La langue française

Boutillier

Définitions du mot « boutillier »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUTEILLER1, BOUTILLIER, subst. masc.

HIST. Grand officier de la Couronne chargé de l'intendance du vin. Charge de bouteiller; Grand bouteiller de France (cf. échanson, sommelier) :
... − Voyez-vous, compère Guillaume? le grand panetier, le grand bouteillier, le grand chambellan, le grand sénéchal ne valent pas le moindre valet. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 489.
Prononc. et Orth. : [butεje] ou [buteje]. Passy 1914 (cf. aussi Littré et DG) transcrit la 2esyll. avec [ε] ouvert. Pt Rob. la transcrit avec [e] fermé par harmonisation vocalique; il note de plus la forme boutillier [butije]. Ac. 1798 et 1932 donnent uniquement boutillier (cf. aussi Quillet 1965 qui écrit cependant dans le cours de son art. : ,,Le Grand Boutillier ou le Grand Bouteiller de France``). Ac. 1835 et 1878, s.v. bouteiller, renvoient à boutillier mais signalent : ,,On dit aussi bouteiller`` (cf. aussi Besch. 1845). Ac. Compl. 1842 écrit, s.v. boutiller : ,,(V. lang.) bouteiller``. La forme boutiller est considérée comme vieillie également dans Lar. 19e, Littré et DG qui note qu'il s'agit d'une anc. forme dial. Land. 1834, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. (Pt Lar. 1906, Lar. encyclop., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.) ainsi que Rob. (et Pt Rob.) admettent comme vedette bouteiller ou boutillier. Noter la forme bouteillier, p. ex. dans Hugo (supra ex.). Étymol. et Hist. 1160 botellier (Chr. de Troyes, Erec et Enide, 2062 dans T.-L.), devenu terme hist. (cf. Lot, Fawtier, Hist. des Inst. fr. au Moyen-Age, P.U.F., 1957, pp. 212-213, 319). Du lat. médiév. buticularius, l'un des grands officiers de Cour (Capit. de villis, c. 16 dans Nierm.), dér. de but(t)icula (bouteille*). Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 169-170. − Lew. 1960, p. 211.

Wiktionnaire

Nom commun

boutillier \bu.ti.je\ masculin (pour une femme on dit : boutillière) (orthographe traditionnelle)

  1. Échanson.
    • Note : Ne s’emploie que dans la dénomination ancienne grand boutillier de France (grand officier de la couronne qui avait l’intendance de tout ce qui concernait la bouche et spécialement du vin).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUTILLIER. n. m.
Échanson. Il ne s'emploie que dans cette dénomination ancienne, Grand boutillier de France, Grand officier de la couronne qui avait l'intendance de tout ce qui concernait la bouche et spécialement du vin.

Littré (1872-1877)

BOUTILLIER s. m.
  • Voy. BOUTEILLER.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boutillier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boutillier butilie

Évolution historique de l’usage du mot « boutillier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « boutillier »

Langue Traduction
Anglais le boutillier
Source : Google Translate API

Synonymes de « boutillier »

Source : synonymes de boutillier sur lebonsynonyme.fr

Boutillier

Retour au sommaire ➦

Partager