La langue française

Apitoyer

Définitions du mot « apitoyer »

Trésor de la Langue Française informatisé

APITOYER, verbe trans.

A.− Emploi trans. [Le compl. est un animé] Susciter la pitié de quelqu'un :
1. Mais ce qui apitoyait le plus la femme Teston, ce qui rendait l'histoire plus horrible et plus intéressante, c'était moins le cou dépecé de l'enfant et l'outrage qu'elle avait subi, c'était ce pantalon qu'une main brutale avait arraché et qui laissait voir son pauvre petit ventre à nu. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 45.
2. Le duel constant qu'il y a chez le mâle, entre sa générosité et son égoïsme, entre son sang et son sperme, crée en lui une atmosphère de désarroi qui épouvante, apitoie et fascine la femme. Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1398.
P. exagér. [Le compl. désigne une chose] :
3. − Aïou! geignit-il d'un ton si douloureux qu'il eût apitoyé des pierres, ... L. Cladel, Ompdrailles,1879, p. 297.
Emploi abs. :
4. La figure du gamin était sérieuse; le regard franc; aucun désir d'apitoyer ni même d'intriguer; ... R. Martin du Gard, Les Thibault,La Consultation, 1928, p. 1052.
B.− Emploi pronom. Être touché de pitié :
5. Laurent connut vite le public de l'endroit, public mêlé et disparate qui s'apitoyait et ricanait en commun. Zola, Thérèse Raquin,1867, p. 84.
S'apitoyer sur.
1. [Le compl. introd. par sur est une pers. ou un animal] :
6. ... ils s'enthousiasment à toutes les bonnes actions communes; ils s'apitoient sur chaque innocent qu'on tue, sur chaque chien qu'on écrase, comme s'ils étaient venus pour cela au monde. Flaubert, Correspondance,1846, p. 323.
[ou une périphrase désignant une pers.] :
7. Aujourd'hui, à la suite d'un torticolis, − pris dans une promenade en voiture découverte, que sa femme lui a fait faire au clair de la lune, le long d'une plage de l'océan, − avec ses gestes comiques, ankylosés, ses grandes mains semblant renforcer sur sa tête un serre-tête funambulesque, il me faisait sourire et à la fois m'apitoyer sur son compte. E. et J. de Goncourt, Journal,1880, p. 86.
2. [Le compl. introd. par sur est une chose abstr. ou concr. en rapport étroit avec une pers.] S'apitoyer sur les misères du peuple :
8. Comment ne pas s'apitoyer sur la destinée de générations florissantes conduites par l'ignorance, l'amnésie et l'aveuglement de l'état aux « cavernes de mort » de la plus sombre et la plus cruelle des boucheries? Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. XLIV.
PRONONC. : (s') [apitwaje], (je m') apitoie [apitwa] (pour la prononc. du groupe oy, cf. aboyer).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1224-1231 intrans. apitier « être empli de pitié, éprouver de la pitié » (G. de Coinci, Mir. Vierge, ms. Brux. 9229, fo150dds Gdf. : En cel respons si doz chant a Et tant est biaus et bien ditiez Li cuers m'en est tot apitiez) − 1611 apitoyer (Cotgr.); b) 1224-1231 emploi pronom. s'apitier « éprouver de la pitié envers qqn, prendre pitié de » (Id., Ibid., ms. Soiss., fo5dds Gdf. : Oies ma complainte, Et envers moi t'apite); 2. fin xiiies.-début xives. trans. apitoier « emplir de pitié, émouvoir, attendrir » (Marco Polo, C. CCXXV ds Gdf. Compl. : Car il li mururent tant que de male ore fo comences ceste bataille qe apitoe). Rem. Le verbe a subsisté aux xviieet xviiies. dans la lang. pop. (cf. mil. xviiies., témoignage de La Curne de Sainte Palaye ds La Curne, s.v. apiter : Ce verbe, dont la signification intéresse l'humanité, est encore usité parmi le peuple en province), repris à l'époque révolutionnaire (cf. apitoyer, cité parmi les néologismes introduits par la Révolution ds Brunot t. 10, 2epart., 1943, p. 597, La Quotidienne, 11 mai 1795 et 1797, Lettre de Casanova à Léonard Snetlage, Paris, 1903, ibid., 1repart., p. 104 : ... appitoyer [mot pitoyable]); 1798 attesté dans les emplois trans. et pronom. (Ac. où le mot est qualifié de ,,familier`` : [...] S'apitoyer sur les malheurs de quelqu'un). Dér. de pitié*; préf. a-1*, dés. -er, forme -oyer, du lat. -idiare, p. anal. avec les verbes de cette forme (EWFS2).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 318. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 123, b) 483; xxes. : a) 897, b) 445.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 121.

Wiktionnaire

Verbe

apitoyer \a.pi.twa.je\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’apitoyer)

  1. Toucher de pitié.
    • Rien ne put l’apitoyer sur mon sort.
    • La misère des idées dans les intérieurs riches arrive parfois à vous apitoyer. — ( Edmond de Goncourt, Jules de Goncourt, Idées et sensations, 1866)
    • Regarde encore, regarde de nouveau. Ce n’est pas le moment de s’apitoyer à la vue du sang. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Je ne veux pas apitoyer avec ce livre [Corydon] ; je veux GÊNER. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 340)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APITOYER. v. tr.
Toucher de pitié. Rien ne put l'apitoyer sur mon sort.

S'APITOYER signifie Être touché de pitié. S'apitoyer sur les malheurs de quelqu'un. Elle s'est apitoyée sur votre sort.

Littré (1872-1877)

APITOYER (a-pi-to-ié ou a-pi-toi-ié)
  • 1 V. a. Toucher de pitié. Tâchez de l'apitoyer.
  • 2S'apitoyer, v. réfl. Être ému de pitié, compatir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

APITOYER. Ajoutez : - HIST. XVe s. Auxquelles paroles le duc se appitoya si que on luy veoit les larmes aux yeux, Monstrelet, Chron. t. III, f° 118, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apitoyer »

 Dérivé de pitié avec le préfixe a- et le suffixe -oyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et pitié. Pour l'orthographe par un seul p, voyez APAISER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apitoyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apitoyer apitwaje

Évolution historique de l’usage du mot « apitoyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apitoyer »

