La langue française

Ravi, ravie

Sommaire

  • Définitions du mot ravi, ravie
  • Étymologie de « ravi »
  • Phonétique de « ravi »
  • Citations contenant le mot « ravi »
  • Images d'illustration du mot « ravi »
  • Traductions du mot « ravi »
  • Synonymes de « ravi »
  • Antonymes de « ravi »

Définitions du mot ravi, ravie

Trésor de la Langue Française informatisé

RAVI, -IE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de ravir*.
II. − Adjectif
A. − [Corresp. à ravir A]
1. Dérobé. Et nous voilà tous deux assis, un peu derrière, Moi, son bouquet ravi parant ma boutonnière (Sainte-Beuve, Poés., 1829, p. 108).
2. Enlevé à l'affection des siens, décédé. Cette existence [des morts] (...) consiste essentiellement en images, qui raniment à la fois les sentiments qu'inspire l'être ravi et les pensées qu'il suscita (Comte, Catéch. posit., 1852, p. 186).
B. − [Corresp. à ravir B] Plongé dans le ravissement. C'est un souffrant, c'est un songeur, Sur qui la lueur éternelle Fait trembler sa vague rougeur. Il est là, l'âme aux cieux ravie (Hugo, Contempl., t. 2, 1856, p. 303).
[P. méton.] Elle restait longtemps ainsi, dans un néant ravi, pénétrée d'un sentiment de soulèvement physique de toute sa personne, ayant l'illusion et l'impression d'une force qui l'enlevait du canapé où elle était assise, l'approchant de l'objet qu'elle semblait contempler au plafond (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 261).[En parlant du comportement de la pers.] Qui manifeste cet état. Elle avait joint les mains en une extase. − « Oh! je deviendrai sainte pour vous plaire », murmura-t-elle (...) dans l'attitude ravie d'une pieuse fille à qui l'archange Michel apparaîtrait (Péladan, Vice supr., 1884, p. 322).
C. − [Corresp. à ravir C]
1. Élevé au-dessus de son état ordinaire, transporté hors de soi. Un nègre frisé, magnifique, regardait obstinément le bureau en riant de l'une à l'autre oreille (...). Il riait sans un mouvement du corps, comme un homme ravi, transporté (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 333).
Ravi de + subst. exprimant le sentiment qui provoque cet état.Il était ce jour-là couché sur le rivage Du fleuve dont les eaux reflétaient son image, Ravi d'étonnement, de peur et de plaisir (Lamart., Chute, 1838, p. 862).Elle me tenait la main pour grimper par les escaliers et les ruelles. J'entends son rire, au-dessus de moi, du côté du ciel. J'étais ravi de bonheur et je n'ai sûrement pas de tout ce jour-là touché la terre (Guéhenno, Journal « Révol. », 1937, p. 21).
[P. méton.; en parlant du comportement de la pers.] Qui manifeste cet état. Pozzo continuait à gratter sa guitare en chantant très bas, l'air ravi, perdu dans une contemplation (Zola, E. Rougon, 1876, p. 304).Le sourire ravi, impersonnel, proche de la transe qu'ont les actrices sous les appels (Arnoux, Roi, 1956, p. 249).
2.
a) [En parlant d'une pers.] Qui éprouve un vif plaisir. Synon. charmé, content, enchanté.
Ravi + compl. indiquant ce qui provoque ce plaisir
Ravi de + subst.Marie-Jeanne est ravie de son costume et ne veut plus le quitter (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p. 181).
Ravi de + inf.Mrs Norton ravie de quitter un insupportable mari aimait à se faire accompagner au théâtre, au bal, par Disraëli (Maurois, Disraëli, 1927, p. 72).V. ange ex. 25.Ravi à l'idée de + inf. Père était ravi à l'idée de me voir épouser ce garçon d'avenir (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 302).
Ravi que + subj.Je suis ravi que tu me trouves injuste pour Baudelaire. Ce que j'en disais, c'était un peu pour te faire plaisir (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 42).
Ravi quand, ravi si.Il sera bien ravi si le Roi s'amuse fait fiasco (Hugo, Corresp., 1832, p. 514).Barthélemy reçut un ballot par le roulage. Et quand l'ayant ouvert il y trouva des livres (...) il fut le plus ravi des hommes (Pourrat, Gaspard, 1922, p. 163).
