La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bette »

Bette

Définitions de « bette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BETTE, subst. fém.

BOT. Plante potagère à feuilles larges et à grosses côtes, appartenant à la famille des Chénopodées. Bette à carde, bette commune. Synon. blette, poirée.N'oublie pas, dit-il, de manger des feuilles de bette; c'est la plante que chérit la planète Vénus! (Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 187).
Prononc. : [bεt]. Étymol. et Hist. Ca 1120 bete bot. (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 1578 dans T.-L. : Li masles foilluz rest Si cume la bete est); ca 1393 bette (Ménagier, II, 2 dans Littré). Empr. au lat. beta de même sens, (Plaute, Pseud., 815 dans TLL s.v., 1942, 30), v. André Bot. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun 1 - français

bette \bɛt\ féminin

  1. (Botanique) Beta, genre de plantes de la famille des Amaranthacées.
    • Les terrains imprégnés de sel disparaissaient sous les ansérines, les arroches, les bettes, celles-ci glauques, celles-là rougeâtres. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
  2. (Botanique) Beta vulgaris L., la bette ordinaire.
    • Une planche de bettes.
    • Manger des bettes.
  3. (Québec) Betterave.
    • Bette . Se dit , dans la région de Québec , pour Betterave. — (Louis Mercier, ‎Hélène Cajolet-Laganière, Français du Canada, français de France, Niemeyer, 2004, page 72)
  4. (Québec) (Familier) Tête de quelqu’un, au sens de l’image qu’elle projette, de l’expression qui l’anime.
    • Vous auriez dû voir la bette de ma mère lorsqu’elle m’a vu à la télé la première fois alors que je tenais un gros berger allemand au concours de chiens. Je n’avais même pas de chien. — (Michel Beaudry, Vers d’autres rivages, Le Journal de Montréal, 6 mars 2021)

Nom commun - ancien français

bette \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de baate.

Nom commun 2 - français

bette \bɛt\ féminin

  1. (Navigation) Petite embarcation de pêche. → voir bette-marine
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BETTE. n. f.
T. de Botanique. Plante herbacée comestible, dont les feuilles ont une côte épaisse et large. Bette blanche, rouge, jaune. Une planche de bettes. Manger des bettes.

Littré (1872-1877)

BETTE (bè-t') s. f.
  • Genre de plantes de la famille des arroches, dont une espèce, la bette ordinaire (beta vulgaris, L.), renferme trois variétés principales qui sont alimentaires : 1° la poirée dont on mange la feuille et que l'on emploie pour des cataplasmes et les vésicatoires ; 2° la carde poirée dont on mange la côte ou la nervure médiane de la feuille ; la feuille elle-même hachée n'est pas à dédaigner ; 3° la betterave (voy. BETTERAVE).

HISTORIQUE

XIVe s. Depuis avril jusques à la Magdelaine fait bon semer porées, et les porées de karesme sont semées en juillet et jusques à la Magdelaine et non plus, et les appelle l'en bettes, Ménagier, II, 2.

XVIe s. Mettant dessus fueilles de choux rouges, bette ou poirée, ou de lierre, Paré, XXIV, 34. Les laictues, cichorées, bettes ou poirées, De Serres, 522. En croissant de la lune est semée la poirée, bette, blette, ou reparée, estant le fueillage tout son rapport ; il y a de trois couleurs de bettes, de blanche, de verte et de rouge… l'on cueille les blettes, en les tondans non en les arrachans, afin de leur faire rejetter nouvelle viande, De Serres, 535. Les costes de poirée ou blette seront choisies, grosses et tendres, coupées de la longueur de demi pied, De Serres, 848. La s'espandoit la bette au grant feuillage, Du Bellay, J. VII, 4, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BETTE, s. f. (Hist. nat. bot.) On distingue trois sortes de bettes ; la blanche, la rouge, & la bette-rave.

La bette ou poirée blanche. beta alba, a la racine cylindrique, ligneuse, de la grosseur du petit doigt, longue, blanche ; la feuille grande, large, lisse, épaisse, succulente, quelquefois d’un verd blanc, quelquefois d’un verd plus foncé ; la saveur nitreuse, une côte épaisse & large ; la tige haute de deux coudées, grêle, cannelée, branchue ; la fleur placée à l’aisselle des feuilles sur de longs épis, petite, composée de plusieurs étamines garnies de sommets jaunâtres, & dans un calice à cinq feuilles un peu verd, qui se change en un fruit presque sphérique, inégal & bosselé, qui contient deux ou trois petites graines oblongues, anguleuses, rougeâtres, & inégalement arrondies.

La bette ou poirée rouge, beta rubra vulgaris, a la racine blanche ; la feuille plus petite que la précédente, fort rouge : c’est par là qu’on la distingue de la bette blanche.

La bette-rave, beta rubra radice rapæ : elle a la tige plus haute que la bette ou poirée rouge ; sa racine est grosse de deux ou trois pouces, renflée, & rouge comme du sang en-dehors & en-dedans.

On cultive toutes ces especes dans les jardins. La premiere donne les cardes dont on fait usage en cuisine : on fait cas des racines de bette-rave ; qu’on mange en salade & autrement : on se sert en Medecine de la bette blanche.

On trouve par l’analyse, que la bette est composée d’un sel essentiel, ammoniacal, nitreux, mêlé avec une terre astringente & de l’huile, & délayé dans beaucoup de phlegme. Ses feuilles dessechées & jettées sur les charbons ardens, fusent comme le nitre. On compte la bette blanche entre les plantes émollientes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bette »

(Nom 1) Du latin beta.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. beta ; du latin beta, æ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bette bɛt

Évolution historique de l’usage du mot « bette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bette »

  • La blette -ou bette- est une cousine de l'épinard et de la betterave. LExpress.fr, Tout ce qu'il faut savoir sur la blette ou bette: cuisine, saison, cuisson, bienfaits - L'Express Styles
  • La bette à carde, ce légume feuillu encore méconnu, se révèle être savoureuse, cuite ou crue. Récoltée jusqu’à la mi-octobre au Québec, la bette à carde se vend au marché ou à l’épicerie. Voici 8 recettes pour apprécier son goût sucré et légèrement amer. Châtelaine, Bette à carde: des idées de recettes pour l'apprêter - Châtelaine

Images d'illustration du mot « bette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bette »

Langue Traduction
Anglais swiss chard
Espagnol acelga
Italien bietola
Allemand mangold
Portugais bette
Source : Google Translate API

Synonymes de « bette »

Source : synonymes de bette sur lebonsynonyme.fr

Bette

Retour au sommaire ➦

Partager