La langue française

Bistre

Sommaire

  • Définitions du mot bistre
  • Étymologie de « bistre »
  • Phonétique de « bistre »
  • Citations contenant le mot « bistre »
  • Traductions du mot « bistre »
  • Synonymes de « bistre »

Définitions du mot « bistre »

Trésor de la Langue Française informatisé

BISTRE, subst. masc.

Suie détrempée :
1. ... quand les bouts de tuyaux de fumée ne sont pas convenablement emboîtés, il peut couler du bistre par les joints des tuyaux. L. Ser, Traité de phys. industr.,t. 2, 1890, p. 2.
A.− P. ext. Couleur qui rappelle celle de la suie :
2. ... le teint de ces jeunes personnes, vêtues à l'orientale, variait du bistre à l'olivâtre ... G. de Nerval, Voyage en Orient,t. 1, 1851, p. 160.
Emploi adj. De temps en temps passait un homme à teint bistre (Aragon, Les Beaux-quartiers,1936, p. 396):
3. Tu vois cela d'ici. Des ocres et des craies; Plaines où les sillons croisent leurs mille raies, Chaumes à fleur de terre et que masque un buisson; Quelques meules de foin debout sur le gazon; De vieux toits enfumant le paysage bistre, ... Hugo, Les Contemplations,t. 2, 1856, p. 24.
Au fig. :
4. Et sur le susdit registre, Sans hésiter, sans émoi, À mon nom si terne et bistre J'ajoutai : né Troubetzkoi, De ce jour, à table d'hôte, On fut plein d'égards pour moi, ... Ponchon, La Muse au cabaret,1920, p. 123.
B.− Spéc., B.-A. Substance colorante obtenue en mêlant de la suie et de la gomme, utilisée notamment pour faire des lavis :
5. M. Baldeschi, de Pérouse, possède un dessin, ou carton, exécuté par Raphaël pour les fresques de Sienne ... au bistre, avec quelques traits de crayon blanc... Stendhal, Hist. de la peint. en Italie,t. 2, 1817, p. 406.
P. méton. Les lavis eux-mêmes :
6. Au fond d'une alcôve est son lit, tout entouré et enveloppé de bistres de Frago, qui ont le premier regard du collectionneur qui s'éveille, (...) à la lumière d'une veilleuse. E. et J. de Goncourt, Journal,1864, p. 62.
Rem. On rencontre dans la docum. les dér. a) Bistrage, subst. masc. Maquillage qui rappelle la couleur du bistre. ,,Cette jolie et distinguée MmeKann, quelle manie que ce bistrage macabre du dessous des yeux, ce maquillage-cadavre emprunté à MmeLa Valette!`` (E. et J. de Goncourt, Journal, 1890, p. 1230). b) Bistreur, subst. masc. Peintre qui utilise le bistre. ,,Un bistreur Caresme, un aquarelliste, un gouacheur, toujours érotique, volontiers obscène, au dessin lourd ...`` (E. de Goncourt, La Maison d'un artiste, 1881, p. 57). c) Bistrure, subst. fém. Cerne couleur de bistre. ,,Jollivet, un charmant physique avec cette bistrure de l'œil, que j'ai déjà remarquée chez Cassagnac et que je crois particulière à la race des duellistes`` (E. et J. de Goncourt, Journal, 1871, p. 846).
PRONONC. : [bistʀ ̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − A.− Subst. début xvies. B.-A. (J. Lemaire, [ Œuvres, 3, 163] dans DG). B.− Adj. ca 1570 couleur bistre (Dalechamp, trad. de Galien, 590 [1609] dans Quem.). Orig. inc. (FEW t. 33, p. 186a); un rapprochement avec l'adj. bis* « d'un gris foncé » (EWFS1) se heurte à des difficultés d'ordre phonétique.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 81.

Wiktionnaire

Adjectif

bistre \bistʁ\ masculin et féminin identiques

  1. De la couleur de la suie détrempée. #3D2B1F #856D4D
    • Couleur bistre.
    • Tu vois cela d’ici. Des ocres et des craies ;
      Plaines où les sillons croisent leurs mille raies,
      Chaumes à fleur de terre et que masque un buisson ;
      Quelques meules de foin debout sur le gazon ;
      De vieux toits enfumant le paysage bistre
      […] — (Victor Hugo, Les Contemplations, t. 2, 1856)
    • Cheveux noirs, yeux noirs, narines un peu dilatées, teint bistre. — (Bernard Lenteric, La nuite des enfants rois, 1981, édition Le livre de poche, page 13.)
    • Celui qui me l'a raconté est un grand voyageur : un Chinois venu de son pays par bateau. Sa peau était jaunâtre. On dit « bistre » je crois. — (Madeleine Mansiet-Berthaud, Wanda, Presses de la Cité, 2017, p. 32)

Nom commun

bistre \bistʁ\ masculin

  1. Suie détrempée dont on se sert pour faire des dessins au lavis et dont la couleur est d’un marron tirant sur le gris. #3D2B1F #856D4D
    • Dessin au bistre.
    • Étoffe couleur de bistre.
  2. (Par extension) Couleur marron tirant sur le gris.
    • M. Baldeschi, de Pérouse, possède un dessin, ou carton, exécuté par Raphaël pour les fresques de Sienne… au bistre, avec quelques traits de crayon blanc […] — (Stendhal, Histoire de la peinture en Italie, 1817)
    • La soie Glanzstoff ou la soie de Givet sthénosée, n’est plus colorée qu’en jaune pâle. Le permanganate de potasse donne une coloration légère de bistre manganèse, s’accentuant peu à peu. — (Le Moniteur scientifique du docteur Quesneville, vol. 74-75, 1911, p. 638)
  3. (Par métonymie) Lavis réalisé avec cette couleur.
    • Au fond d’une alcôve est son lit, tout entouré et enveloppé de bistres de Frago, qui ont le premier regard du collectionneur qui s’éveille […] à la lumière d’une veilleuse. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1864)

