La langue française

Becqueter, béqueter

Sommaire

  • Définitions du mot becqueter, béqueter
  • Étymologie de « becqueter »
  • Phonétique de « becqueter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « becqueter »
  • Citations contenant le mot « becqueter »
  • Traductions du mot « becqueter »
  • Synonymes de « becqueter »

Définitions du mot becqueter, béqueter

Trésor de la Langue Française informatisé

BECQUETER, BÉQUETER, BECTER, verbe trans.

A.− Emploi trans.
1. [Le suj. désigne un oiseau] Frapper plus ou moins fortement (qqn ou qqc.) à coups de bec répétés, soit comme marque d'amitié ou d'hostilité, soit pour chercher la nourriture; prendre par becquées. Becqueter le grain, des miettes, becqueter les mains :
1. Un pivert qui becquetait un tronc, était seul avec eux sous le soleil de ce côté de la montagne. Pourrat, Gaspard des montagnes,La Tour du Levant, 1931, p. 122.
Emploi abs. (cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 1, 1805, p. 496; Barbier, Iambes et poèmes, Iambes, 1840, p. 51).
Rem. On rencontre dans la docum. le néol. d'aut. becquetant, ante, adj. (F. Fabre, Le Roman d'un peintre, 1878, p. 203; suff. -ant, -ante). Qui becquète.
P. métaph. Tourmenter :
2. Pour une âme pieuse, n'était-ce pas un crime que cette pensée qui lui becquète toujours le cœur? Balzac dsLar. 19e,1866.
Spéc., FAUCONN. (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, etc.). V. becquer A 1.
2. Fam., parfois arg., au fig. [Le suj. désigne une pers., une chose abstr. se rapportant à une pers., etc.]
a) Frapper comme à coups de bec. Becqueter qqc. avec/de l'ongle (Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 720; Pourrat, Gaspard des montagnes, À la belle bergère, 1925, p. 28).
P. ext. Mettre la main sur :
3. ... il calcula (...) que quelquefois encore il pourrait se glisser furtivement dans l'étude, butiner encore par-ci, par-là, comme l'abeille matinale, becqueter une vente, comme un passereau un fruit mûr... Soulié, Les Mémoires du diable,t. 2, 1837, p. 65.
SP. Becqueter de l'aile. Prendre appui momentanément et frauduleusement contre l'aile d'une voiture, dans une course cycliste :
4. On sait aussi que, dans la grosse majorité des courses sur route de second ordre − des épreuves régionales surtout − certains concurrents peu scrupuleux ou mal armés contre le démon tentateur, « becquètent de l'aile » tant soit peu! Pédale,7 sept. 1927, p. 6, col. 1.
b) Manger. Becqueter des clarinettes, des clopes, du bois (Esn. Poilu 1919, p. 117). Ne rien manger :
5. ... nous entourons notre cuistot et son aide, qui ont posé leur charge. Avidement on découvre les plats. − Qu'est-ce qu'il y a à becqueter? Tout le monde à la fois interroge Bouffioux qui s'éponge. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 78.
Emploi abs. (cf. Zola, L'Assommoir, 1877, p. 769).
c) Embrasser :
6. Elle [Marthe] tournait le cou et se coulait contre lui [Charles] (...) jusqu'à ce que, (...), les mains derrière le dos, elle lui tendît sa toute petite bouche en une moue charmante, et lui livrât avec la fraise ses lèvres pour être becquetées... E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 220.
d) Arg. Dire. Abs., parler (Esn. 1966); cf. aussi ,,imiter la voix de la chèvre`` (Besch. 1845) (cf. aussi :becquer B 1).
Loc. fig. Becqueter à tous les râteliers (var. iron. de manger à tous les râteliers). ,,Accepter de tous les côtés`` (Sandry-Carr. 1963). Se becqueter le nez. ,,Se battre`` (Rob.); ,,manger (au fig.), dépenser`` (Esn. Poilu 1919). Je me suis bien fait becqueter. ,,Caresser lingualement`` (Sandry-Carr. 1963).
B.− Emploi pronom.
1. [En parlant d'oiseaux]
a) ,,Se battre à coups de bec, comme font les coqs`` (Ac. 1798-1878).
b) Se caresser avec le bec :
7. Kobus, en remontant la côte en face, aperçut deux ou trois couples de tourterelles des bois, qui filaient deux à deux le long des roches grises de la Hoûpe, et se becquetaient sur les corniches, la queue en éventail. Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 40.
P. ext. :
8. ... ils [les animalcules] contournent les obstacles, changent brusquement de direction, se flairent et se becquettent. J. Rostand, La Genèse de la vie,1943, p. 53.
2. Au fig., fam. [En parlant de pers.] S'embrasser à plusieurs reprises :
9. ... j'aurais seulement voulu qu'il puisse voir (...) l'abandon dans lequel on nous laisse pendant des heures, quand nos deux institutrices sont là-haut à se becqueter... Colette, Claudine à l'école,1900, p. 150.
P. anal. ,,Se joindre`` (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.) :
10. ... je ne suis pas poète, (...) je n'ai point l'esprit assez galant pour faire se becqueter deux rimes au bout d'une idée. Hugo, Lucrèce Borgia,1833, III, 1, p. 158.
PRONONC. ET ORTH. : [bεk(ə)te]. Pour la répartition des graph. becqueter, béqueter dans les dict., cf. becquée. Cf. aussi Buben 1935, § 146. Fait partie des verbes qui changent l'e muet en [ε] ouvert (è accent grave) devant syll. muette : becquète, becquèterai. Au sens de « manger » la prononc. la plus courante des formes conjuguées est [bεkt] (je, tu, il(s)) dont la graphie correspondante est becter. Par ex. cf. A. Bruant, Dict. fr.-arg., 1905, p. 303, 304; A. Le Breton, Du Rififi chez les hommes, 1953, p. 214; ,,Les truands français ne bectent pas de ce pain-là [le chantage par rapt d'enfant]``; A. Le Breton, Razzia sur la Chnouf, 1954, p. 69.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1223 « critiquer » (G. de Coincy, Mir. Vierge, éd. Poquet, 271, 465 dans T.-L. : Adès i treuvent à redire, Et adès les vont biquetant) − xvies. dans Hug.; av. 1590 « tourmenter » (Du Bartas, 2eSemaine, 1erJour, les Furies, p. 90, Ibid. : [...] un avare soin nous becquette sans cesse), attest. isolée; réapparaît au début du xixes., supra ex. 2; 1866 « se moquer » (Hugo, Travaill. de la Mer, I, 3, 13 dans Rob. : [Déruchette] jouait avec tout. Son espièglerie becquetait les passants. Elle faisait des malices aux garçons); b) 1915 pop. « dire, parler » (cité dans Esn. : Qu'est-ce qu'elle a becqueté); 2. a) 1451 « mordiller, donner des coups de bec » (G. Alexis, 1, 40 dans Quem. : Or luy laisse son frain mascher Et becqueter comme ung malart); b) 1690 fauconn. becqueter ou becher (Fur., s.v. becquer); d'ou c) 1707 pop. « manger, absorber » (Le Sage dans Esn. : Nos deùx oiseaux de proie − soupeuses galantes − recommencent à becqueter); forme béqueter 1914, arg. des soldats, forme becter 1926, arg. des malfaiteurs (Ibid.); 1945 part. passé fém. substantivé becquetée « petite quantité de nourriture, bouchée » (Ibid.). Dér. de bec*; suff. -eter*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 111.
DÉR. 1.
Becqueté, ée, béqueté, ée, part. passé et subst. fém.,arg. Petite quantité de nourriture, bouchée (cf. Marcus, 15 fables célèbres, 1947, p. 6). 1reattest. 1945 (d'apr. Esn. 1966) ou 1947 id. Fréq. abs. littér. : 15.
2.
Becquetoir, béquetoir, subst. masc.,arg. Réfectoire (cf. J. Galtier-Boissière, P. Devaux, Dict. hist., étymol. et anecdotique d'arg., 1939, p. 20). 1reattest. 1880 id.; dér. de becqueter, suff. -oir*.

becqueter*, -

Wiktionnaire

Verbe

becqueter \bɛk.te\ ou \bɛ.kə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Piquer à coups de bec.
    • Les oiseaux ont becqueté nos fruits.
    • De temps en temps, un grignotement de souris, — c’est la tête d’oiseau qui becquette dans un coin. — (Alphonse Daudet, Le Petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 277)
  2. Caresser avec le bec.
    • Deux pigeons qui se becquettent.
    • Il ne les avait jamais si bien vues se becqueter, car les tourterelles des bois sont très sauvages. — (Erckmann-Chatrian, L’ami Fritz, 1864)
  3. (Familier) (Argot) Manger.
    • Mon hôte regarde l’heure :
      – On ne peut se mettre à becqueter maintenant. Viens-tu voir mes as ?
      — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 22)
    • Si elle a faim, elle becquetera. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Tornade chez les flambeurs, Série noire, 1956, page 163)
    • En faisant becqueter à des souris du carmellose (E466) et du polysorbate 80 (E433), les chercheurs des universités d’Atlanta (Géorgie) et de Gand (Belgique) se sont rendu compte que les bactéries intestinales, au lieu de digérer les aliments, se mettaient à ronger la paroi du tube digestif (« Nature », février 2015). — (« Ces additifs qui refroidissent », Le Canard Enchaîné, 23 août 2017, page 4)

