Beat : définition de beat


Beat : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BÉAT, ATE, subst. et adj.

I.− Substantif
A.− RELIGION
1. Vx. Moine ou religieuse portant l'habit, mais vivant hors du cloître, soit en particulier soit en famille. Faire des aumônes aux béats (Lar. 20e) :
1. − Violaine, non, je ne suis clerc, ni moine, ni béat. Je ne suis pas le tourier et le convers de Monsanvierge. Claudel, L'Annonce faite à Marie,1reversion, 1912, II, 3, p. 53.
2. Rare. Personne béatifiée par l'Église :
2. Par ses promotions successives de saints nouveaux et de nouveaux béats, l'église catholique tente d'une part de garder le contact avec la nouvelle religion civique (annexion de Jeanne d'Arc). Elle cherche en outre à offrir aux dernières masses populaires qui lui restent fidèles, en France, des petites divinités locales, rurales, cantonales, appropriées aux possibilités de rayonnement de cette menue clientèle (curé d'Ars, sainte Thérèse de Lisieux, etc.). J.-R. Bloch, Destin du Siècle,1931, p. 157.
P. ext., péj. Personne qui fait le dévot ou qui éprouve une satisfaction niaise de soi-même :
3. « Tu pouvais bien tant faire ta béate, avoir un chapelet de silence, − c'était une enfilée de perles qu'on portait au côté, et l'on en ajoutait une pour chaque heure de silence gardé, − tu pouvais bien te relever la nuit pour défiler des prières! Tu n'es qu'une voleuse! » Pourrat, Gaspard des montagnes,À la belle bergère, 1925, p. 97.
B.− P. anal., JEUX, vx. Joueur ,,qui dans une partie est exempt de jouer avec les autres et de payer sa part`` (Ac. 1835 et 1878). Faire un béat (Esn.1966, s.v. béatitude).
II.− Adjectif
A.− RELIGION
1. ,,Titre donné autrefois à différents religieux et religieuses. Notre béate mère`` (Lar. 20e).
2. Fam. D'une sérénité douce et bienheureuse :
4. On retrouve cette même bonne conscience spontanée chez les sujets d'asile, dont l'inertie et la déchéance mentale ont évacué toute autre perspective spirituelle qu'une extase béate et inefficace. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 691.
B.− P. ext., gén. péj.
1. [En parlant d'une attitude] Qui témoigne de la satisfaction. Air béat :
5. ... le pli est pris chez moi de rester bouche béate à vous écouter de sorte que la bizarrerie en question (...), ne me viendrait que sur le palier, me crisperait profondément le cœur et j'en aurais encore pour un an avant de revenir. Villiers de L'Isle-Adam, Correspondance,1873, p. 176.
6. La machine aussitôt s'est mise en action : Mongicourt reçoit comme un choc qui le fait sursauter et le voilà immobilisé dans son attitude dernière, les yeux joyeusement ouverts, un sourire béat sur les lèvres. Feydeau, La Dame de chez Maxim's,1914, I, 19, p. 22.
2. [En parlant d'un comportement moral] Satisfait et serein. Quiétude béate, optimisme béat; béate somnolence :
7. ... en regard de cette béate jubilation du bonhomme, il y a, dans la bouche de l'ami janséniste, l'éloquente et vive Parabole de l'Église comparée à un homme en voyage, qui est attaqué et blessé par des voleurs : ... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 563.
Stupidité, niaiserie béate :
8. Son visage décharné était secoué par des tics; un sourire d'une béate stupidité relevait de temps en temps ses lèvres sur ses gencives. Barrès, La Colline inspirée,1913, p. 127.
Rem. Un ex. insolite où béat (d'admiration) fonctionne p. plaisant. étymol., comme synon. de bouche bée*, cf. béant* ex. 10.
PRONONC. : [bea], fém. [-at]. Fér. 1768 et Land. 1834 prononcent [t] final même au masculin.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1267-68 adj. masc. beate « heureux par un bonheur céleste » (Brunet Latin, Tresor, éd. Chabaille, 261 dans T.-L. : en po de vie d'ome ne en po de tens que il face bones oevres, ne pöons nos dire que il soit bëates); 1680 subst. masc. (Fur. : Béat. Bienheureux, homme de sainte vie. Ce mot béat ne se dit ordinairement qu'en riant, et son usage le plus fréquent est dans le stile simple, comique burlesque, ou satirique); 2. 1553 « heureux » (Rabelais, III, 4 dans Hug. : O monde heureux. O gens de cestuy monde heureux. O beatz troys et quatre foys), qualifié de ,,familier`` dans Ac. 1835. Empr. au lat. beatus « heureux » (dep. Ennius, Ann. 245, Vahl dans TLL s.v., 1909, 33 : suavis homo, facundus, suo contentus, beatus); au sens 1 lat. chrét. (Tertullien, Pudic., 21, ibid., 1914, 10).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 179.
DÉR.
Béatissime, adj.,,Superlatif, à forme latine de béat`` (Littré) qui cite un ex. tiré de André Lefèvre, Courrier littér., du 10 sept. 1877 dans lequel béatissime comme sanctissime, révérendissime se dit du pape). Seule transcr. dans Littré : bé-a-ti-ssi-m'. 1reattest. 1547 (Du Fail, Propos rustiques, ch. 7, p. 147 dans Hug.), seulement au xvies., repris au xixes.; dér. de béat, suff. -issime*.

