La langue française

Ancrage

Sommaire

  • Définitions du mot ancrage
  • Étymologie de « ancrage »
  • Phonétique de « ancrage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ancrage »
  • Citations contenant le mot « ancrage »
  • Traductions du mot « ancrage »
  • Synonymes de « ancrage »

Définitions du mot « ancrage »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANCRAGE, subst. masc.

I.− MARINE
A.− Vieilli.
1. Action de jeter l'ancre.
Rem. Attesté ds Jal 1848, DG, Ac. t. 1 1932, Quillet 1965.
Ancrage ou droit d'ancrage. Droit payé par un bateau pour mouiller dans un port. (Attesté ds la plupart des dict.) :
1. ... Les vaisseaux marchands mouillent devant ce Fort, où ils se mettent à l'abri derrière la jetée de la Goulette, en payant un droit d'ancrage considérable. F.-R. de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem,1811, p. 106,
Rem. Auj. on dit ,,taxe portuaire.`` (Le Clère 1960).
2. P. méton. Lieu d'ancrage :
2. Je hélai à l'Astrolabe de chasser en avant, et de se disposer à mouiller, si la côte offrait un ancrage et une anse où il fût possible de débarquer. Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 2, 1797, p. 298.
3. Quoi qu'il arrive, l'essentiel est de faire changer l'ancrage du bateau : comme ça, s'ils essaient de l'atteindre, ils perdront au moins trois heures avant de le retrouver. Il est à la limite du port. A. Malraux, La Condition humaine,1933, p. 191.
Rem. Dans cet emploi, ancrage ne survit plus que dans la lang. littér., le terme techn. étant mouillage.
B.− ,,Dispositif de mouillage d'engins à poste fixe et tenus par plusieurs ancres. L'ancrage d'une bouée, d'un corps mort.`` (Le Clère 1960) :
4. Ce brise-lame n'est autre chose qu'une carcasse de navire, une sorte de corbeille de charpente qui flotte à la surface du flot, retenue au fond de la mer par un ancrage puissant. V. Hugo, Actes et paroles,3, 1876, p. 145.
II.− Au fig., rare. Action ou moyen de s'ancrer, de se fixer :
5. ... le phénomène de l'habitude nous invite à remanier notre notion du « comprendre » et notre notion du corps. Comprendre, c'est éprouver l'accord entre ce que nous visons et ce qui est donné, entre l'intention et l'effectuation − et le corps est notre ancrage dans un monde. M. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 169.
6. Elle [la gériatrie] insiste sur la revalorisation du travail des vieillards, sur l'ancrage de leurs affections... H. Bazin, La Fin des asiles,1959, p. 139.
Spéc., PSYCHOL. Phénomène, effet d'ancrage. ,,Au sens général, effet provenant de ce qu'une interprétation ou une réponse est déterminée non pas par les propriétés de l'objet mais par le cadre de références implicite de l'observateur ou du répondant.`` (Mucch. Sc. soc. 1969).
III.− Autres domaines techn. (p. anal. avec le sens I).
A.− AÉRONAUTIQUE
1. Action d'atterrir et de se fixer au sol :
7. Il va sans dire que les forêts, les lacs, les cours d'eau, les villes, même les maisons isolées doivent être soigneusement évitées à la descente, comme autant d'obstacles qui peuvent rendre l'ancrage impossible... Simonin, Aérostation pendant le siège de Parisds Revue des Deux Mondes, 15 oct. 1870, p. 617 (Guilb. Aviat. 1965).
2. Lieu où atterrit un aérostat :
8. Le câble qui retient le ballon à son ancrage a été éprouvé à une résistance de plus de 20 000 kg. L'Illustration,t. 1, 1869, p. 327 (Ibid.).
B.− BÂT., TRAV. PUBL. Dispositif servant à assurer la fixité d'un élément, d'un ouvrage soumis le plus souvent à un effort de traction :
9. [Les] fondations consistent (...) dans un vaste bloc de maçonnerie ou de béton de ciment, dans lequel sont immergées les plaques d'ancrage. De puissants boulons relient ces dernières au bâti même de la machine [d'extraction] ... J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 13.
C.− CH. DE FER. Dispositif servant à consolider une voie (cf. Lar. 20e, Lar. encyclop., Lar. 3).
Rem. P. anal. s'emploie en alpinisme pour désigner l'opération par laquelle on fixe des broches au glacier ou des pitons au rocher (cf. Gautrat 1970, Mont. 1967) et en art dentaire pour désigner un moyen permettant de fixer une prothèse (cf. Méd. Biol. t. 1 1970).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [ɑ ̃kʀa:ʒ]. 2. Homon. : encrage. − Rem. Pour Fér. 1768, la 1resyllabe est longue. Fér. Crit. t. 1 1787, fait observer que l',,on écrivait autrefois anchrage``.
Étymol. ET HIST. − 1468 mar. [fig.] « lieu où on peut jeter l'ancre » (Chastellain ds DG : Tu es le port de vray et seur ancrage); 1507 (Cout. loc. du bailly d'Amiens, I, 487 ds Gdf. Compl. : Ancrage de nefz). Dér. de ancrer* au sens propre; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 28.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bader-Th. 1962. − Barb.-Cad. 1963. − Barber. 1969. − Baudr. Pêches 1827. − Baulig 1956. − Bouillet 1859. − Chabat t. 1 1875. − Colas-Cab. 1968. − Dainv. 1964. − Gautrat 1970. − Gruss 1952. − Guilb. Aviat. 1965. − Jal 1848. − Le Clère 1960. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mucch. Sc. soc. 1969. − Noël 1968. − Piéron 1963. − Poignon 1967. − Siz. 1968. − Soé-Dup. 1906. − Zastrow (D.). Entstehung und Ausbildung des französischen Vokabulars der Luftfahrt mit Fahrzeugen ,,leichter als Luft`` (Ballon, Luftschiff) von den Anfängen bis 1910. Tübingen, 1963, p. 524.