Verbe

béqueter \bek.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de becqueter.
    • Pourquoi tu ramènerais de quoi béqueter dans un bar ? À moins d'être germophobe et de ne pas vouloir mettre les doigts dans la coupelle, on t'offre toujours de quoi manger, au pire, tu commandes. — (Mathieu Guibé, Elvira Time, Saison 1/Épisode 1 : Dead Time, illustrations d'Élodie Marze, Éditions du Chat Noir, 2013)

Verbe

béqueter \bek.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de becqueter.
    • Pourquoi tu ramènerais de quoi béqueter dans un bar ? À moins d'être germophobe et de ne pas vouloir mettre les doigts dans la coupelle, on t'offre toujours de quoi manger, au pire, tu commandes. — (Mathieu Guibé, Elvira Time, Saison 1/Épisode 1 : Dead Time, illustrations d'Élodie Marze, Éditions du Chat Noir, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BECQUETER. v. tr.
Piquer à coups de bec. Les oiseaux ont becqueté nos fruits. Il signifie aussi Caresser avec le bec. Deux pigeons qui se becquettent.

Littré (1872-1877)

BECQUETER (bè-ke-té. La syllabe que prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : becquète, becquèterai)
  • 1 V. a. Frapper avec le bec. Figurez-vous un passereau qui becquèterait le bout des plumes d'un vautour, Voltaire, Amabed, 5. Des bonnes sœurs égayant les travaux, Il béquetait et guimpes et bandeaux, Gresset, Vert-vert, ch. I.
  • 2Se becqueter, v. réfl. Se battre, se caresser avec le bec.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il me venoient pooillier Et entre les jambes bechier, Ren. 13024.

XIVe s. Je vi que de ses ailes [d'un aigle] tous acouvers j'estoie, Et me voloit beschier es yeux dont je veoie, Guesclin. 17711.

XVe s. Cil bel oiseau, quand il se vit si au dessus de plumage, et que tous oiseaux l'honoroient, il se commença à enorgueillir, et ne fit compte de ceux qui fait l'avoient, mais les bequoit et poignoit et contrarioit, Froissart, II, III, 27.

XVIe s. Tous les autres oiseaux le viennent becqueter et courir sus à toute reste, Paré, Mumie et licorne. Dédic.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « becqueter »

(Date à préciser) Dérivé de bec avec le suffixe -eter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, bèchi ; provenç. bechar ; ital. beccare. Becqueter est un diminutif de l'ancien français bequer ou bechier, conservé dans la fauconnerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « becqueter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
becqueter bɛkte

Évolution historique de l’usage du mot « becqueter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « becqueter »

  • Une farce de la Macronie, et alors. Vous pouvez becqueter, rita, vous ne changeriez bien. Les couiilons plongent dans le bain, c’est normal, ils doivent plonger. CQFD AgoraVox, Démographie : l'orpheline de la convention nationale citoyenne pour le climat - AgoraVox le média citoyen
  • Et alors qu'est ce que cela va nous apporter.Du travail - de l'augmentation -de la paix - du bonheur -la disparition du racisme etc etc etc rien .Au faite dans cette emission il y en a du racisme,mais ??????on oublie cela,il y a la nature les plages les beaux garcons biens bronzes quoi de vrais tableaux ambulants avec leur tatouages et.... bien sur les filles a moitie en loilpees. Et le spectateur coude sur la table avec fourchette et couteau a la main entrain de becqueter ses frittes,l'air hagard et l'autre grognard a attendre le pactole Closermag.fr, Koh-Lanta 2020 : ce ministre d'Emmanuel Macron devrait faire une apparition pendant la finale - Closer
  • On ne le répètera jamais assez mais, en ce moment, hormis quelques tentatives agréables dont Hunt : Showdown fait partie, les différents concurrents des jeux multi tentent généralement de tous becqueter dans la même mangeoire… Et c’est pourquoi, après un premier essai infructueux avec Black Ops IIII, Call of Duty nous apprenait bien malgré lui qu’il n’allait pas lâcher l’affaire et à nouveau tenter de picorer dans le bac des graines de l’affection des joueurs et joueuses afin de s’offrir une place de choix dans l’univers des Battle Royale. Gamelove, Call of Duty : Warzone - Gratuit et standalone, le Battle Royale débarque aujourd’hui sur PC, PS4 et Xbox One | Gamelove
  • Surtout que niveau gameplay c’est « high-level », on mange tout ce qu’on trouve, on cherche des reliques et trésors dans des niveaux qui se ressemblent et de temps en temps on mange du touriste, du requin, ou du plongeur agressif. Miam! Ah si j’oubliais, on peut becqueter les oiseaux aussi! Air-Gaming, ►Test Hungry Shark World, le test saignant sur Switch | Par des amoureux du jeu vidéo
  • Déjà, sachez que nourrir les oiseaux est « une bonne idée » d’après la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) 26. Il faut en revanche bien penser à leur donner aussi de l’eau. Il faut aussi faire attention à ce qu’on leur donne à becqueter. « Il ne faut pas que ce soit salé ou épicé. Les graines de tournesol sont la meilleure des solutions. On peut faire une boule de graisse avec de la végétaline ou du beurre de cacahuète. Les mésanges peuvent, par moments, être carnivores alors, même si on préconise une graisse végétale, elles supporteront du gras de canard ou du Saindoux si vous n’avez que ça », commente Julie Coutout. Si vous souhaitez installer une mangeoire, la LPO conseille un élément vertical : les fientes tomberont ainsi au sol et non dans la mangeoire. Si vous avez une mangeoire plateau, il faut le nettoyer régulièrement pour éviter les salmonelles qui pourraient contaminer d’autres oiseaux. Si vous constatez que des animaux sont malades, « il faut tout nettoyer et arrêter de déposer de la nourriture pendant quelques semaines, le temps que le foyer infectieux disparaisse », précise la LPO. , Environnement | Valence/La Roche-sur-Grane : quels oiseaux dans vos jardins ?
  • Nous sommes mercredi. Et mercredi, c'est Luchini. Fabrice Luchini nous donne de bons conseils de sorties culturelles. "Tu as vu comment elle est remontée la Jade ? Ça c'est depuis que son médecin lui a ordonné d'arrêter de béqueter des graines. Le toubib lui a dit : 'Tu n'es pas un pigeon ! Des miettes de biscotte sans sel ça ne suffit pas !'", lance l'acteur, imité par Laurent Gerra. RTL.fr, Laurent Gerra imitant Fabrice Luchini : "La danseuse Laetitia Dosch parle à son cheval"
  • Cette fois c'est l'essence. La fois prochaine, ce sera le papier-cul. Ou l'abonnement au câble. Tous ces trucs décidés dans les ministères juste pour emmerder le peuple pendant que ces messieurs de la haute administration s'en mettent plein les fouilles. Tandis que nous, on crève debout. Oui, on crève. On n'en peut plus. On est à bout. Le frigo est vide, les moutards agonisent de faim, le clébard n'a plus à rien à béqueter, on n'arrive même plus à se chauffer, tout augmente, le coût de la vie, les prix des espadrilles, la part de pizza, la portion de Reblochon, la bouteille de rosé. Slate.fr, «Gilets jaunes»: le retour du Français moyen, très moyen | Slate.fr
  • Pendant des lustres Bello a cautionné sans l’ouvrir les crimes de l’internationale communiste, plus de 100 millions de morts, ceux de Ceausescu notamment copain et financier de la clique PCR dont elle faisait partie, qui s’en allée béqueter à Bucarest à la table du tyran. Durant des années elle a cautionné et cautionne encore le crime politique de Paul Vergès assassinant Alexis de Villeneuve sans  jamais dénoncer le pognon que refilait  Moscou au PCR…Itou des détournements, des magouilles, des malversations des élus PCR dont le dernier en date Pierre Vergès lui a valu après une cavale rocambolesque quelques semaines de taule… Clicanoo.re, [Editorial] Les passeurs du bonheur | Clicanoo.re
  • Nous sommes à ce jour l’exception. C’est bien évidemment la raison pour laquelle personne en métropole n’en parle. Alors que le Figaro vient de glorifier trois départements, le Lot, la Lozère et le Cantal - bien plus de cas que La Réunion mais comme nous aucun décès - le confrère, les autres non plus d’ailleurs, n’a pas eu un mot, une ligne pour La Réunion. Faudrait que très rapidement, un surfeur ait la bonne idée de se faire béqueter un bras, une jambe. Avec le volcan en activité, cela devrait distraire les métropolitains et détourner leur attention de BFM TV. Clicanoo.re, [Editorial] Il suffit d’y croire | Clicanoo.re

Traductions du mot « becqueter »

Langue Traduction
Anglais peck
Espagnol picotear
Italien mangiare
Allemand futtern
Portugais matar
Source : Google Translate API

Synonymes de « becqueter »

Source : synonymes de becqueter sur lebonsynonyme.fr
Partager