Arpion : définition de arpion

chevron_left
chevron_right

Arpion : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARPION, subst. masc.

Arg., le plus souvent au plur. Pied :
1. Peu importe que je marche sur du verre brisé, j'ai le dessous des arpions doublé en cuir de brouette (1) ... (1) Le dessous des pieds doublé en bois. Sue, Les Mystères de Paris,t. 1, 1842-43, p. 320.
SYNT. Casser, chatouiller, écraser, marcher sur les arpions; souffrir des arpions.
P. méton. Orteil :
2. ... si Vidocq avec le talon de sa botte vous écrasait le gros arpion... F. Vidocq, Mémoires de Vidocq,t. 3, 1828-29, pp. 375-376.
3. J'aurai sur le drap mes deux mains qui n'ficheront rien, comme des choses de luxe − comme des joujoux, quoi! − et, d'ssous l'drap, les pattes chauffées à blanc du haut en bas et les arpions élargis en bouquets de violettes... H. Barbusse, Le Feu,1916, p. 64.
Rem. Au xixes., arpion désignait encore la main ou p. méton. le doigt de la main (cf. étymol.), ou même le bras (cf. Dict. de l'arg. ou la Lang. des voleurs dévoilés, 1847, p. 125).
PRONONC. : [aʀpjɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − [1628 « main » date donnée sans attest. ds Sain. Sources Arg. t. 2, p. 217]; 1. 1821 « mains » (Ansiaume, L'Argot en usage au bagne de Brest ds Fr. mod., t. 11, p. 281 : Arpions « les mains ». Ils lui ont ligotté les arpions et rifaudé les paturons); d'où 1833 « doigts » (Moreau-Christophe, Art. « Argot » du dict. de la conversation, p. 60 : Doigts... Arpions); 2. 1827 (Grandval, Le Vice puni ou Cartouche ds Sain. op. cit., t. 1, p. 333 : harpions pieds); 1828-29 « orteil », supra ex. 3. Empr. au prov. mod. arpi(h)oun « petite griffe », Mistral; cf. Isère, arpyu, arpiyn « ergot du coq », Dur.; le prov. mod. est soit dér. de l'a. prov. arpa « griffe », Eluc. de las propr., fo143 ds Rayn. de bec et d'Arpas, de même orig. que harpon*; soit issu d'un lat. vulg. *harpigo, lat. class. harpago -onis « harpon », César, Gall., 7, 81, 1 ds TLL s.v., 2538, 75.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Esn. 1966. − Esn. Poilu 1919. − France 1907. − Larch. 1880. − La Rue 1954. − Le Breton 1960. − Michel 1856. − Miq. 1967. − Sandry-Carr. 1963.

Arpion : définition du Wiktionnaire

Nom commun

arpion \aʁ.pjɔ̃\ masculin

  1. (Argot) (généralement au pluriel) Pied.
    • J’aime mieux avoir des philosophes aux arpions. — (Eugène Sue)
    • Sa chemise en lambeaux sur ses bras nus et sa poitrine couverte de poils noirs, ses culottes poussiéreuses et où restaient les traces de plâtre de son passage à travers la lucarne, ses bas déchirés d’où dépassaient des arpions assez sauvages composaient un personnage fort regrettable. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 179)
    • J’ai les arpions qui fouettent,
      Et des morpions plein les roupettes […]

      — (Les Mules, J’ai la quéquette qui colle, 1999)
  2. (Argot) (Par métonymie) Orteil.
    • .. si Vidocq avec le talon de sa botte vous écrasait le gros arpion... — (Vidocq, Mémoires de Vidocq,t. 3, 1828-29, pages 375-376)
  3. (Archaïsme) Pied, griffe d’une volaille (populaire et parfois régional).

Nom commun

arpion \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Ergot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « arpion »

Étymologie de arpion - Wiktionnaire

Emprunt de l’occitan arpioun (« petite griffe »), dérivé de arpa (« griffe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arpion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arpion arpjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « arpion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arpion »

