La langue française

Bouffette

Définitions du mot « bouffette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUFFETTE, subst. fém.

A.− Petite houppe ou nœud bouffant de ruban, de laine ou de soie employé comme ornement.
1. [Dans l'habillement] De jeunes officiers, (...), leurs petits chapeaux de travers et la bouffette au bras (Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 1, 1870, p. 73).
SYNT. Bonnet, chapeau, chausson, escarpin, pantoufle, soulier à bouffettes; col noué d'une bouffette; la bouffette d'un foulard.
2. [Dans le harnachement des chevaux] :
Elle était seule, avec un laquais, dans un soufflet de satin mauve, tiré par trois petits poneys, tout harnachés d'argent, de rosettes, de bouffettes, et qu'elle menait au grand trot. Bourges, Le Crépuscule des dieux,1884, p. 204.
3. [Dans l'ameublement] Notre comédien tâtait les coussins, qui étaient de velours piqué de bouffettes (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 240).
Rem. 1. Ces 3 emplois sont bien attestés dans les dict. gén. à partir de Ac. 1798. 2. Cf. également : bouffettes de papier aux cuisses de poulets servis à table.
B.− La troisième voile du grand mât des galères, employée par gros temps qui la fait gonfler.
Rem. Attesté dans Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, DG, Quillet 1965; cf. Jal2.
PRONONC. ET ORTH. : [bufεt]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. boufète avec un seul f.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1409 bouffettes de soye (Ord., IX, 438 dans Gdf. Compl.), employé spéc. dans le harnachement des chevaux (1597, Beauvillé, Recueil doc. Picardie, IV, 972 dans IGLF Techn.). Dér. de bouffer* « gonfler »; suff. -ette*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 31.
BBG. − Quem. 2es. t. 3, 1972, p. 25. − Rigaud (A.). Marques et flocards. Vie Lang. 1971, p. 224.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bouffette \bu.fɛt\ féminin

  1. Petite houppe qu’on attache à divers objets pour servir d’ornement.
    • Il faut des bouffettes à ce harnais.
    • On se sent transporté dans un monde inouï, impossible et cependant réel. ― Les troncs d’arbre ont l’air de fantômes, les hommes d’hyènes, de hiboux, de chats, d’ânes ou d’hippopotames ; les ongles sont peut-être des serres, les souliers à bouffettes chaussent des pieds de bouc ; ce jeune cavalier est un vieux mort, et ses chausses enrubannées enveloppent un fémur décharné et deux maigres tibias. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Le théâtre de Marseille avait prêté les costumes ; l’or, la soie, le velours, les étendards brodés, les écus d’armes, les cimiers, les caparaçons, les rubans, les nœuds, les bouffettes, les fers de lance, les cuirasses faisaient flamber et papilloter l’Esplanade comme un miroir aux alouettes. — (Alphonse Daudet, La défense de Tarascon, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 61)
  2. (En particulier) Nœuds de ruban un peu renflés qui font partie de certains ajustements d’homme ou de femme.
    • Leurs robes […] offraient à l’œil plusieurs rangs de garnitures, où brillaient l’or, l’argent, les perles, au milieu de bouffettes de gazes et de guirlandes de fleurs artificielles. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2 ,4, 1833)
  3. (Histoire) (Marine) Troisième voile du grand mât de galère. [2]

Nom commun 2

bouffette féminin

  1. (Occitanie) Essouflement, sueur.
    • avoir/attraper les bouffettes
      être essouflé/s’essouffler
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUFFETTE. n. f.
Petite houppe qu'on attache à divers objets pour servir d'ornement. Il faut des bouffettes à ce harnais. Il se dit particulièrement des Nœuds de ruban un peu renflés qui font partie de certains ajustements d'homme ou de femme.

Littré (1872-1877)

BOUFFETTE (bou-fè-t') s. f.
  • 1Petite houppe ; nœuds de rubans. Sa coiffe de nuit ornée de deux grosses bouffettes de ruban, Rousseau, Conf. IV.
  • 2 Terme de marine. La troisième voile du grand mât des galères.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouffette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouffette bufɛt

Évolution historique de l’usage du mot « bouffette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouffette »

  • Ces grands airs arrogants ! - Un hobereau qui... qui... n’a même pas de gants ! - Et qui sort sans rubans, sans bouffettes, sans ganses ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac

Images d'illustration du mot « bouffette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bouffette »

Langue Traduction
Anglais puff
Espagnol soplo
Italien soffio
Allemand puff
Chinois
Arabe نفخة
Portugais sopro
Russe пыхтеть
Japonais パフ
Basque puff
Corse puff
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouffette »

Source : synonymes de bouffette sur lebonsynonyme.fr

Bouffette

Retour au sommaire ➦

Partager