La langue française

Ambassadeur, ambassadrice

Définitions du mot « ambassadeur, ambassadrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMBASSADEUR, DRICE, subst. et adj.

A.− DIPLOMATIE
1. Subst. masc. Agent diplomatique, chef d'ambassade (cf. ambassade A 1, 2), représentant officiellement et généralement en permanence un État dans un État étranger souverain :
1. Les ambassadeurs et envoyés des puissances étrangères doivent, en se conformant aux lois, jouir auprès de la nation où ils résident, des honneurs attachés au caractère public dont ils sont revêtus, et auquel la guerre même ne peut porter atteinte. L.-G.-A. de Bonald, Législation primitive,t. 2, 1802, pp. 101-102.
2. Chateaubriand jeta bientôt un sourire de dédain sur sa gloire littéraire et ne rêva que places, dignités, grandeurs. Il fut pair, conseiller d'état, ambassadeur à Berlin, ambassadeur à Londres; il vient d'être nommé ministre extraordinaire du congrès de Vienne. Le voilà au faîte des grandeurs. Ch.-J. de Chênedollé, Extraits du journal,1822, p. 110.
3. À pénétrer dans la vie intime de ces ambassades, de ces légations, on perçoit vite le peu de franchise, le peu de loyauté qui existe dans les rapports de ces ambassadeurs, de ces chargés d'affaires avec leurs secrétaires, avec leurs attachés. Il y a toujours, dans les rapports, quelque apparence bon enfant qu'ils aient, un petit fond de dissimulation particulière à la carrière : ils sont toujours un peu diplomates entre eux. E. et J. de Goncourt, Journal,août 1872, pp. 912-913.
4. La carrière diplomatique m'eût agréé pour la considération dont elle est entourée; l'espoir de devenir ambassadeur et de représenter mon pays dans les cours étrangères m'eût souri. Je caressai ces ambitions, mais uniquement pour me rire de mon pauvre moi; ... A. France, La Vie en fleur,1922, p. 438.
5. Mais, à Londres, restait, tout de même, installé dans l'immeuble de l'Ambassade de France, un consul qui communiquait avec la Métropole, tandis que M. Dupuis, consul-général du Canada, demeurait auprès du Maréchal et que l'Union Sud-Africaine y laissait son représentant. Surtout, on pouvait voir s'assembler à Vichy, autour de Mgr Valeri Nonce du Pape, de M. Bogomolov Ambassadeur de l'Union Soviétique, bientôt de l'amiral Leahy Ambassadeur des États-Unis, un corps diplomatique imposant. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Appel, 1954, p. 73.
Rem. Ambassadeur, ministre, chargé d'affaires, consul, légat, nonce, envoyé, député. L'ambassadeur se distingue du ministre accrédité auprès d'un État mineur, du chargé d'affaires qui remplace l'ambassadeur absent ou non encore accrédité, du consul qui défend les intérêts des compatriotes à l'étranger, du légat ou ambassadeur extraordinaire du Vatican, du nonce ou ambassadeur ordinaire du Vatican, de l'envoyé qui accomplit une mission temporaire au nom de quiconque et auprès de quiconque − sans qualité représentative ni pleins pouvoirs, du député qui est envoyé avec un mandat particulier par une corporation, etc. auprès d'une autorité quelconque.
Syntagmes fréq.
a) Subst. + adj.ambassadeur ordinaire, ambassadeur permanent fixé dans un État étranger pour régler les affaires ordinaires de l'État dont il a reçu mandat; ambassadeur extraordinaire ou ambassadeur (vieilli), ambassadeur chargé d'une mission temporaire à l'occasion d'une affaire particulière :
6. Quelques jours après, il envoya même une grande ambassade pour témoigner solennellement de ses dispositions pacifiques. Les ambassadeurs furent admis au conseil. On écouta l'évêque d'Arras, qui parla au nom de son maître; mais il ne persuada personne. P. de Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 3, 1821-1824, p. 381.
7. L'usage est, à la mort d'un pape, d'envoyer un ambassadeur extraordinaire, ou d'accréditer l'ambassadeur résidant par de nouvelles lettres auprès du Sacré Collège. F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 483.
b) Subst. + subst.ambassadeur de France (cf. Barr. 1967), titre conféré à certains ministres plénipotentiaires qui sont ou ont été chargés temporairement des fonctions d'ambassadeur; (péj.) pas d'ambassadeur, allure compassée :
8. ... il [l'étranger] semblait habitué à l'allure noble qu'on appelle ironiquement un pas d'ambassadeur ... H. de Balzac, Gambara,1837, p. 37.
2. Subst. fém.
a) Rare. Femme ayant même titre et même fonction qu'un ambassadeur :
9. L'histoire cite une ou deux femmes qui, sans que leurs maris fussent ambassadeurs, ont été personnellement ambassadrices. Ainsi Renée Du Bec, veuve du maréchal de Guébriant, fut chargée, en 1645, avec le titre d'ambassadrice extraordinaire, de conduire au roi Vladislas de Pologne la princesse Marie-Louise de Gonzague, que ce prince avait épousée à Paris par procureur. La mère du duc, depuis maréchal de Richelieu, remplit des fonctions de même nature, mais sans le titre public et formel d'ambassadrice. Bach.-Dez.1882, s.v. ambassadeur.
Rem. Attesté de St-Edme t. 1 1824, Besch. 1845, DG, Lar. encyclop., Quillet 1965.
b) Épouse de l'ambassadeur :
10. Les Genevois ne sont pas aimables. Dans un mois nous serons à Genève. Je ne sais pas quelles folies anti-diplomatiques tu crains que je n'y fasse. Tout ce que je puis te dire, c'est qu'ils mettent leur amour-propre à ne pas prononcer une seule fois le nom d'ambassadrice, et que M. de Staël, Mmede Staël sont sans cesse nommés en mangeant presque le de. G. de Staël, Lettres de jeunesse,1790, p. 375.
11. ... comptons les saluts de l'ambassadeur. Un salut par seconde, c'est-à-dire soixante par minute, trois mille six cents par heure, quatorze mille pour une soirée de quatre heures. Il a deux cent cinquante mille francs par an, je trouve qu'il les gagne. (...). Plongeon à droite, plongeon à gauche, l'ambassadrice et sa fille à l'entrée du second salon font comme lui. Si jamais je deviens ambassadeur, mon secrétaire général et plusieurs de mes attachés devront avoir cinq pieds six pouces, (...). Trois d'entre eux seront toujours autour de moi dans les réceptions, et leurs femmes autour de ma femme; cela fera rempart. H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, pp. 128-129.
B.− Au fig.
1. Subst. (masc., plus rarement fém.)
a) Lang. cour. ou littér.
[En parlant d'une pers.] Celui, celle qui est chargé(e) par un particulier d'une mission, d'une démarche quelconque ou qui représente simplement une autre personne, une collectivité, une valeur :
12. Un jeune homme vient de la part d'un bas-bleu qui veut me connaître. Cet ambassadeur me déclare qu'il ne se serait pas chargé d'une démarche aussi ridicule si la lecture toute récente du Désespéré ne lui avait donné à lui-même le désir de me voir. L. Bloy, Journal,1907, p. 340.
13. Madame de Noailles était tenue, à l'étranger, pour l'écrivain et la maîtresse de maison les plus en évidence. Hugo Von Hofmannsthal, venu quelques années avant la guerre à Paris, comme ambassadeur de la jeunesse artistique avancée d'Outre-Rhin, fit sa première visite à notre amie, qui l'invita à certain dîner où elle lui ferait connaître nos génies ... J.-E. Blanche, Mes modèles,1928, p. 59.
14. Ce rôle d'ambassadrice de la beauté la harassait [Amère Suzon]. « J'en ai assez de représenter Vénus à tous les bals de l'École de Médecine ... » J. Cocteau, La Fin du Potomak,1940, p. 174.
