La langue française

Bousculade

Sommaire

  • Définitions du mot bousculade
  • Étymologie de « bousculade »
  • Phonétique de « bousculade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bousculade »
  • Citations contenant le mot « bousculade »
  • Traductions du mot « bousculade »
  • Synonymes de « bousculade »
  • Antonymes de « bousculade »

Définitions du mot bousculade

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUSCULADE, subst. fém.

A.− Usuel
1. [En parlant d'une pers.]
a) Heurt violent et rapide qui peut blesser, dérégler :
1. ... déjà Meaulnes était sur lui. Il y eut d'abord une bousculade; les manches des blouses craquèrent et se décousirent. Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes,1913, p. 43.
2. J'eus bien du mal à les découvrir. Rien de grave, somme toute : quatre ou cinq blessés. Une simple bousculade. Mais moi, moi, moi? Quelle chute! Quel déshonneur! Et quelle sentence! G. Duhamel, Journal de Salavin,1927, p. 141.
P. métaph. :
3. Malgré cette bousculade effrayante des événements et des êtres, quelque chose ou, mieux, quelqu'un ne cesse de vivre et de croître. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Combat contre les ombres, 1939, p. 10.
[Dans un cont. milit.] Attaque violente et rapide visant à désorganiser les troupes ennemies :
4. ... les troupes ennemies ... se répandirent dans la plaine ... prenaient leurs postes en une sorte de fantasia ... Durant que tournait et cavalcadait ce carrousel asiatique, le grand chef ... réduisait à quelques plans et lignes très simples, la bousculade qu'il projetait... L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 81.
b) Heurt violent qui renverse.
Pop. [Dans un cont. érotique] Action de renverser une femme :
5. ... avant-hier, il [Tintin] a traîné l'Isabelle Dur derrière la haie du Desclos pour lui retrousser les jupons. Mais Haudouin hocha la tête avec indulgence. À cet âge-là, c'était sans conséquence et, d'ailleurs, il faut bien que tout s'apprenne. Ces bousculades entre fillettes et garçons, ces jambes en l'air, et ces mains furtives sous les jupons, lui paraissaient surtout des jeux délicats et gracieux. Aymé, La Jument verte,1933, p. 79.
2. Heurt de l'épaule ou d'une autre partie du corps par lequel une personne, souvent involontairement, en pousse une autre :
6. Les voyageurs montèrent dans l'autobus. On fut serré. Un jeune monsieur porta sur sa tête un chapeau entouré d'une tresse, non d'un ruban. Il eut un long cou. Il se plaignit auprès de son voisin des bousculades que celui-ci lui infligea. Queneau, Exercices de style,1947, p. 60.
3. Remous, plus ou moins violents provoqués par la foule :
7. Mon père avait loué pour nous des pliants et je voulus monter sur le mien. « Non », dit maman, qui détestait la foule et que la bousculade avait énervée. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 109.
Rare. En bousculade.En bousculade, les autres sortent, étouffant de rire, pliés, bégayant et laissant Bouffioux tout seul devant son chaudron (Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 74).
P. métaph. :
8. De l'autre côté de la rue, de petits bâtiments d'usine se montaient les uns sur les autres dans une bousculade hargneuse. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Vue de la Terre promise, 1934, p. 229.
P. méton. :
9. Alors, une sonnette tintait très au loin, dans la nuit, la sonnette du cloître commandait l'éveil; et cinq minutes après, c'était l'appel réitéré des cloches; dix minutes s'écoulaient encore, et l'on n'entendait plus rien; et les cloches reprenaient, égouttaient lentement, un à un, cent coups. C'est peut-être de là que vient l'expression « être aux cent coups », se disait-il, se figurant la bousculade des cellules, les moines se précipitant dans les escaliers, car, au centième coup, tous devaient être à l'église. Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 232.
[En parlant d'animaux ou d'insectes] Agitation désordonnée causée par le grand nombre et l'affolement :
10. Sa [l'amoureux] bouche grande ouverte vous lance les mots les uns sur les autres comme une bousculade de petits cochons qui sortent d'une écurie. Claudel, L'Endormie,1883, p. 8.
11. Mercredi 8 juin. La circulation dans Paris a maintenant quelque chose de la bousculade et de l'effarement d'une fourmilière sur laquelle on a mis le pied. E. et J. de Goncourt, Journal,1881, p. 114.
B.− Au fig. Hâte, précipitation :
12. Quant au manuscrit de tes poésies, je l'ai si avarement serré que, dans la bousculade du départ pour Cuverville, je ne puis remettre la main dessus. Gide, Correspondance[avec Valéry], 1912, p. 423.
PRONONC. ET ORTH. : [buskylad]. [aˑ] mi-long pour la voyelle de syllabe finale dans Passy 1914. Nouv. Lar. ill., Pt Lar. 1906 signalent, s.v. bousculade : ,,On dit aussi, mais moins, bousculement.`` Pour bousculement peu usité, cf. Lar. encyclop. et infra.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1848 « remous de foule » (Alex. Dum. dans Lar. 19e). Dér. du rad. de bousculer*; suff. -ade*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 260. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) néant, b) 174; xxes. : a) 1 067, b) 370.
BBG. − Darm. 1877, p. 81.

bousculade, -

Wiktionnaire

Nom commun

bousculade \bus.ky.lad\ féminin

  1. Désordre par suite de poussée.
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quais envahis, l'exode des hiverneurs d'élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. — (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T.2, p.260)
    • Une bousculade plus violente se produisit ; les petits veaux et les génisses rejetés de droite et de gauche par la poussée des grands bestiaux s’égratignèrent aux ronces flottantes des haies. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il y eut quelques bousculades, d'ailleurs vites réprimées, des cris aigus de filles, des plaintes, des protestations, […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Une douzaine de jeune gens entouraient une sorte de croquant endimanché, coiffé d'un chapeau melon qui roulait des yeux ahuris et s'efforçait d'éviter la bousculade systématique dont il se voyait l'objet. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 94)
    • Et, tandis que la foule transportée hurlait ses acclamations, Ahmed Abdou entraîna Zariffa loin de cette bousculade. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUSCULADE. n. f.
Désordre par suite de poussée. La bousculade a été grande à cette réunion.

Étymologie de « bousculade »

 Dérivé de bousculer avec le suffixe -ade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bousculade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bousculade buskylad

Évolution historique de l’usage du mot « bousculade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bousculade »

  • Pas de bousculade pour monter et tout le monde attend patiemment une petite retardataire, tandis qu’un conseiller municipal s’installe à son tour à bord de la calèche et Nathalie Burtin-Dauzan, maire de Saint-Selve, fait l’appel; mardi matin, ce sera au tour de Christine Blaviel, directrice de l’école, d’accompagner les enfants. SudOuest.fr, Saint-Selve (Gironde) : le ramassage scolaire en hippobus fait des heureux
  • Au moins 20 personnes sont mortes piétinées samedi dans une bousculade pendant un service religieux évangélique dans un stade en plein air dans le nord de la Tanzanie. leparisien.fr, Tanzanie : vingt personnes meurent dans une bousculade lors d’un office religieux - Le Parisien
  • Plus d'une centaine de personnes ont été blessées mardi au Malawi lors d'une bousculade survenue alors que des milliers de personnes se pressaient à des entretiens d'embauche dans les équipes de dépistage de l'épidémie de Covid-19. VOA, Au Malawi, bousculades géantes lors du recrutement d'équipes anti-Covid-19
  • Au moins treize enfants sont morts piétinés lundi lors d'une bousculade dans l'école primaire de Kakamega, dans l'ouest du Kenya, a annoncé la police locale. 39 blessés auraient également été dénombrés. ladepeche.fr, Kenya : 13 enfants décèdent dans une bousculade, des professeurs soupçonnés de punitions corporelles - ladepeche.fr
  • Durant les obsèques du général assassiné vendredi, une foule monstre a provoqué une vaste bousculade à Kerman, dans le sud-est de l'Iran. Les responsables militaires évoquent l'imminente «expulsion» des Américains Le Temps, Plus de 50 morts dans la bousculade aux obsèques de Qassem Soleimani - Le Temps
  • Une vingtaine de personnes sont mortes et plusieurs autres blessées lundi 17 février dans une «bousculade» au cours d'une distribution de vivres et d'argent à des réfugiés et déplacés à Diffa (sud-est), ont indiqué à l'AFP des sources médicale et humanitaire . Le Figaro.fr, Niger: 20 morts dans une «bousculade» au cours d'une distribution de vivres
  • Puis, à un quart d'heure de la fin, une folle bousculade dans la surface de réparation de City s'est terminée par une expulsion de Fernandinho après une reprise de la main sur la ligne et un carton rouge. Pénalty pour Chelsea, que Willian convertissait sans problème pour donner un avantage de 2-1 aux hôtes , City s'incline à Stamford Bridge
  • Suspendus pendant le confinement, les déménagements ont repris mais parfois dans la bousculade et avec des tarifs en hausse. Voici tout ce qu’il faut savoir pour réduire la facture Le Monde.fr, Déménager à moindre coût et en toute sécurité

Traductions du mot « bousculade »

Langue Traduction
Anglais stampede
Espagnol estampida
Italien ressa
Allemand gedränge
Portugais empurrão
Source : Google Translate API

Synonymes de « bousculade »

Source : synonymes de bousculade sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bousculade »

Partager