Antinomie : définition de antinomie


Antinomie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

antinomie \ɑ̃.ti.nɔ.mi\ féminin

  1. Contradiction réelle ou apparente entre deux lois, deux principes, deux idées.
    • Cette antinomie embarrasse tous les jurisconsultes.
    • Concilier des antinomies.
    • Une « guerre propre » ou un « enfer paradisiaque » sont des exemples d’antinomies.
    • Pour bien saisir lʼanalyse développée par Weber en réponse à ces deux questions, nous examinerons, dans un premier temps, lʼantinomie, tout à fait capitale, de la rationalité formelle et de la rationalité matérielle. — (Michel Coutu, Max Weber et les Rationalités du Droit, 1995)
    • D'effleurements en retraits, elle pose ainsi la question centrale de son roman : que choisissent les femmes face à une antinomie irrésolue ? Intelligence ou beauté ? — (Nuit blanche, n° 157, hiver 2020, page 43)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Antinomie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTINOMIE. n. f.
Contradiction réelle ou apparente entre deux principes ou deux lois. Cette antinomie embarrasse tous les jurisconsultes. Concilier des antinomies.

Antinomie : définition du Littré (1872-1877)

ANTINOMIE (an-ti-no-mie) s. f.
  • 1Contradiction réelle ou apparente entre deux lois. Concilier une antinomie, des antinomies.
  • 2En philosophie, nom donné par Kant à une contradiction naturelle, par conséquent inévitable, qui résulte non d'un raisonnement vicieux, mais des lois mêmes de la raison, toutes les fois que, franchissant les limites de l'expérience, nous voulons savoir de l'univers quelque chose d'absolu, étant alors dans l'alternative ou de ne pas répondre à l'idée de l'absolu ou de dépasser les limites de notre intelligence qui n'atteint que les phénomènes. C'est ainsi que l'on peut soutenir à la fois par des arguments d'égale valeur que le monde est éternel et infini, ou qu'il a un commencement dans le temps et des limites dans l'espace.

SYNONYME

ANTILOGIE, ANTINOMIE, ANTIPHRASE. Trois substantifs dont le premier signifie contradiction de langage, et se dit aussi des contradictions de sens dans le discours. Le second est un terme de jurisprudence ou de philosophie, qui signifie contradiction entre deux lois. Le troisième se dit pour contre-vérité, par ironie ou par crainte.

HISTORIQUE

XVIe s. Souldre et sortir d'une ambiguité, difficulté, antinomie, Charron, Sagesse, II, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Antinomie : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANTINOMIE, s. f. antinomia, du Grec ἀντὶ, contre, & νόμος, loi ; contradiction entre deux lois ou deux articles de la même loi. Voyez Loi.

Antinomie signifie quelquefois une opposition à toute loi.

C’est en ce sens qu’on a appellé Antinomiens, & quelquefois Anomiens, une secte d’enthousiastes qui prétendoient que la liberté évangélique les dispensoit de se soûmettre aux lois civiles. Tels ont été en Allemagne ces Anabaptistes qui prirent les armes contre les Princes & la noblesse. V. Anabaptistes.

On aussi donné le même nom à ceux qui ont avancé que la vertu morale étant insuffisante pour le salut, on ne devoit point avoir égard à ses motifs : comme s’ils étoient incompatibles avec ceux de la religion, & que la loi de l’Evangile ne fût pas le complément & la perfection de la loi de nature. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Antinomie : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « antinomie » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « antinomie »

Étymologie de antinomie - Littré

Ἀντινομία, de ἀντὶ, contre, et de νόμος, loi (voy. NOME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de antinomie - Wiktionnaire

Du latin antinomia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antinomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antinomie ɑ̃tinɔmi play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « antinomie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antinomie »

  • Cela s’explique par l’« histoire » : en procédure orale classique, la formulation à l’audience des prétentions des parties, de « vive voix », interdisait a priori toute notion de dématérialisation procédurale. De fait, lorsqu’il s’est agi de permettre le recours à la communication par voie électronique dans les procédures sans représentation obligatoire, donc orales, devant les cours d’appel, les rédacteurs de l’arrêté technique se sont heurtés à cette antinomie entre oralité et dématérialisation : faute de régime réglementaire de l’écrit à l’époque, ils n’ont pu ouvrir largement ce mode de communication (J.-P. Teboul, Les métamorphoses des procédures orales. Le décret n° 2010-1165 du 1er octobre 2010 : une métamorphose de la procédure devant le tribunal de commerce impliquant une stratégie de conduite du changement, Gaz. Pal. 30-31 juill. 2014, p. 28). Pour cette raison, le recours facultatif à la communication par voie électronique a été limité aux « envois et remises des déclarations d’appel, des actes de constitution et des pièces qui leur sont associées » : ces actes étaient prévus par le code et conçus par lui comme devant être réalisés ou constatés par écrits sur support papier ; ils avaient une valeur autonome, l’antinomie n’existait pas pour eux. Les autres écrits, qui jouaient pourtant de fait un rôle en procédure orale, tout particulièrement les échanges entre parties, échappaient à la communication par voie électronique au sens du titre XXI ; en effet, ils n’étaient pas soumis à un régime particulier du code de procédure civile, de sorte qu’aucune démarche par équivalence ne pouvait leur être appliquée. Le décret du 1er octobre 2010, en créant les articles 446-1 à 4 a permis le passage de l’oralité classique à l’oralité moderne : l’écrit a acquis une valeur autonome, indépendamment de la parole prononcée à l’audience et a pu être dématérialisé. La communication par voie électronique est ainsi devenue praticable, à condition qu’une dispense de présentation soit possible et effective (C. pr. civ., art. 446-1, al. 2 : c’est l’oralité moderne). Par la suite, la Cour de cassation est allée plus loin. Elle a ajouté à l’article 446-2 en donnant une certaine autonomie aux écrits indépendemment d’une dispense de présentation, dès lors que des échanges écrits avaient été organisés par le juge (C. pr. civ., art. 446-2, al. 1er, et jurisprudence, Civ. 2e, 22 juin 2017, n° 16-17.118 P, D. 2017. 1588 , note C. Bléry et J.-P. Teboul ; ibid. 1868, chron. E. de Leiris, N. Touati, O. Becuwe, G. Hénon et N. Palle ; ibid. 2018. 692, obs. N. Fricero ; Procédures 2017. comm. 228, obs. Y. Strickler ; Gaz. Pal. 31 oct. 2017, p. 60, obs. L. Mayer : c’est l’oralité « post-moderne »). , Arrêté du 20 mai 2020 relatif à la CPVE en matière civile devant les cours d’appel : entre espoir et déception… - Civil | Dalloz Actualité
  • En réalité, ce que le national-socialisme ne pouvait pardonner à la Maçonnerie, ce qui exigeait impérieusement qu’elle fût anéantie, c’est qu’elle est foncièrement antiraciste. C’est même trop peu dire : pour parler juste, il faudrait proclamer que, pour un Maçon, le racisme est une notion totalement incompréhensible et qu’il est aussi impossible à la Maçonnerie de vivre dans le racisme qu’à un poisson de vivre hors de l’eau. Il y a là une opposition, une antinomie fondamentale, nous dirions presque : organique. Licra - Antiraciste depuis 1927, 1 jour, 1 texte. Numéro 78 / Michel Dumesnil de Gramont, « Racisme et maçonnerie », Le Droit de Vivre, janvier 1947 | Licra - Antiraciste depuis 1927
  • Il faut mettre fin à la culture des privilèges de la république : les oligarchies qui se partagent ce pays profitent de notre indolence pour perpétuer leurs forfaits. Une république des privilégiés est littéralement une antinomie, une absurdité. Il nous faut une révolution pour arracher la république des mains des prédateurs. De tout le temps, et dans tous les pays, les oligarques ont été balayés pour bâtir le véritable progrès social. Le jour où notre amour pour la patrie sera plus forte que leur passion pour les biens matériels, la république deviendra enfin sénégalaise. Notre Révolution n’a qu’une seule tâche : redonner le Sénégal aux Sénégalais. Xibaaru, Pr Kitane : « Sans Révolution nous ne pourrons jamais nous
  • C’est effectivement un pas dans la bonne direction en matière de réduction d’intrants et d’engrais, qui s’appuie sur des objectifs précis. En voulant développer l’étiquetage des aliments, la stratégie européenne est aussi intéressante pour retrouver une alimentation saine et plus riche en nutriments. Il faut rappeler que n’était pas gagné. Les députés conservateurs et libéraux étaient favorables à un report pur et simple de la stratégie. Pour autant, les outils et les moyens disponibles ne sont pas à la hauteur. Le principal outil pour moi, c’est la politique agricole commune (PAC). Sur ce plan, je continue d’ailleurs à m’opposer à la proposition mise sur la table par la Commission européenne. J’ai voté contre ce texte car il est largement insuffisant pour parvenir aux objectifs de la stratégie « De la fourche à la fourchette », en particulier sur le découplage des aides à l’hectare qui ne permet pas de réorienter la production. Il y a donc une antinomie entre cette stratégie qui appelle vraiment à un changement de modèle en matière de production et de consommation et une PAC insuffisante. , «L’agriculture a un rôle fondamental à jouer dans la lutte climatique» - Journal de l'environnement
  • « Il n’y a pas d’antinomie entre l’économie et l’écologie », assure Olivier Allain, vice-président de la Région. « C’est même souvent le contraire ; les agriculteurs qui maîtrisent leurs intrants s’en sortent souvent mieux ». Le Gaec Bio Yvel, à Mauron, le démontre chaque saison, sur sa structure de 220 hectares, et ses ateliers lait (120 vaches) et volaille (6 000 pondeuses). Les quatre associés sont dans une logique d’agro-écologie performante. Ils font partie d’un groupe expérimental AEP (Agriculture écologiquement performante) soutenu par la Région Bretagne et sont sans cesse à la recherche d’évolutions et d’adaptations pour améliorer leurs pratiques. « Nous sommes souvent passés à côté des soutiens financiers », déplore Patrice Le Callonnec. « Nous n’avons pas eu d’aides à la conversion (la ferme d’origine est en bio depuis 1968). Les primes Pac, centrées sur les cultures, étaient dérisoires. Nous demandons simplement à ce que l’on ne nous oublie pas, à l’avenir ». Le Gaec bénéficie simplement des aides au maintien de l’agriculture biologique qui encourage les producteurs à conserver leur système. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Adeptes du bio et du sans labour, ils interpellent les politiques | Journal Paysan Breton
  • Il y a antinomie entre les lignes hertziennes et les lignes du poète : comment la télévision, qui est lumière, éclat, mise en scène, évidence, peut-elle faire exprimer le secret d'une parole, l'écart d'une sensibilité, le risque du cri ou du chuchotement De Bernard Pivot / Le Métier de lire

Traductions du mot « antinomie »

Langue Traduction
Portugais antinomia
Allemand widerspruch
Italien antinomia
Espagnol antinomia
Anglais antinomy
Source : Google Translate API

Synonymes de « antinomie »

Source : synonymes de antinomie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « antinomie »


Mots similaires