La langue française

Bronche

Définitions du mot « bronche »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRONCHE, subst. fém.

Le plus souvent au plur., ANAT. [Chez l'homme et les animaux supérieurs] Chacun des deux tuyaux fibro-cartilagineux qui prolongent la trachée-artère et, se ramifiant de plus en plus, conduisent l'air dans les poumons. Les ramifications des bronches. Avoir les bronches fragiles; inflammation, dilatation des bronches. Les cellules et les bronches se remplissent et se vident d'air alternativement (Lamarck, Philos. zool.,t. 1, 1809, p. 168):
1. J'ai beau avoir la vue délicate, les bronches irritables, quelques dents menacées et la chevelure appauvrie, je sens plus encore ce qui me reste que ce qui me quitte, et je me trouve du nombre des heureux. Amiel, Journal intime,1866, p. 501.
2. le médecin. − « ... alors, il s'est produit une chose qui arrive quelquefois : l'inflammation des bronches facilite la pénétration des germes, et fait évoluer tout à coup la tuberculose assoupie... » R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 518.
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. fém. bronchophonie, pathol. [Dans certaines maladies (condensation pulmonaire, dilatation des bronches)]. Résonance excessive de la voix dans la poitrine, perçue à l'auscultation des bronches et des poumons. Laënnec attachait une grande importance à la résonance de la voix qu'il a décrite sous le nom de bronchophonie (P. Ménétrier, M. Stévenin [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., 1926, p. 268]). Cf. bronchoscope et bronchotomie, composés également avec le préf. broncho-.
Prononc. : [bʀ ɔ ̃:ʃ]. -ch- = [ʃ] dans bronches, bronchiole, bronchique, bronchite, bronchitique dont le [ʃ] s'oppose au [k] de bronchial, broncho-. Étymol. et Hist. 1560 bronchie (Paré, XXVII, p. 666 dans Littré); 1633 bronche (d'apr. Bl.-W.5sans indication de source); 1686 bronche (d'apr. R. Chauvelot dans Presse Médicale, t. 58, p. 933, id.); 1687 bronches (D. Duncan, Seconde et troisième partie de la chymie minérale ou de l'évacuation particulière aux femmes et de la génération cité par L. Tolmer dans Fr. mod., t. 14, p. 292). Empr. au lat. médical bronchia subst. neutre plur., empr. au gr. β ρ ο ́ γ χ ι α. Fréq. abs. littér. : 179.
DÉR.
Bronchiole, subst. fém.,souvent au plur. Dernière ramification de l'arbre bronchique pénétrant dans l'alvéole pulmonaire. Bronchiole respiratoire, terminale. Une bronche intralobulaire pénètre dans le lobule par son sommet; elle s'y ramifie en bronchioles nombreuses, aussi fines que des cheveux (H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 140). [bʀ ɔ ̃ ʃjɔl]. Pour la prononc. de -ch- par [ʃ] cf. supra. 1reattest. 1899 (Nouv. Lar. ill.); dér. du lat. bronchia (bronche), suff. -ole*.
BBG. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 130; t. 2 1972 [1925], p. 111.

Wiktionnaire

Nom commun

bronche \bʁɔ̃ʃ\ féminin

  1. (Anatomie) Chacun des deux conduits cartilagineux qui naissent de la bifurcation de la trachée-artère et qui se distribuent dans les deux poumons ; c’est par les bronches que l’air s’introduit dans les poumons.
    • Tu sais, dit Tacherot, qu'elle toussotte un peu... Oh! rien de grave!... Mais le docteur prétend qu'il faut surveiller ses bronches. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 177)
    • Ici on fume sans filtre, sans Tampax comme disent les puristes, la règle est de rechercher le contact direct de la langue sur le tabac noir qui décape les bronches, à condition de cloper vraiment, de ne pas crapoter comme les gonzesses […]. — (Philippe Delepierre, Sous les pavés l'orage, éd. Liana Levi,, 2008, p. 145)

Forme de verbe

bronche \bʁɔ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de broncher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de broncher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de broncher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de broncher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de broncher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRONCHE. n. f.
T. d'Anatomie. Chacun des deux conduits cartilagineux qui naissent de la bifurcation de la trachée-artère et qui se distribuent dans les deux poumons; c'est par les bronches que l'air s'introduit dans les poumons. Grosses, petites bronches.

Littré (1872-1877)

BRONCHE (bron-ch') s. f.
  • Double canal situé l'un à droite, l'autre à gauche, faisant suite à la trachée, et se distribuant dans les deux poumons. Les ramifications des bronches. Une bronche obstruée par un corps étranger.

HISTORIQUE

XVIe s. Parquoy les arteres carotides et ventricules du cerveau, et bronchies du poulmon estant ainsi estoupées…, Paré, XXVII, p. 666.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bronche »

Βρόγχος, gorge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1560) Apparait sous la forme bronchie chez Ambroise Paré, du latin bronchia (« bronches »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bronche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bronche brɔ̃ʃ

Évolution historique de l’usage du mot « bronche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bronche »

  • Lorsque qu'un homme assiste sans broncher à une injustice, les étoiles déraillent. De Bertolt Brecht / Tambours dans la nuit
  • Aujourd’hui, M. Fakhfakh peut-il durer? Le Fakhfakh Gate sonnera-t-il le glas de ce passage à la Kasbah? Et son silence le sauvera-t-il jusqu’à quand? Et pourquoi bronche-t-il pas? Pense-t-il que c’est un orage d’été? Kapitalis, Fakhfakh Gate: Le silence des Palais - Kapitalis
  • Il n'est si bon cheval qui ne bronche. De Proverbe français
  • Je peux vous prouver que je suis susceptible d'accepter cinquante mille dollars tout de suite, sans broncher. De Salvador Dali
  • L’ignorance est une rosse qui fait broncher celui qui la monte et fait rire de celui qui la mène. De Proverbe persan
  • D’après Dr Gagara Issoufou Assiatou, la deuxième conséquence infectieuse liée au tabagisme est la tuberculose. Celui qui fume fait une tuberculose beaucoup plus sévère que les personnes ordinaires et il est difficile à traiter. Ainsi, la tuberculose peut donner des maladies inflammatoires au niveau pulmonaire. Elles constituent un groupe de deux maladies qu’on appelle broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). «La BPCO  entraine une réduction des calibres des bronches et qui dit réduction de calibre de bronche dit que le malade a du mal à faire rentrer de l’air et le faire sortir de ses poumons», a-t-elle ajouté. ,  Conséquences liées à la consommation du tabac sur la santé de l’homme : «De façon générale, le tabac touche tous les organes de l’organisme sans exception (…) il peut également entrainer des cancers», déclare Dr Gagara Issoufou Assiatou, pneumologue allergologue à l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo de Lamordé – Le Sahel
  • Cette inflammation des bronches d'origine virale (qui peut être provoquée par les virus influenza et para-influenza, par le virus respiratoire syncytial (VRS), par un adénovirus, par un rhinovirus...) ou bactérienne (c'est plus rare : moins de 10 % des cas) entraîne un épaississement de la muqueuse bronchique et une surproduction de mucus. Résultat : on tousse, on crache, on a mal à la poitrine, on a un peu de fièvre... Rien d'agréable. Femme Actuelle, Bronchite : comment reconnaître les symptômes de cette maladie inflammatoire des bronches ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Il y a 2 ans, le blog Big Brother du Monde avait évoqué le cas d’un homme ayant vécu 40 ans avec une pièce de Playmobil dans les bronches : https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/09/29/vivre-quarante-ans-avec-un-playmobil-dans-les-bronches-et-ne-pas-le-savoir_5193479_4832693.html Réalités Biomédicales, Vivre avec un corps étranger dans un poumon pendant 23 ans – Réalités Biomédicales
  • La bronchite est le plus souvent d'origine virale - donc pas besoin d'antibiotiques - et fait souvent suite à un rhume "descendu" sur les poumons. Zoom sur les remèdes de grand-mère qui soulagent l'inflammation des bronches. Topsante.com, Bronchite: 4 remèdes de grand-mère contre la bronchite - Top Santé
  • C’est ce jour-là que j’ai commencé à avoir une légère douleur au niveau des bronches, et l’après-midi même, à avoir mal à la tête, ce qui ne m’a pas tellement alertée sur le moment. macommune.info, Confinée en appartement avec les symptômes du covid-19, une Bisontine témoigne • macommune.info
  • Même si l’Allemagne a refusé de l’extrader pour le procès, Mme Frohlich est représentée par son avocat, Me Bernard Ripert. Et il ne fait pas dans la demi-mesure : « Ce procès est politique. Il est audacieux de qualifier les faits poursuivis d’attentats. On veut faire de ce procès un lynchage, comme les assassins de l’Otan ont fomenté le lynchage de Kadhafi », avant de monter d’un ton dans la provocation : « Si vous êtes en manque de clients, allez en Irak, en Lybie : des centaines de milliers de victimes ont besoin de vous ! ». Le président Olivier Leurent ne bronche pas. lecourrierdelatlas, France - Ouverture du procès Carlos : un cirque indécent
  • Maladie méconnue, la BPCO est due à une inflammation et une obstruction progressive des bronches. Ses symptômes : une bronchite chronique (toux grasse pendant plusieurs mois chaque année), des bronchites à répétition ou une sensation progressive de manque d'air. leparisien.fr, Coronavirus : les malades atteints de BPCO sont «à plus haut risque» - Le Parisien

Traductions du mot « bronche »

Langue Traduction
Anglais bronchus
Espagnol bronquio
Italien bronco
Allemand zuführende segmentbronchus
Portugais brônquio
Source : Google Translate API

Synonymes de « bronche »

Source : synonymes de bronche sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bronche »

Bronche

Retour au sommaire ➦

Partager