La langue française

Axe

Sommaire

  • Définitions du mot axe
  • Étymologie de « axe »
  • Phonétique de « axe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « axe »
  • Citations contenant le mot « axe »
  • Images d'illustration du mot « axe »
  • Traductions du mot « axe »
  • Synonymes de « axe »

Définitions du mot axe

Trésor de la Langue Française informatisé

AXE, subst. masc.

I.− Ligne réelle ou fictive autour de laquelle s'effectue un mouvement de rotation.
A.− Ligne réelle.
1. TECHNOL. Pièce en forme de cylindre allongé autour de laquelle s'effectue un mouvement circulaire :
1. On entre dans la cachette en faisant mouvoir une énorme pierre sur un axe de fer placé vers le centre du bloc. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 350.
SYNT. Axe d'une roue, de manivelle; axe horizontal, vertical; axe d'une poulie, d'une balance, d'un cadran (Chesn. 1857); axe moteur, principal, secondaire (Lar. encyclop.); axe de barillet (Nouv. Lar. ill.), de ciseaux (Rob.), d'un engrenage (Bél. 1957), de la forme (Chauss. 1969).
Spéc., IMPR. Axe d'impression; axe imprimeur; axe du chariot, du volant (Nouv. Lar. ill.).
2. ANAT. L'axe du cou. ,,La seconde vertèbre, nommée axis, formant une sorte de pivot sur lequel peut tourner la première vertèbre, à laquelle est fixée la tête`` (DG).
P. anal.
a) Poét. Axe d'un char. Essieu :
2. Mille agiles coursiers impatients du frein, Liés aux chars roulant sur les axes d'airain, Superbes, contenus dans leur fougue domptée, Rongent le mors blanchi d'une écume argentée. Leconte de Lisle, Poèmes antiques,Niobé, 1852, p. 174.
P. méton. Char :
3. « Si d'un axe brûlant le soleil nous éclaire. » J'aime mieux axe que char. Cela est moins trivial. Les Latins le disent partout. Chénier, Élégies,Les Amours, Lycoris, 1794, p. 43.
Rem. Cf. Id., Bucoliques, Proserpine, 1794, p. 21.
b) Axe d'un escalier, d'une coquille (cf. Littré-Robin 1865, s.v. coquille) :
4. La prison de Reinbach était bâtie en étoile, suivant le plan habituel. Quatre étages de cellules superposées rayonnaient autour d'un axe central, d'où des couloirs divergeaient. De là, un gardien unique surveillait toute la prison. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 277.
B.− Ligne fictive autour de laquelle s'effectue un mouvement de rotation. Axe d'une sphère (Privat-Foc. 1870), d'un globe :
5. L'objet de Laplace était restreint. Il ne se proposait que de reconstituer le développement du système solaire. Il se donnait une masse gazeuse en voie de refroidissement, pourvue d'un noyau déjà fortement condensé, et animée d'une rotation autour d'un axe passant par son centre de gravité. Valéry, Variété 1,1924, p. 135.
1. ASTRON., MÉCAN. Axe du monde (Privat-Foc. 1870), axe de la terre, d'une planète (Ac. 1835-1932), axe de rotation, instantané, permanent de rotation, des pôles, du mouvement diurne, de l'univers, de l'écliptique, astronomique (Quillet 1965), axe du zodiaque (Besch. 1845).
2. AVIAT., MAR. ,,On distingue trois axes principaux de rotation dans un navire. L'axe vertical passant par le centre de gravité et autour duquel le navire arrive; l'axe longitudinal passant par le centre de gravité et autour duquel il roule ou s'incline sur le côté; l'axe transversal, passant par le même point autour duquel il tangue`` (Gruss 1952; cf. également Guilb. Aviat. 1965). Axe latitudinal; axe de roulis, de tangage (Quillet 1965).
3. GÉOM. ,,Ligne mathématique autour de laquelle tourne une figure plane pour engendrer un solide de révolution`` (DG). Axe de révolution (Uv.-Chapman 1956), axe de rotation, de circonvolution (Besch. 1845), axe d'un cône, d'une pyramide, d'un cylindre, d'un prisme, d'un cercle (Privat-Foc. 1870). Axe d'ordre n. ,,Direction telle qu'un solide tournant autour d'elle de 360oreprenne n fois la même position pendant la rotation`` (Duval 1959).
4. Arg. Dans l'axe. ,,Correct; dispos`` (Esn. 1966). Remettre dans l'axe. ,,Réprimander`` (Esn. 1966); cf. aussi Giono, Un de Baumugnes, 1929, p. 224 : Un mistral bâtard pas bien dans son axe).
Réduit à l'axe. ,,Amaigri`` (Esn. 1966).
C.− Au fig. Ce qui est présenté comme un pivot ou une articulation; ce autour de quoi tout tourne. Axe du monde :
6. C'est ma filiation qui me donne l'axe autour duquel tourne ma conception totale, sphérique de la vie. Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme,t. 1, 1902, p. 12.
II.− Ligne réelle ou fictive passant par le centre de quelque chose.
A.− Partie organique allongée constituant le centre de quelque chose.
1. ANAT., ZOOL. :
7. Ces pièces [basilaires] forment l'axe principal de la nageoire. E. Perrier, Traité de zool.,t. 3, 1899-1925, p. 2428.
Axe primaire du squelette. ,,La corde dorsale, laquelle n'offre encore aucune division`` (Guérin 1892).
Axe secondaire du squelette. ,,La colonne vertébrale`` (Guérin 1892).
2. BOT. ,,Partie centrale d'un corps, sur laquelle sont fixées d'autres parties, soit régulièrement, soit irrégulièrement, qu'elles la cachent entièrement ou seulement en partie. Ainsi on appelle axe floral la partie principale d'une inflorescence, celle qui semble continuer le rameau, et sur laquelle s'insèrent soit les feuilles, soit les ramilles qui les portent`` (É.-A. Carrière, Encyclop. hortic., 1862, p. 46).
SYNT. a) Axe primaire, secondaire, tertiaire (Guérin 1892), florifère (Besch. 1845), simple, divisé, flexueux, articulé, charnu (Nouv. Lar. ill.). b) Axe défini. ,,Celui dont le bourgeon terminal donne naissance à un pédoncule ou pédicelle floral : alors la plante ne s'élève que par le développement des bourgeons latéraux`` (Littré-Robin 1865). Axe indéfini. ,,Celui dont le bourgeon terminal donne naissance à un rameau terminé lui-même par un bourgeon qui, plus tard, donnera naissance à un nouveau rameau, et ainsi de suite, tandis que les pédoncules naissent de l'aisselle des feuilles latérales du rameau`` (Ibid.). Axe hypocotylé. ,,La partie de l'axe de la plante, encore à l'état de graine, qui vient au-dessous des cotylédons`` (Guérin 1892). Axe matériel. ,,Partie grêle et allongée sur laquelle sont fixées d'autres parties`` (Nysten 1814). Axe rationnel. ,,La ligne qui est censée passer par le centre de la graine ou du fruit, en traversant de la base au sommet`` (Ibid.).
3. NEUROLOGIE. Axe gris, nerveux :
8. En dilacérant, sous le microscope et dans une goutte d'eau salée à 9/1000, un nerf sciatique de grenouille, on constate qu'il est formé de fibres nerveuses. Chacune de ces fibres montre un axe, le cylindraxe, entouré d'une sorte de manchon. H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 219.
Axe cérébro-spinal. ,,Partie du système nerveux contenue dans la cavité cranio-rachidienne et comprenant l'encéphale et la moelle épinière`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
4. P. et CH. Route, rue. Axe routier :
9. À chaque pas que je fais sur l'axe le plus illustre du monde [l'avenue des Champs-Élysées], il me semble que les gloires du passé s'associent à celle d'aujourd'hui. De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 313.
Au fig. :
10. Il semble qu'il soit désormais difficile à nos industriels et à nos commerçants, à nos ingénieurs et à nos employés, d'ignorer les deux variétés d'humanité au milieu desquelles passe maintenant l'axe économique du monde. Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1922, p. 82.
B.− Ligne fictive divisant quelque chose par le milieu, et permettant de déterminer sa position d'équilibre, son orientation, etc. :
11. On prend deux racines − d'oignon, de préférence −, et on les dispose, l'une, A, en position verticale, l'autre, B, en position horizontale, de telle façon que leurs axes fassent un angle droit, et que l'axe de la racine horizontale coupe celui de la racine verticale au niveau de la zone de croissance, laquelle se trouve très voisine de la pointe. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 81.
SYNT. Axe de symétrie, vertical, horizontal, du corps humain, d'une rue, de l'horizon (Ac. 1835-1932).
Dans l'axe de. Dans l'exact alignement de (cf. Bloy, Journal, 1905, p. 274).
Emplois techn.
1. ARCHIT. Axe d'une colonne, de composition :
12. En architecture, l'axe droit est la ligne perpendiculaire qu'on suppose passer par les centres des bases d'une colonne droite; l'axe spiral est la même ligne dans une colonne torse; l'axe tourné en vis est celui dont on fait usage pour en tracer les circonvolutions en dehors; l'axe des volutes est la ligne qu'on suppose traverser à plomb le milieu d'un corps cylindrique; l'axe d'un édifice circulaire est la ligne droite qui le traverse en passant par le centre de son plan; l'axe d'un édifice non circulaire est la ligne qui le traverse d'une façade à l'autre, en coupant son plan en deux parties égales, et en formant avec les lignes de ses façades parallèles des angles droits; et l'axe commun s'entend de deux bâtiments séparés l'un de l'autre par une cour, lorsque le prolongement de l'un formerait l'axe de l'autre. Chesn.1857.
Axe de balancement. ,,Axe de symétrie d'un projet d'architecture`` (Barb.-Cad. 1963).
2. GÉOM., MATH. Axe d'une aire plane, d'homologie (Lar. encyclop.); axe principal, conjugué d'une ellipse (Privat-Foc. 1870), axe rectiligne, curviligne (Privat-Foc. 1870). Grand axe, petit axe d'une ellipse. Le plus grand, le plus petit axe de symétrie d'une ellipse (cf. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 293). Axe radical (cf. M. Chasles, Aperçu, hist. sur l'orig. et le développement des méthodes en géom., 1837, p. 207; J. Hadamard, Géom. dans l'espace, 1921, p. 147).Axe de symétrie. Droite par rapport à laquelle les points d'une figure sont symétriques deux à deux (cf. J. Hadamard, Géom. dans l'espace, 1921, p. 11). Axe transverse. ,,Le diamètre qui passe par les deux foyers et les deux principaux sommets de la figure : c'est le plus court diamètre dans l'hyperbole et le plus long dans l'ellipse`` (Chesn. 1857). Triangle par l'axe (cf. M. Chasles, Aperçu, hist. sur l'orig. et le développement des méthodes en géom., 1837, p. 18).Axe d'une courbe, d'une parabole (Ac. 1798-1932), Axe d'une hyperbole (DG), Axe d'un couple (Lar. 19e-Lar. encyclop.); axe déterminé, indéterminé (Besch. 1845).
3. MAR. Axe des moments. ,,La ligne par rapport à laquelle on prend la distance du centre d'effort du vent sur chaque voile`` (Will. 1831).
4. MÉTÉOR. Axe d'une dépression. ,,Si on trace les isobares à des niveaux de plus en plus élevés au-dessus d'un minimum barométrique, on obtient encore − jusqu'à une certaine altitude tout au moins − des minima fermés dont on peut déterminer le centre. Le lieu de ces centres est l'axe de la dépression`` (Delc. t. 1 1926).
5. MINÉR. Axe d'un cristal; axes octaèdres, hexaèdres (Nouv. Lar. ill.).
6. OPT. Axe de l'œil, d'incidence, de réfraction (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.), axe de biréfringence (Sc. 1962); axe moyen des deux nerfs optiques (Besch. 1845) :
13. ... on appelle axe d'un miroir ou d'une lentille, une ligne droite passant par un point lumineux quelconque et par le centre de courbure du miroir ou le centre optique de la lentille. L'axe principal d'un miroir passe en outre par le centre de la surface du miroir, et l'axe principal d'une lentille passe par les centres de courbure de ses deux surfaces; l'axe optique ou visuel est la ligne qui va du centre de l'œil à l'objet fixé par cet œil. Privat-Foc.1870.
7. PHYS. Axe d'oscillation d'un pendule. ,,Ligne droite parallèle à l'horizon, et passant par le centre autour duquel le pendule fait ses vibrations`` (Chesn. 1857). Axe électrique. ,,Ligne droite caractérisant l'état électrique d'une région de l'espace, et en particulier sa symétrie électrique`` (Méd. Biol. t. 1 1970; cf. aussi J. Mercier, Traité de radio-électricité, t. 1, 1937, p. 295). Axe central d'inertie. ,,Axe de l'ellipse ou de l'ellipsoïde d'inertie d'un élément`` (Barb.-Cad. 1963).
III.− P. ext.
A.− Ligne joignant deux points; ligne indiquant une direction, une orientation, etc., ou pouvant servir de référence :
14. C'est un contraste à peu près analogue qu'offre la France, et cela avec une rigueur presque géométrique, à l'autre extrémité de l'axe spirituel qui part des rives de la mer Égée et traverse Rome et Florence pour aboutir aux tragédies, aux jardins, aux palais du siècle classique. É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 108.
P. anal.
1. HIST. Alliance de deux gouvernements, telle que celle qui a uni l'Allemagne et ses alliés durant la deuxième guerre mondiale. Axe Rome-Berlin; l'axe d'acier; puissances de l'Axe :
15. ... il voudrait voir se créer un bloc franco-germano-russe, un axe Paris-Berlin-Moscou, qui dégagerait l'Occident de la tutelle et des contradictions de l'économie anglo-saxonne. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 360.
2. CRIT. LITTÉR. L'axe d'un roman (cf. Massis, Jugements, t. 2, 1924, p. 132).
B.− Emplois techn.
1. GÉOL. Axe anticlinal (cf. J. Brunhes, La Géogr. humaine, 1942, p. 73). Axe de soulèvement. ,,Ligne de direction suivant laquelle s'est opéré le soulèvement d'une chaîne de montagnes`` (DG).
2. MATH. Droite orientée pouvant représenter une grandeur. Axe de coordonnées; l'axe des abscisses, des ordonnées :
16. On notera en passant que l'axe de croissance n'est pas, sans plus, un axe de transport, mais une combinaison territoriale d'unités motrices et d'unités entraînées. L'axe de croissance ne diffère de la zone de croissance que par ce qu'il implique une orientation principale et durable des trafics... Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 239.
3. MÉD. (électrocardiographie). Axe électrique du cœur. ,,Ligne droite primitivement définie comme unissant les deux points du cœur entre lesquels la différence de potentiel, constatée par l'électrocardiographe, est la plus forte; ces deux points sont situés approximativement à la base et à la pointe...`` (Garnier-Del. 1958).
4. MILIT. (TECHN.). Axe de marche (d'une unité rejoignant sa place au combat).
5. PHYS. Axe d'un aimant; axe magnétique. Ligne droite reliant les pôles d'un aimant (cf. A.-M. Ampère, Annales de chim. et de phys., 1820, p. 75).
PRONONC. : [aks]. Enq. : /aks/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1372 géom. et astron. « ligne imaginaire autour de laquelle s'effectue une rotation » (Corbichon, Propr. des choses, VIII, 6, éd. 1522 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 131 : L'espere du ciel se tourne publicquement entour un moyeu qui est appelé axe); 1676 archit. (A. Felibien, Des Principes de l'archit., de la sculpt., de la peint. et des autres arts qui en dépendent, Paris, J.-B. Coignard, 1676, p. 484 : Axe ou Essieu. Vitr.[uve] appelle Axis dans la Volute Ionique le bord ou filet qui en termine la partie latérale); 1690 mécan. « pièce servant à faire tourner un objet sur lui-même ou à articuler un assemblage de pièces » (Fur.); 1690 opt. (Fur : Axe, se dit aussi en Optique du rayon visuel qui passe droit dans l'œuil sans faire aucune refraction dans le cristallin); 1704 opt. axe de réfraction, axe d'incidence (Trév.); 1704 anat. (Trév. : Axe, ou Aissieu, se dit en Anatomie de la troisieme vertebre du cou); 1751 phys. axe de l'aimant, axe magnétique (Encyclop.); 1801 minér. (Haüy, Traité de minér., Paris, Louis, t. 1, p. 244 : Pour décrire plus facilement les formes secondaires, nous les supposerons toujours situées de manière que la ligne qui peut être considérée comme leur axe ait une position verticale, et alors les faces parallèles à cet axe porteront elles-mêmes le nom de faces verticales). Empr. au lat. axis « axe, essieu (d'un char) » (Caton, Agr., 97 ds TLL s.v., 1636, 28); « axe (de machine) » (Vitruve, 9, 8, 8, ibid., 1637, 60); « axe de la sphère terrestre » (Cicéron, Arat., 296, ibid., 1638, 7).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 529. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 956, b) 325; xxes. : a) 339, b) 1 055.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barb.-Cad. 1963. − Baulig 1956. − Bouillet 1859. − Chabat t. 1 1875. − Chamb. 1970. − Chauss. 1969. − Chesn. 1857. − Dacier 1944. − Dainv. 1964. − Delc. t. 1 1926. − Duval 1959. − Électron. 1963-64. − Encyclop. méthod. Mécan. t. 1 1782. − Esn. 1966. − Feugère (F.). En marge de l'exposition Charles V. Ds le vocab. de Duguesclin. Déf. Lang. fr. 1968, p. 26. − Feugère (F.). La Première Renaissance et notre vocab. d'Oresme à Christine de Pisan. Déf. Lang. fr. 1970, p. 14. − Forest. 1946. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − George 1970. − Gruss 1952. − Guilb. Aviat. 1965. − Guyot 1953. − Jossier 1881. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Muller 1966. − Noël 1968. − Num. 1969. − Nysten 1824. − Piéron 1963. − Pir. 1964. − Poignon 1967. − Privat-Foc. 1870. − Roche 1968. − Sc. 1962. − Siz. 1968. − Uv.-Chapman 1956. − Viollet 1875. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

axe \aks\ masculin

  1. (Arts) Pièce de fer ou de bois qui passe par le centre d’un corps et qui sert à faire tourner ce corps sur lui-même.
    • L’axe d’une roue.
  2. Ligne droite qui passe par le centre d’un corps et autour de laquelle ce corps tourne.
    • Axe de rotation.
    • L’axe de la Terre, de Saturne, de Vénus, etc.
  3. (Figuré) Élément principal, direction générale d'un projet.
    • Axe de travail.
    • Pour la publicité guatémaltèque pour la marque Gillette présentée en illustration, l’axe de la campagne est la longue durée de vie du rasoir Mach 3. — (e-marketing.fr [1])
  4. (Par extension) Toute ligne que l’on suppose traverser le centre d’un objet ou le diviser en deux parties égales et semblables.
    • […], et une vis de rappel micrométrique peut ensuite soulever ou abaisser la lunette par un mouvement doux et modérable , pour faire atteindre plus exactement à son axe optique la hauteur voulue. — (Gabriel Lamé, Cours de physique de l'École polytechnique, Paris, Bachelier, 1840, vol.1, p.225)
    • Axe de symétrie.
    • L’axe d’une lentille de verre.
    • Le grand axe, le petit axe d’une ellipse.
    • L’axe d’une rue.
  5. (Voirie) Importante voie de communication (voir : axe de communication).
    • Les travaux effectués sur les axes routiers entraînent inévitablement des perturbations. — (La RN 57 se refait une beauté, Vosges Matin, 13 mai 2016)
  6. (Botanique) Pédoncule allongé autour duquel sont attachées plusieurs fleurs.
    • Les fleurs du plantain naissent autour d’un axe.
    • Dans l’ananas, l’axe des fleurs est charnu.
  7. (Physique) Voir axe magnétique.
  8. (Géométrie) Droite qui sert à construire une symétrie (dans le plan) ou décrire une rotation (dans l’espace).
  9. (Analyse) Droite avec une orientation, une origine et une unité désignée souvent par une lettre de l'alphabet : X, Y ou Z.
  10. (Sport) Partie du terrain située sur la ligne joignant les deux buts, par opposition aux ailes.
    • Petit à petit il va préciser ce qu’il attend de chaque joueur et sa position sur le terrain. Il sait que je peux jouer dans l’axe ou comme arrière latéral. — (girondins33.com, Orban se prépare pour jouer dans l'axe [2], 27 juillet 2014)

Forme de verbe

axe \aks\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de axer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de axer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de axer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de axer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de axer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AXE (a-ks') s. m.
  • 1Ligne droite réelle ou fictive qui passe ou qui est censée passer par le centre d'un corps auquel elle sert comme d'essieu. Si le soleil est fixe ou tourne sur son axe, Boileau, Épit. v. Portés du couchant à l'aurore Par un mouvement éternel, Sur leur axe ils tournent encore Dans les vastes plaines du ciel, Malfilâtre, Ode, Le soleil fixe.

    Terme de mécanique. Axe de rotation, ligne autour de laquelle pivote un corps animé d'un mouvement de rotation.

    Terme de mathématiques. Axes coordonnés, droites auxquelles on rapporte la position d'un ou plusieurs points tant fixes que mobiles.

    Terme de physiologie. Axe optique ou visuel, ligne fictive passant par le milieu de la face antérieure de la cornée et le milieu de la pupille et du cristallin. C'est la ligne suivant laquelle on regarde ordinairement les objets et on les perçoit le plus nettement.

    En termes de botanique, organe central des végétaux, duquel naissent les appendices. La tige est un axe tantôt simple, tantôt ramifié, long ou court.

    Terme de géologie. Axe de soulèvement, ligne de direction d'une chaîne de montagnes, et suivant laquelle s'est opéré le soulèvement des roches qui la composent.

    Terme de minéralogie. Axes des cristaux, lignes mathématiques autour desquelles les faces sont ordonnées symétriquement.

    Terme de physique. Axe magnétique, la ligne droite qui joint les pôles d'un aimant.

    Terme d'architecture. Axe d'un édifice, la ligne droite qui, le traversant perpendiculairement, le coupe en deux parties symétriques.

    Axe spiral, ligne centrale que l'on suppose dans l'intérieur d'une colonne torse.

    Axe d'une rue, la ligne centrale qui est supposée la couper, à droite et à gauche, en deux parties égales.

    Terme de métallurgie. Axe d'un fourneau, ligne verticale qui passe par le milieu de la cuve, en partant du milieu du creuset pour arriver au milieu du gueulard.

    Terme de marine. Ligne autour de laquelle on considère les divers mouvements de rotation d'un navire. Axe des moments, ligne par rapport à laquelle on prend la distance du centre d'effort du vent sur chaque voile.

  • 2Essieu. L'or reluisait partout aux axes de tes chars, Chénier, 63.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AXE. Ajoutez :

Terme de géométrie. Diamètre rectiligne d'une courbe plane, qui est perpendiculaire sur les cordes qu'il divise en deux parties égales.

S'emploie quelquefois pour désigner une ligne remarquable d'une surface : axe d'un conoïde, ligne droite le long de laquelle glissent les génératrices.

Axe électrique, ligne qui, dans les cristaux où s'est développée la pyroélectricité, réunit les pôles électriques.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AXE, s. m. (Méchanique.) Un axe ou essieu est proprement une ligne ou un long morceau de fer ou de bois qui passe par le centre d’un corps, & qui sert à le faire tourner sur lui-même. Voyez Essieu.

C’est en ce sens que nous disons l’axe d’une sphere ou d’un globe, l’axe ou l’essieu d’une roue. Voyez Globe, Roue, &c.

L’axe du monde est une ligne droite qu’on conçoit passer par le centre de la terre, & se terminer par l’une & l’autre de ses extrémités à la surface de la sphere du monde. Voyez Sphere.

Dans le système de Ptolemée, la sphere est censée achever chaque jour une révolution sur cette ligne comme sur un essieu. Voyez Terre, Rotation.

Cet axe est représenté, Plan. d’Atronom. fig. 52. par la ligne PQ ; ses deux extrémités P & Q terminées à la surface de la sphere, en sont appellées les poles. Voyez Pole.

L’axe de la terre est une ligne droite autour de laquelle elle acheve sa révolution journaliere d’occident en orient. Voyez Terre, Rotation.

Telle est la ligne PQ, Plan. de Géog. fig. 7. ses deux extrémités s’appellent aussi poles. V. Pole.

L’axe de la terre est une partie de l’axe du monde : il est toûjours parallele à lui-même, & perpendiculaire au plan de l’équateur. Voy. Parallélisme & Inclinaison.

L’axe d’une planete est une ligne qui passe par le centre de la planete, & autour de laquelle elle tourne. Voyez Planete, &c.

Il est démontré par les observations que le soleil, la lune, & plusieurs autres planetes, tournent sur leur centre ; d’où l’on peut inférer que toutes les planetes ont en effet un tel mouvement. Voyez Soleil, Lune, Jupiter, Venus, Mercure, Saturne, &c.

Les axes de l’horison, de l’équateur, de l’écliptique, du zodiaque, &c. sont des lignes droites qui passent par les centres de ces cercles, & qui sont perpendiculaires à leurs plans. Voyez Cercle, Horison, Ecliptique, Equateur, &c. Voyez aussi Plan.

Axe en Méchanique. L’axe d’une balance est une ligne droite sur laquelle elle tourne ou se meut. Voyez Balance.

L’axe d’oscillation d’un pendule est une ligne droite parallele à l’horison, qui passe par le centre autour duquel un pendule fait ses vibrations. Voyez Oscillation & Pendule.

Axe en Géométrie. L’axe de rotation ou de circonvolution est une ligne droite autour de laquelle on imagine qu’une figure plane se meut, pour engendrer dans ce mouvement un solide, ou qu’une ligne se meut pour engendrer une surface. V. Solide, Génération, &c.

Ainsi pour engendrer une sphere, on imagine qu’un demi-cercle tourne sur son diametre. Pour avoir un cone droit, on imagine qu’un triangle rectangle tourne sur un des côtés qui forment l’angle droit, comme sur un axe.

L’axe d’un cercle ou d’une sphere est une ligne droite qui passe par le centre du cercle ou de la sphere, & qui se termine par l’une & l’autre de ses extrémités à la circonférence du cercle, & à la surface de la sphere. Voyez Cercle, Sphere.

L’axe du cercle s’appelle autrement son diametre. Telle est la ligne NE, Plan. de Géom. fig. 6. Voyez Diametre. Un cercle a donc une infinité d’axes.

On entend encore plus généralement par axe, une ligne droite tirée du sommet d’une figure sur le milieu de sa base. Voyez Figure, Sommet, Base, &c.

L’axe d’un cylindre droit ou rectangle, est proprement cette ligne immobile autour de laquelle tourne le parallélogramme rectangle, qui dans ce mouvement engendre le cylindre droit. Voyez Cylindre.

En général, la ligne droite qui passe par le centre de bases opposées des cylindres, en est l’axe ; soit que ces cylindres soient droits ou qu’ils soient obliques.

L’axe d’un cone droit est la ligne droite, ou le côté sur lequel on a fait mouvoir le triangle rectangle qui a engendré le cone. Voyez Cone.

Il suit de-là qu’il n’y a proprement que le cone droit qui ait un axe ; car il n’y a point de maniere d’engendrer le cone oblique, en faisant mouvoir un triangle autour d’un de ses côtés immobile.

Quant au cone droit, son axe est une ligne droite tirée de son sommet au centre de sa base. Mais par analogie, tous les auteurs qui ont traité des cones, ont dit que la ligne tirée du sommet du cone oblique au centre de sa base, en étoit l’axe.

L’axe d’une section conique est une ligne droite qui passe par le milieu de la figure, & qui coupe à angles droits & en deux parties égales toutes les ordonnées.

Ainsi, Planc. des Sect. coniques, fig. 31. si AP est perpendiculaire à FE, passant par le centre C, & qu’elle divise la section en deux parties égales, semblables & semblablement situées par rapport à cette ligne AP ; elle sera l’axe de cette section. Voyez Conique.

L’axe transverse, ou le grand axe d’une ellipse, c’est la même chose : on l’appelle ainsi pour le distinguer de son conjugué, ou du petit axe. Voy. Transverse.

Dans l’ellipse, l’axe transverse est le plus long ; & dans l’hyperbole, il coupe cette courbe aux points A & P, fig. 32.

Axe conjugué, ou second axe de l’ellipse ; c’est, fig. 31. la ligne FE qui passe par le centre C de la figure, parallelement à l’ordonnée MN, & perpendiculairement à l’axe transverse AP, & qui se termine par l’une & l’autre de ses extrémités à la courbe. Voyez Ellipse & Conjugué.

L’axe conjugué est le plus court dans l’ellipse : cette courbe n’est pas la seule où l’axe transverse ait son conjugué ; cela lui est commun avec l’hyperbole.

L’axe conjugué, ou le second axe d’une hyperbole, est une droite FF, fig. 32. qui passe par le centre parallelement aux ordonnées MN, MN, & perpendiculairement à l’axe transverse AP. Voyez Hyperbole.

L’axe de la parabole est d’une longueur indéterminée ; c’est-à-dire, indéfini. L’axe de l’ellipse est d’une longueur déterminée. La parabole n’a qu’un axe ; l’ellipse & l’hyperbole en ont deux. Voyez Courbe.

Suivant les définitions précédentes l’axe d’une courbe est en général une ligne tirée dans le plan de cette courbe, & qui divise la courbe en deux parties égales, semblables, & semblablement posées de part & d’autre de cette ligne. Ainsi il y a un grand nombre de courbes qui n’ont point d’axe possible : cependant pour la facilité des dénominations, on est convenu d’appeller généralement axe d’une courbe, une ligne quelconque tirée où l’on voudra dans le plan de cette courbe, sur laquelle on prend les abscisses, & à laquelle les ordonnées de la courbe sont perpendiculaires. Ainsi toute courbe en ce sens peut avoir un axe placé où l’on voudra. Si les ordonnées ne sont pas perpendiculaires, l’axe s’appelle diametre. Voyez Abscisse, Diametre, Ordonnée

Une courbe ne rencontre son axe que dans les points où l’ordonnée est egale à zéro.

En général, l’on appelle la ligne des abscisses axe des abscisses, ou simplement axe ; & la ligne des ordonnées, axe des ordonnées ; (toûjours avec cette condition que les deux axes soient perpendiculaires l’un à l’autre, sinon ce sont deux diametres.) Cependant plusieurs auteurs, entr’autres M. Cramer, nomment ces deux lignes axes, quelqu’angle qu’elles fassent entr’elles.

Pour savoir les points où la courbe coupe l’axe des abscisses, il n’y a qu’à faire y = 0 dans l’équation de la courbe ; l’équation restante ne contiendra plus que x, & la courbe coupera l’axe des abscisses en autant de points que cette équation aura de racines.

Au contraire, pour trouver les points où la courbe coupe l’axe des ordonnées, il faut faire x = 0. Voyez l’introduction à l’analyse des lignes courbes de M. Cramer, Geneve 1750.

Axe, en Optique. L’axe optique ou visuel est un rayon qui passe par le centre de l’œil ; ou c’est le rayon qui passant par le milieu du cone lumineux ; tombe perpendiculairement sur le crystallin, & conséquemment passe aussi par le centre de l’œil. Voyez Optique, Rayon, Cone, Vision, &c.

L’axe moyen ou commun est une droite tirée du point de concours des deux nerfs optiques, sur le milieu de la ligne droite qui joint les extrémités des mêmes nerfs. Voyez Nerf optique.

L’axe d’une lentille ou d’un verre, est une ligne droite qui fait partie de l’axe du solide dont la lentille est un segment. Voyez Lentille & Verre.

Ainsi une lentille sphérique convexe étant un segment de sphere, l’axe de cette lentille sera l’axe même de la sphere, ou une ligne droite qui passe par le centre de la sphere. Voyez Convexe.

On peut encore définir l’axe d’un verre une ligne droite qui joint les points de milieu des deux surfaces de ce verre. Voyez Verre.

L’axe d’incidence, en Dioptrique, est une ligne droite qui passe par le point d’incidence, perpendiculairement à la surface rompante. V. Incidence. Telle est la ligne DB, Pl. d’Opt. fig. 56.

L’axe de réfraction est une ligne droite tirée du point d’incidence ou de réfraction, perpendiculairement à la surface rompante. Telle est la ligne BE. Voyez Réfraction.

L’axe de l’aimant, ou l’axe magnétique, est une ligne droite dont les extrémités sont les poles de l’aimant. Voyez Aimant.

Axe dans le tambour, ou Essieu dans le tour, axis in peritrochio ; c’est une des cinq forces mouvantes, ou une des machines simples inventées pour élever des poids. V. Méchanique, Puissance, &c.

Cette machine est composée d’une espece de tambour représenté par AB, fig. 44. Méchan. mobile avec un cylindre qui lui est concentrique, autour de l’axe EF. Ce cylindre s’appelle l’axe ou l’essieu ; & le tambour se nomme Tour. Les leviers adaptés au cylindre, sans quelquefois qu’il y ait de tambour, portent le nom de rayons. V. Tour.

Dans le mouvement du Tour, une corde se roule sur le cylindre, & fait monter le poids.

On rapporte à l’Essieu dans le tour, toutes les machines où l’on peut concevoir que l’effort se fait par le moyen d’une circonférence ou tambour fixé sur un cylindre, dont la base est dans le même plan que cette circonférence ; comme dans les grues, les moulins, les cabestans, &c. V. Roue.

Propositions sur l’essieu dans le tour. 1°. Si la puissance appliquée à l’essieu dans le tour suivant la direction AL, fig. 7. Méchan. est perpendiculaire au rayon, & si cette puissance est au poids G, comme le rayon CE de l’axe ou du cylindre est au rayon CA du tour ; la puissance suffira pour soûtenir le poids ; ou la puissance & le poids seront en équilibre.

2°. Si la puissance appliquée en F agit selon la direction FD, oblique au rayon du tour, mais parallele à la direction perpendiculaire ; cette puissance sera à une puissance égale qui agiroit dans la direction perpendiculaire AL, comme le sinus total est au sinus de l’angle de la direction DFC.

3°. Les puissances appliquées au tour en différens points F, K, &c. selon les directions FD, KI, &c. paralleles à la direction perpendiculaire AL, & faisant équilibre avec le même poids G, sont entr’elles réciproquement comme les distances au centre du mouvement CD, CI, &c. Voyez Levier.

Ainsi à mesure que la distance au centre du mouvement augmente, la puissance diminue en même proportion, & vice versâ.

D’où il s’ensuit encore que puisque le rayon AC est la plus grande distance possible, & que la puissance qui agit dans la direction AL lui est toute perpendiculaire, cette puissance perpendiculaire sera la plus petite de toutes celles qui seront capables de faire équilibre avec le poids G.

4°. Si une puissance qui agit dans la direction perpendiculaire AL, fait monter le poids G ; l’espace parcouru par la puissance sera à l’espace parcouru en même tems par le poids, comme le poids à la puissance.

Car à chaque révolution du tour, la puissance aura parcouru la circonférence entiere du tour, & le poids aura monté dans le même tems d’une quantité égale à la circonférence du cylindre ; donc l’espace parcouru par la puissance est à l’espace parcouru par le poids, comme la circonférence du tour est à la circonférence de l’axe : mais la puissance est au poids, comme le rayon de l’axe est à celui du tour ; donc, &c.

5°. Une puissance A & un poids G étant donnés, voici la maniere de construire un essieu dans le tour où la puissance soit en équilibre avec le poids.

Soit le rayon de l’axe ou essieu tel, que le poids puisse être soûtenu, sans que cet axe ou essieu rompe ; faites ensuite : comme la puissance est au poids, ainsi le rayon de l’axe au rayon du tour.

Lors donc que la puissance sera fort petite relativement au poids, il faudra que le rayon du tour soit extrèmement grand : soit par exemple le poids = 3000 & la puissance 50 ; le rayon du tour doit être à celui de l’axe, pour qu’il y ait équilibre, comme 60 est à I.

On remédie à cet inconvénient en augmentant le nombre des roues & des essieux ; & en les faisant tourner les uns sur les autres par le moyen des dents & des pignons. Voyez Roue & Pignon.

Axe du zodiaque, axis zodiaci, est une ligne qu’on imagine passer par le centre de la terre, & se terminer dans les poles du zodiaque. Cette ligne fait un angle de 23 degrés & demi environ, avec l’axe de la terre ou de l’équateur. Voyez Zodiaque. (O)

Axe droit, en Architecture, est la ligne perpendiculaire qu’on suppose passer par les centres des bases d’une colonne droite.

Axe spiral ; c’est dans la colonne torse, l’axe tourné en vis, dont on se sert pour en tracer les circonvolutions en dehors. Voyez Colonne.

Axe de la volute Ionique. Voyez Cathete. (P)

Axe, en Anatomie, est le nom de la seconde vertebre du cou.

On la nomme ainsi, parce que la premiere vertebre avec la tête tourne sur elle comme sur un axe. (L)

* AXE, (Géog.) riviere d’Angleterre qui passe dans le comté de Sommerset, à Wels & à Axbridge, & se décharge dans la Saverne.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « axe »

Axis ; grec ἄξων, de ἄγων, pousser, tourner (voy. AGIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin axis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « axe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
axe aks

Évolution historique de l’usage du mot « axe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « axe »

  • L’axe Nord-Sud, c’est l’axe richesse-pauvreté. L’axe Est-Ouest est moins fondamental : il oppose deux cultures, deux philosophies. Le dialogue semble possible et la confrontation est piquante. L’axe Nord-Sud cloue toutes les gorges. De Amélie Nothomb / Péplum
  • L’épée est l’axe du monde et la grandeur ne se divise pas. De Charles de Gaulle / Vers l’armée de métier
  • Demeurer immobile, à écouter... c'est la tranquillité de l'axe au centre de la roue... De Charles Morgan / Fontaine
  • Tout ce que réalise l'homme tourne autour d'un seul axe : l'homme lui-même. De Mikhail Nuaymah / Le crible
  • Le sens du respect de l’être humain, quelle que soit sa couleur, est un axe fondateur dans ma vie. De Louane Emera / Paris Match, 12 février 2015
  • L'amour est l'axe du monde, tout doit être en fonction de ce sentiment, celui-là même qui a poussé Dieu à créer l'univers. De Simone Bussières / L'Héritier
  • Atos a sélectionné 7 axes sur lequel il veut se positionner : le Full-Stack Cloud (approche holistique du Cloud, qui devrait représenter 29% des revenus contre 25% actuellement), les Applications critiques, les Plateformes numériques (partage des données des entreprises, l'Expérience client, l'Expérience des salariés, Sécurité numérique (cybersécurité, systèmes critiques…) et Décarbonation. Dans ce dernier domaine, Atos prévoit de générer plus de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme. Capital.fr, La valeur du jour à Paris - ATOS axe sa stratégie sur le numérique, le cloud, la sécurité numérique et la décarbonation - Capital.fr
  • Enfin, concernant la fiscalité locale directe, les taux des taxes ne bougeront pas. La taxe d’habitation de 12,70 % en 2019 est figée pour 2020. La taxe sur le foncier bâti reste à 18,48 %, au même titre que la taxe sur le foncier non bâti de 94,62 %. ladepeche.fr, Gourdon. Un conseil axé sur la gouvernance de la municipalité - ladepeche.fr
  • LA RN 1 est l'un des deux tronçons, avec la RN 3, qui constituent les axes à réhabiliter dans le cadre de la Transgabonaise. © © Steeve Jordan/AFP JeuneAfrique.com, La Transgabonaise, nouvel axe logistique crucial entre Libreville et Franceville [8/8] – Jeune Afrique
  • Sur l’axe reliant Vire Normandie (Calvados) à Tinchebray (Orne), deux voitures, avec au total cinq personnes à bord, ont été impliquées dans un accident de la route vendredi 19 juin 2020 vers 18 h 45. , Axe Vire Normandie - Flers. 5 impliqués dans un accident de la route | La Voix le Bocage

Images d'illustration du mot « axe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « axe »

Langue Traduction
Anglais axis
Espagnol eje
Italien asse
Allemand achse
Chinois
Arabe محور
Portugais eixo
Russe ось
Japonais
Basque ardatz
Corse assi
Source : Google Translate API

Synonymes de « axe »

Source : synonymes de axe sur lebonsynonyme.fr
Partager