortes plus fortes du double que celles de la légion, ensorte que les prétoriennes furent de neuf mille hommes ; d’autres disent de dix mille, divisés en dix cohortes. Septime Severe augmenta encore ce corps. Il étoit uniquement destiné à la garde des empereurs & de leur maison, & commandé par le préfet du prétoire, qui avoit sous lui des tribuns & des centurions. Il étoit presque tout infanterie : d’abord on n’y admit que des Romains ; on y introduisit avec le tems des étrangers, des Germains, des Bataves, des Thraces, &c. Il avoit la paye double, & se tenoit dans un camp retranché proche de Rome ; il avoit des signes militaires, & des boucliers particuliers. Il excita dans la suite beaucoup de troubles. Constantin détruisit son camp, & le cassa. Les prétoriens s’étoient rendus redoutables à plusieurs de ses prédécesseurs ; ils élisoient ou déposoient les empereurs de leur propre autorité ; ils forçoient quelquefois le sénat à reconnoître celui qu’ils avoient choisi. Dans ces révolutions, ceux qui prétendoient à l’empire, étoient obligés de s’attacher cette milice redoutable qui disposoit du diadème.

Cohorte dite togata ; c’étoit celle qui faisoit la garde des rues à Rome : c’étoit la milice de la police ; elle marchoit avec la toge, n’ayant d’armes que la lance & l’épée.

Cohortes dites vigilum ; elles furent instituées par Auguste : elles servoient dans les incendies. Il y en avoit sept, une pour deux régions de la ville ; chacune avoit à sa tête un tribun, & toutes étoient commandées par un officier appellé le préfet des vigilum : elles étoient distribuées en quatorze corps de gardes. Il y a des auteurs qui font monter le nombre de ces cohortes jusqu’à trente & un : mais il y a lieu de croire qu’ils se trompent, & qu’ils prennent pour des cohortes ce qui n’en étoit que des divisions. Ces cohortes n’étoient point censées troupes ; elles étoient presqu’entierement d’affranchis, qu’on appelloit par dérision sparteoli.

Cohortes dites urbana ; on appelloit ainsi six mille hommes partagés en quatre cohortes, chacune de quinze cents. Auguste les institua pour la défense de la ville : elles avoient des casernes. On les nommoit encore milites urbanitiani, troupes de ville. Elles étoient commandées par le préteur appellé tutelaris, ce qui leur fit donner aussi quelquefois le nom de cohortes prétoriennes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cohorte »

Étymologie de cohorte - Littré

Le latin cohors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cohorte - Wiktionnaire

Du latin cohors (« cour de ferme, garde rapprochée d’un chef militaire, cohorte »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cohorte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cohorte kɔɔrt play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cohorte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cohorte »

  • En conférence de presse, lundi, le premier ministre François Legault a expliqué l’ajout de cette deuxième cohorte par le fait que le gouvernement ne souhaitait pas «perdre» cette main-d’œuvre cet été, alors que les besoins sont toujours criants en CHSLD. Le Journal de Québec, CHSLD: une deuxième cohorte de 2000 candidats suivra le cours cet automne | JDQ
  • Même s'il figure parmi les mieux financés d'Europe, l'écosystème français peine encore à générer ces champions. Seulement trois entreprises tricolores figurent dans la cohorte des nouvelles start-up valorisées à plus de 1 milliard : Dataiku (dont le siège est désormais aux Etats-Unis), Ivalua et Meero . Les Echos, La tech européenne en bonne position pour générer les leaders de demain | Les Echos
  • Depuis plus de 10 ans, la cohorte Tempo permet de suivre la santé mentale de près de 1 200 personnes. Un suivi spécifique a été mis en place ces dernières semaines, pour étudier l’impact de la crise sanitaire et du confinement. L’analyse des premières données ainsi recueillies met en évidence la vulnérabilité des personnes socio-économiquement fragilisées. Inserm - La science pour la santé, Chômage et difficultés financières ont fragilisé la santé mentale durant le confinement | Inserm - La science pour la santé
  • Seulement début juin, en recevant un courrier de la Région ses espoirs comme ceux des 170 candidats devant rejoindre le Québec dans le cadre de la cohorte 2020 du programme « Etudier et vivre au Québec », avaient presque disparu. La collectivité les informait de la suspension du programme pour l’année scolaire 2020-2021, suite à la crise sanitaire et à la fermeture des frontières de Maurice, le pays qui devait leur délivrer un passeport biométrique indispensable pour obtenir leur permis d’études dans un Cegep (appellation des collèges qui dispensent les formations). , Cohorte Réunion/Québec : les premiers départs en août – Le Quotidien de la Réunion
  • C'est la cohorte des fourmis qui, dans les galeries souterraines des bas-fonds de la société, permet à l'économie d'avancer. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Le monde devrait remercier cette étonnante cohorte de gens qui font toujours preuve d’une insolente et illogique gentillesse. De Hélène Thomas

Images d'illustration du mot « cohorte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cohorte »

Langue Traduction
Corse cohorte
Basque kohorte
Japonais コホート
Russe когорта
Portugais coorte
Arabe الفوج
Chinois 队列
Allemand kohorte
Italien coorte
Espagnol grupo
Anglais cohort
Source : Google Translate API

Synonymes de « cohorte »

Source : synonymes de cohorte sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires