La langue française

Attelage

Sommaire

  • Définitions du mot attelage
  • Étymologie de « attelage »
  • Phonétique de « attelage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attelage »
  • Citations contenant le mot « attelage »
  • Traductions du mot « attelage »
  • Synonymes de « attelage »

Définitions du mot attelage

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTELAGE, subst. masc.

A.− Action ou manière d'atteler des animaux de trait à un véhicule; p. ext. action d'atteler une voiture. L'attelage des chevaux, du cabriolet; garçon d'attelage (DG); s'entendre à l'attelage (Lar. 19e) :
1. Nous ignorons comment et à quelle époque l'idée de traîner un fardeau supporté par des rouleaux cylindriques a pris naissance; mais cette forme ingénieuse, quoique très primitive, de traînage, coexiste, d'après les monuments assyriens, avec la roue, le char de guerre, l'attelage du cheval. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 286.
SYNT. (Désignant un type d'attelage). Attelage en arbalète, en flèche, à quatre (Nouv. Lar. ill.); attelage à la Daumont, au collier, au joug; attelage de front, en ligne (Lar. 19e).
Attelage à la française ou à la limonière. ,,Les chevaux sont sur une seule file, attelés traits sur traits`` (Littré).
Attelage à l'allemande ou à timon. ,,Les chevaux sont sur deux files parallèles; il y a une volée particulière pour chaque couple`` (Littré).
P. méton., rare. Temps pendant lequel les animaux sont attelés. Synon. attelée :
2. Une litière répandue sous leurs pieds empêchait les bêtes de glisser. Les attelages duraient deux heures. Forcés de tourner continûment, le front secoué par la vibration des arbres, souvent arrêtés par les caprices du batteur engorgé ou du mécanisme manquant d'huile, soumis à des efforts répétés de départ, ils haletaient, vite ruisselants de sueur. Pesquidoux, Le livre de raison,1925, p. 56.
P. anal., TECHN. Attelage des wagons de chemin de fer (Rob.); p. ext. action d'atteler deux éléments d'une machine :
3. ... [il existe pour les moteurs Diesel] deux types de bielle..., l'une pour attelage direct sur le piston, l'autre pour attelage sur patins de glissière. P. Dumanois, Moteurs à combustion interne,1924, pp. 160-161.
B.− Ce qui sert à atteler.
1. Partie du harnais attelant l'animal à la voiture. Des attelages rompus; une courroie de l'attelage; les sous-ventrières des attelages :
4. ... de nombreuses études expérimentales sur des secteurs particuliers se succèdent rapidement, révélant l'intérêt toujours croissant des ethnologues vis-à-vis des techniques : l'attelage et le cheval de trait à travers les âges (1931). Hist. de la sc.,1957, p. 1495.
P. métaph. Ruer dans l'attelage. Ne pas accepter une contrainte :
5. Être ultra, c'est aller au delà. C'est attaquer le sceptre au nom du trône et la mitre au nom de l'autel; c'est malmener la chose qu'on traîne; c'est ruer dans l'attelage; ... Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 742.
Rare. Trouver son attelage(R. Martin du Gard, Le Testament du Père Leleu, 1920, II, p. 1153). (Trouver) un nouvel emploi de servante.
2. P. anal., CH. DE FER. Dispositif d'accrochage entre les wagons. Attelage automatique (M. Bailleul, Not. de matériel roulant des ch. de fer,1951, p. 23):
6. Là, suspendu d'une main entre le wagon des bagages et le tender, de l'autre il décrocha les chaînes de sûreté; mais par suite de la traction opérée, il n'aurait jamais pu parvenir à dévisser la barre d'attelage, si une secousse que la machine éprouva n'eut fait sauter cette barre, et le train, détaché, resta peu à peu en arrière, tandis que la locomotive s'enfuyait avec une nouvelle vitesse. Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 175.
SYNT. Crochet, ruptures, tendeur d'attelage; serrer des attelages.
3. Rare et fam. Synon. de harnachement, attirail :
7. Le 29. − Manteaux, sabots, parapluie, tout l'attelage d'hiver nous a suivis ce matin à Andillac où nous avons passé jusqu'au soir, tantôt au presbytère et tantôt à l'église. E. de Guérin, Journal,1834, p. 16.
C.− Ce qu'on attelle.
1. Rare. Désigne l'ensemble formé par les animaux de trait et la voiture. Synon. plus usuel équipage :
8. ... pourriez-vous m'indiquer M. Fromentin, métayer à la belle-étoile? J'ai trouvé sa voiture et sa jument qui s'en allaient sans conducteur, (...). Comme c'était sur mon chemin, j'ai ramené son attelage par ici, afin d'éviter des accidents, mais ça m'a rudement retardé quand même. Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes,1913, p. 35.
2. Animaux de traits attelés ensemble; spéc. chevaux appariés pour être attelés à une voiture élégante. Attelage de quatre chevaux; attelages de bêtes à cornes :
9. ... − Sont-ce vos fameux chevaux arabes qui vous attendent à la porte par le temps qu'il fait? Lui dit Norbert. − Non; c'est un nouvel attelage bien moins cher, répondit M. de Thaler. Le cheval de gauche me coûte cinq mille francs, et celui de droite ne vaut que cent louis; mais je vous prie de croire qu'on ne l'attelle que de nuit. C'est que son trot est parfaitement semblable à celui de l'autre. Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 261.
10. « On a plus besoin d'un voisin que d'un cousin... » On chemine en effet côte à côte avec lui, comme ces attelages qui, nés et grandis dans la même étable, malgré la pesanteur du jour, en s'appuyant l'un l'autre, mènent au bout le plus rude sillon... Pesquidoux, Le livre de raison,1925, p. 31.
SYNT. Son fringant attelage prit le mors aux dents (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 497). Les chevaux, un superbe attelage bai (Zola, La Curée, 1872, p. 319). Le trot des attelages (Zola, La Curée, 1872, p. 321). Ralentir l'allure impétueuse de son attelage (T. Gautier, Le Roman de la momie, 1858, p. 304).
P. métaph. [En parlant de deux ou plusieurs pers., unies par des intérêts communs, une entreprise commune] :
11. Eh bien, vos amis sont décorés : Nadaud et Énault, Énault et Nadaud! Quel duo! Quel attelage! En voilà qui trouvent l'art de plaire! − Et aux dames surtout. Flaubert, Correspondance,1861, p. 447.
Péj. et fam. [En parlant de couples, mariés ou non] :
12. Cet homme et cette femme, c'était ruse et rage mariés ensemble, attelage hideux et terrible. Pendant que le mari ruminait et combinait, la Thénardier, elle, ne pensait pas aux créanciers absents, n'avait souci d'hier ni de demain, et vivait avec emportement, toute dans la minute. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 460.
13. Des bataillons de chair et de cuisses en marche grouillent, sur des rampes ou sous des arches; jambes, hanches, gorges, maillots, jupes, dentelles, − attelages de rut, où par couples blafards des seins bridés mais bondissants s'attèlent, − passent, crus de sueur ou bleus de fard; ... Verhaeren, Les Villes tentaculaires,1895, p. 138.
Arg. Avoir attelage double, triple, etc. (Bruant 1901) ,,Avoir plusieurs maîtresses`` (Bruant 1901).
3. P. anal.
a) CHASSE (chasse au canard dans les marais). ,,Ensemble des appelants, canards domestiques disposés sur la mare...`` (Burn. 1970).
b) CH. DE FER. Doubler l'attelage. Ajouter une seconde machine :
14. ... jamais il n'arriverait à Rouen, le mieux serait de doubler l'attelage, en ajoutant une seconde machine, tandis qu'on se trouvait à un dépôt, où des machines à disposition étaient toujours prêtes. Zola, La Bête humaine,1890, p. 146.
Au fig., RHÉT. ,,Figure de rhétorique, également nommée, mais par abus, zeugma, elle consiste : 1oà compléter l'un des termes d'une locution par un second terme qui en rompt le caractère stéréotypé et renouvelle l'expression... 2oà coordonner deux termes dont l'un est abstrait et l'autre concret...`` (Morier 1961).
PRONONC. ET ORTH. : [atla:ʒ]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. atelage avec un seul t.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) Av. 1589 « ensemble des bêtes attelées » (Baïf, Poèmes, L. III, éd. Marty-Laveaux, II, 136 ds Hug. : Tost que l'aube pourprissant ... A l'atlage gravissant Eut debaclé la barriere); 1665 fig. désigne le mariage (La Fontaine, Contes, Le Calendrier des vieillards ds Dict. hist. Ac. fr. : Comment pourroit celle la charrue du mariage Ne mal aller, étant un attelage Qui bien souvent ne se rapporte en rien?); 1722 id. désigne le couple du mari et de la femme (Legrand, L'Ouvrage d'un moment, sc. 11, ibid. : Je la trouve jolie, et si je n'allois pas épouser Merton, je crois que l'épouserois. Têteguenne! que ji ferions ensemble un bel attelage!); b) 1563 spéc. « nombre de bêtes de trait nécessaire pour tirer une voiture » (Bernard Palissy, Recepte veritable, ibid. : Le bon homme print ses enfans et serviteurs, son chariot et hastelage, et avec ce plusieurs outils d'agriculture, lesquels il alla exhiber devant les juges); 2. av. 1741 « action d'atteler » garçon d'attelage (Saint-Simon, Mémoires, 1707, ibid.); 3. av. 1607 « ensemble des traits, harnais, de tout ce qui sert à atteler » (Vauquelin de La Fresnaye, Idilles et Pastorales, I, 76 ds Hug. : Vrayment ce couple ici, d'amour loyal et sage, A sous un mesme joug porté tout l'attelage); av. 1741 au propre (Saint-Simon, Mémoires ds Dict. hist. Ac. fr.). Dér. de atteler*; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 396. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 239, b) 841; xxes. : a) 798, b) 548.
BBG. − Bél. 1957. − Burn. 1970. − Canada 1930. − D'Hooghe (S.). L'Utilisation styl. de l'attelage dans la poésie de Marcel Thiry. (Licence. Louvain. 1966-67). − Duch. 1967 § 44. − Dul. 1968. − Fén. 1970. − Forest. 1946. − France Suppl. 1907. − Morier 1961. − Poignon 1967. − Soé-Dup. 1906.

attelage « ce qui sert à atteler »

Wiktionnaire

Nom commun

attelage \a.tə.laʒ\ ou \a.tlaʒ\ masculin

  1. Action d’atteler.
    • L’attelage des bœufs ne se fait pas de la même façon que celui des chevaux.
    • L’attelage des wagons de chemin de fer.
    • Les bœufs rentraient du labour, et c’était le moment où la ferme s’animait. Accouplés par deux ou trois paires, — car à cause de la lourdeur des terres mouillées on avait dû tripler les attelages, — ils arrivaient traînant leur timon, le mufle soufflant, les cornes basses, les flancs émus, avec de la boue jusqu’au ventre. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 235)
  2. Ce qui sert à atteler.
    • Nettoyer l’attelage.
  3. (Par extension) Animaux de trait qui sont attelés ensemble.
    • Aussi le lieutenant et ses hommes furent-ils fréquemment obligés de mettre pied à terre, de renforcer l’attelage épuisé, de pousser à l’arrière des traîneaux, de les soutenir même, […]. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Fort, et adroit dans ses mains comme dans sa tête. Il vous mènerait un attelage à six rien qu’en sifflant sur le bout de sa langue. C’est pourtant moi qui lui ai tout appris, et à présent, il m’en remontrerait. Voilà les garçons. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 168)
    • Autrefois ce chemin était une vraie route, où j’ai vu passer des attelages à quatre. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 93)
  4. (Par extension) Ensemble constitué des animaux de trait et de la remorque.
    • S’il rencontre des résistances, il allonge de terribles coups de fouet comme le cocher qui, se réveillant en sursaut, malmène l’attelage que son sommeil a émancipé. — (Joseph Caillaux, Mes mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  5. (Équitation) Discipline de sport équestre qui comporte différentes épreuves : du dressage, un marathon et une épreuve de maniabilité.
    • Les jeux mondiaux équestre se terminent avec l’attelage à quatre chevaux […] — (Jean François Fournel, « L’attelage, une épreuve qui mobilise toute une équipe», Journal La Croix, page 24, 5 septembre2014)
  6. (Transport) Ensemble constitué du tracteur et de sa semi-remorque, du camion et de sa remorque, ou d'un tracteur et de plusieurs remorques.
    • En Australie, les roadtrains, trains de la routes sont de longs attelages constitués d’un puissant camion auquel sont attelées deux à trois remorques.
  7. (Aéronautique) Amarrage d’engins spatiaux dont l’un au moins est un véhicule destiné à remorquer les autres. Dispositif servant à cette opération.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Rhétorique) Association d’un terme concret et d’un terme abstrait.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTELAGE (a-te-la-j') s. m.
  • 1Le nombre de chevaux, de bœufs, de bêtes de somme nécessaire pour une charrue ou une voiture. Ce fermier a de beaux attelages.
  • 2Les bêtes de somme attelées. L'attelage suait, soufflait, était rendu, La Fontaine, Fabl. VII, 9.

    Familièrement. Il n'a rien en tout son attelage Qui ne suive au galop la trace du visage, Régnier, Sat. X.

HISTORIQUE

XVIe s. Un charriot et son attellaige de six bons chevaux, Carloix, V, 6. Le bon homme print ses enfans et serviteurs, son chariot et hastelage, Palissy, 16.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTELAGE. Ajoutez :
3Manière dont les bêtes de somme sont réunies à une voiture.

Attelage à la française, ou à limonière : les chevaux sont sur une seule file, attelés traits sur traits.

Attelage à l'allemande, ou à timon : les chevaux sont sur deux files parallèles ; il y a une volée particulière pour chaque couple.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ATTELAGE, se dit d’un nombre de chevaux destinés à tirer une voiture.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « attelage »

(Date à préciser) Mot dérivé de atteler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attelage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attelage atœlaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « attelage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attelage »

  • Mieux vaut ne pas changer d'attelage au milieu du gué. Abraham Lincoln, Speech, 9 juin 1864
  • La collaboration est un attelage à deux, où presque toujours, l'un tire plus que l'autre. De Jacques Normand (contributeur)
  • Il y a dans nos attelages / Des gens de raison, de courage, / Dans tous les camps de tous les âges / Dont le seul rêve est d'être heureux. De Francis Cabrel / "Le chêne liège"
  • Corine Berthelé a emmené, vendredi 19 juin, une dizaine de personnes pour une sortie attelage sur le thème de la nature. C’était la validation d’une épreuve pratique dans le cadre de la formation Mate (meneur accompagnateur de tourisme équestre) qu’elle suit au sein du haras. Avec Claire Le Bris, animatrice en techniques naturelles, la promenade en attelage a été agrémentée d’un pique-nique avec dégustation de pesto d’ortie ou huile de pâquerette, complété de commentaires sur l’utilité des plantes. Grâce à cette formation, Corine Berthelé, dont le métier est lié au tri des déchets et leur réutilisation, se propose d’utiliser un attelage pour faire des collectes de déchets. Le Telegramme, Une sortie attelage pour valider sa formation - Hennebont - Le Télégramme
  • ANNULE Concours International d’attelage de Tradition 2020-07-26 – 2020-07-26 Le Pin-au-Haras Orne Le Pin-au-Haras Unidivers, ANNULE Concours International d’attelage de Tradition Le Pin-au-Haras dimanche 26 juillet 2020
  • « Le marché Crochet d’attelage automobile mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Crochet d’attelage automobile devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Impact du marché Crochet d’attelage automobile mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | Horizon Global Corporation (US), CURT Manufacturing LLC (US), BW Trailer Hitches (US), BOSAL (Belgium), MVG (Germany) – Thesneaklife

Traductions du mot « attelage »

Langue Traduction
Anglais coupling
Espagnol acoplamiento
Italien accoppiamento
Allemand kupplung
Chinois 耦合
Arabe اقتران
Portugais acoplamento
Russe связь
Japonais カップリング
Basque bategitearen
Corse accoppiamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « attelage »

Source : synonymes de attelage sur lebonsynonyme.fr
Partager