La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « choléra »

Choléra

Variantes Singulier Pluriel
Masculin choléra choléras

Définitions de « choléra »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHOLÉRA, subst. masc.

A.− PATHOL. Infection intestinale grave, caractérisée notamment par des déjections fréquentes, des vomissements de bile avec déshydratation des tissus, altération de la physionomie, crampes et syncopes. (Quasi-)synon. vx et fam. trousse-galant (cf. Hugo, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 644) :
1. Qu'est-ce que le choléra? Est-ce un vent mortel? Sont-ce des insectes que nous avalons et qui nous dévorent? Qu'est-ce que cette grande mort noire armée de sa faux, qui traversant les montagnes et les mers, est venue comme une de ces terribles pagodes adorées aux bords du Gange, nous écraser aux rives de la Seine sous les roues de son char? Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 62.
SYNT. Choléra asiatique, épidémique, infantile, sporadique; attraper, vaincre le choléra; mourir, souffrir du choléra; le choléra décime, dévaste, emporte, gagne, sévit; attaque, atteinte, contagion du choléra; le vibrion du choléra; tordu par le choléra.
Rem. Le terme composé choléra-morbus (cf. Michelet, Introd. à l'Histoire universelle, 1831, p. 405) servait anciennement à désigner cette maladie; il est attesté ds la plupart des dict. et illustré ds la documentation.
[P. anal.]
1. [de symptômes] MÉD. VÉTÉR. Choléra des poules. Maladie parasitaire des oiseaux de basse-cour. Synon. choléra aviaire :
2. On sait que Pasteur a trouvé un moyen de détruire les lapins de l'Australie, en répandant parmi eux une maladie mortelle, contagieuse, le choléra des poules. H. Coupin, Animaux de nos Pays,1909, p. 20.
2. [d'effets] :
3. C'est un temps de calamité, tout souffre. L'air est malsain, on n'entend parler que de morts et de mourants. La grippe fait bien des ravages. C'est un autre choléra qui décime presque la population à certains endroits. E. de Guérin, Journal,1837, p. 126.
Loc. Donner le choléra. Rendre malade :
4. J'ai vu une représentation d'« Iphigénie en Tauride », à Prague, qui m'eût donné le choléra, si je n'avais fini par en rire de tout mon cœur. H. Berlioz, À travers chants,1862, p. 211.
Rem. Choléra est fréquemment associé à peste (cf. Bernanos, Dialogues des Carmélites, 1948, 3etabl., 6, p. 1623).
Arg. Zinc.
Rem. Sens attesté ds Larch. Suppl. 1880 et ds Esn. 1966, le zinc étant désigné ainsi en raison des douleurs intestinales, dites coliques de plomb que provoque la soudure des tôles de zinc et de plomb.
B.− P. compar. ou p. métaph.
1. [Du point de vue du caractère infectieux, contagieux ou meurtrier de la maladie] La peur, ça se gagne... comme le choléra (G. Leroux, Le Parfum de la dame en noir,1908, p. 79).[Du point de vue de la crainte qu'elle inspire] :
5. Leurs médisances n'épargnaient personne. Les voisins les craignaient à l'égal du choléra. − Julie, la cadette, vous déchirait quelqu'un brutalement : on l'entendait gronder, comme le chien qui ronge un os. Adélaïde, au contraire, était toute doucereuse : un soupir de dévote! elle donnait son coup de langue en paraissant égrener son chapelet. Reider, MlleVallantin,1862, p. 73.
2. [P. réf. au teint du cholérique] :
6. Ciel : Bleu sombre au bas et concentré de chaleurs violettes, comme un ciel de choléra. E. et J. de Goncourt, Journal,1854, p. 134.
C.− Au fig., fréq. Agent qui exerce une influence néfaste, corruptrice, dévastatrice; fléau.
1. [En parlant d'animés humains] :
7. La maladie du pauvre, c'est l'envie; la maladie du riche, c'est son stupide égoïsme. Je ne sais en vérité jusqu'où il ne va pas; cet égoïsme mal entendu le perdra, c'est le pire des choléras. Lamartine, Correspondance,1832, p. 271.
8. − Il avait une femme, reprend Tirette. C'te vieille... − J'm'en rappelle aussi, exclama Paradis, tu parles d'un choléra! − Y en a qui traînent un roquet, lui, i'traînait partout c'te poison qu'était jaune, tu sais, comme y a d'ces pommes, avec des hanches de sac à brosse, et l'air mauvais. C'est elle qui excitait c'vieux nœud contre nous : sans elle, il était plus bête que méchant, mais du coup qu'elle était là, i d'venait plus méchant qu'bête. Alors, tu parles si ça bardait... Barbusse, Le Feu,1916, p. 262.
P. métaph. :
9. ... un balai sanglant devient nécessaire quand l'administration de la voirie néglige (...) son premier devoir et que tout devient préférable à ce choléra de goujatisme et d'irrémédiable imbécillité qui menace de précipiter demain ce qui reste de la pauvre France dans le plus sinistre pourrissoir de peuple qu'un pessimisme dantesque pourrait rêver! ... Bloy, Le Désespéré,1886, p. 224.
SYNT. Choléra littéraire, moral, politique, social.
P. plaisant. Allez vous coucher; vous êtes attaquée d'un choléra-morbus politique! (Balzac, Œuvres diverses, t. 2, 1850, p. 131).
2. [En parlant d'une plante] :
10. ... elles [les taupes] débouchent dans une clairière, où la cuscute rongeuse, parasite méchante, choléra des bonnes luzernes, étend sa barbe de filaments roux. Renard, Poil de carotte,1894, p. 52.
3. [En parlant de phénomènes physiques] :
11. Il y a eu, juste après cette foire, trois jours comme on en a souvent au commencement de l'automne. Un choléra! ça a fait les cent cochonneries : et du vent, et de l'eau, et de l'orage; le ciel était comme un chaudron. Avec ça, il a fait un froid de glace. Giono, Regain,1930, p. 202.
12. L'Espagne, qui a des attraits de tout genre, nous inflige cependant l'un des pires fléaux du voyage. Ce ne sont ni les punaises, qui me semblent légendaires, rien n'étant plus propre que les hôtels et les maisons privées du pays; ni la radio, ce choléra du bruit, bien qu'elle y sévisse un peu plus qu'ailleurs; (...) mais la curiosité importune de la population pour tout ce qui n'est pas le quotidien le plus ordinaire. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 24.
Prononc. et Orth. : [kɔleʀa(mɔ ʀbys)]. Pour la prononc. de l'initiale par [k] cf. lettre C, graph. ch. Ds Ac. 1835-1932. Guérin 1892 et DG admettent choléra et coléra. Étymol. et Hist. 1546 (Ch. Estienne, Disc. des parties du corps, 196, 6 ds Quem.). Empr. au lat. cholera attesté à l'époque impériale au sens de « maladie qui vient de la bile », lui-même empr. au gr. χ ο λ ε ́ ρ α « choléra ». Fréq. abs. littér. : 259. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 563; xxes. : a) 459, b) 170. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 41. − Goug. Mots. t. 1 1962, pp. 131-132. − Valter (R.). Einige Bermerkungen zum romanischen Wortschatz gelehrtlateinischer Herkunft. Beitr. rom. Philol. 1972, t. 11, no1, p. 146.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