BÉER, verbe intrans.

A.− [Le suj. désigne une chose] Être largement ouvert. Un tonneau dont la bonde vide bée dans l'ombre (Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 165).
B.− [Le suj. désigne une pers.]
1. Absol. Regarder avec étonnement. J'ai trouvé la rue encombrée de peuple; les voisins béaient aux fenêtres (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 426).
2. Béer de + subst.Demeurer, bouche ouverte, sous l'effet d'un sentiment. Luce me regarde de loin et bée de surprise (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 230).
3. Vieilli. Béer + à ou après.Désirer avidement :
Montaigne dit que les hommes vont béant aux choses futures : J'ai la manie de béer aux choses passées. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 311.
Rem. 1. Béer est une autre forme de bayer. 2. On rencontre dans la docum. le néol. béement, subst. masc. (Genevoix, La Boîte à pêche, 1926, p. 29). Le fait de béer, de s'ouvrir grandement. ,,Un froid mouillé touchait sa paume, le mince corps se tordait au béement de la gueule translucide, si fragile que l'hameçon dont elle était percée semblait un croc de bronze monstrueux`` (Id., ibid.).
Prononc. : [bee]. Étymol. et Hist. V. bayer. Fréq. abs. littér. : 61.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 213.

Beat : définition du Wiktionnaire

Nom commun

beat \bit\ masculin au singulier uniquement

  1. (Canada) (Anglicisme) Rythme.
  2. (Canada) (Anglicisme) (Par extension) Musique.
  3. (Musique) Genre musical de rock et de pop du début des années 1960 originaire d’Angleterre.

Nom commun

beat \biːt\

  1. Rythme.
  2. Pouls.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Beat : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉAT, ATE. adj.
Qui a de la béatitude. Il ne s'emploie guère que dans les expressions Air béat, Ton béat. Une figure béate. Il est familier et ironique. Il signifie également Qui se croit ou se dit en possession d'avoir des visions ou des extases. Par extension, il signifie Qui éprouve une satisfaction niaise de lui-même. Il s'emploie aussi comme nom et il signifie Celui, celle qui est tout ravi en Dieu.

Beat : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BEAT, (S.) Géog. petite ville de France au comté de Comminges, au confluent de la Garonne & de la Pique : toutes les maisons y sont bâties de marbre. Long. 18. 16. lat. 42. 50.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « beat »

Étymologie de beat - Wiktionnaire

Dans l’argot noir américain, l'adjectif « beat » signifiait, selon Herbert Huncke, « fatigué » ou « cassé », et pour John Clellon Holmes « être à la rue, battu, écrasé, au bout du rouleau »[1] puis a évolué ensuite, selon Jack Kerouac, pour désigner le pouls, le rythme cardiaque[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de beat - Wiktionnaire

De l’anglais beat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « beat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
beat ba play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « beat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « beat »

  • Découvrez le système de combat beat-em-up le plus époustouflant et immersif de tous les temps en pourfendant des démons de manière stylée dans la peau d’un ninja badass ! Xboxygen, Shing ! : le beat-em-up de Mass Creation dévoile son gameplay en vidéo | Xbox One - Xboxygen
  • Le groupe continue de nous faire bouger avec son dernier single «Feel the beat», extrait de l’album «Translation». NRJ.fr, Black Eyed Peas: le clip de «Feel the beat» en duo avec Maluma est là ! - Actu Black Eyed Peas - NRJ.fr

Images d'illustration du mot « beat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « beat »

Langue Traduction
Portugais batida
Italien ritmo
Espagnol ritmo
Anglais dr.beat
Source : Google Translate API

Synonymes de « beat »

Source : synonymes de beat sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « beat »



mots du mois

Mots similaires