Ravi de + subst. précisant le sentiment éprouvé.Ravi d'aise. Ce que je ne sais pas, c'est comment vous êtes parvenu, monsieur le comte, à frapper d'un si grand respect les bandits de Rome (...). Je vous avoue que Franz et moi nous en fûmes ravis d'admiration (Dumas, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 591).
Absol. Ma femme est ravie, gaie, émerveillée, heureuse, bien portante (Hugo, Corresp., 1831, p. 493):
Rappelle-toi Barbara Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là Et tu marchais souriante Épanouie ravie ruisselante Sous la pluie Prévert, Paroles, 1946, p. 237.
En partic. [Dans une formule de politesse] Ravi de vous connaître. Nana (...) s'avança vivement vers Rose Mignon (...). − Ah! chère madame, que vous êtes gentille!... Je tenais tant à vous avoir! − C'est moi qui suis ravie, je vous assure, dit Rose également pleine d'amabilité (Zola, Nana, 1880, p. 1167).
b) P. méton. Synon. comblé, épanoui, heureux, satisfait, rayonnant.
[En parlant d'un attribut de la pers.] Car les femmes c'est toi désormais pour la vie, Pour moi, pour mon esprit et pour ma chair ravie (Verlaine, Œuvres compl., t. 3, Élégies, 1893, p. 43).Son âme de juge (...) jubilait à la vue d'un mur, de la chose sourde, muette et sombre qui rappelait à sa pensée ravie les idées de prison, de cachot (A. France, Anneau améth., 1899, p. 79).
[En parlant du comportement, d'une manifestation de la pers.] Qui exprime la joie, le plaisir. Sourire, rire, ton ravi; mine, voix ravie; exclamation, expression ravie. L'enfant apparaissait (...) derrière les tourbillons de buée blanche, l'air ravi, la bouche fendue par la joie d'avoir déchaîné cet ouragan (Zola, Germinal, 1885, p. 1414).Puis les feux d'artifice, les fougères de diamant épanouies dans le ciel (...). À chaque fois, le « ah! » ravi et enfantin de la foule (Green, Journal, 1946, p. 59).
[En parlant d'un sentiment, d'une attitude] Qui s'accompagne, est mêlé d'un vif plaisir. Amusement, étonnement ravi; surprise, curiosité ravie. Sa conversation était plutôt reposante et n'allumait point en nous soit un vif désir de répondre et de contredire, soit une approbation ravie (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Portrait, 1888, p. 627).J'ai gardé souvenir ravi des quotidiennes salades de piments doux (Gide, Feuillets d'automne, 1949, p. 1108).
[En parlant d'un moment, d'une activité] Où l'on éprouve du plaisir, qui procure du plaisir. Tout allait donc au mieux pour nous et le matin de l'avant-veille de la date bénie put contempler mon réveil ravi (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Confess., 1895, p. xiii).L'heure où l'on finit de déjeuner, lorsque l'arome du café brûlant caresse les digestions ravies (Zola, Paris, t. 1, 1897, p. 47).
III. − Subst. masc.
A. − Subst. masc. sing. à valeur de neutre. Je serais, savez-vous, la plus noble conquête Que femme, au plus ravi du rêve, eût jamais faite! (Laforgue, Complaintes, 1885, p. 133).
B. − Région. (Provence).
1. Simple d'esprit. Je sus écouter le fameux récit de la Chèvre de M. Seguin comme un ravi véritable (Arnoux, Zulma, 1960, p. 233).Le numéro 2 de la Confédération générale des cadres, Paul Marchelli, n'avait pas contribué, lui non plus, à l'élévation du débat en laissant clairement entendre qu'il tenait le Premier ministre pour le « ravi » du village, c'est-à-dire un « illuminé » ou un « simplet » (L'Express, 1eroct. 1982, p. 84, col. 3).
2. ,,Naïf de la crèche provençale qui reste béat et extasié devant l'Enfant et que l'on représente avec une face épanouie aux joues rouges`` (C. Martel, Le Parler prov., Paris, éd. Rivages, 1988).
Prononc. et Orth. [ʀavi]. Att. ds Ac. 1694-1878. Fréq. abs. littér.: 2 136. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 014, b) 3 699; xxes.: a) 3 590, b) 2 369. Bbg. Quem. DDL t. 15 (s.v. ravi-ravi), 20, 21.

