La langue française

Chasseur, chasseuse

Sommaire

  • Définitions du mot chasseur, chasseuse
  • Étymologie de « chasseur »
  • Phonétique de « chasseur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chasseur »
  • Citations contenant le mot « chasseur »
  • Images d'illustration du mot « chasseur »
  • Traductions du mot « chasseur »
  • Synonymes de « chasseur »

Définitions du mot « chasseur, chasseuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHASSEUR, EUSE, subst.;CHASSERESSE, subst. fém.

[Correspond aux emplois trans. de chasser1et à chasse1, mais n'exprime qu'une intention de saisie; est déterminé par un compl. qui le spécifie ou est employé absol.]
I.− [Ce qui est poursuivi est une bête sauvage relevant du concept de gibier]
A.− Chasseur, euse, subst.
1. Personne qui aime, pratique le sport de la chasse. Je trouvai des chasseurs dans la plaine (Ac.1798-1932).Une jeune chasseuse (Dupuis, Abr. de l'orig. de tous les cultes,1796, p. 224):
1. « Il était comme moi grand chasseur, chasseur de tigres dans les jungles ». Gide, Paludes,1895, p. 131.
SYNT. Subst. + de chasseur [Se dit d'obj. ou d'attributs spécifiques du chasseur] Bottes de chasseur (Arland, L'Ordre, 1929, p. 36), couteau de chasseur (Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1844, p. 160). Un appétit de chasseur. Un fort appétit, comme celui d'un chasseur après cet exercice physique prolongé et de plein air que constitue la chasse. Le lieutenant tailla dans le gigot de l'intendance une tranche épaisse et la coupa en larges morceaux qu'il expédia avec un appétit de chasseur (Vercel, Capitaine Conan, 1934, p. 40).
Emploi adj. La vie agricole et chasseuse (E. et J. de Goncourt, Journal,1891, p. 123):
2. Les peuples chasseurs ne conçoivent pas qu'un homme libre puisse se courber au travail de la terre : ... Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 44.
Rare. Yeux chasseurs. Yeux scrutateurs, à l'affût. Derrière ses lunettes, ses yeux chasseurs ne guettaient rien (J. et J. Tharaud, Dingley, l'illustre écrivain,1906, p. 101).
P. anal. (Animal) qui agit comme l'homme pratiquant la chasse. Ce chien est un bon chasseur :
3. ... le chien, courant après les rats, n'était gêné par aucun meuble, car la chambre était absolument nue; il n'y avait pour gêner les bonds du chien chasseur qu'un poêle de fer dans un coin. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 294.
4. C'est un animal chasseur des autres insectes, très-ardent et très-meurtrier, pourvu d'armes admirables, ... Michelet, L'Insecte,1857, p. 193.
ENTOMOL. Chasseuse. Araignée sans toile qui poursuit sa proie comme ferait un chasseur. (Attesté par Littré).
2. P. ext.
a) [Animaux n'entrant pas dans le concept de gibier, végétaux comestibles] Chasseur de papillons (Cendrars, La Main coupée,1946, p. 274).Chasseur de champignons. Tu sais bien que je ne chasse point le lièvre!... que je suis bien plus chasseur de morilles que de lièvres! (Châteaubriant, M. des Lourdines,1911, p. 29).
b) [Ou p. anal. avec la livrée des rabatteurs des grandes chasses à courre] Vx. Domestique en livrée de chasse qui monte à l'arrière de la voiture de son maître :
5. ... en mettant un chasseur derrière sa voiture, M. Mérilhou faisait œuvre de grand politique; c'était une coquetterie pour le faubourg Saint-Germain. Balzac, Œuvres diverses,t. 2, 1850, p. 110.
P. ext. Groom en livrée employé dans les hôtels, restaurants, à ouvrir, fermer les portes et faire quelques petites courses. Le chasseur du restaurant apportait sur une assiette une enveloppe (Gide, Les Caves du Vatican,1914, p. 818).
3. GASTR. Lapin, poulet chasseur (p. réf. au repas de chasse où l'on sert des abats en sauce piquante au vin blanc). Lapin, poulet, préparé avec une sauce aux échalotes, aux champignons et aux herbes hachées et mouillée au vin blanc :
6. ... mari et femme sentent un peu l'échalotte [sic] d'un poulet chasseur, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1891, p. 38.
B.− Chasseresse, subst. fém. et adj., poét. Femme qui s'adonne à la pratique de la chasse. Je vis passer sur son cheval frémissant une jeune chasseresse égarée loin des siens (Banville, Gringoire,1866, 5, p. 41):
7. ... la chasseresse ramassait l'oiseau blessé, le serrait d'une main précautionneuse et, tout en caressant de ses lèvres les plumes chaudes, l'étouffait. Mauriac, Thérèse Desqueyroux,1927, p. 190.
SYNT. Subst. + de chasseresse [En parlant du costume ou de l'allure propre à une chasseresse] La nouvelle Denise, (...) lui apparut alors, (...) large d'épaules, haute de taille, sur des jambes de chasseresse (Adam, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 403). Elle portait un chapeau de chasseresse en gaze bleue (Camus, L'Exil et le royaume, 1957, p. 1675). [En parlant de personnages mythologiques, de groupes humains, quelquefois d'animaux] Une Diane chasseresse, des nymphes chasseresses. Tribus chasseresses d'esclaves (Leconte de Lisle, Poèmes tragiques, L'Apothéose Mouça-Al-Kébyr, 1886, p. 3); des cris d'hirondelles chasseresses (Colette, La Fin de Chéri, 1926, p. 194) :
8. On eût dit d'élégantes levrettes chasseresses tournant, les narines ouvertes, les yeux ardents, autour d'une pauvre biche des bois que le regard du maître leur interdit de dévorer. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 286.
II.− [Ce qui est poursuivi désigne une pers. ou un obj. animé par une ou des pers. ou intéressant une ou des pers.]
A.− [Avec une intention hostile] Personne qui est à la recherche, à la poursuite de quelqu'un, de quelque chose. Chasseur de têtes de l'Amazone (Rob.).
1. POL. Les chasseurs de sorcières (p. allus. au mouvement anti(-)communiste fanatique dirigé par McCarthy aux États-Unis, qui voulut éliminer tous les suspects de communisme et les chasser du pouvoir). Qu'on pense à l'usage de calomnies incontrôlées par les « chasseurs de sorcières » aux États-Unis (H.-I. Marrou, De la Connaissance hist.,1954, p. 14).
2. ARMÉE
a) Soldat appartenant à un corps d'infanterie et de cavalerie légère réputée pour son agilité. Chasseurs d'Afrique, chasseurs alpins (cf. alpin A 2), chasseurs à pied :
9. ... il [le Général] partit à la tête de 1 500 hommes d'infanterie et d'un corps de chasseurs à cheval. Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 3, 1801, p. 83.
b) AVIAT. (Avion) chasseur. Appareil dont le rôle est d'intercepter, de poursuivre et d'attaquer l'aviation ennemie en temps de guerre. Chasseur à réaction; chasseur de nuit; chasseur d'escorte; chasseur-bombardier :
10. T., mitrailleur à bord de l'appareil, subit une tentative d'attaque de la part d'un chasseur ennemi. Mais le chasseur, ses mitrailleuses s'étant enrayées, fit demi-tour. Saint-Exupéry, Pilote de guerre,1942, p. 274.
c) MAR. (Navire) qui en poursuit un autre :
11. ... bientôt ils avaient aperçu le bâtiment chasseur; mais à l'aide de la nuit et en doublant le cap Corse, ils lui avaient échappé. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 298.
Spéc. Chasseur de sous-marins. Bâtiment destiné à prendre en chasse les sous-marins.
B.− [Sans intention hostile]
1. Personne qui recherche avec ardeur et ténacité un objet.
a) Personne qui recherche avec ardeur et ténacité un objet concret. Chasseur d'autographes; chasseur d'images. Reporter photographe à la recherche de la photo inédite, sensationnelle.
b) Personne qui recherche avec ardeur et ténacité un objet abstrait. Un chasseur de millions (fam.) (Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 128);un indigne chasseur de dot (Zola, La Curée,1872, p. 381);chasseurs d'idéal (L. Veuillot, Les Odeurs de Paris,1866, p. 142):
12. Hobhouse, chasseur d'impressions, décida qu'il partirait pour la France afin de voir les dernières traces du monstre [Napoléon]. Maurois, Byron,t. 1, 1930, p. 312.
2. P. anal. : Personne qui recherche avec ardeur et ténacité une personne. Le personnage le plus étrange que j'aie jamais rencontré, chasseur d'héritages et d'héritières (Bloy, Journal,1895, p. 180).
Prononc. et Orth. : [ʃasœ:ʀ], fém. [-ø:z], [-sʀ εs]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début xiies. « cheval de course » (Lois G. Le Conquérant, 22 ds DG : Chaceürs et palefreiz) − xves. ds Gdf.; 2. a) début xiiies. subst. masc. « celui qui pratique la chasse » (Dolopathos, 330 ds T.-L.); av. 1305 chaceresse subst. fém. (Ovide Moralisé, éd. C. de Boer, I, 3691); 1551 chasseuse (Léon Hebrieu, trad. Pontus de Tyard, L. 251 ds Z. rom. Philol., t. 28, p. 588); b) 1835 p. ext. « personne qui cherche à se procurer qqc. avec ardeur » un chasseur de millions (Balzac, loc. cit.); 1896 chasseur d'images (J. Renard, Hist. nat., p. 6 ds Giraud); 3. 1718 (Ac. : On appelle chasseur, un domestique dans une terre occupé à chasser pour son Maistre); 1813, févr. « domestique en livrée de chasse » (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, p. 80); 1890 « domestique en livrée attaché à un hôtel, à un restaurant » (DG); 4. milit. [en 1670, création d'une compagnie de chasseurs à pied] 1743, 1ernov. ordonnance créant une compagnie de soldats légers à cheval, appelés chasseurs (d'apr. Lar. 19e); 1792, 10 sept. chasseurs bons-tireurs (Coll. Lois, t. XI, p. 288 ds Brunot t. 9, p. 940, note 11); 1793 chasseurs à pied (Com. de Sal. p. à Duquesnoy [...] d. Corr. Carnot, t. IV, p. 241, ibid., p. 943, note 7); 5. 1831 mar. « navire chargé d'en poursuivre d'autres » (Will.); 6. 1937 aviat. (Malraux, L'Espoir, p. 792). Dér. de chasser*; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. Chasseur : 2 233. Chasseresse : 79. Fréq. rel. littér. Chasseur : xixes. : a) 3 573, b) 3 834; xxes. : a) 2 671, b) 2 786. Bbg. Goug. Mots t. 1 1962, p. 288; t. 2 1966, p. 117. − Kemna 1901, pp. 87-88. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 308.

