La langue française

Caillebotter

Définitions du mot « caillebotter »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAILLEBOTTER, verbe trans.

Rare [Le compl. désigne le lait]. Cailler. Le vinaigre caillebotte le lait (Besch. 1845, Quillet 1965).
Emploi pronom. réfl. La crème se caillebotte (A. Arnoux, Abisag,1919, p. 177).
Rem. ,,Vieilli`` pour DG, Lar. 20e, ,,vx`` pour Rob.
Prononc. : [kɑjbɔte] ou [ka-]. Pour [ɑ] post. ou [a] ant. à l'initiale cf. caille1. Étymol. et Hist. 1. Début xiiies. (visage) caleboté « couvert de pustules » (J. Renart, G. de Dole, éd. Servois, 2610 ds T.-L.), uniquement chez cet aut.; 2. début xives. se cailleboter « se cailler » (Ovide moralisé, éd. C. de Boer XIII ds IGLF). Composé tautologique (Guir. Étymol., p. 11) à partir de la forme verbale caille (v. verbe cailler) et de botter* au sens de « s'agglomérer » qui est prob. bien ant. à sa 1reattest. en ce sens (en parlant de la boue sur les chaussures ds Fur. 1690), cf. FEW t. 2, p. 817a et 818a, et t. 15, 2, p. 46a, note 13. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe

caillebotter \kaj.bɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire se coaguler sous forme de caillots.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CAILLEBOTTER (ka-lle-bo-té, ll mouillées) v. a.
  • 1Mettre, réduire en caillots.
  • 2Se caillebotter, v. réfl. Se prendre en caillots.

HISTORIQUE

XVIe s. De crainte que le lait ne se caillebotte et corrompe aux mamelles, Paré, XVIII, 26. Pour garder que le sang ne caillebottast et congelast dedans le corps, Paré, Mumie, 6. Son lait pourroit estre trop espais et caillebotté, Paré, XVIII, 20.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAILLEBOTTER. Ajoutez :
3 V. n. Caillebotter se dit, en Normandie, des pommiers, lorsqu'ils fleurissent lentement, sans vigueur, et que leurs feuilles sont attaquées par les chenilles, Delboulle, Gloss. de la vallée d'Yères, 1876, p. 58.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « caillebotter »

(XIIIe siècle) Composé tautologique de cailler et botter au sens ancien de « agglomérer, mettre en bottes ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Caillebotte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « caillebotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caillebotter kajbɔte

Évolution historique de l’usage du mot « caillebotter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « caillebotter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « caillebotter »

Langue Traduction
Anglais slatted
Espagnol listones
Italien a stecche
Allemand lattenrost
Chinois 板条
Arabe مضلعة
Portugais ripado
Russe решетчатый
Japonais スラット
Basque slatted
Corse slattu
Source : Google Translate API

Synonymes de « caillebotter »

Source : synonymes de caillebotter sur lebonsynonyme.fr

Caillebotter

Retour au sommaire ➦

Partager