Wiktionnaire

Nom commun

ancrage \ɑ̃.kʁaʒ\ masculin

  1. (Marine)
    1. (Vieilli)
      1. Action de jeter l’ancre, résultat de cette action.
        • Pour l’ancrage le bateau dispose d’une ancre à jas dont les pattes sont très larges afin de résister à la forte tension qui s’exercera au moment de la relève. — (Institut scientifique et technique des pêches maritimes (France), Science et pêche: Numéros 1 à 65, 1953)
      2. (Par métonymie) Lieu propre et commode pour jeter l’ancre.
  2. (Figuré) Lien étroit.
    • Notre immense avantage sur la presse écrite nationale vient de notre ancrage local, de la connaissance de nos lecteurs et des liens étroits et historiques qui nous unissent à eux. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 183)
  3. (Finance) Lien fixe entre deux monnaies, avec possibilité de fluctuations très limitées par rapport à un cours central.
  4. (Psychologie) Biais cognitif qui pousse à se fier à sa première impression, à la première information reçue.
    • De plus, les similitudes observées entre la mouche et la souris laissent à penser qu’une même logique neuronale existe dans le cerveau humain, offrant potentiellement un ancrage neurologique pour étudier en quoi la frontière entre séduction et agression est floue chez certains. — (Benjamin Prud'homme, Entre séduction et agression, une poignée de neurones, Le Monde. Mis en ligne le 11 janvier 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANCRAGE. n. m.
T. de Marine. Action de jeter l'ancre. Droit d'ancrage, Droit qu'on paie pour avoir la faculté de mouiller dans un port, dans une rade, d'y jeter l'ancre. Il signifie aussi Lieu propre et commode pour ancrer. Il y a bon ancrage sur cette côte. Il a vieilli; dans les deux acceptions on dit MOUILLAGE.

Littré (1872-1877)

ANCRAGE (an-kra-j') s. m.
  • Lieu propre pour ancrer. Les vaisseaux se mettent à l'abri derrière la jetée de la Goulette, en payant un droit d'ancrage considérable, Chateaubriand, Itin. III, 21.

HISTORIQUE

XVIe s. Les encrages contre les tempestes dependent de la bonté du cable sur tout, D'Aubigné, Faen. III, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ancrage »

Mot dérivé de ancrer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ancrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ancrage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ancrage ɑ̃kraʒ

Évolution historique de l’usage du mot « ancrage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ancrage »

  • Avoir un ancrage est essentiel. De Cate Blanchett / Elle - 19 Février 2007
  • Rapport sur le marché mondial de Renforcé Shotcrete béton boulon d’ancrage 2020 – rapport de 2026 fournit un aperçu de base de la part de marché de Renforcé Shotcrete béton boulon d’ancrage, du segment des concurrents avec une introduction de base des principaux fournisseurs, régions principales, types de produits et industries finales. Identifie et analyse également les tendances émergentes ainsi que les principaux moteurs, défis, opportunités et stratégies d’entrée pour diverses entreprises de l’industrie Renforcé Shotcrete béton boulon d’ancrage. Ce rapport donne un aperçu historique des tendances du marché Renforcé Shotcrete béton boulon d’ancrage, des revenus, de la capacité, de la croissance, de la structure des coûts et de l’analyse des principaux moteurs. , Renforcé Shotcrete béton boulon d’ancrage Industrie 2020 Types de marchés mondiaux, part, croissance, taille, segments, nouvelles techniques, demande, meilleures entreprises et recherche prévisionnelle 2026 – InFamous eSport
  • Concevoir des solutions d’ancrage de grande qualité, sûres et faciles à utiliser est le leitmotiv de fischer. La gamme de vis à béton ULTRACUT reflète pleinement cette capacité d’innovation. Avec de hautes performances, la vis à béton ULTRACUT dispose d’une géométrie spéciale et renforcée du filetage qui permet une installation et un démontage facile et rapide, et assure des charges admissibles nettement plus élevées. Elle est la première vis à béton sur le marché européen à proposer les catégories de performances sismiques C1 et C2, garantissant les plus hauts standards de sécurité. , ANCRAGE/VISSAGE FISCHER : Nouvelles Vis à béton ULTRACUT et Clés à chocs FSS 18V – BatiPresse
  • Si le lien entre la création littéraire et les lieux traversés par les écrivaines et écrivains est largement glosé dans les études littéraires comme dans les études géographiques, la manière dont les lecteurs investissent cet ancrage a été peu étudiée. Ce dossier consacré aux ancrages géographiques de la littérature, forme de trivialisation des œuvres au sens d’Yves Jeanneret, envisage la manière dont le territoire peut devenir une grille de lecture des textes et dont ce phénomène, par anticipation, oriente aussi l’écriture. La relation textes-lieux est ici abordée au prisme de motivations multiples : celles des auteurs, mais aussi celles des lecteurs privés, des associations et collectivités, et plus généralement de groupes sociaux constituant vis-à-vis de ces textes des communautés interprétatives. , Recherches & Travaux, n° 96 : "Ancrages territoriaux de la littérature" (M. Labbé, dir.)

Traductions du mot « ancrage »

Langue Traduction
Anglais anchor
Espagnol anclaje
Italien ancoraggio
Allemand verankerung
Portugais fixação
Source : Google Translate API

Synonymes de « ancrage »

Source : synonymes de ancrage sur lebonsynonyme.fr
Partager