choléra \Prononciation ?\ masculin

  1. (Cuisine) (Suisse) Tourte traditionnelle du Valais confectionnée à partir de fruits (pommes, poires) et de légumes (poireaux, ognons, choux).

Nom commun 1 - français

choléra \kɔ.le.ʁa\ masculin

  1. (Médecine) Maladie caractérisée par des vomissements et des déjections de bile douloureuses et fréquentes, avec anxiété générale, altération profonde de la physionomie, crampes et syncopes.
    • Le docteur Léo, de Varsovie, avait aussi recommandé cette préparation dans le choléra de Pologne, et il passait même à ses yeux pour un remède héroïque et presque spécifique. — (« Du sous-nitrate de bismuth dans le traitement des diarrhées rebelles », dans Encyclographie des sciences médicales, vol. 6 à 8, 1833, page 171)
    • Les maisons peuvent brûler, les fortunes sombrer, les pères revenir de voyage, les empires crouler, le choléra ravager la cité, l’amour d’une jeune fille poursuit son vol, comme la nature sa marche. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; page 201 de l’édition Houssiaux de 1855)
    • Rien n’était plus naturel : elle avait successivement perdu deux fils ; l’un, Gustave marquis d’Aiglemont, était mort du choléra. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ansch. VI, Paris, 1832 ; p. 154)
    • À la guerre civile se joignit le choléra, qui, en 1832, dévasta le monde. Casimir Périer succomba victime de l’épidémie. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Ce qui est certain, c’est qu’en Extrême-Orient on meurt beaucoup plus par la fièvre typhoïde que par le choléra. — (Jules Guiart, Les Parasites inoculateurs de maladies, Flammarion, Paris, 1918, p. 297)
    • Heureusement, l’épidémie de choléra à Toulon ne prend que des dimensions modestes et s’éteint d’elle-même rapidement.— (Annick Perrot, Maxime Schwartz, Pasteur et Koch: Un duel de géants dans le monde des microbes, 2014)
    • La bactérie aquatique des Sundarbans, désormais connue sous le nom de choléra, a déjà provoqué sept pandémies à ce jour, l’épidémie la plus récente étant survenue en Haïti.— (Sonia Shah, Contre les pandémies, l’écologie, Le Monde diplomatique, mars 2020, p.1, page 21)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHOLÉRA. n. m.
T. de Médecine. Maladie caractérisée par des vomissements et des déjections de bile douloureuses et fréquentes, avec anxiété générale, altération profonde de la physionomie, crampes et syncopes. Choléra sporadique. Choléra asiatique. On a dit longtemps CHOLÉRA MORBUS.

Étymologie de « choléra »

(Nom 1) (Date à préciser) Du latin chŏlĕra (« bile »).
(Nom 2) (Date à préciser)
L’origine populaire du nom le fait remonter à l’épidémie de choléra de 1836 qui, interrompant les échanges commerciaux locaux, avait obligé les montagnards à improviser un plat en mélangeant ce qui leur restait[1][2].
Une autre hypothèse propose qu’il dériverait de chola, ou cholu, « charbon » en allemand valaisan ; cholära désigne le local à l’arrière de l’habitation où on entreposait le charbon[3]. Le terme viendrait alors du fait que la tourte était cuite dans une poêle posée sur du charbon[4].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « choléra »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
choléra ʃɔlera

Évolution historique de l’usage du mot « choléra »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « choléra »

  • A qui doit mourir du choléra, Dieu dépêche le microbe du choléra, de même qu'il décerne le microbe du coup de pied dans le cul à celui qui doit recevoir un coup de pied dans le cul. De Alphonse Allais , 
  • Nul médecin ne fera du choléra un état agréable et nul politicien ou sociologue ne bannira la lutte et la souffrance du monde. De Alexandra David-Néel , 
  • Une augmentation inhabituelle du nombre de cas de choléra dans la corne de l'Afrique et dans la Golfe d'Aden est notée ces dernières années. Dans ce contexte, le risque d'infection cholérique chez les voyageurs en visite dans ces pays reste faible, même si la probabilité d'une importation sporadique de cas pouvait augmenter.  Epidémie de choléra en Malaisie,  Epidémie de choléra en Malaisie - MesVaccins.net
  • En 1832, le choléra fait sa première apparition en France : l'épidémie touche d'abord le nord-est du pays puis en mars, les premiers cas sont signalés à Paris. La violence de la maladie et sa méconnaissance sur le plan médical, vont profondément traumatiser les Français. Dans l'opinion publique, le spectre des grandes mortalités du passé resurgit, alors que des médecins affirment que la France est désormais à l'abri de toute épidémie meurtrière, compte tenu des progrès de l'hygiène et des mesures de prévention mises en place aux frontières et dans les ports. Futura, Histoire : 1832, le choléra arrive en France
  • Les pays qui signalent la majorité des nouveaux cas de choléra depuis sont : Yémen, République démocratique du Congo, Ethiopie, le Mozambique et la Somalie. Situation épidémiologique du choléra dans le monde en juin 2020,  Situation épidémiologique du choléra dans le monde... - MesVaccins.net
  • Le nombre total cumulé de cas suspects dans cette épidémie de choléra depuis le 1er janvier 2018  au 17 mai 2020 est de 1 368 325 avec 1 566 décès associés (CFR 0,11%). Les enfants de moins de 5 représentent 23% du total des cas suspects en 2020. L'épidémie a touché 22 des 23 gouvernorats et 293 des 333 districts du Yémen.  Situation du choléra au Yémen au 24 mai 2020,  Situation du choléra au Yémen au 24 mai 2020 - MesVaccins.net
  • Le Covid-19 n’est pas la première pandémie à toucher la France. Il y a eu la peste (de 165 à 166 ; entre les VI et VIIIe siècle…), le choléra au XIXe siècle, la grippe espagnole à la fin de la Grande Guerre, la grippe asiatique (H2N2) en juin 1956, la grippe de Hong-Kong fin 1969. La ville de Cambrai ne fut évidemment pas à l’abri de certains de ces fléaux comme la lèpre, la peste, le choléra et la grippe espagnole. Plongeon dans l’histoire. La Voix du Nord, Cambrai n’a pas été épargnée par les pandémies au cours des siècles, plongeon dans l’histoire de celles-ci
