La langue française

Fumeron

Définitions du mot « fumeron »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUMERON, subst. masc.

A.− Morceau de bois (ou d'une autre matière) insuffisamment carbonisé et qui fume. Un fumeron, allumé en son absence dans la braise, remplissait l'atelier d'une vapeur infecte (France, Dieux ont soif,1912, p. 204).
B.− Petite lampe portative. Julia paraît, portant un petit fumeron à essence, qu'elle pose vivement sur la table de nuit (Martin du G., J. Barois,1913, p. 353).
C.− Arg. et pop. Jambe, pied. Je trouve toujours assez drolatique de voir d'honorables bourgeois se mettre sur leurs fumerons et retirer leur huit-reflets pour entendre exécuter un hymne révolutionnaire (Duhamel, Maîtres,1937, p. 225).
REM.
Fumeronner, verbe intrans.,rare. Dégager de la fumée comme un fumeron. Notre lampe (...) veillez-y; parce que si on la laisse se vider, le coton fumeronne, et ça pue (Genevoix, Seuil guitounes,1918, p. 200).
Prononc. et Orth. : [fymʀ ɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1640 « morceau de charbon de bois mal cuit qui brûle en dégageant de la fumée » (Oudin ds DG); 2. 1833 fumerons arg. « jambes » (Moreau-Christophe, Argot Esn.). Dér. du rad. de fumer1*; suff. -eron*; 2 peut-être p. anal. de forme avec 1 « morceau de bois carbonisé » (cf. Sain. Sources Arg. t. 2, p. 356 et Esn.).

Wiktionnaire

Nom commun

fumeron \fym.ʁɔ̃\ masculin

  1. Morceau de charbon de bois (ou d'une autre matière) qui, n’étant pas assez carbonisé, brûle mal et fume beaucoup .
    • Dans le fauteuil un vieillard courbé en deux, tisonnait des fumerons, émettant plus de fumée que de chaleur. — (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • Cela puait et chauffait comme un fumeron de laine. — (Henri Béraud, Le Bois du templier pendu, Les Éditions de France, Paris, 1926)
    • Une bûche de pin, au centre du premier feu que Nathalie venait d’allumer dans la salle, péta sec, cribla de fumerons le pare-étincelles. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 47.)
  2. Petite lampe portative.
    • Par économie, il recule le moment d’allumer son petit fumeron à l’essence. Souvent, d’ailleurs, il se couche dans le noir. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 146.)
  3. (Agriculture) (Vieilli) Petit tas de fumier que l'on dépose dans les champs avant de l'épandre à la fourche.
    • Le conducteur, arrivé, décharge sa voiture de manière à former des fumerons égaux espacés de 7 mètres environ les un des autres. […]. Chaque fumeron devant couvrir 49 mètres carrés il y en aura 200 environ par hectare. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.152)
    • Les fumerons peuvent-ils séjourner sur le sol pendant quelques jours ? Le fumier ne doit-il être conduit qu'à mesure que les ouvriers peuvent l'étendre ? — (Victor Borie, Les Douze mois : Calendrier agricole, Paris : librairie agricole de la maison rustique, 1860, p.147)
  4. (Argot) Pied.
    • Nus comme des vers, les gars trottinant gauchement sur le ciment, sur les claies, et merde ! j’me suis foulé le fumeron ! volèrent au secours de leurs affaires. — (Raymond Guérin, Les Poulpes, Gallimard, Paris, 1953)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUMERON. n. m.
Morceau de charbon de bois qui, n'étant pas assez cuit, jette encore de la flamme et beaucoup de fumée.

Littré (1872-1877)

FUMERON (fu-me-ron) s. m.
  • Morceau de charbon mal cuit et qui jette beaucoup de fumée. Ôtez le fumeron.

    Par raillerie et très familièrement. Mauvais fumeur, et aussi enfant qui veut se mêler de fumer.

HISTORIQUE

XVIe s. Fumeron, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fumeron »

 Dérivé de fumer avec le suffixe -eron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fumeron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fumeron fymrɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fumeron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « fumeron »

Langue Traduction
Anglais fumeron
Espagnol fumeron
Italien fumeron
Allemand fumeron
Chinois 富龙
Arabe فوميرون
Portugais fumeron
Russe fumeron
Japonais フメロン
Basque fumeron
Corse fumeron
Source : Google Translate API

Synonymes de « fumeron »

Source : synonymes de fumeron sur lebonsynonyme.fr

Fumeron

Retour au sommaire ➦

Partager