La langue française

Brousse

Définitions du mot « brousse »

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUSSE1, subst. fém.

[En Afrique tropicale] Pays couvert d'arbrisseaux épars et de broussailles. La végétation de la brousse (Gide, Voyage au Congo,1927, p. 785);une femme indigène, accroupie devant un feu de brousse (R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 876):
1. L'étude des populations d'insectes dans certains milieux naturels : forêt sauvage, brousse, savane, est quasi impossible; ... Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 683.
P. ext. Tout ce qui n'est pas la ville. Partir en brousse, village de brousse, taxi brousse; homme de la brousse (Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 436).
P. métaph. Les brousses du langage (Sartre, Situations II,1948, p. 34):
2. Paris! Brasier d'âmes! Ton ciel est pluvieux, ton soleil malade; mais le climat spirituel est tropical. Une brousse humaine où la douleur et la joie vagabondent comme des fauves. G. Duhamel, Journal de Salavin,1927, p. 114.
P. anal. Étendue couverte de broussailles :
3. Tenez!... là-bas!... cette brousse, eh bien, il y a-t-un lièvre qui tous les matins passe par ce pertuis-là. Châteaubriant, M. des Lourdines,1911, p. 45.
Arg. Foncer dans la brousse. ,,Monter à l'assaut`` (G. Esnault, Notes complétant et rectifiant « Le Poilu tel qu'il se parle », 1956).
Pop. Toute campagne isolée, loin d'un centre important.
PRONONC. : [bʀus].
ÉTYMOL. ET HIST. − [La date de 1817 indiquée par Pt Rob. sans ex. correspond peut-être à celle de 1871 donnée par Dauzat 1968 aussi sans ex.]; 1876, 20 avr. (Le Temps, 2ep., 4ecol. dans Littré Suppl.). Soit forme abrégée de broussaille*, soit empr. au prov. brousso « broussaille » (Mistral) de même orig. que brosse* étymol. 1, le mot ayant été répandu par les troupes coloniales où les Méridionaux étaient nombreux.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 187.
DÉR.
Broussard, subst. masc.,,Homme de la brousse`` (Plais. 1969). Arg. ,,Noir africain, habitant de la brousse`` (Esn. 1966); ,,Soldat d'expédition en brousse`` (Esn. 1966). [bʀusa:ʀ]. 1reattest. 1920 arg. des soldats (Esn. 1966 sans ex.); dér. de brousse1, suff. -ard*.
BBG. − Carnoy (A.). Probl. ling. Broussailles et proto-indo-européen. Orbis. 1956, t. 5, p. 112.

BROUSSE2, subst. fém.

Région. Caille de lait de brebis ou de chèvre fabriquée en Provence. Synon. recuite.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
Prononc. : [bʀus]. Étymol. et Hist. 1505 brosse (Platine de honneste volupté, fo19 rodans Gdf. Compl.); 1579 brousse (Joub., Pharmacop., p. 97, ibid.). Empr. au prov. broce « lait caillé » (1434 [Vence, Alpes-Maritimes] dans Meyer Doc. t. 1, p. 522), broussa « id. » (1486 dans Pansier), terme attesté en fr.-prov. (Pat. Suisse rom.; Dur.); l'aire du mot s'étend aussi à la Corse (corse brócciu, v. bruccio) au Val d'Aoste, au Piémont et à la Ligurie (FEW t. 15, 1, p. 306) ainsi qu'à la Catalogne (Alc.-Moll). D'apr. Brüch dans Z. rom. Philol. t. 35, p. 635, Gam. Rom.1t. 1, p. 369, t. 2, p. 38 et Gamillscheg dans Z. rom. Philol. t. 40, p. 148, ce groupe de mots est issu du got. *brǔkja « ce qui est brisé », dér. du got. gabruka « morceau » (Feist, s.v. gabruka; Kluge20, s.v. Brocken). E. Schüle dans Pat. Suisse rom., s.v. brochyè, estime au contraire qu'un terme got. peut difficilement s'être implanté dans le vocab. laitier des Alpes, et propose une base préromane *brottiare, d'orig. inconnue.

Wiktionnaire

Nom commun 1

brousse \bʁus\ féminin

  1. Formation végétale constituée d'arbrisseaux et d'arbustes dans les pays tropicaux.
    • Une maigre brousse arborescente hérisse les parties basses du terrain — bouquets de daschi et de candili garnis de plus d'épines que de feuilles. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 23)
  2. Pays couvert de broussailles.
    • Les rebelles se sont réfugiés dans la brousse.
  3. Par image, lieu retiré, éloigné de tout.
    • Ils habitent dans la brousse.
  4. En français d'Afrique, le mot désigne simplement un espace non urbanisé.
    • Sortir en brousse signifie « sortir hors de la ville ».
    1. (En particulier) (Nouvelle-Calédonie) Ensemble de la Nouvelle-Calédonie en dehors de Nouméa et de sa banlieue considérée comme la seule ville de l’archipel.

Nom commun 2

brousse \bʁus\ féminin

  1. (Agriculture) (Cuisine) Recuite du sud-est de l’Occitanie (bróusse) ou de la Corse (brócciu), composée essentiellement de petit-lait et d’une petite proportion de lait de brebis ou/et de chèvre porté à une forte chaleur et écumé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROUSSE. n. f.
Pays couvert de broussailles. Les rebelles se sont réfugiés dans la brousse. La vie dans la brousse.

Littré (1872-1877)

BROUSSE (brou-s') s. f.
  • Sorte de fromage.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brousse »

On dit dans quelques départements : le lait se brousse, au lieu de : se caille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) De l’occitan brossa (« broussaille ») de même origine que brosse, le mot ayant été répandu par les troupes coloniales où les Méridionaux étaient nombreux.
(Nom commun 2) De l’occitan brossa (de même sens) et apparenté au corse bruccio, brócciu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brousse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brousse brus

Évolution historique de l’usage du mot « brousse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brousse »

  • Après avoir erré longtemps dans la brousse, il atteint un village où se dresse une potence : "Dieu soit loué, me voilà en pays civilisé". De Jonathan Swift
  • Ce qui est plus fort que l'éléphant, c'est la brousse. De Proverbe africain
  • Quand la force occupe le chemin, le faible entre dans la brousse avec son bon droit. De Proverbe africain
  • Une épine d'expérience vaut toute une brousse d'avertissements. De James Russell Lowell / Voyages au coin du feu
  • On suit l’éléphant dans la brousse pour ne pas être mouillé par la rosée. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • La politique, hélas ! est une jungle, trop souvent une brousse fétide, l'enchevêtrement des intérêts brouille la perspective. De Charlotte Savary / Le Député
  • Pour les empêcher de s'éloigner, de se perdre dans la brousse, la lionne, toute la journée, s'amuse avec les lionceaux. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • Il y a dans la vie deux sortes de destins : ceux qui ouvrent les pistes dans la grande brousse de la vie et ceux qui suivent ces pistes ouvertes. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • La politique est comme la chasse, on entre en politique comme on entre dans l'association des chasseurs. La grande brousse où opère le chasseur est vaste, inhumaine et impitoyable comme l'espace, le monde politique. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • L’on peut voir pendant des mois le matin se lever sur la brousse, et cette neuve fraîcheur et cette neuve beauté sont des choses à quoi l’on ne peut pas entièrement s’accoutumer. De Vivienne de Watteville / Lumières d’Afrique
  • Il s'agit en fait d'une nouvelle étape après de longues années de démarches et de combats menés par le groupement des producteurs de brousse du Rove, afin d'obtenir dans un premier temps le label d'appellation d'origine contrôlée (AOC). Un cheminement long de onze ans, qui aurait pu en rendre chèvre plus d'un. Et c'est "seulement" deux ans plus tard, que la reconnaissance européenne intervient. LaProvence.com, Économie | Brousse toute-puissante ! | La Provence
  • Née dans les collines arides du Rove, la brousse est un fromage produit par sept éleveurs producteurs, dont la famille Gouiran. Depuis plus de cinq siècles, ils reproduisent les mêmes gestes pour la fabriquer. Grâce à ces chèvres reconnaissables avec ses cornes en forme de lyre, ce fromage est protégé par une AOC. Ces petits cornets de Brousse du Rove se dégustent aussi bien sucrés que salés, selon les gourmets. LCI, La brousse, un fromage de chèvre qui se déguste avec un peu de miel et de thym | LCI
  • Deux ans après l’obtention du label AOC, reconnaissance au niveau français, la brousse du Rove vient d’obtenir son AOP, reconnaissance européenne. Un label qui permet de protéger ce produit local et réputé mais protéger également la race. Une race très particulière car la chèvre du Rove joue un rôle majeur dans la préservation du territoire et la prévention d’incendie, grâce à un mode d’élevage particulier : le pastoralisme.   PROVENCE AZUR, Cuges-les-pins : La brousse du Rove obtient le label AOP | PROVENCE AZUR
  • Les chèvres du Rove, présentes en Provence, donnent un fromage de chèvre frais produit près de Marseille en toute petit quantité. La brousse du Rove a enfin obtenu son AOP, reconnu par l’Europe. Franceinfo, Bouches-du-Rhône : la brousse du Rove obtient son AOP
  • La brousse du Rove, 51e AOP laitière LaProvence.com, La brousse du Rove, 51e AOP laitière | La Provence

Traductions du mot « brousse »

Langue Traduction
Anglais bush
Espagnol selva
Italien boscaglia
Allemand busch
Portugais mato
Source : Google Translate API

Synonymes de « brousse »

Source : synonymes de brousse sur lebonsynonyme.fr

Brousse

Retour au sommaire ➦

Partager