  • Accepter l'inévitable sans révolte, ne pas s'apitoyer sur soi, penser encore à être utile, bien sûr, c'est cela le courage, beaucoup plus que des actes héroïques. De Anne Bernard / Cancer
  • A force de nous apitoyer sur les malheurs des héros de romans, nous finissons par nous apitoyer trop sur les nôtres. De Jorge Luis Borges / L'auteur et autres textes
  • La victoire donne aussi le privilège de s'apitoyer sur la victime. De Madeleine Ferron / La fin des loups-garous
  • La misère des idées dans les intérieurs riches arrive parfois à vous apitoyer. De Edmond et Jules de Goncourt / Idées et sensations
  • Méfions-nous des entraînements de la sensibilité ! On commence par plaindre les assassins et par un enchaînement fatal on finit par s'apitoyer sur les victimes... De André Frossard / Les Pensées
  • Ne sois pas pressé d'être en âge d'apitoyer. Conserve le plus longtemps celui d'être craint. De Daniel Picouly / L'enfant léopard
  • Il est vrai que les gens à qui je révèle bravement mes soucis sont très heurtés. Réagissent-ils par peur, établissent-ils un parallèle avec leur propre sort? Je continue - pourquoi changer? - sur le mode humoristique qui ne m'a pas trop mal réussi. Ils ne s'attendent pas à ça. Voudraient me plaindre et s'apitoyer, bien sûr. Or, c'est interdit. De Jean-Marc Roberts / Deux vies valent mieux qu'une
  • Thomas Tuchel, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, a livré sa première conférence de presse post-confinement hier après-midi. Au cours de celle-ci, il s'est livré sur plusieurs joueurs, confiant sa tristesse et son incompréhension de voir partir Tanguy Kouassi, joueur sur lequel il misait beaucoup. Mais le coach allemand n'a pas tenu à s'apitoyer sur son sort et a préféré se tourner vers les dernières échéances de la saison du PSG et sur les joueurs qu'ils lui restent à disposition. Comme on peut le lire dans L'Equipe, Tuchel a ainsi parlé de Thiago Silva, qui a décidé de prolonger pour deux mois afin d'aider le PSG pour les finales de Coupes nationales et le Final 8 de la Ligue des Champions. Il a déclaré "Depuis le premier jour avec Thiago, c'est un plaisir d'être son entraîneur et ça ne va pas changer. J'en suis sûr. Il est super professionnel, il reste notre capitaine jusqu'à la fin. Ce n'est pas un joueur ordinaire. On doit profiter ensemble des derniers deux mois. Je suis sûr qu'il restera un joueur clé lors de ces deux mois. On a tous les deux une grande relation de confiance. Il est super fiable. On peut gagner trois titres en cinq matches avec lui. Je suis content qu'il reste deux mois." Foot National, Thomas Tuchel (PSG) : "Il nous manque presque quatre mois d'entraînement spécifique en raison du virus"
  • Jeudi à Lancaster, Joe Biden a en retour taclé son rival pour sa gestion de la pandémie : « On dirait un enfant qui ne peut tout simplement pas croire que cela lui soit arrivé. Il ne fait que pleurnicher et s’apitoyer ». La pandémie de coronavirus a fait plus de 120.000 morts aux Etats-Unis et provoqué une profonde crise économique. Depuis la mort de George Floyd fin mai, le pays est en outre saisi par un mouvement de colère historique contre le racisme et les brutalités policières. Le Soir, Présidentielle américaine 2020: Biden grimpe dans les sondages - Le Soir
  • Le fait d’avoir deux enfants de couleur (Jackson, 8 ans, August, 5ans) doit certainement vous toucher encore plus…Charlize Theron - Je me sens bien évidemment extrêmement concernée et je m’inquiète souvent pour mes enfants. J’essaie cependant de rester optimiste car cela ne sert à rien de s’apitoyer sur le sort d’une communauté. Il est important pour moi de cultiver les différences et de laisser mes enfants explorer leurs cultures et origines. , Charlize Theron : « Mes enfants me rendent plus forte »
  • Sous de fausses identités, Sébastien L. a envoyé des centaines de mails pour conditionner sa victime fragilisée. Il avait également ouvert des comptes Facebook au nom de personnes qui n'existaient pas, pour mettre en place une stratégie de "cadenassage psychologique". La victime a vidé son compte bancaire et même emprunté pour l'aider. Le prévenu a également fait une autre victime, pour 6.500 euros, via une escroquerie plus classique en se disant intermédiaire pour vendre une voiture. Après sa condamnation par défaut à 45 mois de prison, l'homme avait disparu pour se soustraire à l'exécution de sa peine alors qu'il était déjà connu pour 64 faits d'escroquerie. Son avocate, faisant opposition à ce jugement, a expliqué au tribunal il y a deux semaines que son client était en fin de vie, atteint d'une maladie grave, sans toutefois remettre un certificat médical attestant de cette situation. Comme une des techniques déjà employée par l'escroc est de se dire atteint d'un cancer pour apitoyer ses victimes, le ministère public s'est dit "dubitatif" à l'audience, demandant la confirmation de la première décision. Le tribunal a finalement décidé d'amoindrir un peu la sanction sur opposition, maintenant trois ans de prison ferme. (Belga) RTL Info, TC Nivelles - Trois ans de prison ferme pour un spécialiste des escroqueries en tout genre - RTL Info
  • Pas le temps de s'apitoyer pour Hyundai Motorsport après l'accident en essais de Thierry Neuville la semaine dernière, qui avait mis un terme prématuré à la reprise du travail pour l'écurie championne du monde. autohebdo.fr, WRC - Hyundai Motorsport enchaîne les roulages en Finlande
  • Plutôt que de s’apitoyer sur son sort, Alexandre a décidé d’aller distribuer son CV dans la rue jusqu’à ce que son père lui suggère une idée originale, devenir un homme (ado)-sandwich. , Alexandre construit son avenir - Champagne FM

Images d'illustration du mot « apitoyer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « apitoyer »

Langue Traduction
Anglais pity
Espagnol lástima
Italien pietà
Allemand das mitleid
Chinois 可怜
Arabe شفقة
Portugais pena
Russe жалость
Japonais 同情
Basque pena
Corse pietà
Source : Google Translate API

Synonymes de « apitoyer »

Source : synonymes de apitoyer sur lebonsynonyme.fr

Apitoyer

Retour au sommaire ➦

Partager