La langue française

Carde

Sommaire

  • Définitions du mot carde
  • Étymologie de « carde »
  • Phonétique de « carde »
  • Évolution historique de l’usage du mot « carde »
  • Citations contenant le mot « carde »
  • Traductions du mot « carde »
  • Synonymes de « carde »

Définitions du mot carde

Trésor de la Langue Française informatisé

CARDE1, subst. fém.

TEXT. Tête épineuse du chardon à foulon ou cardère qui sert à carder la laine et à peigner le drap. La laine cardée se présente sous forme de voile de carde, sorte de tissu léger obtenu par le peignage régulier des brins de laine à l'aide de la carde (J. Coulon, Techn. gén. pour la modiste,1951, p. 19).
P. ext.
1. Brosse garnie de pointes métalliques recourbées dont on se sert pour carder à la main.
2. Peigne dont se sert le perruquier pour démêler et carder les cheveux.
Prononc. et Orth. : [kaʀd]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. xiiies. « tête de chardon servant à carder » (Tarif de tonlieu ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 294), attesté encore au sens de « plante à fouler » en 1601 (O. de Serres, 517 ds Littré); d'où 1366 quarde « peigne de cardeur » (Inv. mobil. d. ducs d. Bourg., i, No. 544 ds Barb. Misc. 13, no22); p. ext. 1835 « machine à carder » (Ac.). Terme des dial. du Nord (Barb. Misc. 13, no22) − soit issu d'un plur. collectif *carda formé sur le lat. cardu(u)s « chardon » (Virgile ds TLL s.v., 447, 54), la carde étant faite de plusieurs têtes de chardon − soit déverbal de carder* (FEW, s.v. carduus); cette origine pic. est confirmée par l'orig. géogr. des 1resattest. et l'importance de l'industr. drapière en Flandre au Moy. Âge; v. aussi De Poerck t. 1, p. 55. L'hyp. d'un empr. au prov. carda « chardon » déverbal de cardar « carder », se rattachant au lat. cardu(u)s (EWFS2), fait difficulté des points de vue hist. et géogr.; même difficulté pour un empr. à l'ital. cardo « id. » [xiiies. ds DEI] (Sain. Lang. Rab., p. 148). Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 317.

CARDE2, subst. fém.

Côte médiane comestible des feuilles de certaines plantes comme la poirée ou l'artichaut-cardon. Botte de cardes (Ac. 1798-1932); cardes d'artichaut (Ac. 1835-1932) :
« Un jardin, dit-il, est un enclos de quatre arpens, (...), où je cultive, près des Invalides, des choux, de la laitue, des cardes-poirées et toutes sortes de légumes. (...) » Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 5, 1814, p. 250.
P. méton. La plante elle-même. Nom vulgaire de la bette. La carde est un légume très fin, qu'on connaît surtout dans la région lyonnaise, mais que l'on trouve cependant un peu partout, en hiver, sur les marchés (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 7, col. 1).
Prononc. et Orth. : [kaʀd]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xives. d'apr. EWFS2; 1536 « plante comestible » (Rabelais, Lettre à Monseigneur de Maillezais, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p. 360). Empr. au prov. cardo « id. » (qui ne paraît pas attesté av. Mistral), lui-même issu du lat. cardu(u)s au sens de « cardon » (Pline ds TLL s.v., 447, 66) par l'intermédiaire d'une forme gallo-romane *carda (EWFS2; FEW, s.v. carduus). Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Cf. carde1.

Wiktionnaire

Nom commun

carde \kaʁd\ féminin

  1. Nervure médiane des feuilles du cardon ou de la bette, plantes cultivées pour servir d’aliment.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Nom donné à la plante elle-même.
    • Avec ses 400 tonnes, le cardon est resté à l’ombre de l’artichaut. Et sa production se concentre donc tout naturellement en région Rhône-Alpes. Avec une petite touche provençale, où le légume est souvent appelé carde. — (Laurence Girard, « Le cardon est au cœur des tables de fête », Le Monde. Mis en ligne le 15 décembre 2018)
  3. Côte, bonne à manger, des feuilles de poirée.
    • Une botte de cardes de poirée ou de cardes poirées.
  4. (Désuet) Tête épineuse de la cardère ou chardon à foulon, qu’on employait pour carder la laine.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. (Par extension) Instrument dont on se servait pour carder les cheveux destinés à garnir une perruque ou pour nettoyer les limes encrassées.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Histoire des techniques) Machine garnie de chardons à foulon pour peigner le drap.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. (Par extension) (Histoire des techniques) Peigne de cardeur, formé d’une planchette à manche, laquelle était garnie, d’un côté, de pointes de fil d’archal très fin.
    • Les cardes à laine peignée ne sont pas les mêmes que celles employées pour les laines cardées dans la filature de la laine cardée. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Forme de verbe

carde \kaʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe carder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe carder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe carder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe carder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe carder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARDE. n. f.
Côte qui est au milieu des feuilles de certaines plantes, comme la poirée et le cardon ou artichaut cardon, et qui est bonne à manger. Botte de cardes. Cardes poirées. Cardes d'artichaut. Il se dit, par extension, des Machines garnies de chardons à bonnetier ou à foulon dont on se sert pour peigner le drap. Voyez CHARDON. Il désigne aussi l'Instrument dont on se sert pour carder les cheveux destinés à garnir une perruque ou pour nettoyer les limes encrassées.

Littré (1872-1877)

CARDE (kar-d') s. f.
  • 1Nervure médiane des feuilles du cardon ou artichaut cardon cultivé pour servir d'aliment.

    Nom donné à la plante elle-même.

  • 2Côte, bonne à manger, des feuilles de poirée. Une botte de cardes de poirée ou de cardes poirées.
  • 3Tête épineuse de la cardère ou chardon à foulon, qu'on emploie pour carder la laine.
  • 4Machine garnie de chardons à foulon pour peigner le drap.
  • 5Peigne de cardeur, formé d'une planchette à manche, laquelle est garnie, d'un côté, de pointes de fil d'archal très fin.

HISTORIQUE

XVe s. Geta contre le dit Georget unes escardes qu'il avoit en sa main, Du Cange, cardi.

XVIe s. Ne se pouvans perdre les piquerons de la carde, manifeste clairement ce estre une espece de fruit separé, non l'artichau sauvage, De Serres, 517. Par graine s'edifie la carde ou cardon, De Serres, 518.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CARDE. - HIST. XVe s. Ajoutez : Les maistres et ouvriers dudit mestier seront tenus ouvrer de tous outils à usage de aumusserie, c'est à sçavoir de charbon, de chisaille, sans mousle, sans guerde et sans forces à tondre drap, excepté que de ladite guerde l'on pourra brosser tout l'ouvrage après ce qu'il sera teint, pour le demesler tant seulement, Ordonnance, mars 1450.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CARDE, s. f. en terme de Cardeur de laine, est un instrument ou une espece de peigne composé de morceaux de fils de fer aigus, courbés, & attachés par le pié l’un contre l’autre, & par rangées fort pressées, Voyez à l’article Cardier la maniere dont on les fait, avec leurs différentes especes ; & à l’article Laine & Draperie, leur usage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « carde »

(Date à préciser) Du latin carduus, « chardon », et du bas-latin cardo, « instrument à carder », employé à carder la laine, et donnant son nom à l’instrument.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, gâde ; espagn. carda, chardon et carde à carder ; ital. cardo, même sens ; bas-lat, cardo, instrument à carder ; de carduus, chardon (voy. ce mot), employé à carder la laine, et donnant son nom à l'instrument. On voit par là comment carde, légume, et carde, outil, sont un seul et même mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « carde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carde kard

Évolution historique de l’usage du mot « carde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carde »

  • La blette est en réalité un légume connu sous plusieurs dénominations. Elle s'appelle aussi côte de blette, bette, bette à cardes ou encore carde suisse. Ce sont les Romains qui la nommait beta. La blette s'est épanouie dans tout le bassin méditerranéen et c'est pour cette raison qu'elle possède autant de noms différents car chaque peuple lui a associé son propre terme. Ses tiges sont nommées cardes. C'est pour cela qu'on la connaît aussi sous le terme bette à cardes. Pour bien la choisir, assurez-vous que les cardes soient encore fermes et qu'elles arborent une teinte blanche sans taches. Les feuilles doivent au contraire être bien vertes et sans blessures. Choisissez des blettes vigoureuses et conservez-les en botte dans le bas du réfrigérateur. La blette a un goût assez proche de celui des épinards. Elles se prêtent aussi bien à une recette de filets de sandre avec feuilles de blettes qu'à une préparation de boulettes veggie aux blettes et noix. Femme Actuelle, Comment réussir la cuisson des blettes ? : Femme Actuelle Le MAG
  • La bette à carde, ce légume feuillu encore méconnu, se révèle être savoureuse, cuite ou crue. Récoltée jusqu’à la mi-octobre au Québec, la bette à carde se vend au marché ou à l’épicerie. Voici 8 recettes pour apprécier son goût sucré et légèrement amer. Châtelaine, Bette à carde: des idées de recettes pour l'apprêter - Châtelaine
  • Qui n'est pas passé devant ce légume chez le primeur en se demandant "Qu'est-ce que je fais avec"? Non seulement cette plante potagère interpelle, mais en plus elle a plusieurs noms: blette, bette, côte de bette voire bette à carde ou poirée. Voici tout ce qu'il faut savoir.  LExpress.fr, Tout ce qu'il faut savoir sur la blette ou bette: cuisine, saison, cuisson, bienfaits - L'Express Styles
  • L'éleveur youtubeurre Etienne Fourmont nous fait découvrir la ferme des 1 000 vaches en compagnie de Michel Welter, gérant de l'exploitation picarde. Avec ses 860 vaches laitières, sa stabulation d'un hectare et ses 3 traites par jour, l'élevage a de quoi impressionner. Et pourtant, Etienne nous montre que c'est en fait le même fonctionnement que son élevage de 85 vaches laitières, tout simplement à plus grande échelle. Web-agri, SCL Lait Pis Carde à Drucat : vidéo d'Etienne sur la ferme des 1000 vaches
  • La bette est un légume qui se mange intégralement après cuisson : les tiges croquantes (cardes ou côtes), ainsi que les feuilles de la poirée sont destinées à la consommation. Particulièrement riche en vitamines A, B1, B2, C, K et PP, en sels minéraux et en fer, la poirée a des propriétés diurétiques, laxatives et rafraichissantes, mais s'avère contre-indiquée aux diabétiques. Le goût des blettes est plus délicat au printemps et en été qu'à l'automne. Binette & Jardin, Poirée à cardes, bette ou blette : semis, plantation, culture, récolte
  • Assurez-vous que les cardes de vos blettes (tiges) ne comportent pas de tache, soient fermes et bien blanches. Elles peuvent toutefois être jaunes ou rouges selon les variétés. Les feuilles, à l'inverse, doivent être bien vertes. Une fois achetées, vous pourrez conserver vos blettes dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Femme Actuelle, Comment bien éplucher les blettes ? : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « carde »

Langue Traduction
Anglais card
Espagnol carda
Italien carta
Allemand karde
Portugais carda
Source : Google Translate API

Synonymes de « carde »

Source : synonymes de carde sur lebonsynonyme.fr
Partager