  • Atteint d’une maladie grave, sentant la mort venir, il fume l’opium comme un autre orientaliste, le Français Faugier, le lui a appris jadis à Istanbul. Faugier est un «sachant» lui-même monstrueux, une sorte de cuistre noceur et suicidaire, comme la plupart des personnages du livre - un groupe d’universitaires et/ou diplomates en Orient, plus ou moins globe-trotters et solitaires. Ils étalent sans cesse leur culture - comme Brichot, le cuistre du salon Verdurin -, parlant au débotté de n’importe quel sujet au lit, dans un cocktail ou autour d’un feu de camp archéologique, comme s’ils l’avaient potassé pour donner une conférence de type «Connaissances du monde» : leurs dialogues et leurs présences ne sont trop souvent que prétextes à anecdotes et informations. Ils ont aussi cette familiarité un peu vieux jeu des intellectuels qui cherchent à se dévergonder : des gens pour qui érudition rime avec arpion. Faugier a une caractéristique amusante : «Il était d’une grossièreté constante dans toutes les langues, même en anglais.» Libération.fr, Mathias Enard, déroutante «Boussole» - Culture / Next
  • La réflexologie serait donc une pratique développée il y a 3 000 ans en Chine. Elle repose sur le principe que nos deux pieds, mis côte à côte, représentent notre corps, comme dans un miroir. Les organes situés dans la partie gauche, telle la rate, se retrouvent sur l’arpion gauche. Ceux de droite - foie et vésicule biliaire, entre autres - dans le pied droit. Au total, orteils, voûte plantaire et talon accueilleraient «7 200 terminaisons nerveuses». Bref, Eva Sutter utilise principalement ses deux pouces qu’elle presse contre les différentes parties des pieds, parfois avec la technique dite de la «chenille». Elle commence par les orteils et leurs interstices qui correspondent à «la boîte crânienne et à la ceinture scapulaire», la tête et les épaules. Elle descend ensuite vers la voûte plantaire - l’abdomen - avant d’arriver au talon - le bassin. Les flux hormonaux ne sont pas épargnés : ils seraient régulés, si l’on a bien compris, par des pressions sur les malléoles. Libération.fr, Parle à mon pied - Libération
  • Écoutez la jouer Piazzolla . Sans bouger un arpion pour le rythme. AgoraVox, Guitare espagnole... - AgoraVox le média citoyen
  • L’histoire de Vicente Blanco débute en 1884 à Deusto, commune basque aujourd’hui rattachée à la ville de Bilbao. Orphelin dès son plus jeune âge, Vicente se trouve rapidement dans l’obligation de travailler. Fils de marin, il s’oriente naturellement vers la mer et trouve de l’embauche à 12 ans comme marmiton dans un navire. Au cours des années suivantes, il exerce plusieurs métiers à bord, devenant tour à tour serveur, cuisinier puis chauffeur dans la salle des machines. C’est au cours de ces années passées sur mer que l’adolescent découvre le vélo, pour lequel il voue aussitôt une véritable passion. Il profite des escales dans les ports étrangers pour louer un engin et se familiariser avec la pratique de ce sport. Sans s’en rendre compte, il bénéficie d’un privilège rare, celui de sillonner des routes d’entraînements variées, dans ces contrées lointaines qu’il découvre au gré de ses coups de guidon. A Londres, après avoir subi une grosse chute, le vélo qu’il a loué est fortement endommagé. Impossible, pour le marin, de le rapporter à son propriétaire dans cet état… Ni une, ni deux, il décide d’embarquer la machine pour la réparer chez lui. C’est donc grâce à un "emprunt" qu’il acquiert son premier vélo, même si la réparation ne lui rendra pas son état originel. A 16 ans révolu, lassé par la vie de nomade, le garçon trouve un emploi sur la terre ferme, dans l’industrie basque alors en pleine effervescence. Hélas, son existence connaît deux coups du sort successifs qui semblent devoir compromettre son avenir. Dans l’usine de La Basconia, une barre chauffée au fer rouge viendra se ficher dans l’empeigne de son pied gauche, entraînant une invalidité du membre quasi totale. Peu après, alors qu’il travaille aux chantiers navals Euskalduna, son pied valide est pris dans un engrenage. Si l’arpion est sauvé de justesse, il faudra lui amputer tous les orteils. Un sort malheureusement fréquent dans l’industrie du début du siècle dernier… , Vicente Blanco, le boiteux devenu champion cycliste

Traductions du mot « arpion »

Langue Traduction
Corse arpion
Basque arpion
Japonais アルピオン
Russe arpion
Portugais arpion
Arabe اربيون
Chinois rp
Allemand arpion
Italien arpion
Espagnol arpion
Anglais arpion
Source : Google Translate API

Synonymes de « arpion »

Source : synonymes de arpion sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires