La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bouilli »

Bouilli

[buji]
Ecouter

Définitions de « bouilli »

Bouilli - Adjectif

  • Soumis à l'action de l'ébullition.

    C'est chez la veuve Thorsdal que j'appris à savourer les délices de la cuisine islandaise. Le dîner se composait invariablement de poisson bouilli.
    — Jules Leclercq, La Terre de glace
  • Dont le visage apparaît gonflé et altéré, souvent par effet d'une forte émotion ou d'une maladie.

    Mme Frontenac regagnait sa chambre et n’en redescendait, les yeux gonflés et la face bouillie, qu’après plusieurs ambassades et députations des enfants consternés.
    — François Mauriac, Le Mystère Frontenac

Bouilli - Nom commun

  • (Cuisine) Mets constitué de viande, généralement bovine, cuite longuement dans un liquide pour en faire du bouillon.

    Madelon leur servit une bonne soupe, qu’ils avalèrent en un clin d’œil, puis un bon bouilli aux choux, qui disparut également, enfin une salade et du fromage, qu’ils savourèrent avec moins d’avidité, leur faim se trouvant apaisée.
    — Comtesse de Ségur, Mémoires d’un âne

Expressions liées

  • Avoir de quoi faire bouillir la marmite (Avoir de quoi vivre)
  • Avoir le sang qui bout dans les veines (être ardent, fougueux.)
  • Bois bouilli
  • Bouilli de poule
  • Bouillir de colère, d'impatience
  • Bouillir du lait à quelqu'un (se moquer de lui, le traiter comme un enfant lui dire quelque chose d'agréable)
  • Bouillir du linge
  • Carton bouilli
    Organisée de façon chronologique, l’exposition balaie plus d’un siècle de progrès technique et permet d’admirer les appareils les plus sommaires, dont certains en carton bouilli et des prodiges d’ingéniosité comme cet appareil stéréoscopique qui pouvait servir à la fois de dispositif de prise de vue et de visionneuse.
    — Le Telegramme, Langueux - Une rétrospective de la photo argentique à la galerie de la Ruche des arts, à Langueux - Le Télégramme
  • Cela fait bouillir le sang (cela provoque une vive impatience.)
  • Eau bouillie, lait bouilli
  • Faire bouillir (cuire dans un liquide en ébullition.)
  • Faire bouillir le pot
  • Faire bouillir quelqu'un (Provoquer son irritation, son impatience)
  • Faire bouillir sa lessive
  • La cervelle, la tête me bout
  • N'être bon ni à rôtir ni à bouillir (n'être propre à rien)
  • Tabac bouilli (Se dit, dans les manufactures de tabac, de tout tabac fermenté en noir, mais non carbonisé)
  • Visage de cuir bouilli (Dont la peau est dure et basanée)

Étymologie de « bouilli »

Du verbe bouillir.

Usage du mot « bouilli »

Évolution historique de l’usage du mot « bouilli » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « bouilli » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « bouilli »

Antonymes de « bouilli »

Citations contenant le mot « bouilli »

  • Sagesse, beauté et gentillesse ne font bouillir aucun chaudron.
    Proverbe français
  • La chaleur du lit ne fait pas bouillir la marmite.
    Proverbe piémontais
  • Le pauvre a la patience de faire bouillir, mais pas celle de laisser refroidir.
    Proverbe scandinave
  • Moins il y a de bouillie, plus il y a de cuillères.
    Proverbe malais
  • La bouillie de sarrasin est notre mère, le pain de seigle est notre père.
    Proverbe russe
  • Poire bouillie Sauve la vie.
    Dicton français
  • La mort moud sans faire bouillir l'eau.
    Proverbe africain
  • Beaucoup de cuisiniers gâtent la bouillie.
    Proverbe allemand

Traductions du mot « bouilli »

Langue Traduction
Anglais boiled
Espagnol hervido
Italien bollito
Allemand gekocht
Portugais cozido
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.