La langue française

Autocrate

Définitions du mot « autocrate »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTOCRATE, subst. masc.,AUTOCRATRICE, subst. fém.

I.− Substantif
A.− Souverain dont le pouvoir est indépendant et absolu. Puissant autocrate; le pouvoir de l'autocrate :
1. La raison d'état n'est, sous le voile de l'intérêt public, qu'un autre nom du « bon plaisir ». L'autocrate ancien n'avait qu'à dire : « Je veux ». Il fallait obéir sans demander ses raisons. Plus tard, quand le malheur des temps mit le potentat dans le cas de donner à ses sujets des apparences d'explications, la raison d'état parut bonne pour cet office. On ne disait plus seulement : « Je veux ». On alléguait l'intérêt de l'état. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 37.
En partic. Titre officiel des anciens tsars :
2. « Nous, par la grâce de Dieu, empereur et autocrate de toutes les Russies, ... » Verne, Michel Strogoff,1876, p. 58.
P. anal., fam. Personne dont l'autorité absolue est incontestée :
3. Brigitte traitait d'ailleurs son frère comme le roi du logis : elle le vantait à Céleste, elle en faisait un autocrate, un Ladislas, un pape infaillible. Balzac, Les Petits bourgeois,1850, p. 24.
B.− Péj. Souverain qui jouit d'une puissance sans partage et impose arbitrairement et tyranniquement sa domination. Synon. despote, tyran :
4. Guerre habilement choisie à tous les points de vue. Elle assurait à Napoléon III l'alliance anglaise. Elle était agréable, en France, aux catholiques, parce qu'elle avait pour prétexte le conflit des Lieux Saints revendiqués par les Russes schismatiques, et aux républicains qui haïssaient le tsar autocrate, le « tyran du Nord », persécuteur de la Pologne. Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 202.
P. anal. Personne dont la conduite est comparable à celle d'un souverain tyrannique. Affreux, vieil autocrate :
5. − Croyez-vous donc que je sois dupe de moi-même? dis-je. Croyez-vous que je ne me pose pas des questions sur mes mobiles profonds? Je vais vous étonner, je mets dans le même sac les communistes et les nazis. C'est la même race d'autocrates besogneux pleins d'enfantillages emphatiques. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 58.
II.− Emploi adj.
A.− [Titre hist.] Tsar autocrate, tsarine autocratrice.
B.− Qui exerce arbitrairement le pouvoir absolu. Divinité autocratrice (Volney, Les Ruines,1791, p. 281).
Rem. Ac. 1835-1932, Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e(et Nouv. Lar. ill.). Littré, Guérin 1892 ainsi que Quillet 1965 notent le fém. autocratrice à côté du masc. autocrate. Lar. 19econsacre à autocratrice une vedette indépendante sous laquelle il indique : ,,féminin peu usité du mot autocrate`` (pour cette rem., cf. aussi Nouv. Lar. ill., s.v. autocrate). Cf. encore DG : ,,(le fém.) n'est plus usité bien qu'il soit encore dans Acad. 1878``. Autocratrice est proprement le fém. de autocrator, noté ds Ac. 1798 et encore ds Lar. encyclop. et Quillet 1965 comme titre hist. de souverains. Cf. également autocrator* ex. 1 et 2.
PRONONC. : [otɔkʀat] ou [ɔ-]. Passy 1914 transcrit l'initiale par [oˑ] fermé mi-long (pour [o], cf. aussi Harrap's 1963 et les dict. hist.). Pt Rob. et Warn. 1968 donnent les deux possibilités de prononc. À ce sujet, cf. auto-1.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1768 Autocrate « souverain absolu » (Éphémérides du Citoyen, VIII, p. 143 ds Brunot, t. 4, p. 433 : Vous ne confondrez plus le despote et l'« autocrate »); 1811 « souverain dont l'autorité absolue s'exerce de façon arbitraire » (J. de Maistre, Correspondance, 1796-1821, t. 4, p. 54 : ... ce mot d'autocrate est encore un de ces termes magiques qui ont beaucoup d'effet. En lui-même il signifie : Celui qui commande et n'est jamais commandé, celui dont la volonté fait plier toutes les autres. Mais ce privilège appartient à la souveraineté en général. Cependant, l'usage et l'opinion universelle ont attaché à ce mot d'autocratie je ne sais quelle idée vague d'arbitraire). Empr. au gr. α υ ̓ τ ο κ ρ α τ η ́ ς « qui commande souverainement, maître absolu » (Hippocrate, 423, 5 ds Bailly).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 38.
BBG. − Bouillet 1859. − Dub. Pol. 1962, p. 81. − Éd. 1967. − Foulq.-St-Jean 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

autocrate \ɔ.tɔ.kʁat\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Celui, celle dont la puissance ne relève d’aucune autre.
    • Et même au bled el-makhzen, où le Sultan règne en autocrate absolu, les révoltes contre son autorité ne sont pas rares. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 10)
    • Le poste de chef d’état-major général (Dubail) est supprimé. Le chef d’état-major général de l’armée (Joffre) devient, au moins en titre, maître absolu : un autocrate. — (Victor Margueritte; Au bord du gouffre - Août-Septembre 1914, 1919)
    • En 1808, Napoléon […] voulut nous remettre à notre rang ! […] Au mépris de la géographie et de l’histoire, sans consulter les populations et même contre leur gré, contre leurs intérêts, contre leurs désirs, l’autocrate dessina ce département mosaïque […] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Histoire) Titre que l’on donnait au tsar ou empereur de Russie, ou à la tsarine, quand c’était une femme qui régnait.
    • Autocrate de toutes les Russies.
  3. (Par hyperbole) Personnage qui veut imposer sa volonté à tout le monde.
    • Le commissaire a aussi précisé aux représentants nationaux que les « autocrates » de Moscou, Ankara et Washington suivraient de près ces débats. — (Euractiv.com, « L’incertitude monte sur le budget européen à long terme », 15 mai 2018)

Nom commun

autocrate \aw.to.ˈkra.te\ masculin

  1. Autocrate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTOCRATE, TRICE. n.
Celui, celle dont la puissance ne relève d'aucune autre : titre que l'on donnait au tsar ou empereur de Russie, ou à la tsarine, quand c'était une femme qui régnait. Autocrate, autocratrice de toutes les Russies. Figurément, C'est un autocrate, C'est un homme qui veut imposer sa volonté à tout le monde.

Littré (1872-1877)

AUTOCRATE (ô-to-kra-t'), s. m. AUTOCRATRICE (ô-to-kra-tris') s. f.
  • Souverain, souveraine dont la puissance n'est soumise à aucun contrôle légal. L'empereur de Russie est désigné sous le nom d'autocrate. Les Asiatiques qui viennent contempler l'admirable autocratrice, Voltaire, Lett. à Cath. 140. On n'a exécuté aucun criminel sous l'empire de l'autocratrice Élisabeth, Voltaire, Comment. sur le livre des délits et des peines. Son conseil aura l'honneur d'envoyer à votre cour les dernières volontés de cette auguste autocratrice, Voltaire, Lettr. d'Argental, 10 nov. 1761.

REMARQUE

Le féminin autocratrice, que l'usage du dernier siècle a établi, ne vient pas légitimement d'autocrate et semble avoir été produit par αὐτοϰράτωρ, empereur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autocrate »

Αὐτοϰράτης, de αὐτὸς, même, et ϰράτος, force : qui a la force par soi-même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1768) Du grec ancien αὐτοκρατής, autokrates.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien αὐτοκρατής, autokrates.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autocrate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autocrate ɔtɔkrat

Évolution historique de l’usage du mot « autocrate »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autocrate »

  • Rejetant les accusations qui leurs étaient adressées, les autorités soudanaises d'alors, répondant l'ex-autocrate Omar al-Béchir, avaient affirmé que les jeunes soldats étaient morts noyés dans le Nil bleu. Officiellement, 55 corps ont été repêchés après que le bateau transportant les conscrits eut coulé. VOA, Découverte d'un charnier de conscrits datant de 1998 à Khartoum
  • Le Sénégal est probablement l’un des rares pays au monde qui, soixante ans après son émancipation politique, continue à vouer la plus belle place et l’icône de sa plus vieille ville à un homme élevé pratiquement au rang d’un héros national, un autocrate qui a sabré les défenseurs de son intégrité, méprisé ses cultures et ses peuples, semé les premières graines de la balkanisation de la sous-région. SenePlus, IL FAUT (AUSSI) DEBOULONNER LES TIRAILLEURS SENEGALAIS | SenePlus
  • Entre 1992 et 1996, le pays, alors dirigé par l'autocrate Omar el-Béchir, qui entretenait des liens avec l'islamisme politique, avait hébergé l'ancien chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden. TV5MONDE, Attentats de 1998 contre des ambassades: accord proche avec Washington, selon Khartoum
  • Dans son livre "The Room Where It Happened" à paraître mardi, John Bolton, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, dépeint un président mal avisé, fasciné par les autocrates, et obsédé par sa réélection au risque de mettre en danger les Etats-Unis. Challenges, Les cinq moments-clés du livre de John Bolton qui étrille Donald Trump - Challenges
  • "Le Congrès fait face à deux options: continuer à exercer son autorité autocrate, non-démocratique sur les 705.000" habitants de la ville ou "s'élever à la hauteur des promesses et idéaux de ce pays" en adoptant la loi, avait lancé dans l'hémicycle Eleanor Holmes Norton, seule représentante de la capitale fédérale à la Chambre. TV5MONDE, Faire de Washington le 51e Etat américain? La Chambre vote pour, une première
  • Près de trois mois après le premier tour et après avoir tenu fermement la barre durant la crise sanitaire, Jacques Myard veut encore croire à sa bonne étoile. « Cet attelage hétéroclite d'opposants qui se détestent ne trompera pas les électeurs, dénonce-t-il. S'ils croient additionner leurs voix, ils vont avoir une déception majeure ! ». Il réfute aussi le portrait d'autocrate dressé par ses ennemis politiques. « Il faut juste quelqu'un de solide à la barre, affirme-t-il, ça va tanguer dans les prochaines années et les habitants connaissent mon volontarisme. Je porte également de nouveaux projets, comme la construction d'un centre culturel avec conservatoire et salle de spectacle, ou une police municipale déployée 24 heures sur 24 ». Les Echos, Maisons-Laffitte : tous contre Myard | Les Echos

Traductions du mot « autocrate »

Langue Traduction
Anglais autocrat
Espagnol autócrata
Italien autocrate
Allemand autokrat
Chinois 独裁者
Arabe مستبد
Portugais autocrata
Russe автократ
Japonais 独裁者
Basque autocrat
Corse autocrat
Source : Google Translate API

Synonymes de « autocrate »

Source : synonymes de autocrate sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « autocrate »

Autocrate

Retour au sommaire ➦

Partager