La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « chuinter »

Chuinter

Définitions de « chuinter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHUINTER, verbe intrans.

Émettre un cri, un son, un bruit chuintants. La chouette chuinte (Littré, etc.). Je sentis (...) une voix enveloppante comme l'aile d'un oiseau nocturne chuinter à mon oreille (Morand, Le Dernier jour de l'Inquisition,1947, p. 252).Le Lutetia était à quai, vibrant, chuintant (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 41):
« (...) Tu le connais, le patron? « T'as jamais entendu chuinter comme un vent, sur la feuille, la feuillette, la petite feuille et le pommier tout pommelé; c'est sa voix douce; il parle comme ça aux arbres et aux bêtes. (...) » Giono, Colline,1929, p. 116.
Rem. En rapport avec les divisions sous chuintement, noter, ds Morand, loc. cit., la résonance du thème animal introd. par la métaph. (,,une voix enveloppante comme l'aile d'un oiseau nocturne``). Ds Giono, loc. cit., emboîtement des thèmes animé (voix) et inanimé (vent).
Emploi trans. Dans cet autre [mot], on chuinte l's suivi de consonne (V. Larbaud, Jaune, bleu, blanc,1927, p. 234).
Rem. De l'emploi trans. il résulte, par le biais du passif, un adj. chuinté : Comme un sifflement ou un murmure chuinté (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 356).
Prononc. : [ʃ ɥ ε ̃te], (je) chuinte [ʃ ɥ ε ̃:t]. Étymol. et Hist. 1776 chuinter (Court de Gébelin ds Bl.-W.1-5: Ce mot, inconnu jusqu'à nous, peint si parfaitement la prononciation de ch, que nous n'avons pu nous refuser à en enrichir notre langue). Onomatopée (FEW t. 13, 2, p. 381b). Fréq. abs. littér. : 10. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 97; t. 3 1972 [1930], p. 158.

Wiktionnaire

Verbe - français

chuinter \ʃɥɛ̃.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Zoologie) Pousser le cri particulier à son espèce, en parlant de la chouette.
    • Il n'y a plus qu'une bande plus claire à l'horizon : deux chevêches chuintent aux deux bouts de l'invisible, se répondent de minute en minute, relayées par un hibou plus proche qui hue dans un peuplier. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 230)
    • Les ronflements des deux braves épuisés couvrirent une fois encore le cri de l'alouette qui turlute, […], du chat-huant qui chuinte, du coq de bruyère qui dodeldire, […], de la marmotte qui siffle, et bien d'autres bruissements d'animaux qu'il serait une fois encore trop long d'énumérer ici... — (Anne Pouget, Quelle épique époque opaque, Éditions Casterman Jeunesse, 2013, chap. 3)
  2. Prononcer certaines consonnes, notamment s, avec un son fricatif qui évoque le son ch français (x portugais ou catalan, x ou s basque, sh anglais, sch allemand).
    • Dans leur langage roman, les Normands du Roumois faisaient chuinter le ç dental, aussi bien que les Picards, et le prononçant « ch ». Ils devaient dire « Tiercheville » (Tiergeville) et non Tierceville. — (Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise, tome XIII, D. Père, Beauvais, 1886, page 157)
    • – « Je me désintéresse de cette loterie… »
      Il rigole pesamment de toute la poitrine, de tout le ventre. Ses yeux sont mouillés de joie.
      « Ces raisins sont trop verts ! » chuinte-t-il enfin.
      — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Cette façon de chuinter en disant le mot s(ch)upposé. — (Lynda Dion, Monstera deliciosa, Hamac, 2015, page 27)
  3. (Par extension) Produire une sorte de sifflement assourdi qui rappelle cette prononciation.
    • En le voyant si maigre, si blême qu’on l’aurait cru mort sans ce filet de respiration qui chuintait entre les lèvres blanches avec un bruit d’agonie, Honoré sentit la pitié lui nouer la gorge. — (Marcel Aymé, La jument verte, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 70)
    • Autour de lui s’activaient des femmes ruisselantes et dépoitraillées qui lui versaient dans la gueule des louches de cendre grise qui faisait chuinter sa vapeur. — (Martine-Marie Muller, Les Amants du pont d’Espagne, Robert Laffont, 1995)
    • De temps à autre, entre deux patrouilles de police, une voiture fantomatique chuinte sur la chaussée gorgée d’eau, s’arrête devant le night-club. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 94)
    • Le souffle court, prêt à bondir d’un côté ou de l'autre pour esquiver une éventuelle attaque du tueur, il tourna l’un des boutons et entendit avec soulagement le propane chuinter par les trous du brûleur. — (Arthur Ténor, Roman d'horreur. Ils n'auraient jamais dû retourner dans cette maison, Scrineo, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHUINTER. v. intr.
En parlant de la chouette, Pousser le cri particulier à son espèce. En termes de Grammaire le participe présent s'emploie comme adjectif. Consonnes chuintantes, Consonnes qui se prononcent avec un sifflement spécial, comme le SH anglais ou le SCH allemand.

Littré (1872-1877)

CHUINTER (chuin-té) v. n.
  • Se dit du cri de la chouette. La chouette chuinte.

    Terme de grammaire. Donner à des lettres un son chuintant, et aussi, en parlant de la lettre même, avoir un son chuintant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chuinter »

(1776) D’une onomatopée ch.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chuinter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chuinter ʃµɛ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « chuinter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chuinter »

  • Il ne faut pas bien longtemps pour constater que le pari de Fiio est réussi, du moins en ce qui concerne la qualité pure. La signature de base (filtre neutre et embouts en silicone classiques) est très régulière dans les basses et les médiums, voire légèrement descendante, avec une excellente extension dans le bas du spectre. Les Fiio FH7 descendent bas, de manière très propre et naturelle. Le son paraît beaucoup plus articulé que celui des écouteurs hybrides habituels, moins mou, moins imprécis. La transition basses/médiums entre le transducteur dynamique et les transducteurs à armature balancée (ou équilibrée) se passe sans aucune impression de chevauchement de fréquences, un phénomène pourtant courant chez les concurrents. Le registre aigu est particulièrement clair et précis, plutôt mis en avant même si nous ne notons pas d’agressivité excessive. Seul un pic vers les 8-10 kHz le laisse parfois déborder et siffler (ou chuinter) sur des styles musicaux très tranchants comme le métal. , Test Fiio FH7 : les écouteurs intra-auriculaires audiophiles de la maturité pour le constructeur chinois - ON mag
  • Avez-vous vu et surtout entendu comment s'exprime Roustan ? Pour chuinter des grossièretés, il n'a pas son pareil si bien que son opposant préféré, JM Suau , lui dit sans cesse "soyez poli monsieur le maire". . midilibre.fr, Municipales 2020 à Alès : face au tandem Roustan-Rivenq, la gauche se réveille - midilibre.fr
  • J'ai bien géré ma course en arrivant bien en avance au CH et en essayant de m'appliquer dans des spéciales qui n'étaient vraiment pas à mon avantage. Jusqu'au CH2 2èmetour tout allait pour le mieux mais une averse a compliqué la liaison et je me suis bloquée avec d'autres nationaux dans 1 côte! Lorsque l'on arrive les premiers après les juniors le réflexe n'est pas sur le coup de chercher à chuinter mais à passer, au bout de la 4ème tentative et avec l'aide de 2 pilotes j'ai fini par arriver en haut mais en y laissant quelques plumes! Caradisiac.com, Audrey nous raconte sa course à Gye sur Seine

Traductions du mot « chuinter »

Langue Traduction
Anglais lisp
Source : Google Translate API

Synonymes de « chuinter »

Source : synonymes de chuinter sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot chuinter au Scrabble ?

Nombre de points du mot chuinter au scrabble : 13 points

Chuinter

Retour au sommaire ➦

Partager