Wiktionnaire

Adjectif

ravi \ʁa.vi\ masculin

  1. Enchanté ; très content.
    • La salade bulgare était un peu plus sophistiquée qu'ailleurs et l'agneau mangeable. En tout cas, Mara était ravie comme une enfant. — (Gérard de Villiers, SAS : Tuez le pape, Malko Productions, 2001)
  2. (Provence) (Vieilli) Retardé mental, simplet.

Forme de verbe

ravi \ʁa.vi\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe ravir.

Forme d’adjectif

ravie \ʁa.vi\

  1. Féminin singulier de ravi.
    • Je tourne mon visage plein de mousse à raser vers Juliette qui me sourit, l’air ravie de sa question. — (Vincent Gracy, Ma femme, mes filles et moi, 2017)

Forme de verbe

ravie \ʁa.vi\

  1. Participe passé féminin singulier de ravir.

Forme d’adjectif

ravie \ʁa.vi\

  1. Féminin singulier de ravi.
    • Je tourne mon visage plein de mousse à raser vers Juliette qui me sourit, l’air ravie de sa question. — (Vincent Gracy, Ma femme, mes filles et moi, 2017)

Forme de verbe

ravie \ʁa.vi\

  1. Participe passé féminin singulier de ravir.

Forme d’adjectif

ravie \ʁa.vi\

  1. Féminin singulier de ravi.
    • Je tourne mon visage plein de mousse à raser vers Juliette qui me sourit, l’air ravie de sa question. — (Vincent Gracy, Ma femme, mes filles et moi, 2017)

Forme de verbe

ravie \ʁa.vi\

  1. Participe passé féminin singulier de ravir.

Forme d’adjectif

ravie \ʁa.vi\

  1. Féminin singulier de ravi.
    • Je tourne mon visage plein de mousse à raser vers Juliette qui me sourit, l’air ravie de sa question. — (Vincent Gracy, Ma femme, mes filles et moi, 2017)

Forme de verbe

ravie \ʁa.vi\

  1. Participe passé féminin singulier de ravir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAVIR. v. tr.
Enlever de force, emporter avec violence. Ravir une femme. Ravir le bien d'autrui. Il s'emploie aussi figurément et signifie Enlever, ôter, priver de. Ravir l'honneur à une jeune fille. Ravir à un général la gloire d'une action.

RAVIR signifie encore Charmer l'esprit ou le cœur de quelqu'un, faire éprouver un transport d'admiration, de plaisir, etc. Les merveilles que vous me racontez me ravissent. C'est une beauté qui ravit tous ceux qui la voient, qui ravit tous les cœurs. Cette musique a ravi tous ceux qui l'ont entendue. Ce prédicateur, cet avocat a ravi tout son auditoire. Un homme ravi de joie, ravi d'admiration, Un homme transporté de joie, d'admiration. Par exagération et fam., Être ravi de quelque chose, En éprouver un vif plaisir, en être bien aise. Je suis ravi de vous voir. Je suis ravi de vos succès. Je suis ravi qu'il ait gagné son procès. J'apprends que vous avez fait un heureux mariage, j'en suis ravi.

RAVIR, dans le langage religieux, signifie Transporter au ciel. Saint Paul fut ravi jusqu'au troisième ciel. Dans le langage mystique, Être ravi en extase, Être transporté hors de soi par une forte contemplation et par l'effet d'une grâce particulière. Ce saint a été plusieurs fois ravi en extase. Fig., Être ravi en extase, Être transporté hors de soi par un sentiment très vif d'admiration. À la vue de ce grand monument, il fut ravi en extase.

À RAVIR, loc. adv. De façon admirable. Elle chante à ravir. Cette femme est belle à ravir. Elle est mise à ravir, coiffée à ravir.

Littré (1872-1877)

RAVI (ra-vi, vie) part. passé de ravir
  • 1Enlevé de force. Enfants ravis par des pirates.
  • 2Ravi au ciel, enlevé, transporté jusque dans le ciel. S'il fallait être ravi comme Paul jusques dans le ciel, Massillon, Carême, Prière 1. Ils disent que saint Eucher ayant été ravi dans le ciel, il vit Charles-Martel tourmenté dans l'enfer inférieur, Montesquieu, Esp. XXXI, 11.

    Dans le langage mystique, être ravi en extase, être transporté hors de soi par l'effet d'une forte contemplation et d'une grâce particulière.

    Dans le langage général, ravi en extase, transporté d'admiration. À la vue de ce grand spectacle il fut ravi en extase.

    Ravi hors de soi-même, saisi d'un transport qui absorbe toutes les facultés de l'âme. Philis, qui me voit le teint blême, Les sens ravis hors de moi-même, Et les yeux trempés tout le jour, Malherbe, V, 10. Souvent il [David] ne pensait qu'à célébrer la gloire de Salomon son fils ; et, tout d'un coup ravi hors de lui-même et transporté bien au delà, il a vu celui qui est plus que Salomon en gloire aussi bien qu'en sagesse, Bossuet, Hist. II, 4.

  • 3Enchanté, charmé, transporté. Ravi de joie, d'étonnement. Et mon âme est ravie Que mon coup d'essai plaise à qui je dois la vie, Corneille, Cid, III, 6. Tout le monde était ravi en admiration de ses paroles, Bossuet, Nouv myst. 4. Et ravi de l'éclat immortel d'une vie toujours si réglée et toujours si irréprochable, Bossuet, Mar.-Thér. Triomphe, disait-il, immortelle nature, Tandis que devant toi ta frêle créature, Élevant ses regards de ta beauté ravis, Va passer et mourir ; triomphe ! tu survis ! Lamartine, Harold, 42.

    Familièrement et par exagération, être ravi de quelque chose, en éprouver un vif plaisir, en être bien aise. Je sais ta passion, et suis ravi de voir Que tous ses mouvements cèdent à ton devoir, Corneille, Cid, II, 2. Madame de Chaulnes est ravie de m'emmener, Sévigné, 532. Vous auriez été ravie de l'entendre, et moi encore plus ravie de vous le voir entendre, Sévigné, 27. Mazarin, que les négociations attiraient souvent à Turin, fut ravi d'y trouver un homme d'une si grande capacité, Bossuet, le Tellier.

    Être ravi que, avec le subjonctif. Je suis ravi qu'il ait gagné son procès.

    On le trouve aussi avec l'indicatif. Il est ravi que je suis hors d'affaire, Sévigné, 26 juill. 1675.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RAVI, (Géogr. mod..) riviere de l’Inde, dans les états du Mogol. Elle a sa source dans les montagnes de Nagracut ; & après avoir reçu les eaux de deux autres rivieres, elle se perd dans la riviere de l’Inde, vis-à-vis de Buchor.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ravi »

Participe passé de ravir, du latin rapere (« enlever de force »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ravi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ravi ravi

Citations contenant le mot « ravi »

  • La révélation de la bassesse ravit toujours la foule. Il est petit comme nous, il est vil comme nous !... De Alexandre Pouchkine
  • La mort, c’est le début de l’extase où l’âme ravie entrevoit la vision béatifique. De Régis Jarrosson / Pensées
  • Quand on voit le style naturel, on est tout étonné et ravi, car on s'attendait de voir un auteur, et on trouve un homme. De Blaise Pascal
  • Une femme qui se laisse enlever est toujours ravie. De Anonyme / Dictionnaire de l’Amour
  • Pour moi c'est ravir au monde le soleil que d'ôter de la vie l'amitié. De Cicéron
  • La beauté c'est le miroir de la vie. Un condensé de ravissement en un reflet. De Delphine Lamotte
  • L'amour refuse les baisers qu'il veut qu'on lui ravisse. De Claude Adrien Helvétius / Notes et Maximes
  • La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. De George Sand / La mare au diable
  • Derrière toute réussite, il y a une épouse ravie et une belle-mère étonnée. De Brooks Hays / New York Herald Tribune - 2 Décembre 1961
  • La liberté est l'ensemble des droits, qu'aucune société régulière ne peut ravir à ses membres, sans violer la justice et la raison. De Henri Lacordaire / Pensées
  • La mort n'est pas si cruelle à nous ravir ce qu'on aime ; non pas si cruelle que l'oubli. De Paul-Jean Toulet / Les trois impostures
  • Le sacré est ce qui donne la vie et ce qui la ravit, c'est la source d'où elle coule, l'estuaire d'où elle se perd. De Roger Caillois / L'homme et le sacré
  • Défendez-vous par la grandeur, Alléguez la beauté, la vertu, la jeunesse : La Mort ravit tout sans pudeur. De Jean de La Fontaine / La Mort et le mourant
  • Le plaisir d'un texte, le ravissement d'une interprétation ne sont pas liés au prix du livre ou de la chaine hi-fi. De François de Closets / Le Bonheur d’apprendre et comment on l’assassine
  • L'écriture n'est pas une fin en soi, elle est la nostalgie d'un ravissement. De Yasmina Reza / Entretien avec Catherine Argand - Septembre 1999
  • Les mix musicaux accompagnent la pratique. « Tous les mercredis, les séances sont proposées aux résidents de l'Ehpad des Ocrières et du foyer Petit-Pierre, encadrées par Guillaume notre animateur, des échanges intergénérationnels bien suivis des résidents. Ça s'est super bien passé jusqu'au confinement. Ils ont apprécié la reprise après cette difficile période. La musique, c'est magique, ses effets sont bénéfiques, on le constate à chaque séance à travers les sourires, les applaudissements. Pour clore la programmation, la séance de démonstration festive est organisée ce mercredi. La reprise est programmée le 9 septembre », a expliqué la présidente, ravie de la reconduction du contrat. www.lejdc.fr, La zumba a ravi les résidents - Saint-Amand-en-Puisaye (58310)
  • Le groupe Expressions, conduit par Philippe Aladame, a donné un très beau concert samedi soir dans l’église paroissiale devant un public de mélomanes. Appuyés par de superbes jeux de lumières, des titres connus tels « Emmenez-moi » de Boulevard des airs et « Capitaine » ont ravi le public clédérois. Les chanteurs d’Expressions étaient ravis de retrouver la scène malgré les circonstances sanitaires actuelles. L’ensemble donnera deux autres concerts, le 8 août à l’église de Carantec et le 9 à l’église de Roscoff, les deux à 20 h 30. Le Telegramme, Expressions a ravi un bon public de mélomanes - Cléder - Le Télégramme
  • https://www.leravi.org/ Éducation aux médias | Rue89Lyon, Education populaire : le Ravi expérimente le journalisme participatif
  • Kate Middleton ravie : sa soeur Pippa est enceinte ! Gala.fr, Kate Middleton ravie : sa soeur Pippa est enceinte ! - Gala
  • Derrière toute réussite, il y a une épouse ravie et une belle-mère étonnée. De Brooks Hays / New York Herald Tribune - 2 Décembre 1961
  • La mort, c’est le début de l’extase où l’âme ravie entrevoit la vision béatifique. De Régis Jarrosson / Pensées
  • Une femme qui se laisse enlever est toujours ravie. De Anonyme / Dictionnaire de l’Amour
  • Un nouvel animal dans le foyer qui devrait ravir la petite fille du couple, Giulia, qui apparaît d’ailleurs, dans le fond de l’image, tout sourire. Et les fans de Carla Bruni n’ont pas manqué d’inonder la section des commentaires : « Un petit chat dans une maison, c’est plein de petits bonheurs ! Giulia doit être ravie ! », « Fabuleux ! Elle en a de la chance cette petite Rêve ! », « Une vraie petite princesse !! », « Elle est magnifique… Comme tous les membres de ta fantastique famille !! »… sudinfo.be, La famille de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy s’agrandit: «Elle est magnifique», «Giulia doit être ravie», «Une vraie princesse!» (photo)

Images d'illustration du mot « ravi »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ravi »

Langue Traduction
Anglais delighted
Espagnol encantado
Italien contentissimo
Allemand erfreut
Chinois 欣喜的
Arabe في منتهى السعادة
Portugais deleitado
Russe обрадованный
Japonais 喜んで
Basque poz-pozik
Corse ralegra
Source : Google Translate API

Synonymes de « ravi »

Source : synonymes de ravi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ravi »

Partager