La langue française

Cavalcade

Sommaire

  • Définitions du mot cavalcade
  • Étymologie de « cavalcade »
  • Phonétique de « cavalcade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cavalcade »
  • Citations contenant le mot « cavalcade »
  • Traductions du mot « cavalcade »
  • Synonymes de « cavalcade »

Définitions du mot cavalcade

Trésor de la Langue Française informatisé

CAVALCADE, subst. fém.

A.− [L'accent est sur le nombre et l'animation]
1. Vieilli. Promenade de plusieurs personnes à cheval; p. méton., troupe de gens à cheval. Nous fîmes une cavalcade au bois de Boulogne; notre cavalcade était nombreuse (Ac. 1835-1932). Le Duc et le Baron enfourchèrent leurs montures, et la cavalcade déboucha sur la place du château (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 494).
P. anal. :
1. Les promenades sur des ânes (...) ont quelque chose de plus local. Ces petites caravanes, (...), animent et embellissent encore ce délicieux paysage. J'entrai dans la cour du château de N, tout juste au moment où la maîtresse du lieu, à la tête d'une cavalcade de cette espèce, se préparait à en sortir. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 4, 1813, p. 15.
2. P. ext. Chevauchée généralement animée. Ce guerrier piaffant (...) qui déjà se prépare aux cavalcades de l'Apocalypse! (Claudel, Un Poète regarde la Croix,1930, p. 212):
2. L'histoire de ce bonhomme qu'un cheval emporte, (...), rattrapé par toute une cohue d'amis qui parviennent, après de folles cavalcades, à le rejoindre et à le ramener chez lui, ... Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 225.
P. anal. Course bruyante et désordonnée :
3. Filoche crie et court après moi; aux cris de Filoche, l'hercule et mon directeur accourent... et se mettent, eux aussi, à me poursuivre... Ah! mes enfants, quelle cavalcade! ... Meilhac, Halévy, La Cigale,1877, I, 10, p. 23.
4. Par leurs sentiers hardis, fuyant les embuscades, Les chamois indomptés mènent leurs cavalcades; ... Samain, Le Chariot d'or,1900, p. 222.
Pop. Aventure galante :
5. ... le meilleur parti qu'il [Vatard] eût à prendre était de fermer les yeux sur ses cavalcades. Il avait agi comme un père d'ailleurs; il lui avait reproché en termes de Cour d'assises, la crapule de ses mœurs, ... Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 35.
B.− [L'accent est sur le spectacle]
1. Vieilli. Marche en grand apparat d'une troupe de personnes à cheval accompagnant un grand personnage. Le pape va en cavalcade prendre possession de l'église de Saint-Jean de Latran (Ac.1835-1932) :
6. MmeWagner, attirée par le bruit d'une cavalcade, vit défiler sous sa fenêtre une troupe de généraux à cheval au milieu desquels un homme un peu lourd et tête nue trottait pesamment. Elle reconnut tout de suite l'Empereur. G. de Pourtalès, Wagner, histoire d'un artiste,1932, p. 9.
2. P. ext. Défilé pompeux et pittoresque de personnes à pied, à cheval ou en voiture. Cavalcade historique; cavalcade de mardi-gras, de mi-carême; chars de cavalcade :
7. Un cirque vint. Il y eut une cavalcade à travers les rues de la ville. Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 71.
Prononc. et Orth. : [kavalkad]. Ds Ac. 1694-1932. Fér. Crit. t. 1 1787 : ,,Quelques personnes disent calvacade, mais font mal.`` Étymol. et Hist. 1. 1349 cavalcade « course à cheval faite par plusieurs personnes réunies » (Arch. du roi, B.N. 18.551, fo151 rods Gdf. Compl.); 2. 1680 (Rich. : Cavalcade. Cérémonie où l'on va à cheval au devant d'une personne, où on l'accompagne à cheval). Prob. empr., comme de nombreux termes milit. ou de l'art équestre, à l'ital. du Nord cavalcata (de cavalcare « chevaucher »; sens 1 dep. xives., sens 2 dep. 1565 ds Batt.; cf. forme fr. cavalcate fin xve-début xvies., A. de la Vigne ds Gdf. Compl.). Il est cependant probable que le mot employé par Monluc et Brantôme (v. Hug. et Gdf. Compl.) est d'orig. prov. (cavalcada « bande à cheval », fin xiiies. ds Rayn.; « course à cheval », xives. ds Levy). Fréq. abs. littér. : 90. Bbg. Darm. 1877, p. 81. − Duch. 1967, § 12.2. − Hope 1971, p. 34. − Kohlm. 1901, p. 38. − Wind 1928, p. 42, 204.

cavalcade, -

Wiktionnaire

Nom commun

cavalcade \ka.val.kad\ féminin

  1. Défilé festif de gens à cheval ou de chars dans une fête publique.
    • À dix heures, on entendit sonner les trompettes : les portes du château s’ouvrirent, et une riche cavalcade en sortit ; …. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • De Chantilly, de Compiègne et de Senlis accouraient de joyeuses cavalcades qui prenaient place dans le cortège rustique des compagnies de l’arc. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
  2. (Vieilli) Promenade que plusieurs personnes réunies font à cheval.
    • Nous fîmes une cavalcade au bois de Boulogne.
  3. (Par métonymie) Ces personnes.
    • […] deux moines de son ordre, d’une position inférieure, chevauchaient ensemble à l’arrière en riant et conversant, sans paraître se soucier aucunement des autres membres de la cavalcade. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. Chevauchée, généralement animée ; course bruyante.
    • On a couru pour leur échapper, quelle cavalcade!
  5. (Figuré) Déplacement rapide.
    • […], et ce qui sauvait du désespoir, c’était seulement la farouche splendeur des aubes et des couchants, des torrents tourbillonnants, de la cavalcade des nuages, et de l’infinie solitude. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)

Forme de verbe

cavalcade \ka.val.kad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cavalcader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cavalcader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe cavalcader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe cavalcader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe cavalcader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAVALCADE. n. f.
Défilé pompeux ou grotesque de gens à cheval ou de chars dans une fête publique. Une cavalcade historique. La cavalcade de la mi-carême. Il se dit aussi des Simples promenades que plusieurs personnes réunies font à cheval. Nous fîmes une cavalcade au bois de Boulogne. Notre cavalcade était nombreuse.

Littré (1872-1877)

CAVALCADE (ka-val-ka-d') s. f.
  • 1Marche de gens à cheval ; la troupe même des gens à cheval. La duchesse de Bourgogne fit avec le duc de Bourgogne et beaucoup de dames une grande cavalcade au bois de Boulogne, Saint-Simon, 186, 237. Si ce jour n'était peut-être Un des derniers que je perds, Amateur des cavalcades, Je courrais dans vos déserts Montrer mes feux aux dryades, Lafare, Od. VI.
  • 2Marche pompeuse de gens à cheval. Le pape va en cavalcade prendre possession de l'église de St-Jean-de-Latran.

HISTORIQUE

XVIe s. Une grande cavalquade, D'Aubigné, Hist. I, 277. … Et qu'ils fissent bien repaistre leurs chevaulx ; car il vouloit faire une longue cavalcade, Carloix, VIII, 12. Et fist ce chemin, qui estoit de 15 lieues, d'une cavalcade, Carloix, X, 7. Une autre fois, me fiant à je ne sçais quelle trefve qui venoit d'estre publiée, je m'acheminai à un voyage par pays estrangement chatouilleux ; je ne feus pas si tost esventé que voylà trois ou quatre cavalcades de divers lieux pour m'attraper, Montaigne, IV, 228.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAVALCADE, s. f. (Hist. mod.) marche pompeuse de cavaliers, d’équipages, &c. qu’on fait ou pour se montrer, ou dans une cérémonie, ou pour orner un triomphe, dans une entrée publique, ou dans d’autres occasions semblables. Voyez Carousel, Tournoi, Quadrille, &c. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cavalcade »

Provenç. cavalcada ; espagn. cabalgada ; ital. cavalcata ; de cavalcare (voy. CHEVAUCHER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien cavalcata (de cavalcare, « chevaucher ») ou de l’occitan cavalcada, « troupe à cheval », on retrouve le radical, issu du bas-latin caballus (« cheval »), dans cavale, cavaler, cavalier etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cavalcade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cavalcade kavalkad

Évolution historique de l’usage du mot « cavalcade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cavalcade »

  • En prison, car il ira en prison, Roscoe acceptera de s’occuper de la laiterie, de la bibliothèque ou de la chapelle. Il acceptera aussi de pourchasser les évadés. Cette cavalcade, Alex Inker est allé la chercher du côté du film O' Brother, des frères Coen. La couleur orange déborde des tenues rayées des détenus. Franceinfo, BD, bande dessinée. Une histoire d'amour électrique
  • Nouvel événement victime de l’épidémie de Covid-19 : la cavalcade de La Rochelle est annulée. Défilé de chars très populaire, qui attire chaque printemps quelque 30.000 spectateurs sur le Vieux-Port, la Cavalcade 2020 devait avoir lieu le samedi 23 et le dimanche 24 mai. France Bleu, Coronavirus : la Cavalcade de La Rochelle est annulée
  • Chaque année, en juillet, le comité des fêtes de Tournehem-sur-la-Hem organise une cavalcade avec un défilé de chars à thème, de majorettes et de sociétés musicales dans le centre du village. Chaque année, les spectateurs se déplacent en nombre pour cette fête qui date de 1924. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19, le comité des fêtes a décidé d’annuler cette fête populaire. Explications du président du comité, Julian Bal : «  Notre fête attire et concentre un nombre trop important de personnes. Les règles sanitaires imposées et les gestes... La Voix du Nord, Tournehem-sur-la-Hem : la cavalcade de juillet est annulée
  • Chaque semaine, retrouvez les trésors des Archives municipales de Boulogne-sur-Mer. L’occasion de découvrir des documents, objets ou lieux qui font l’histoire de la ville. Aujourd’hui, deux photographies de la cavalcade de 1869. La Voix du Nord, À Boulogne, la cavalcade de la mi-carême 1869, ou comment s’amuser pour une bonne œuvre

Traductions du mot « cavalcade »

Langue Traduction
Anglais cavalcade
Espagnol cabalgata
Italien mandria
Allemand kavalkade
Portugais cavalgada
Source : Google Translate API

Synonymes de « cavalcade »

Source : synonymes de cavalcade sur lebonsynonyme.fr
Partager