Forme de verbe

bistre \bistʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bistrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bistrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bistrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bistrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de bistrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BISTRE (bi-str') s. m.
  • Suie cuite et détrempée dont on se sert pour peindre au lavis.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BISTRE, terme de Peinture, couleur brune & un peu jaunâtre dont les Dessinateurs se servent pour faire le lavis. Voyez Lavis. On s’en sert encore pour peindre en mignature. Pour faire le bistre on prend de la suie de cheminée ; on la broye avec de l’urine d’enfant sur l’écaille de mer, jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement affinée ; on l’ôte de dessus la pierre pour la mettre dans un vaisseau de verre de large encolure, & on remue la matiere avec une spatule de bois, après avoir rempli le vaisseau d’eau claire : on la laisse ensuite reposer pendant une demi-heure ; le plus gros tombe au fond du vaisseau, & l’on verse doucement la liqueur par inclinaison dans un autre vaisseau ; ce qui reste au fond est le bistre le plus grossier, que l’on jette : on fait de même de ce qui est dans le second vaisseau ; on remet la liqueur dans un troisieme, & on en retire le bistre le plus fin, après l’avoir laissé reposer pendant trois ou quatre jours. On doit procéder de la même maniere pour faire toutes les couleurs dont on doit se servir en lavis, afin d’avoir des couleurs qui ne fassent point corps sur le papier ; ce qui feroit un mauvais effet à l’œil ; car la propreté que demande le dessein ne souffre que les couleurs transparentes.

On prépare encore le bistre en faisant bouillir la suie de cheminée cinq ou six gros bouillons avec de l’eau à discrétion, dans un chaudron exposé sur un grand feu ; on la remue de tems en tems avec un petit bâton ; au reste on s’en sert comme ci-dessus. (R)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bistre »

(XVIe siècle) Origine inconnue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bistre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bistre bistr

Citations contenant le mot « bistre »

  • Alors que les portes du musée restent désespérément fermées, les deux agents de salle et de surveillance ont été réquisitionnés pour participer à l’inventaire de toutes les œuvres de l’établissement. « Ça fait 4 ans que je travaille ici et j’ai enfin la chance de voir les réserves, s’enthousiasme Pascale. On découvre des œuvres et des techniques qu’on ne connaissait pas. » Dessin à l’encre, sépia, brou de noix, bistre… Pascale note tout dans un carnet personnel. Christian est du même avis : « C’est enrichissant comme travail. » ladepeche.fr, Albi : en attendant les visiteurs, le musée Toulouse-Lautrec fait son grand inventaire - ladepeche.fr
  • Pour casser le bistre, ils ont introduit un gros et lourd boulet suspendu à une chaîne depuis le haut de la cheminée. 20 minutes, Genève: «Quand le bistre prend feu, il faut agir vite» - 20 minutes
  • Plus reculé et silencieux est l’incroyable désert de Gorafe, à l’est de Jaen. Décor digne d’un western ! Avec ses formations argileuses érodées par les vents et les pluies, ce Colorado andalou aux couleurs ocre, rose ou bistre, est ponctué d’innombrables sites préhistoriques. Ils se parcourt bien sûr à pied ou à vélo, mais peut aussi être exploré en voiture en suivant la Géo-Route qui ménage des points de vue à couper le souffle. Quant aux aventuriers, ils trouveront leur compte en arpentant le Caminito del Rey. Ce « petit chemin du roi » n’a pas volé son nom. Geo.fr, L’Andalousie, la destination parfaite pour refaire le plein de sensations - Geo.fr
  • Le débistrage, quant à lui, consiste à enlever le dépôt de goudron et de suie appelé bistre, source potentielle d’inflammation dans le conduit de cheminée. Il est recommandé de le pratiquer tous les 5-10 ans. Figaro Immobilier, Cheminée : à qui incombe l’obligation de ramoner ?
  • Angela Saini est d’origine indienne, avec de la famille là-bas, du côté de Calcutta. Mais, née à Londres, elle était souvent pointée du doigt à l’école, pour son teint bistre. Sa mère la disait d’ascendance italienne, pour camoufler... Trente ans plus tard, Angela Saini, devenue journaliste, a pris un coup de sang, et a cherché à comprendre ce que recouvrait le mot de « race ». Son livre, « Superior, The Return of race science », l’a conduite à interviewer les scientifiques les plus pointus, les généticiens les plus avancés, les biologistes les plus affutés. Elle a fait le tour du monde pour creuser la question. Bilan : rien, zéro, bernique, macache, nib, peau de balle et balai de crin. Le concept de race n’existe pas. La désignation de race « blanche, noire ou jaune » est tombé en désuétude. Et – elle n’avait pas besoin de le dire, mais ça fait du bien quand même – les racistes sont des gros cons. L'Obs, L’idée de race est vraiment une belle saloperie

Traductions du mot « bistre »

Langue Traduction
Anglais bistre
Espagnol bistre
Italien bistro
Allemand bistro
Chinois 比斯特尔
Arabe بيستر
Portugais bistre
Russe бистр
Japonais ビストレ
Basque bistre
Corse bistre
Source : Google Translate API

Synonymes de « bistre »

Source : synonymes de bistre sur lebonsynonyme.fr
Partager