La langue française

Cabaretier, cabaretière

Définitions du mot « cabaretier, cabaretière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CABARETIER, IÈRE, subst.

Vieilli. Tenancier d'un cabaret, d'un estaminet. Synon. cafetier :
1. Daudet raconte qu'avant-hier aux Vieux Garçons, il a causé avec les cabaretiers, qui lui ont dit que leur famille tenait ce cabaret depuis quatre générations, mais qu'autrefois, c'était uniquement la marine qui fréquentait l'endroit, et que depuis trente ans seulement, les bourgeois avaient l'habitude d'y venir. E. et J. de Goncourt, Journal,1888, p. 829.
2. Pourvu que le père soit saoul! Et, malheureusement, la chose aujourd'hui n'est pas sûre, parce que voilà plus d'une semaine que les betteraves sont rentrées, plus de travail, l'estaminet ne doit plus faire crédit, car MmeIsambert, la nouvelle cabaretière, n'est pas tendre pour les ivrognes. Bernanos, Nouvelle Histoire de Mouchette,1937, p. 1271.
Emploi adj. Un Pâris-Duverney, qui est devenu, de garçon cabaretier, soldat aux gardes (A. Dumas Père, Mllede Belle-Isle,1839, I, 3, p. 13).
PRONONC. : [kabaʀtje], fém. [-tjε:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1360-70 (Baudouin de Sebourc, VIII, 127 dans T.-L.). Dér. de cabaret1*; suff. -ier*; du xiveau xvies. l'aire du mot, ainsi que celle du synon. m. fr. cabareteur est pic. et wallonne (Gdf., Gdf. Compl.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 164.

Wiktionnaire

Nom commun

cabaretier \ka.ba.ʁə.tje\ masculin (pour une femme on dit : cabaretière)

  1. Celui, celle qui tient un cabaret.
    • Le cabaretier arriva en sautillant, rua deux ou trois fois du pied gauche, prit un tire-bouchon dans sa poche, fit tomber la cire, souffla dessus, puis serra la bouteille entre ses genoux maigres, et la déboucha lentement avec des grimaces horribles. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch, Don Juan de Kolomea, dans les Contes Galiciens, traduction anonyme de 1874)
    • S’il y a des cabaretiers à Chausey, on n’y trouve pas encore de pharmaciens. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L'Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
    • Le cabaretier, très digne, essuya le marbre d’un coup de torchon. Il se rendit à son comptoir et prépara deux verres. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 142)

Nom commun

cabaretière \ka.ba.ʁə.tjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cabaretier)

  1. Celle qui tient un cabaret.
    • — Tu ne nous mettrais pas des grenouilles entre la truite et le légume ?
      La cabaretière leva vers le ciel ses bras courts et gras :
      — Tu es fou ! ça ferait double emploi… — (Marcel-E. Grancher, Dombes, Éditions Optic, 1945, page 71.)

Nom commun

cabaretière \ka.ba.ʁə.tjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cabaretier)

  1. Celle qui tient un cabaret.
    • — Tu ne nous mettrais pas des grenouilles entre la truite et le légume ?
      La cabaretière leva vers le ciel ses bras courts et gras :
      — Tu es fou ! ça ferait double emploi… — (Marcel-E. Grancher, Dombes, Éditions Optic, 1945, page 71.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CABARETIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui tient cabaret. Le cabaretier du coin.

Littré (1872-1877)

CABARETIER (ka-ba-re-tié, tiê-r' ; Ménage signale comme fautive la prononciation cabarètier, qu'on entend quelquefois et qui est en effet mauvaise) s. m.
  • Celui celle qui tient cabaret. T'ai-je encore décrit la dame brelandière Qui de joueurs chez soi se fait cabaretière ? Boileau, Sat. X. Le Jupiter d'Homère avec ses deux tonneaux me fait lever les épaules ; je n'aime point Jupiter cabaretier donnant, comme tous les autres cabaretiers, plus de mauvais que de bon, Voltaire, Memmius, IX.

HISTORIQUE

XIVe s. Et li cabarettierz tantost li demanda S'il voloit boire vin…, Baud. de Seb. VIII, 128. Fut donné congié à Jehan Lefebvre cabartier, Du Cange, billonus.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CABARETIER. - HIST. XIVe s. Ajoutez : À Lambin Coupliel, cabareteur…, Caffiaux, Régence d'Aubert de Bavière, p. 57.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CABARETIER, s. m. celui qui est autorisé à donner à boire & à manger dans sa maison à tous ceux qui s’y présentent. Voyez Cabaret.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cabaretier »

Cabaret.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de cabaret avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cabaretier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cabaretier kabarǝtje

Évolution historique de l’usage du mot « cabaretier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cabaretier »

  • Les bistrots, sous peine d’amende doivent fermer plus tôt. La décision du maire de la ville de Bujumbura, provoque de nombreuses conséquences Les cabaretiers accusent un manque à gagner énorme. Des plaintes fusent de partout. , Mairie de la ville de Bujumbura : des cabaretiers en colère – IWACU
  • Athanase-Pierre Larousse naît le 23 octobre 1817 à Toucy dans l’Yonne. Son père exerce la profession de charron-forgeron, sa mère est cabaretière. Pierre vit une enfance heureuse, enchantée par les livres et la campagne bourguignonne. C’est dès ses plus jeunes années qu’il se révèle un lecteur assidu. Brillant élève, passionné par les études, Pierre Larousse est animé par une ambition : devenir encyclopédiste. À dix-sept ans, il est reçu au concours de l’École normale de Versailles. Dès l’âge de vingt ans, nostalgique de sa Bourgogne natale, il revient à Toucy. , Les célébrités de Bourgogne | Pierre Larousse : un portrait de A à Z
  • L'heure de la retraite a sonné pour Marie-Claire Druet. Samedi, la cabaretière d'Availles-en-Châtellerault a baissé le rideau du « Coq Hardi » qu'elle gérait depuis « 27 ans et demi ». Au-delà de l'âge ? elle a 63 ans ?, elle invoque « la lassitude et la fatigue ». « Il faut se rendre à l'évidence, je ne suis plus d'actualité. Place à la jeunesse », lance-t-elle sans détours, les yeux humides. Centre Presse, Centre Presse : Châtellerault : ouvert depuis 1903, le bistrot d'Availles "Le Co
  • Le serment d'un amoureux n'est pas plus valable que la parole d'un cabaretier : l'un et l'autre se portent garants de faux comptes. De William Shakespeare / Comme il vous plaira
  • Le célèbre cabaretier Michou s’est éteint dimanche 26 janvier à l’âge de 88 ans. France Musique, Michou, le roi de la nuit, est mort
  • Amie de Michou, la gérante de l'hôtel-restaurant "le Saint-Roch" Evelyne Halter souhaite un bel hommage amiénois au cabaretier de Montmartre, décédé ce dimanche à l'âge de 88 ans. France Bleu, Bientôt une rue Michou à Amiens ? Le souhait d'Evelyne Halter, gérante du restaurant amiénois le Saint-Roch
  • L'affaire est partie d'un passeport, retenu par le cabaretier, selon l'accusation. Ce qui avait entraîné la plainte de la jeune femme, soutenue par un "sauveur". Le document avait été retrouvé dans des poubelles à Bulle (FR). Proche du lieu, où habitait le sauveur, avait glissé au passage la défense durant le procès. rts.ch, Sursis pour le cabaretier de Fribourg accusé de prostitution - rts.ch - Fribourg
  • Montmartre en ce temps-là : les peintres croquent les décors où déambulent les marchands des quatre-saisons, les travestis kitsch de la rue Véron bravent le climat de répression, les poètes croisent les vendeurs d’amour à usage unique, les ouvriers aux mains gouachées, les loubards en guerre de territoire et les bourgeois qui s’encanaillent. Pour Michel Catty, le « p’tit gars d’Amiens » monté à Paris, c’est « un coup de foudre ». Il s’y installe, tour à tour plongeur, serveur, vendeur de voitures d’occasion et de journaux à la criée. Mais c’est dans la nuit que Michel, bientôt Michou, veut faire carrière. L’occasion va se présenter. Sans hésiter, il s’endette pour racheter le fonds de commerce d’une cabaretière malade, 80, rue des Martyrs. Dans un Paris noctambule dont les gangs et les mafias tirent les ficelles, il faut apprendre à graisser des pattes. Pour survivre, Michou s’improvise gérant, cuisinier et homme de ménage… quitte à dormir quelques heures sur une banquette, avant de rouvrir. Pour faire peau neuve, il rejoue avec deux amis les petits spectacles qu’il imaginait pendant la guerre, dans les robes de sa grand-mère, Elise. Michel devient « Miss Glassex » et parodie Bardot. , Michou : avec sa nièce, Catherine, l'aventure continue

Traductions du mot « cabaretier »

Langue Traduction
Anglais publican
Italien oste
Source : Google Translate API

Synonymes de « cabaretier »

Source : synonymes de cabaretier sur lebonsynonyme.fr

Cabaretier

Retour au sommaire ➦

Partager