Arbitrer : définition de arbitrer


Arbitrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARBITRER, verbe trans.

I.− Emploi trans. Décider, trancher en qualité d'arbitre.
A.− [Le suj. désigne une pers.]
1. DR. ou domaine approchant.[Le compl., lorsqu'il est exprimé, désigne l'obj. d'un litige, d'un conflit, une difficulté] Arbitrer un différend. Arbitrer un dommage à telle somme, arbitrer une somme (Ac. 1835-1932) :
1. Il n'y a rien de plus variable selon les circonstances, et de moins directement mesurable, que la criminalité d'un acte ou la responsabilité morale qui s'attache à la perpétration d'un délit. Mais quand le législateur a voulu laisser aux juges la faculté de tenir compte de toutes les nuances du délit, et d'arbitrer entre de certaines limites l'intensité de la peine, il a dû faire choix de peines, comme l'amende ou l'emprisonnement temporaire, qui sont vraiment des grandeurs mesurables. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 304.
2. Les volontaires aux fonctions de « délégués » sont peu nombreux; leur rôle est parsemé de trop de corvées et d'embûches. Ils n'en finissent pas d'arbitrer, de concilier, de trancher les conflits d'intérêts et d'attitudes qui opposent les jeunes aux anciens, les qualifiés aux non-qualifiés, telle coterie, ou tel groupe ethnique à tel autre. Traité de sociol.,t. 1, 1967, p. 485.
2. Rare. [Le compl. désigne des pers.] Prononcer une sentence arbitrale entre ces personnes :
3. Qui pourrait oublier ... que vous [États de Hollande] avez plus d'une fois rétabli la liberté des mers, donné la paix à l'Europe, arbitré les rois? Mirabeau, Aux Bataves, sur le stathoudérat,p. 3 (Littré, 1873).
3.− Emploi techn., JEUX et SP. Remplir le rôle d'arbitre dans une compétition. Arbitrer un match de rugby, un combat de boxe.
4. Au fig. [En parlant de la conscience] :
4. La conscience peut arbitrer un fait moral, elle ne juge point d'un fait intellectuel. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 256.
B.− [Le suj. désigne une entité soc., un inanimé abstr.] Juger, décider, en dernier ressort :
5. Cette lutte pour la structure de la production la plus conforme aux vœux des alliances et des coalitions d'intérêts ne peut être ni jugée ni arbitrée par le plébiscite du consommateur. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 456.
Rem. Peut aussi s'employer absol. (cf. Rob.).
[En parlant d'un parti, d'un groupe pol.] Décider par son attitude de l'évolution d'une situation (cf. Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr.).
[En parlant du goût] Déterminer la norme, régenter la mode :
6. La petite Académie arbitrerait la correction comme, dans le salon voisin, une Académie de mode arbitrerait l'élégance, et plusieurs de ses membres feraient partie des deux conseils. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 244.
II.− Emploi pronom. (à valeur passive). Être arbitré :
7. Ces dommages peuvent s'arbitrer. Lar. 19e,1866.
PRONONC. : [aʀbitʀe], j'arbitre [ʒaʀbitʀ ̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1274 dr. (Compromis, Boulogne, A.N. J 1125, pièce 5 ds Gdf. Compl. : En arbitrant, en apaisant, en acordant et pais faisant); 1948 sp. (Nouv. Lar. univ. : arbitrer un match de boxe). Dér. de arbitre*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 57.
BBG. − Éd. 1967.

Arbitrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

arbitrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison) \aʁ.bi.tʁe\

  1. Décider en qualité d’arbitre.
    • Ils paieront ce qu’il plaira au juge d’arbitrer.
    • Je m’en remets à ce que le juge en arbitrera.
    • Ils ont arbitré le dommage à la somme de…
  2. Diriger en qualité d’arbitre.
    • Ce match n'était pas facile à arbitrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arbitrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARBITRER. v. tr.
Décider en qualité d'arbitre. Ils paieront ce qu'il plaira au juge d'arbitrer. Je m'en remets à ce que le juge en arbitrera. Ils ont arbitré le dommage à la somme de...

Arbitrer : définition du Littré (1872-1877)

ARBITRER (ar-bi-tré) v. a.
  • Estimer, régler, juger comme arbitre. Arbitrer une dépense, des frais, des dommages. Les constitutions ayant arbitré le temps qu'on peut communier en religion, Bossuet, Lett. rel. 53. Il fallait arbitrer les pensions des religieux qui ne peuvent prendre la réforme, Patru, Plaid. 5. C'est au clergé qu'il faut nous adresser, non pour arbitrer ce différend ; une nation, juge d'elle et de tous ses membres, ne peut avoir ni procès ni arbitres avec eux…, Mirabeau, Collection, t. I, p. 186.

HISTORIQUE

XVIe s. À l'adventure ne sera ce point trop mal arbitré ny jugé, si nous donnons au Grec la couronne de l'art militaire et au Romain celle de clemence ? Amyot, Flamin. et Philop. 8. S'en remettant à ce qu'il en arbitrerait, Amyot, Pyrrh. 34.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARBITRER. Ajoutez :

2Arbitrer des personnes, prononcer une sentence arbitrale entre elles. Qui pourrait oublier… que vous [États de Hollande] avez plus d'une fois rétabli la liberté des mers, donné la paix à l'Europe, arbitré les rois ? Mirabeau, Aux Bataves, sur le stathoudérat, p. 3.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIVe s. Pour une amende, laquelle lui fut arbitrée à VIII livres tournois (1378), Varin, Archives admin. de la ville de Reims, t. III, p. 493.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Arbitrer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARBITRER, v. act. c’est liquider, estimer une chose en gros, sans entrer dans le détail ; ainsi l’on dit : des amis communs ont arbitré à une telle somme le dépérissement de ces marchandises. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arbitrer »

Étymologie de arbitrer - Littré

Arbitre ; provenç. et espagn. arbitrar ; ital. arbitrare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de arbitrer - Wiktionnaire

(1274) Dénominal de arbitre et -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arbitrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arbitrer arbitre play_arrow

Conjugaison du verbe « arbitrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe arbitrer

Évolution historique de l’usage du mot « arbitrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arbitrer »

  • Pour obtenir cette honneur de pouvoir arbitrer au centre dans l’élite féminine, Romy Fournier est passée par deux étapes : Actufoot, Une varoise va devenir arbitre centrale en D1F !
  • À quel niveau allez-vous arbitrer la saison prochaine ? ladepeche.fr, Lot : Robin Hingrand, jeune arbitre à la carrière prometteuse - ladepeche.fr
  • Petite révolution sur la planète rugby. Ce week-end, le Super Rugby, première compétition de rugby à reprendre depuis la pandémie de Covid-19, mais uniquement entre les provinces néo-zélandaise, testera les nouvelles règles en matière d'arbitrage des rucks. Après avoir annoncé en avril dernier la modification à venir dans ce domaine, World Rugby a expliqué ce vendredi dans un long document pédagogique en quoi consistait ce changement considérable au niveau des phases de ruck, c'est à dire après un plaquage, l'une des séquences les plus compliquées à arbitrer, à en croire l'instance mondiale. World Rugby a donc décidé de renforcer les règles concernant les rucks et de les arbitrer beaucoup plus sévèrement, avec l'espoir que ce secteur provoque moins de blessures et d'infractions à l'avenir. Et les directives apparaissent comme très strictes.Ce qui change :- Le plaqueur doit désormais libérer immédiatement le porteur du ballon et rouler en direction de la ligne de touche- Le porteur du ballon aura désormais le droit d'effectuer un mouvement dynamique après avoir été plaqué, soit pour présenter le ballon, soit pour le relâcher le plus vite possible.- Le porteur du ballon aura désormais le temps de se mettre au sol après un plaquage debout : le plaquage sera uniquement marqué lorsque le joueur aura posé un genou au sol. Et une fois que les défenseurs auront stoppé l'élan du porteur du ballon et l'auront bloqué, il y aura un maul, dont les entrées par les côtés seront arbitrées sévèrement.- Le premier joueur arrivant dans le ruck devra être sur ses appuis et poser ses mains sur le ballon pour pouvoir l'arracher.- Les autres joueurs arrivant dans le ruck ne devront pas plonger et les entrées latérales seront sanctionnées.Des nouvelles règles qui auraient permis au pays de Galles de bénéficier d'un dernier ballon pour l'emporter face au XV de France lors du dernier match entre les deux équipes, à Cardiff lors du Tournoi des VI Nations. Le premier plaqueur Arthur Vincent aurait en effet été sanctionné et le premier joueur arrivé dans le ruck Camille Chat n'aurait pas récupéré une pénalité alors que le score était de 27-23 pour les Bleus. Une pénalité qui a mis fin aux ultimes espoirs des Gallois de renverser la bande à Galthié.A noter que World Rugby, qui a averti toutes les Fédérations de ces nouvelles consignes pour arbitrer les rucks, précise dans ce même communiqué que « la lutte contre le jeu déloyal continuera d'être une priorité », et ce dans le but de préserver la sécurité des joueurs. Orange Sports, World Rugby : De nouvelles règles pour arbitrer les rucks
  • Le PSG et Lyon s'affronteront en finale de Coupe de la Ligue le vendredi 31 juillet a annoncé la Ligue Professionnel de Football. Le Mayennais Jérôme Brisard a été désigné pour arbitrer ce choc. France Bleu, La finale de la Coupe de la Ligue de football PSG-Lyon sera arbitrée par le Mayennais Jérôme Brisard

Traductions du mot « arbitrer »

Langue Traduction
Corse arbitra
Basque arbitro
Japonais 仲裁する
Russe арбитраж
Portugais arbitrar
Arabe يفصل في النزاع
Chinois 仲裁
Allemand vermitteln
Italien arbitrare
Espagnol arbitrar
Anglais arbitrate
Source : Google Translate API

Synonymes de « arbitrer »

Source : synonymes de arbitrer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires