La langue française

Becquer

Définitions du mot « becquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

BECQUER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Prendre par becquées, prendre du bec; frapper à coups de bec. Ami des petits oiseaux qui vont becquer le raisin (Yver dansLar. 19e).
Spéc., FAUCONN. ,,Prendre la becquée à plein bec`` (Littré, Quillet 1965).
2. Région. Embrasser. ,,Viens béquer poupa = viens baiser ton papa`` (Canada1930);cf. Dul. 1968).
3. Arg. ,,Regarder`` (Esn. 1966).
Rem. 1. On rencontre dans l'arg. le part. prés. substantivé bécant (écrit aussi becquant et bécan), subst. masc. ,,Oiseau; poulet, moineau (au propre et au fig.); animal, « bestiau » quelconque`` (Esn. 1966; cf. aussi J. Rictus, Les Soliloques du pauvre. 1919, p. 158); ,,convive, homme en train de manger`` (L. Rigaud, Dict. d'arg. mod., 1888, p. 398). 2. Becquabo, becquebois, bèque(-) bois (composé de becquer et bois), subst. masc. ,,Nom donné au pivert et à la sittelle, oiseaux qui frappent avec leur bec l'écorce des arbres pour en faire sortir les insectes dont ils font leur nourriture`` (DG); p. ext., au fig. ,,mitrailleuse, canon-revolver`` (Esn. Poilu 1919, p. 83, s.v. bec-bois). Cf. aussi bèque-fleur, subst. masc. ,,Nom vulgaire des colibris`` (Ac. Compl. 1842, Littré).
B.− Emplois abs. ou intrans.
1. Bégayer (cf. becqueter A 2 d et bécasser « parler difficilement » dans J.-M. Rougé, Le Folklore de la Touraine, 1943) :
Un enfant d'hospice, bousculé, bégaya par forts hoquets qui ébranlaient sa tête aux cheveux piqués en crins de brosse. Il chercha la tranquillité hors du logis à tumulte et, seul, chanta, très bas. Un petit aux mains sans haine, venu doucement l'écouter, lui toucha l'épaule : − Comment ça se fait que tu becques point quand tu chantes? L'effaré ne put répondre rien de distinct car, privé de solitude, il « becquait » de nouveau, à voix de chien. Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 111.
2. ,,Éclore`` (Canada 1930). ,,Se dit du poussin quand il commence à montrer son bec à travers la coque de l'œuf`` (Lar. 19e-20e).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : Seule transcr. du mot (sous les formes becquer et bécher) dans Littré : bè-ké, bé-ché. 2. Forme graph. − Ac. Compl. 1842 note parallèlement becquer, becqueter ou bécher (cf. aussi Besch. 1845, Littré : becquer ou bécher). Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20edonnent becquer en soulignant : on disait aussi bécher (Lar. 19e), bêcher [sic!] (Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e). DG écrit uniquement béquer. Quillet 1965 admet becquer, béquer ou bêcher.
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xiie-début xiiies. bechier (Gervaise, Bestiaire, Brit. Mus. add. 28260, fo96b dans Gdf. : Es eiuz lor pere[s] vont bechier Et lor vuelent des testes traire), forme encore répertoriée par Littré; ca 1330 bequer (Hug. Capet, 4957, A. P. dans Gdf.) − 1611, Cotgr., qualifié de ,,vx mot`` par Lar. 19eet Lar. 20e; 1690 spéc. fauconn. becquer, becqueter ou becher (Fur.). Dér. de bec* étymol. 1; dés. -er. La forme attendue est béch(i)er (cf. peccátu > pech(i)é); mais soit infl. des formes pic. (cf. becquet), soit réfection sur bec, le rad. beq- apparaît dès le m.fr. et finit par l'emporter.
BBG. − Goosse (A.). Le Pic. et le wallon, source du jargon des coquillards. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, no1, p. 108. − Guiraud (P.). Le Jargon de la Coquille. Cah. Lexicol. 1967, t. 11, no2, p. 53. − Tilander (G.). Étymol. rom. St. neophilol. 1946/47, t. 19, p. 297.

Wiktionnaire

Verbe

becquer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prendre la becquée.
  2. (Fauconnerie) Piquer, saisir avec le bec.
  3. (Familier) Embrasser, faire des bécots.
    • Viens becquer ton père.
  4. (Régional) Mordre (au sens utilisé en pêche).
    • Oh ! que ça « becque » bien ! répondit à nouveau le pêcheur. — (Claude Seignolle, La Montagne Verte, in Contes populaires et légendes de Guyenne et de Gascogne, 1976)
  5. (Familier) S’endormir en laissant tomber sa tête en avant, le nez en premier, à la manière d’un oiseau qui pique avec le bec.
    • Le patron se serait intéressé, surtout à la politique et au sport, mais il avait tendance à piquer du nez, à becquer comme il disait. — (Marie-Hélène Lafon, Joseph, Buchet-Chastel, 2014, p. 36)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BECQUER (bè-ké) v. n.
  • Terme de fauconnerie. Prendre la becquée à plein bec.

HISTORIQUE

XVIe s. Ami des petits oiseaux, Qui vont becquer le raisin, Yver, p. 600.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « becquer »

De bec.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bec.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « becquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
becquer bɛkke

Évolution historique de l’usage du mot « becquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « becquer »

  • Une bonne note dans le bulletin, une chambre bien rangée, un bobo à becquer, tout est prétexte à ce que je reçoive un Lupin en récompense. Je les dévore : Le bouchon de cristal, Les dents du tigre, L’île aux trente cercueils, Les huit coups de l’horloge, 813, La demoiselle aux yeux verts, Le triangle d’or… La Presse, Arsène Lupin ne l’a pas volé ! | La Presse
  • Comme le tarnagas ne peut être débusqué qu'avec un tamarou qui est affecté du même handicap qu'aucun chirurgien orthopédique n'a jamais pu réduire, il peut impunément becquer chaque année les olives qui ont été épargnées par la mouche, d'où la maigreur des récoltes au grand dam des oléiculteurs, quant aux ânes ils s'en félicitent , ils sont moins bâtés.... midilibre.fr, Lunellois : les olives sont à point, la récolte est en cours au mas du Tarnagas - midilibre.fr

Traductions du mot « becquer »

Langue Traduction
Anglais peck
Source : Google Translate API

Synonymes de « becquer »

Source : synonymes de becquer sur lebonsynonyme.fr

Becquer

Retour au sommaire ➦

Partager