Wiktionnaire

Adjectif

chasseur \ʃa.sœʁ\ masculin Note : le féminin fait aussi chasseresse.

  1. Qui chasse ; de la chasse.
    • Il est à observer qu’un peuple chasseur doit se répandre sur un vaste continent, beaucoup plus vite qu’un peuple cultivateur. — (Jonathan Carver, Voyage dans les parties intérieures de l’Amérique septentrionale, pendant les années 1766, 1767 & 1768, traduction anonyme, p. 141, Yverdon, 1784)
    • Car la région que nous traversons est assez giboyeuse, et les grands nemrods de la m’halla, […], qui ont emmené des meutes de lévriers et des faucons chasseurs, font des hécatombes de lièvres, de perdrix, de poules de Carthage, de renards et de chacals. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • Sa fille m’a dit qu’il aime mieux tirer sur les chasseurs que sur les oiseaux !
      – Je comprends ça, dit l’oncle sur un ton grave, je comprends ça : c’est plus facile. Parce qu’un chasseur c’est plus gros, et puis ça ne vole pas.
      — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 121)
  2. Qualifie une arme ou un système d’armes destiné à donner la chasse à une cible pour la détruire.
    • Un destroyer chasseur de sous-marins, un avion chasseur de sous-marins, un char chasseur de char…
  3. Qualifie une personne ou un objet destiné à rechercher une personne ou un objet.
    • Un satellite chasseur d’exoplanètes.

Nom commun

chasseur \ʃa.sœʁ\ masculin (pour une femme on peut dire : chasseuse, chasseresse)

  1. Personne qui pratique la chasse.
    • Plus loin, une vision rapide de chevaux lancés à toute vitesse, de selles rouges et de vêtements blancs envolés dans un nuage de poussière : des chasseurs à la poursuite de quelque gibier, lièvre ou gazelle probablement. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 54)
    • Rivaux comme tous bons chasseurs, c’était à qui raserait à l’autre le lièvre indiqué, et le roulé subissait naturellement les quolibets du vainqueur. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les chasseurs s’étaient précipités sur leurs fusils, mais je donnai l’ordre de les remettre au râtelier. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Une bécasse, c’est chère de prince; et c’était pour se la réserver que les chasseurs avaient obtenu l’arrêté de prohibition! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • On avait mis sur le plateau improvisé des chasseurs et des antichasseurs, et les journalistes poussaient les uns et les autres au conflit. Ce que j’ai remarqué alors : l’agressivité n’était pas du côté des chasseurs. — (Léon Mazzella, Pierre Moinot, Xavier Patier & Philippe Verro, Chasses à cœur ouvert, 2003, page 77)
    • Un article rapide relatait la venue en fanfare d’une troupe de chasseurs de trésors. — (Gordon Zola, Nom de Code: Le Dada de Vinci, Paris, Chemins de [email protected], 2011, page 87)
  2. Vaisseau léger, armé pour la course.
  3. Avion très manœuvrant et rapide destiné au combat aérien.
    • Après avoir regardé les appareils quelques instants, je vis qu’un avion était attaqué par trois chasseurs. — (Alexandre Tchakovski, « C’était à Léningrad », traduit du russe par Julia et Georges Soria, 1951)
    • La production d’avions de chasse destinés à la Luftwaffe, d’après les rapports très précis de l’Intelligence a été du 1er novembre 1943 au 1er avril 1944 de 7 065 chasseurs — dont 150 à réaction. — (Pierre Clostermann, Le Grand Cirque, 1948)
  4. (Désuet) Domestique, en livrée de chasse.
    1. Qui montait derrière le carrosse de son maître ou sur le siège d’une automobile à côté du chauffeur.
    2. Groom d’un restaurant ou d’un hôtel, en livrée, chargé de faire les courses, les commissions.
      • Sophie. — (Présentant une dépêche à Ribadier.) Voilà une dépêche qui est arrivée au Cercle pour Monsieur et qu’un chasseur vient d’apporter. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 12)
      • J’avais pour invité, dans un bar de Montmartre, le chasseur d’une boite de nuit qui, sous son beau costume, abritait une nature inquiète. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928 ; Préface de la 3e édition de 1929)
      • Dans le hall de l’Athletic Club, le chasseur se précipita dans un vieil ascenseur à cage ouverte et réapparut presque immédiatement en me faisant un signe de la tête. — (Raymond Chandler, La Dame du lac, traduction de Danièle Darneau, dans Les ennuis, c’est mon problème, 2009)
  5. (Histoire) Soldat de certains corps francs d’infanterie ou de cavalerie spécialisés dans les opérations d’éclairage, de renseignement et de coup de main au-delà des lignes.
    • Nos chasseurs à pied surtout, avec leurs carabines qui envoient un homme ad patres à des distances de tous les diables, avaient la manie de chercher leur cible quotidienne de l'autre côté du ravin. — (Georges Bell, La croix d'honneur, Paris : chez Achille Faure, 1867, p. 30)
    • « Voila des régiments qui réfléchissent », doivent se dire les bourgs qui ont vu la veille défiler à l’étourdie des zouaves ou des chasseurs. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace — Août 1914, 1916)
    • Il apprend peu à peu le rituel des chasseurs chez qui tout est bleu, même les liserés et les galons jaunes des uniformes, qui deviennent « bleu jonquille ». L'instruction est assurée à un rythme d'enfer. — (Georges Fleury, Le sous-off, éd. Grasset, 1986, chap. 5)
  6. (Cuisine) Un plat, une sauce à base de champignons et de vin.
    • Ce lapin chasseur est vraiment délicieux.
    • Un civet de sanglier chasseur.

Nom commun 1

chasseuse \ʃa.søz\ féminin (pour un homme on dit : chasseur)

  1. Personne ou animal s’adonnant à la chasse.
    • Quand mon appétit fut un peu apaisé, j’entamai avec ma chasseuse d’insectes un dialogue que mon ignorance de la langue espagnole bornait nécessairement beaucoup. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Linnea Lindeman – une forte femme, chasseuse de phoques et accoucheuse un peu chamane [...]. — (Arto Paasilinna, Sang chaud, nerfs d’acier, 2006 [traduction : Paris, Gallimard 2010])
  2. Personne cherchant passionnément une chose ou une personne.
    • Durant quelques années, j’ai été chasseuse de têtes : j’étais censée évaluer des candidats expérimentés qui occupaient des fonctions complexes et techniques, auxquelles je ne pouvais, du haut de mes vingt-deux ans, rien comprendre. — (Julia de Funès, Socrate au pays des process, Paris, Flammarion, 2017)

Nom commun 2

chasseuse \ʃa.søz\ féminin

  1. (Lorraine) Cordelette dont les cochers et les charretiers se servaient pour mettre au bout de leurs fouets.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme d’adjectif

  1. Qui chasse ; de la chasse.
    • Également surnommées « araignées chasseuses » par les anglophones, les Sparassidae sont des arachnides très communs en Australie et sont fréquemment retrouvés dans les foyers où ils viennent chasser directement leurs proies, le plus souvent des grillons et des blattes. — (Émeline Férard, « Un couple tombe nez à nez avec une énorme araignée en Australie » sur maxiscience.com le 26 juillet 2017, consulté le 23 septembre 2017)

Nom commun 1

chasseuse \ʃa.søz\ féminin (pour un homme on dit : chasseur)

  1. Personne ou animal s’adonnant à la chasse.
    • Quand mon appétit fut un peu apaisé, j’entamai avec ma chasseuse d’insectes un dialogue que mon ignorance de la langue espagnole bornait nécessairement beaucoup. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Linnea Lindeman – une forte femme, chasseuse de phoques et accoucheuse un peu chamane [...]. — (Arto Paasilinna, Sang chaud, nerfs d’acier, 2006 [traduction : Paris, Gallimard 2010])
  2. Personne cherchant passionnément une chose ou une personne.
    • Durant quelques années, j’ai été chasseuse de têtes : j’étais censée évaluer des candidats expérimentés qui occupaient des fonctions complexes et techniques, auxquelles je ne pouvais, du haut de mes vingt-deux ans, rien comprendre. — (Julia de Funès, Socrate au pays des process, Paris, Flammarion, 2017)

Nom commun 2

chasseuse \ʃa.søz\ féminin

  1. (Lorraine) Cordelette dont les cochers et les charretiers se servaient pour mettre au bout de leurs fouets.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme d’adjectif

  1. Qui chasse ; de la chasse.
    • Également surnommées « araignées chasseuses » par les anglophones, les Sparassidae sont des arachnides très communs en Australie et sont fréquemment retrouvés dans les foyers où ils viennent chasser directement leurs proies, le plus souvent des grillons et des blattes. — (Émeline Férard, « Un couple tombe nez à nez avec une énorme araignée en Australie » sur maxiscience.com le 26 juillet 2017, consulté le 23 septembre 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHASSEUR, EUSE et ERESSE. n.
Celui, celle qui pratique la chasse. Je trouvai des chasseurs dans la plaine. C'est un grand chasseur. Cette femme est une grande chasseuse. Ces dames étaient habillées en chasseuses.

CHASSERESSE s'emploie surtout en poésie. Diane chasseresse. Une jeune chasseresse. Il se dit également d'un Domestique, en livrée de chasse, qui monte derrière la voiture de son maître ou sur le siège d'une automobile à côté du chauffeur. Il se dit de même d'un Valet attaché à un hôtel, à un restaurant pour faire les commissions. Il se disait autrefois, en termes militaires, de Soldats choisis entre les plus lestes et les plus agiles, et formant une compagnie d'élite, dans un bataillon. Il se dit maintenant de Certains corps d'infanterie. Chasseurs à pied. Chasseurs alpins. Il se dit aussi de Certains corps de cavalerie légère. Chasseurs à cheval. Un régiment de chasseurs. Le troisième chasseurs. Les chasseurs d'Afrique.

Littré (1872-1877)

CHASSEUR (cha-seur, seû-z') adj.
  • 1Qui chasse. Dircé les suit ; Doris plus vive qu'elle, L'honneur des bois, la chasseuse Doris, Passe de loin Dircé, Nice et Chloris, Malfilâtre, Narcisse, ch. IV.
  • 2 S. m. et f. Il s'est dit grand chasseur, et nous a priés tous Qu'il pût avoir le bien de courir avec nous, Molière, Fâcheux, II, 6. Quel diable de plaisir trouvent tous les chasseurs De se voir exposés à mille et mille peurs ? Molière, ib. On eut d'abord à combattre les bêtes farouches ; les premiers héros se signalèrent dans ces guerres… Nemrod, le premier guerrier et le premier conquérant, est appelé dans l'Écriture un fort chasseur, Bossuet, Hist. I, 2.

    Fig. Mais quel est le chasseur de millions qui s'arrête ? Honoré de Balzac, (le romancier), dans le Dict. de POITEVIN.

  • 3Domestique occupé dans une terre à chasser pour son maître.
  • 4Domestique en livrée de chasse, qui monte derrière la voiture du maître.
  • 5Se disait autrefois de soldats choisis entre les plus agiles pour former une compagnie d'élite dans un bataillon.

    Aujourd'hui nom de certains corps de troupes d'infanterie et de cavalerie légère. Régiment de chasseurs. Un chasseur d'Afrique.

    Nom des compagnies du centre dans la garde nationale.

  • 6 Terme de marine. Navire qui donne la chasse à un autre, et, adjectivement, le vaisseau chasseur.
  • 7 Terme de pêche. Harengs de chasseurs, ceux que des alléges prennent des pêcheurs et livrent promptement au commerce.
  • 8Chasseuse, s. f. Araignée sans toile qui prend sa proie à la course.

HISTORIQUE

XIe s. Les altres quatre [chevaux] chaceürs e palefreiz, Lois de Guill. 22.

XIIIe s. Sur un bon chaceour [cheval de chasse] le cerf il parsuivi, Berte, CVIII. Si s'ert vestuz e aturnez, Sur son chaceür est muntez, Lai del desiré.

XVe s. L'homme qui list et rien n'entend, Semble au chasseur qui rien ne prend, La Fontaine, 608.

XVIe s. Il depescha sa messe, laquelle il dit en chasseur, ayant le cœur à la mangerie, Despériers, Contes, LXXV.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHASSEUR. Ajoutez :
9Morceaux du chasseur, morceaux que le chasseur préfère dans le gibier. Dans le lièvre, le levraut et le lapin, les morceaux les plus estimés, et que l'on appelle, par rareté, morceaux du chasseur, se prennent aux côtés de la queue ; le rable, les cuisses et les épaules vont après, De Courtin, la Civilité françoise, p. 109, Paris, 1695.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHASSEUR, s. m. celui qui s’est fait un métier, ou du moins un exercice habituel de la chasse. Il est bon de chasser quelquefois ; mais il est mal d’être un chasseur, quand on a un autre état dans la société.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chasseur »

De chasser avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, cacheux ; provenç. cassayre, cassador ; espagn. cazador ; portug. caçador ; ital. cacciatore ; du bas-latin cacciatorem (voy. CHASSER). L'ancien français chassere, provencal cassayre, est le nominatif et répond à cacciátor ; chaceor et cassador est le régime, et répond à cacciatórem. Dans l'ancien français, chassere, chaceor voulait souvent dire un cheval de chasse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chasseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chasseur ʃasœr

Évolution historique de l’usage du mot « chasseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chasseur »

  • A vieux chasseur, il faut jeune chien, A jeune chasseur, il faut vieux chien. De Proverbe bourguignon
  • Pêcheur, chasseur, oiseleur, Sont trois fainéants du diable. De Anonyme
  • L'amour est une chasse où le chasseur doit se faire poursuivre par le gibier. De Alphonse Karr
  • L'homme en mal d'amour, de chasseur devient gibier. De Oscar Louis Forel
  • Le chasseur rencontre le gibier là où ils n’ont pas pris rendez-vous. De Proverbe malinké
  • L'âme d'un chasseur est une carnassière de ridicules et de sottises. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Le chasseur solitaire est le seul à connaître le prix que lui a coûté son gibier. De Fatou Diome / Le Ventre de l’Atlantique
  • Le chasseur à l'affût, s'immobilise parfois pour s'orienter. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • Quelquefois, le chasseur dit : « Pauvres bêtes ! » C'est quand il a tué tout son saoul. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • La difficulté pour un chasseur est de faire lever le gibier et de faire coucher les femmes. De Anonyme
  • Quand le chasseur rentre avec des champignons, on ne lui demande pas des nouvelles de sa chasse. De Proverbe ashanti
  • Conseil d’un chasseur : pour chasser le lapin, mettez-vous derrière un arbre et imitez le cri de la carotte ! De Pierre Doris
  • La plume de l’écrivain est aux pensées ce que le filet du chasseur est aux papillons. De Paul Carvel / Mots de tête
  • La différence entre une bière et un chasseur, c’est que la bière, ils la font sans alcool... De Laurent Ruquier / Vu à la radio
  • Un groupe de chasseurs organise une battue afin de chasser des sangliers. Un chasseur, peu expérimenté voit un fourré bouger, vise, mais atteint un des membres du groupe, qui faisait office de rabatteur. Ce dernier meurt quelques heures plus tard. Le chasseur est alors jugé devant le tribunal correctionnel de Caen le 18 juin pour homicide involontaire. lamanchelibre.fr, Normandie. Le chasseur tue par mégarde un rabatteur
  • Archie (photo) a été abattu par un chasseur russe News 24, Husky est abattu devant ses propriétaires horrifiés par un chasseur russe - News 24
  • Il y a peu, Chris Mcsherry, un chasseur australien originaire de la péninsule de Gove, dans le nord du pays, en a fait la douloureuse expérience. En effet, le jeune homme, pourtant habitué des parties de chasse si on en croit ses photos Facebook où il prend régulièrement la pose aux côtés de trophées animaliers, s’est fait surprendre par un buffle sur lequel il venait de tirer à plusieurs reprises avec des flèches. Demotivateur, Australie : un buffle parvient à blesser gravement un chasseur avant d'être tué
  • Sur la page Facebook Défendre les animaux et protéger la nature, un des différents groupes à avoir partagé la nouvelle, l’annonce d’une prime de 50 euros attribuée aux chasseurs pour chaque chat abattu a suscité des débats animés. Rares sont ceux à avoir relevé que le site à l’origine de cet article était un site parodique. Le Monde.fr, Non, les chasseurs ne recevront pas 50 euros par chat abattu
  • Les chasseurs et les défenseurs des animaux ne font pas que se regarder en chien de faïence à Bapaume. Sur mesopinions.com, deux pétitions circulent sur le maintien ou le retrait d’un enseignement dans un lycée agricole de la ville, d’après nos confrères de La Voix du Nord. Courrier picard, À Bapaume, un enseignement qui inciterait à devenir chasseur source de tension
  • Si cette anticipation peut paraître surprenante, elle n'est pourtant pas récente. « Cela fait une quinzaine d'années que nous sommes autorisés à tirer dès cette période », avance Benoît Chevron, le président de la fédération départementale des chasseurs (FDC 77), qui compte 13 000 adhérents. Une affirmation validée par le comité départemental de la randonnée pédestre : « Comme nous partageons le même territoire, les choses doivent bien se passer, soutient Frédéric Montoya, le président. Notre mission est de faire en sorte que les gens puissent randonner en toute sécurité. » Une convention entre les fédérations a ainsi été signée il y a deux ans. leparisien.fr, Seine-et-Marne : pour les chasseurs, l’heure est aussi au déconfinement - Le Parisien
  • La jeune femme rêverait d’être une chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’hommes. Alors qu’elle va décider de les suivre, elle va devoir se frotter à la réalité du désert. Édition digitale de Liège, Un livre pour toute la famille - Édition digitale de Liège
  • Hyalomma marginatum est une tique chasseuse. Elle n’attend pas qu’un promeneur veuille bien frôler le brin d’herbe où elle veille pour grimper sur lui. Non. Cette tique adulte est à l’affût sur le sol. Quand sa victime s’approche, elle la détecte par son odeur ou les vibrations du sol. « Elle peut alors parcourir de cinq à dix mètres pour grimper sur sa chaussure ou son sabot », indique Frédéric Stachurski. Le Monde.fr, La tique à pattes rayées s’implante dans le sud de la France

Images d'illustration du mot « chasseur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chasseur »

Langue Traduction
Anglais hunter
Espagnol cazador
Italien cacciatore
Allemand jäger
Portugais caçador
Source : Google Translate API

Synonymes de « chasseur »

Source : synonymes de chasseur sur lebonsynonyme.fr
Partager