  • Avec les nombreuses crises sanitaires qu’a traversées la bastide revéloise depuis sa fondation en 1342, on pourrait presque dire que cette nouvelle pandémie de Covid-19 n’est qu’un épisode de plus à inscrire dans l’histoire de la ville. Peste, choléra, grippe espagnole,… Revel n’a pas été épargné au fil des siècles, au point que le président de la Société d’Histoire de Revel/Saint-Ferréol, Jean-Paul Calvet en a déjà fait plusieurs chapitres dans le tome 2 de "L’histoire de la Bastide de Revel en Languedoc" (Ed. Lauragais Patrimoine) et y reviendra dans le tome 3 en évoquant l’hygiène de la ville. ladepeche.fr, Revel. Choléra 1854 – Covid 2020 : d’étranges similitudes - ladepeche.fr
  • Il se trouve que la monarchie de Juillet est installée depuis deux ans quand une épidémie de choléra arrive en France. Elle avait démarré en Inde et les dirigeants français avaient d'abord pensé qu'elle n'arriverait jamais jusqu'à l'Hexagone parce que... eh bien, sans doute parce qu'ils pensaient qu'elle s'arrêterait gentiment à la frontière. Slate.fr, Épidémie, révoltes, répression: ce que nous vivons s'est produit il y a 200 ans | Slate.fr
  • Et pour finir, Monsieur Alauzet me fait pitié. C'était l'homme qui avait gagné d'avance et qui c'est sur celui tous les autres candidats sont tombés avec des façons de faire ignobles. Il y a eu de l'intimidation, des militants des uns et des autres lui courir après dans la rue pour arriver à cette triste nuit où des nervis d'extrême gauche ont tenté d'incendie son véhicule. Lamentable façon de faire de la politique. Je n'ai donc pas de consigne pour le second tour, mais il faut faire son devoir républicain. Entre la peste et le choléra, il n'y a pas de choix à faire ou de les mettre dos à dos. J'appelle à voter blanc ou nul". macommune.info, Municipale à Besançon : « Entre la peste et le choléra, il n’y a pas de choix à faire » (J. Ricciardetti) • macommune.info
  • La ville de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, est de nouveau frappée par l’épidémie de choléra. Selon le ministre provincial de la santé, Joseph Sambi, depuis la semaine dernière, ce sont plus de 92 cas dont trois décès qui sont déjà enregistrés. La zone de santé la plus touchée est celle de Kamalondo avec 66 cas. Celles de  Kampemba, Katuba et Kenya se partagent les restes des cas indique le ministre provincial de la santé.  Les équipes du ministère provincial de la santé et leurs partenaires sont déjà sur le terrain pour la désinfection et la distribution des purifiants d’eau. Le centre de traitement de Cholera de la commune de Kenya prend en charge tous les malades, affirme le ministre provincial de la santé. Radio Okapi, Haut-Katanga : recrudescence du choléra à Lubumbashi | Radio Okapi
  • A qui doit mourir du choléra, Dieu dépêche le microbe du choléra, de même qu'il décerne le microbe du coup de pied dans le cul à celui qui doit recevoir un coup de pied dans le cul. De Alphonse Allais , 
  • Nul médecin ne fera du choléra un état agréable et nul politicien ou sociologue ne bannira la lutte et la souffrance du monde. De Alexandra David-Néel , 
  • Une augmentation inhabituelle du nombre de cas de choléra dans la corne de l'Afrique et dans la Golfe d'Aden est notée ces dernières années. Epidémie de choléra en Malaisie,  Epidémie de choléra en Malaisie - MesVaccins.net
  • En 1832, le choléra fait sa première apparition en France : l'épidémie touche d'abord le nord-est du pays puis en mars, les premiers cas sont signalés à Paris. Futura, Histoire : 1832, le choléra arrive en France
  • Les pays qui signalent la majorité des nouveaux cas de choléra depuis sont : Yémen, République démocratique du Congo, Ethiopie, le Mozambique et la Somalie. Situation épidémiologique du choléra dans le monde en juin 2020,  Situation épidémiologique du choléra dans le monde... - MesVaccins.net

Traductions du mot « choléra »

Langue Traduction
Anglais cholera
Espagnol cólera
Italien colera
Allemand cholera
Portugais cólera
Source : Google Translate API

Synonymes de « choléra »

Source : synonymes de choléra sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot choléra au Scrabble ?

Nombre de points du mot choléra au scrabble : 11 points

Choléra

Retour au sommaire ➦

Partager