Chahuter : définition de chahuter


Chahuter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHAHUTER, verbe.

I.− Emploi intrans.
A.− [Le suj. désigne une pers.]
1. Vieilli. Danser le chahut (cf. chahut A) :
1. Paris, à ce qu'il paraît, l'a considérablement corrompu; il y a, dans les derniers temps de son séjour, tellement fréquenté les lieux publics de toute espèce, si bien dansé, chahuté, cancané, mazurké et polké à la Chaumière, bu tant de petits verres, de demi-tasses, de bols de punch et de bouteilles de vin blanc, culotté tant de pipes et connu tant de femmes légères, qu'il en a rapporté dans son pays un genre tout à fait civilisé... Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 283.
2. P. ext. Se dissiper, faire du chahut :
2. Quelles flatteries, dans les petites classes, à l'égard du maître! Plus tard, on reprendra du poil de la bête, on chahutera, on sera le plus fort. Mais de la dixième à la sixième, quels rires serviles aux plus sottes plaisanteries de l'autorité! Mauriac, Journal 2,1937, p. 191.
Chahuter avec.Plaisanter avec.
a) [Suivi d'un n. de pers.] Il chahutera sur sa boutique avec ses employés (Sue, Les Mystères de Paris, t. 9, 1842-43, p. 375).
b) Au fig. [Suivi d'un n. de chose ou d'un subst. abstr.] L'on ne chahute pas avec l'inexorable loi du milieu (F. Trignol, Pantruche,1946, p. 33).
B.− [Le suj. désigne un inanimé concr. ou un élément de la nature]
1. Fam. Culbuter, se renverser. La marmelade, le pot chahute... tout renverse... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 329).Son chignon chahute... lui retombe dans les yeux (Céline, Mort à crédit,1936p. 71).
2. Spéc., MAR. [Le suj. désigne une embarcation] Tanguer, menacer de se retourner. Ce qui n'a pas empêché le navire de chahuter toute la nuit (Gide, Voyage au Congo,1927, p. 845).
Emploi région. [En parlant d'une pers.] Risquer de se noyer du fait que le bateau se retourne. Ceux qui n'ont jamais « chahuté » ne se doutent pas de ce que j'ai souffert! (...) un mot qui aurait dû m'inspirer une juste défiance (Gyp, Ô province,1890, p. 159).
II.− Emploi trans. [Le suj. désigne gén. une pers.]
A.− [Le compl. désigne un inanimé concr.]
1. Retourner, mettre en désordre. Chahuter son lit (R. Martin du Gard, Devenir,1909, p. 49).
Rare et très fam. [Le compl. désigne une pers.] Renverser, culbuter (cf. Léautaud, In memoriam, 1905, p. 196).
Au fig.
a) [Le compl. désigne une pers.] Bouleverser, remuer. Des gamins comme cela. Cela les chahute du haut en bas et c'est naturel (Montherlant, Le Songe,1922, p. 130).
b) [Le compl. désigne une notion abstr.] Renverser un ordre établi :
3. Et si l'homme ultra-cultivé d'aujourd'hui, qui a déjà tout chahuté en aveugle, s'en prend maintenant à vouloir déglinguer scientifiquement l'Univers, c'est qu'il sent venir la fin de sa longue hypnose, c'est qu'il sent venir la crise finale. Cendrars, Le Lotissement du ciel,1949, p. 194.
2. MAR. (cf. emploi intrans.). Chahutés par le roulis (Malraux, La Condition humaine,1933, p. 234).Difficile de changer de cap dans ce cyclone qui vous chahutait toujours (A. Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 289).
B.− Arg. scol., fam. [Le compl. désigne une pers. et en partic. une autorité, un enseignant] Taquiner, plaisanter; entraver le déroulement normal d'une classe par des interventions tapageuses :
4. Des centaines de lycéens étaient passés sous la férule de l'« oncle » Gaure, sans que, de mémoire de potache, il eût inscrit une heure de colle. Quand on le chahutait trop, seulement, il avait une crise de fureur épouvantable et se sauvait, jurait, abandonnait son laboratoire aux rebelles, comme s'il avait eu peur de commettre un crime. (...) Moqué de la plupart, aimé secrètement de quelques-uns pour l'absolu dévouement qu'il mettait à sa tâche, il l'avait toujours ignoré. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 71.
Prononc. : [ʃayte], (je) chahute [ʃayt]. Étymol. et Hist. 1821 « danser le chahut » (Desgranges ds Sain. Lang. par., p. 299); 1837 « faire du tapage » (Vidocq, Dict. argotique ds Sain. Sources t. 2, p. 122); 1858 « renverser, culbuter » (Larchey, Les Excentricités du lang., p. 439); 1893 en partic. (Richepin, L'Aimé, p. 18 : Quand les petits, dont il était chien de cour, le chahutaient). Orig. obsc.; peut-être formation onomatopéique d'orig. dial. (FEW t. 4, p. 502a); cf. dial. du Centre cahuer « huer », cahuler, cahuter « crier de douleur (en parlant du chien) » (Jaub.), composé de huer*; la 1resyll. de chahuter est peut-être due à un rapprochement avec chat-huant* : cf. dial. du Centre chavouner « se servir du chavon [proprement « chat-huant » : instrument dans lequel on souffle pour imiter le cri du chat-huant]; proférer des cris contre une personne qui fuit, huer », chahuanner « poursuivre de cris » (Jaub.); la finale -huter pour -huer peut-être d'apr. bahuter*. Chahuter ne semble pas directement dér. de chat-huant et le vendômois chahuter « crier comme un chat-huant » cité par Sain. Lang. par., p. 299), paraît résulter d'un rapprochement second. (v. Esn.). Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 299. − Mat. Louis. Philippe 1951, p. 89. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 225. − Sain. − Lang. par. 1920, p. 299. − Sain. Sources t. 3, 1972 [1930], p. 400.

Chahuter : définition du Wiktionnaire

Verbe

chahuter \ʃa.y.te\ intransitif et transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se chamailler ; simuler une bagarre par jeu.
    • Sur trois rangées de tables, les joueurs étaient alignés en bon ordre, certains avec la femme et la marmaille qui chahutait dans les travées. — (Xavier-Marie Bonnot, Les Âmes sans nom, éd. Belfond, 2010, chap. 28)
  2. Faire du bruit (du chahut) pour perturber une personne, une activité etc.
    • Le ministre s’est fait chahuter par l’opposition.
    • Il y avait un manège de vélocipèdes. Blanche, avec ses manies de faire toujours à sa tête, chahutait là-dessus en montrant ses mollets et tout. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 168)
  3. (Désuet) Danser le chahut.
    • Et, en effet, par la porte grande ouverte, jaillissait, en chahutant, tout un tohu-bohu de chapeaux et de jupes. — (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chahuter : définition du Littré (1872-1877)

CHAHUTER (cha-u-té) v. n.
  • Danser la chahut.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chahuter »

Étymologie de chahuter - Wiktionnaire

(1821) Étymologie incertaine. Ce verbe semble provenir de cahuer, cahuler, cahuter (verbes utilisés dans le centre de la France), qui signifiaient crier de douleur (pour un chien), tous trois dérivés de huer (appeler son chien). L’origine de la première syllabe est inconnue (canis ? catus ?).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chahuter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chahuter ʃayte play_arrow

Conjugaison du verbe « chahuter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe chahuter

Évolution historique de l’usage du mot « chahuter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chahuter »

  • Ambiance grise et humide au petit matin avec déjà quelques averses possibles sur le massif vosgien et le Sundgau. Des éclaircies viennent ensuite agrémenter la matinée mais le risque d'averses s'étend progressivement vers la plaine. Ainsi, même s'il est possible de passer entre les gouttes, personne n'est à l'abri d'une averse l'après-midi tandis que le vent d'ouest à sud-ouest vient chahuter les parapluies. Par ailleurs, si les températures du réveil sont à peu près conformes au calendrier, les maximales poursuivent leur baisse et plafonnent 3 à 4 degrés en dessous des normales. Min : 10°/12° Max :15°/18° France 3 Grand Est, Vos prévisions météo pour ce vendredi 5 juin : pluie et fraîcheur
  • Souriante, la future James Bond Girl était ravissante dans une tenue aussi simple que chic. Elle avait opté pour un top blanc aux épaules rehaussée, un pantalon noir, une paire de mules assorties et un sac bordeaux. Entre quelques envois de SMS, Ana de Armas a pris plaisir à animer la conversation, rire avec ses amies et chahuter avec l'une d'elles, avant de régler l'addition et de partir. , Ana de Armas, look simple et chic pour déjeuner avec des amies
  • Selon un rapport de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), le Covid-19 continuera de chahuter le marché des matières premières agricoles en 2021. Les experts prévoient un impact de la pandémie plus fort pour la viande, le poisson et les huiles. Les céréales, le sucre et le lait devraient moins le ressentir. , Le Covid-19 va continuer de perturber le marché des matières premières / Ingrédients - Process Alimentaire
  • Depuis près de dix ans, la production bovine mexicaine croît progressivement. Avec 1,3 million de broutards exportés en 2019, le Mexique se place comme leader mondial dans ce secteur. Alors que les projections de 2020 pour l’exportation promettaient une nouvelle hausse, l’apparition du Covid-19 est venue chahuter les marchés. La France Agricole, Viande bovine : Les exportations mexicaines en perte de vitesse

Traductions du mot « chahuter »

Langue Traduction
Portugais apartear
Allemand durch zwischenrufe stören
Italien impedire di parlare a
Espagnol interrumpir
Anglais heckle
Source : Google Translate API

Synonymes de « chahuter »

Source : synonymes de chahuter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires