Aven : définition de aven


Aven : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AVEN, subst. masc.

GÉOL., dans les Causses. Puits naturel aux parois abruptes, creusé dans un plateau calcaire par les eaux d'infiltration et formé, soit par dissolution, soit par effondrement de la voûte de cavités karstiques :
1. § 204. Vus d'en haut, les puits apparaissent comme des gouffres; des abîmes; des « avens » (Causses). Vus d'en bas comme des cheminées. Baulig1956.
2. La surface des Causses présente une structure analogue. Ces dépressions circulaires appelées, en France, dolines, sont en liaison avec des cavités profondes ou avens, et souvent un réseau hydrographique souterrain aboutissant parfois à des résurgences remarquables : « fontaine » de Vaucluse, « source » de la Loue dans le Jura. Ch. Combaluzier, Introd. à la géol.,1961, p. 83.
PRONONC. : [avεn]. Barbeau-Rodhe 1930 transcrit : avε ̃. Fouché Prononc. 1959, p. 385 indique que l'on prononce [εn] dans aven, dolmen.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1893 (Martel, Les Cevennes et la région des Causses, 4eéd. [1reéd. 1890], p. 7 : les eaux des pluies sont absorbées à la surface des Causses par les gouffres ou avens, abimes ouverts dans le calcaire, entre 800 et 1200 mètres d'altitude). Mot du Rouergue, région où ce type géol. est bien représenté, attesté comme topon. en 1151 sous la forme avenc (Archiv. de Haute Garonne, Ordre de Malte, prieuré de Saint-Gilles, commanderie de Sainte-Eulalie, noII, liasse V, titre 15 ds Brunel, no66 : [...] esteirs, aco quel mornga de l'hospital de l'Avenc ne te [...]). Avenc est prob. formé de la racine celt. ab- « eau, rivière » (i.-e. ab- cf. lat. amnis, I.E.W.; Ern.-Meillet, s.v. amnis) représenté par ses dér. gaul. abono-, abona, thèmes de noms de rivière, d'où le gall. afon, le bret. avon, aven, l'irl. abann « rivière » (Dottin, p. 223) et les hydronymes fr. Avon1affluent de l'Ardusson (Aube), Avon2(Seine et Marne), d'apr. Dauzat, Topon. fr., 1960, 107; à la racine celt. a été accolé le suff. gallo-ligure -inco (Philipon ds Romania, 35, p. 1 et sqq.). Dauzat Ling. fr., pp. 201-02, puis Topon. fr., 1960, 108 émet aussi l'hyp. d'une racine av- présente dans divers hydronymes (Avara > Yèvre; Avario > Aveyron) dans laquelle -v- serait primitif (cf. Bourges nommée Avaricum par César, Α υ α ρ ι κ ο ́ ν par Ptolemée) et donc différente de la racine celt., hyp. devant encore être étayée par des recherches topon. ultérieures − Du rouergat avenc, les topon. les Avens (Lozère), Lavenc (Sérénac, Lot), Lavenças (St Georges de Luzençon, Aveyron) d'apr. Negre, Les noms de lieux en France, 1963, p. 53.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Baulig 1956. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 201. − George 1970. − Mots rares 1965. − Noël 1968. − Plais.-Caill. 1958.

Aven : définition du Wiktionnaire

Nom commun

aven \a.vɛn\ masculin

  1. Gouffre creusé par les eaux d'infiltration caractéristique des régions karstiques.
    • Les observations de terrain nous apportent la preuve que cette roche ne s’est pas déposée dans l’aven par un processus naturel. — (Henri Duday, Claude Masset, Anthropologie physique et archéologie: méthodes d’étude des sépultures : actes du Colloque de Toulouse, 4, 5 et 6 novembre 1982, 1987)

Adjectif

aven

  1. (Brusseleer) Ancien.
    den aven â met
    l’ancien vieux marché
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aven »

Étymologie de aven - Wiktionnaire

(1893) De l’occitan avenc et, plus avant, du celtique *abonā (« rivière »), à rapprocher du breton avon (« rivière ») et de Avon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aven »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aven avɛn play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aven »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aven »

  • Situé à 835 mètres d’altitude, au fond du ravin du Cirque de Madasse, à mi-distance de l’ermitage Saint-Michel (Montorsier) et de la ferme de Massabuau, au travers d’un cadre de pierre composé de plusieurs piliers gigantesques de forme phallique régulièrement ouvragés : l’avenc del Capelan ou du Curé baille au pied de la plus grande quille du cirque chaotique, au beau milieu des monolithes, 50 mètres en contrebas du sentier escarpé. Il est assez dur à trouver, le cheminement dans ces endroits touffus étant peu aisé… millavois.com, L'Aven du Curé (commune de Veyreau)
  • Le club de kayak « La pagaie des avens » rouvre ses portes ce week-end. Le point de location, situé sur le port, accueillera le public dès ce samedi 27 juin et ce jusqu’au 30 août et permettra notamment aux amateurs de découvrir la rivière maritime Aven. Les points de location seront ouverts tous les jours de la semaine, de 13 h 30 à 19 h, et le matin sur réservation. Le week-end de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 19 h. Pour de plus amples informations contacter le club au 06 11 97 53 94 ou sur lapagaiedesavens.org Le Telegramme, La pagaie des avens accueillera le public ce samedi 27 - Pont-Aven - Le Télégramme
  • L'avenir ne fait aucun doute, c'est le passé qui est imprévisible. Et l'avenir n'est qu'un présent en devenir. De Mandla Langa
  • Une femme s'inquiète de l'avenir jusqu'à ce qu'elle ait trouvé un mari, tandis qu'un homme ne s'inquiète de l'avenir que lorsqu'il a trouvé une femme. De George Bernard Shaw
  • Non, l'avenir n'est à personne ! Sire, l'avenir est à Dieu ! A chaque fois que l'heure sonne, Tout ici-bas nous dit adieu. De Victor Hugo / Les Chants du crépuscule
  • Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons. De Jules Renard / Journal
  • L'avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l'avenir, on le fait. De Georges Bernanos / La liberté pour quoi faire ?
  • L’idée de l’avenir est plus féconde que l’avenir lui-même. De Henri Bergson / Essai sur les données immédiates de la conscience
  • Il est bien assez temps de penser à l'avenir quand il n'y a plus d'avenir. De George Bernard Shaw / Pygmalion
  • Jamais on n'a tant parlé de l'avenir que depuis qu'on ne sait même plus s'il y aura un avenir. De Jean Rostand
  • La source de la peur est dans l'avenir, et qui est libéré de l'avenir n'a rien à craindre. De Milan Kundera / La lenteur
  • L'avenir n'est à personne, l'avenir est à Dieu. De Victor Hugo / Les chants du crépuscule
  • L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. De Claude Bartolone / Libération - 3 Aout 1994
  • Le passé est l'oracle de l'avenir, et l'avenir est un interminable passé. De Benoît Gagnon
  • Ils me font sourire ceux qui parlent sérieusement de leur avenir. Leur avenir est dans la tombe. De Maurice Maeterlinck
  • Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. De François Mitterrand
  • Un avenir, cela se façonne, un avenir cela se veut. De Raymond Barre

Images d'illustration du mot « aven »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aven »

Langue Traduction
Corse avenue
Basque aven
Japonais エイヴン
Russe авен
Portugais aven
Arabe أفين
Chinois 大道
Allemand aven
Italien aven
Espagnol aven
Anglais aven
Source : Google Translate API

Synonymes de « aven »

Source : synonymes de aven sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires