La langue française

Assouplir

Définitions du mot « assouplir »

Trésor de la Langue Française informatisé

ASSOUPLIR, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Rendre physiquement souple, plus souple. Anton. raidir.
1. [L'obj. désigne un inanimé concr.] Assouplir une matière (cuir, étoffe), un ressort, etc. :
1. Fabriquer consiste à informer la matière, à l'assouplir et à la plier, à la convertir en instrument afin de s'en rendre maître. Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 184.
2. [L'obj. désigne un animé, une partie du corps, etc.] Assouplir ses membres raidis, une articulation :
2. Nous savons de quelle utilité sont les maîtres à danser qui, en vous faisant faire beaucoup de ronds de jambes, vous rompent, vous assouplissent et vous apprennent finalement à bien marcher. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 5, 1851-62, p. 282.
Spéc., MAN. Assouplir un cheval. Faire son dressage en lui faisant plier diverses parties du corps pour lui apprendre à avoir des mouvements souples :
3. Elles [des femmes] savaient le réduire [le cheval], l'assouplir entre leurs puissantes petites mains. Colette, Ces Plaisirs,1932, p. 102.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Absolument :
4. Les vents d'ouest et les vents d'est règnent successivement chez nous. (...). Les uns sont chargés d'humidité salée, les autres de sécheresse poussiéreuse. Les uns assouplissent, lubrifient, tonifient; les autres raidissent, consument et dévorent. Pesquidoux, Chez nous,1922, p. 234.
B.− P. métaph. ou au fig.
1. [Le compl. désigne une pers. ou un de ses attributs, ou une collectivité]
a) Rendre plus doux, plus malléable. Assouplir le caractère de quelqu'un (Ac.1798-1932) :
5. ... les gens d'esprit qui ont de belles armoiries, et qui veulent que les prêtres assouplissent un peu les paysans et les rendent faciles à gouverner, ont persuadé à la grande nation qu'elle aime l'art gothique, et c'est pourquoi nous les voyons à genoux devant l'ogive et les belles vitres coloriées. Stendhal, Mémoires d'un touriste,t. 2, 1838, p. 430.
6. ... car l'astiquage, pour le capitaine Puche, était une des formes de la discipline, un des moyens les plus sûrs d'assouplir sa troupe et de l'habituer à obéir, toujours. Benjamin, Gaspard,1915, p. 28.
b) Rendre moins figé dans les traditions, plus accessible aux choses de l'esprit, etc. Assouplir son esprit.
2. Dans le domaine des arts et des lettres.[Le compl. désigne un inanimé concr.] Rendre moins tendu, moins rude. Assouplir une voix, un style, une ligne mélodique :
7. On a souvent besoin, et c'est une affaire de tact, d'alterner les diverses propriétés, soit pour assouplir, en l'essuyant davantage un ton devenu trop vigoureux, soit pour le renforcer s'il a été amolli. M. Lalanne, Traité de la Gravure à l'eau-forte,1866, p. 88.
3. [Le compl. désigne un inanimé abstr.] Rendre moins rigoureux, moins sévère. Assouplir des mesures dirigistes.
II.− Emploi pronom.
A.− [Le suj. désigne un animé ou un inanimé concr.] Devenir physiquement souple, plus souple. Les membres raidis s'assouplissent :
8. À mi-côte de la colline boisée, le sentier, qui descend parmi les hêtres et les bouleaux, devient soudain plus élastique, et le profond tapis des feuilles mortes du dernier automne s'assouplit sous les pas du promeneur. Coppée, La Bonne souffrance,1898, p. 49.
B.− P. métaph. ou au fig.
1. [Le suj. désigne une pers., une collectivité] Devenir moins rigide, plus accommodant :
9. Mon père m'a longtemps semblé le modèle des caractères à la mode classique. L'idée qu'il pouvait s'assouplir, plier, changer, dans une mesure quelconque, cette idée me paraissait démente. Quand je songeais à lui, je disais tout haut : « La muraille ». G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Combat contre les ombres, 1939, p. 72.
S'assouplir à.S'adapter à :
10. Cette race est chez elle dans l'Inde; elle s'y est formée et cimentée, et, mieux assouplie qu'aucune autre aux conditions du climat, ... Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 283.
2. [Le suj. désigne une expr. littér., musicale, etc.] Devenir plus libre. Les formes se sont assouplies :
11. Pourquoi as-tu peur du vers hexamètre? Ce vers-là n'est pas si roide que tu crois. Il s'assouplit aisément et se prête de bonne grâce au ton de la causerie, ... M. de Guérin, Correspondance,1834, p. 171.
PRONONC. ET ORTH. : [asupli:ʀ], j'assouplis [ʒasupli]. Littré rappelle qu' ,,on a dit avec une autre forme asouploier et avec une autre préposition ensouplir``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Mil. xiies. « (du courage) faiblir, manquer » (Alexis, éd. G. Paris et L. Pannier, 610-611 : Et del diable que il ne m'escarnisse : Ne puis muer le cuer ne m'asousplice), seulement en a. fr.; mil. xiies. − 3etiers xiies. assoupli part. passé adj. « abattu, consterné » (Mainet, G. Paris, p. 12 ds Gdf. : Quant l'entendent li serf, forment sont assoupli), id.; ca 1274 pronom. « (d'une pers.) devenir moins sévère, s'adoucir » (Adenet Le Roi, Berte, 1697 ds Gdf. Compl. : Quant li rois l'entendi, un petit s'assoupli), id.; 2. 1564 « rendre souple (la terre), ameublir » (Liebault, p. 632, ibid. : Cette premiere façon est pour remuer la terre et l'assouplir au labour); 1678 man. assouplir un cheval (Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, Paris, 1repart.); 1778 pronom. « (d'un muscle) devenir souple, flexible » (Voltaire ds Besch. : Ce n'est qu'à l'aide d'un long travail que les jarrets du danseur s'assouplissent); p. ext. av. 1704 « rendre moins farouche, plus traitable » (Bossuet, ibid. : Il sut assouplir ces peuplades sauvages et indomptables). Dér. de souple*; préf. a-1*; dés. -ir.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 135.
BBG. − Noter-Léc. 1912.

Wiktionnaire

Verbe

assouplir \a.su.pliʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’assouplir)

  1. Rendre souple.
    • Assouplir une étoffe, un ressort.
    • Le cuir s’assouplit à l’eau.
  2. (Équitation) Habituer un cheval à se mouvoir avec souplesse.
    • Assouplir un cheval.
  3. (Figuré) Donner de la souplesse dans les manières.
    • Assouplir le caractère de quelqu’un.
    • Assouplir une langue rude et grossière.
  4. (Pronominal) Devenir souple.
    • Les entrainements lui ont permis de s’assouplir.
    • Son caractère altier n’a pu s’assouplir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ASSOUPLIR (a-sou-plir), j'assouplis, j'assouplissais, j'assouplis, j'assouplirai, assouplissant v. a.
  • 1Rendre souple, flexible. Assouplir une étoffe.
  • 2 Fig. Assouplir un caractère violent. C'était un esprit dur, une âme fière, qu'il fallait assouplir.
  • 3 En termes de manége, assouplir un cheval, lui faire plier différentes parties du corps pour les rendre plus souples.
  • 4S'assouplir, v. réfl. Le cuir s'assouplit à l'eau.

    Fig. Son caractère altier n'a pu s'assouplir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pour vous que [je] ne vouloie pas trop asouploier [abattre, intimider], Berte, X. Quant li rois l'entendi, un petit s'assouplit [condescendit], ib. LXXI. Quand elle ot [ouït] la nouvele, mout en fut asouplie [abattue], ib. LXXII. Que por lui a li rois souvent chiere asouplie, ib. CIX. Pourquoi l'avez celé ? li cuers m'en asouploie, ib. CXVII. Quant Melion ice oï, Molt durement s'en assopli [fut découragé], Lai de Melion.

XVIe s. Rasteller la terre de sillon en sillon avec des rasteaux ferrés, afin de l'emmenuiser et ensouplir, De Serres, 117.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ASSOUPLIR un cheval (en Manege) c’est lui faire plier le cou, les épaules, les côtés & autres parties du corps à force de le manier, de le faire troter & galoper. Cheval assoupli, ou rendu souple. La rêne de dedans du caveçon attachée courte au pommeau, est très-utile pour assouplir les épaules au cheval. Il faut aider de la rêne du dehors pour assouplir les épaules. On dit, ce pli assouplit extraordinairement le cou à ce cheval. Assouplir & rendre léger est le fondement du manége. Quand un cheval a le cou & les épaules roides, & n’a point de mouvement à la jambe, il faut essayer de l’assouplir avec un caveçon à la Neucastle, le troter & le galoper de telle sorte, qu’on le mette souvent du trot au galop. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « assouplir »

Mot dérivé de souple avec le préfixe ad- et le suffixe -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et souple. On a dit, avec une autre forme, asouploier, et avec une autre préposition, ensouplir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « assouplir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assouplir asuplir

Évolution historique de l’usage du mot « assouplir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assouplir »

  • Patience et écus sauront t'assouplir, comme selle et mors la cavale indomptée. De Sharid de Balkh
  • Quelle influence les rassemblements de centaines de personnes de ce week-end auront-ils sur le CNS de mercredi ? Va-t-on rappeler strictement les règles ou les assouplir un peu, notamment au profit de secteurs qui ont respecté le confinement ? Selon nos informations, l’interdiction des rassemblements sera strictement rappelée, mais d’autres assouplissements sont possibles. « On a demandé au GEES si on peut assouplir certaines choses (comme l’heure de fermeture des bars), mais depuis le week-end, les scientifiques sont très fâchés. D’autant qu’ils craignent toujours une deuxième vague. » « Il s’agit d’adapter pour plus d’efficacité », nous dit-on. « On va rester sur les grands principes, mais assouplir pour éviter les rassemblements. » Le Soir Plus, Conseil national de sécurité ce mercredi: rappeler la règle, assouplir un peu - Le Soir Plus
  • (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a mis fin à 5 heures de stagnation entre 4.870 et 4.890 (en mode 'camisole algorithmique') et refranchit les 4.900Pts (+1% à 4.921), à la faveur d'un nouveau renversement de tendance à Wall Street qui repasse dans le vert (le Dow Jones gagne +0,3%, le S&P500 +0,2%, le Nasdaq +0,1% alors que le Congrès américain serait prêt à assouplir la 'Volcker rule' qui garantit la séparation des activités bancaires et cantonne notamment les activités de trading, de banque de détail et d'assurance. , CAC40: inverse la vapeur, la 'Volcker rule' serait assouplie - EasyBourse
  • POLITIQUE - Les boissons alcoolisées et les publicités pour l’alcool et le tabac pourraient-elles refaire leur apparition dans les stades? Dans un rapport remis ce jeudi 18 juin, des sénateurs recommandent, parmi une dizaine de mesures, d’assouplir la loi Évin pour aider à renflouer les clubs mis à mal par la crise du coronavirus.  Le HuffPost, Un rapport du Sénat propose d'assouplir la loi Évin pour renflouer les clubs après le Covid | Le HuffPost

Traductions du mot « assouplir »

Langue Traduction
Anglais soften
Espagnol ablandar
Italien ammorbidire
Allemand erweichen
Chinois 软化
Arabe تليين
Portugais suavizar
Russe смягчают
Japonais 柔らかくする
Basque leundu
Corse suavizza
Source : Google Translate API

Synonymes de « assouplir »

Source : synonymes de assouplir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « assouplir »

Assouplir

Retour au sommaire ➦

Partager