15. Ma civilisation a cherché à faire de chaque homme l'ambassadeur d'un même prince. Elle a considéré l'individu comme chemin ou message de plus grand que lui-même, (...). Le savant devait le respect au soutier lui-même, car à travers le soutier il respectait Dieu, dont le soutier était aussi l'ambassadeur. Quelles que fussent la valeur de l'un et la médiocrité de l'autre, aucun homme ne pouvait prétendre en réduire un autre en esclavage. On n'humilie pas un ambassadeur. Mais ce respect de l'homme n'entraînait pas la prosternation dégradante devant la médiocrité de l'individu, devant la bêtise ou l'ignorance, puisque d'abord était honorée cette qualité d'ambassadeur de Dieu. Ainsi l'amour de Dieu fondait-il, entre hommes, des relations nobles, les affaires se traitant d'ambassadeur à ambassadeur, au-dessus de la qualité des individus. A. de Saint-Exupéry, Pilote de guerre,1942, pp. 373-375.
Plus rarement. [En parlant d'un animal, d'une chose concr. ou abstr.] Ce qui porte un message de la part d'une chose personnifiée, ce qui en annonce la venue :
16. Dans une de ses débauches d'imagination, Rivarol disait que l'on pouvait croire que plusieurs dieux placés à des distances immenses dans l'espace trouvaient des plaisirs dignes d'eux à conduire, à agiter, à rouler les mondes et que les comètes étaient les ambassadeurs au moyen desquels ils communiquaient à travers les immensités de l'espace. Ch.-J. de Chênedollé, Extraits du journal,1833, p. 178.
17. Cris joyeux et battements d'ailes Qui mettent le ciel en gaîté, C'est le retour des hirondelles, Et c'est le retour de l'été. ... Pourvu que les propriétaires N'augmentent pas en même temps Que tous leurs autres locataires L'ambassadrice du printemps. H. Murger, Les Nuits d'hiver,Printanière, 1861, p. 89.
18. 8 décembre. − Ce jour qui devait être comme tous les jours que Dieu fait, avec un soleil triomphant au sommet d'un ciel bleu, ce jour est en réalité un jour vêtu de noir (...) un messager de deuil, un des ambassadeurs voilés et masqués que le destin nous envoie avec je ne sais quelles terribles lettres de créance dans les mains. J. Green, Journal,1941, pp. 176-177.
b) Lang. fam., arg. Commis-voyageur (cf. G. Delesalle, Dict. argot-français et français-argot, 1896, p. 10; Bruant 1901, p. 117). Proxénète (cf. A. Delvau, Dict. de la langue verte, 1866, p. 8; L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, L'Argot ancien et moderne, 1878, p. 9; Larch. Suppl. 1880; Bruant 1901, p. 200; Esn. 1966 et Ch.-L. Carabelli, [Langue populaire]). Cordonnier (cf. A. Pierre, Argot et jargon, 1848, col. 1; A. Delvau, Dict. de la langue verte, 1866, p. 8; Larch. Suppl. 1880; Bruant 1901, p. 126; Esn. 1966 et Ch.-L. Carabelli, [Langue populaire]).
2. Except., adj. Qui transmet un message, annonce un événement :
19. Et la mort! Pavoisez les balcons de draps pâles, Les cloches! Car voici que des rideaux s'exhale La procession du beau cygne ambassadeur Qui mène Lohengrin au pays des candeurs! J. Laforgue, L'Initiation de Notre-Dame la lune, Les Linges, le cygne, 1886, p. 265.
20. Depuis le jour où tu sortis des entrailles ambassadrices d'une vierge, tu as failli à tes engagements, menti à tes promesses; des siècles ont sangloté, en t'attendant, Dieu fuyard, Dieu muet! J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 164.
Prononc. : [ɑ ̃basadœ:ʀ], fém. [-dʀis]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 1reet la 3esyllabe du mot.
Étymol. ET HIST. I.− Début xives. 1. Embassator « envoyé en mission auprès d'un gouvernement étranger » (Aimé du Mont Cassin, Ystoire de li Normant, Champollion ds Quem. t. 1 1959 : embassator por lo pape); 1366 ambassadeur « id. » (Récit d'un Bourgeois de Valenciennes, 253, Kervyn, ibid. : Et l'escusa le roy aux ambassadeurs); 2. 1584 « porteur d'un message » ambassadeur d'amour « proxénète » (Fr. d'Ambroise, Les Néapolitaines ds Anc. Th. fr., VIII, 259 ds Ch.-L. Livet, Lexique de la lang. de Molière, Paris, Imprimerie Nationale, t. 1, 1895, p. 101 : ... Et m'appellent d'un nom qu'ils estiment vif et deshonneste : c'est un faiseur de messaiges, un ambassadeur d'amour, un poisson d'avril : et par là ils me mesprisent). II.− Fin xvies. 1. Embasciatrice « épouse d'un ambassadeur » (Mémoires de La Huguerye I, p. 7, SHF ds Fr. mod., t. 4, 1936, p. 336 : Je party de Rome... et m'embarquay... en la galère de l'embasciatrice d'Espagne); 2. 1694 (Ac., s.v. ambassadrice : « dame envoyée en ambassade » cf. Voltaire, Siècle de Louis XIV en 1751 ds Dict. hist. Ac. fr., s.v. ambassadrice : La maréchale de Guebriant, la seule femme qui ait jamais eu le titre et fait les fonctions d'ambassadrice plénipotentiaire); 3. 1651 « femme chargée de quelque message » (Scarron, Roman comique II, 19, ibid., s.v. ambassadrice : Il embrassa avec emportement la bienheureuse ambassadrice). I empr. à l'ital. ambasciatore attesté au sens 1 dep. le xiiies. (G. Fava, V, 63.-2 ds Batt. t. 1 1961) lui-même empr. à l'a. prov. ambayssador (attest. seulement début xives. V. de S. Honorat ds Rayn. t. 1. 2, p. 70 : Ar mandan Viennes per tot ambayssadors Que queran lo cors sanct) de même orig. que l'a. prov. ambayssada (ambassade*); les formes ambasseor 1262-1268 Brunetto Latini, ambasaor, 1299 Marco Polo, ambasseurs, xives. ds Gdf. sont des adaptations plus francisées de l'ital.; cf. lat. médiév. ambasciator très bien attesté dans le domaine ital. du nord au sens de « envoyé d'une cité » dep. la fin du xiies., cf. Constitutiones imperatorum et regum, II, 179 ds Mittellat. W. s.v., 541, 35 : per rectores et ambassatores quarundam ex civitatibus Lombardie. II, étant donné la forme de la 1reattest., plutôt empr. à l'ital. embasciatrice, cf. la forme embasciata qui renvoie à imbasciata (Batt. t. 1 1961) que dér. par suff. -trice de ambassadeur. L'ital. imbasciatrice est attesté dep. 1552 (Burchiello 1-70 ds Tomm.-Bell. 1929), et la forme ambasciatrice dep. le début xviies. (G. Bentivoglio, Lettere diplomatiche, ibid.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1 594. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 3 672, b) 1 309; xxes. : a) 1 180, b) 2 232.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Aquist. 1966. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Bible 1912. − Blanche 1857. − Bonnaire 1835. − Bouillet 1859. − Cap. 1936. − Daire 1759. − Dup. 1961. − Esn. 1966. − Gall. 1955, p. 90. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 298. − Gramm. t. 1 1789. − Guizot 1864. − Hanse 1949. − Haschke (F.). Die Sprache Richelieus nach seinem Briefwechsel. Leipzig, 1934, 171 p. [Cr. Barbier (P.). Proceedings of the Leeds philosophical and literary society. 1932-35, t. 3, p. 255]. − Kold. 1902 (s.v. ambassade).Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Larch. Suppl. 1880. − Lasnet 1970. − Lav. Diffic. 1846. − Le Roux 1752. − Marcel 1938. − Mét. 1955. − Noter-léc. 1912. − Pissot 1803. − Prév. 1755. − Rigaud (A.). Les Esclaves affranchis. Déf. Lang. fr. 1966, no31, p. 13. − Sardou 1877. − Sitzungen der Berliner Gesellschaft für das Studium der neueren Sprachen. Arch. St. n. Spr. 1876, t. 56, p. 422. − Sommer 1882. − Spr. 1967. − St-Edme t. 1 1824. − Synon. 1818.

Wiktionnaire

Nom commun

ambassadeur \ɑ̃.ba.sa.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : ambassadrice)

  1. (Diplomatie) Représentant envoyé en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • En vain l’ambassadeur de France tenta de fléchir les négociateurs américains. Ils se montrèrent implacables. Il fallait se soumettre ou faire banqueroute. — (Camille Aymard, Devons-nous payer l’Amérique ?, Éditions Ernest Flammarion, 1932, page 119)
    • L’ambassadeur tient le rang le plus élevé dans la représentation diplomatique des états.
    • Madame l’ambassadrice, Madame l’ambassadeur.
  2. Personne qui fait partie d’une mission auprès d’un État étranger.
    • Les ambassadeurs que les Scythes envoyèrent à Darius.
    • Les ambassadeurs revinrent sans avoir rien pu obtenir.
  3. (Figuré) Messager, personne que l’on emploie à transmettre quelque message.
    • Vous ne pouviez envoyer un plus habile ambassadeur.
    • Il embrassa avec emportement la bienheureuse ambassadrice. (Scarron, Roman comique)

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.

Nom commun

ambassadrice \ɑ̃.ba.sa.dʁis\ féminin (pour un homme on dit : ambassadeur)

  1. (Diplomatie) Représentante envoyée en ambassade par un État ou par un prince à un autre État ou un autre prince pour des arrangements politiques et économiques.
    • Guébriant (Renée du Bec, maréchale de) : (…) Elle fut chargée de mener au roi de Pologne la princesse Marie de Gonzague, qu’il avait épousée à Paris par procureur, et on la revêtit d’un caractère nouveau, ce fut celui d’ambassadrice extraordinaire. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, 1697 (réimpr. 1820), page 311)
    • Le maire de Créteil, mais aussi l'ambassadrice d'Irlande en France étaient ainsi présents ce mardi à Créteil, pour remercier les dirigeants de la marque d'avoir créé 200 nouveaux postes au magasin de Créteil, où travaillent 730 salariés. — (Primark accélère sa conquête de la France de Anne-Sophie Cathala pour Le Figaro le 7 septembre 2016)
  2. (Désuet) Épouse d’un ambassadeur.
    • Le prince est si occupé de l’ambassadrice, dit Mme d’Harville à Sarah, qu’il n’a pas fait attention à nous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Donc, pour se venger de la supériorité intellectuelle de lʼambassadrice on affecte de ne voir en elle que la Genevoise. — (Maurice Anatole Souriau, Histoire du romantisme en France, 1927)

Nom commun

ambassadrice \Prononciation ?\ féminin

  1. Ambassadrice.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMBASSADEUR. n. m.
Celui qui est envoyé en ambassade par un prince ou par un État à un autre prince ou État, avec le caractère de représentant. Ambassadeur ordinaire. Ambassadeur extraordinaire. L'ambassadeur de France à Rome. L'ambassadeur d'Espagne en France. L'ambassadeur anglais, russe, etc. La qualité, le titre d'ambassadeur. L'ambassadeur tient le rang le plus élevé dans la représentation diplomatique des États. Nommer un ambassadeur. Envoyer un ambassadeur à un prince. Rappeler un ambassadeur. Recevoir un ambassadeur. L'introducteur des ambassadeurs. Il se dit encore de Celui qui fait partie d'une mission auprès d'un État étranger. Les ambassadeurs que les Scythes envoyèrent à Darius. Les ambassadeurs revinrent sans avoir rien pu obtenir. Il signifie, figurément et familièrement, Toute personne que l'on emploie à faire quelque message. Vous ne pouviez envoyer un plus habile ambassadeur.

Littré (1872-1877)

AMBASSADEUR (am-ba-sa-deur) s. m.
  • 1Représentant d'un souverain, d'une république, près d'une cour étrangère. L'ambassadeur auprès de la cour de France. Les priviléges d'un ambassadeur. Les ambassadeurs que les Scythes envoyèrent à Darius. Le rang d'ambassadeur doit être respecté, Corneille, Nicom. I, 4. Ambassadeur de France dans cette cour, La Bruyère, 5. Par mes ambassadeurs mon cœur vous fut promis, Racine, Andr. IV, 5. Tout petit prince a des ambassadeurs, La Fontaine, Fab. I, 3.
  • 2Toute personne chargée d'un message. Vous ne pouvez envoyer un plus agréable ambassadeur. Et le baron couvert de gloire Triomphe par ambassadeur, Millevoye, le Baron Chrétien.

SYNONYME

AMBASSADEUR, ENVOYÉ, DÉPUTÉ. De ces trois termes envoyé est le plus général ; l'envoyé a une mission, de quelque part qu'elle vienne, et quel que soit celui à qui elle s'adresse. Aussi peut-on dire l'envoyé de Dieu. Le député est nommé par des citoyens, par des corps particuliers, par des sociétés subalternes, ou bien par des sujets ou des vaincus pour faire des représentations, des demandes ou des prières ; il a un mandat déterminé. Enfin envoyé, par rapport à ambassadeur, exprime un rang inférieur ; l'ambassadeur représente son souverain, au lieu que l'envoyé ne paraît que comme simple ministre autorisé. Si, par une raison d'étiquette ou autrement, on ne veut pas avoir un ambassadeur auprès d'un gouvernement, on y a un envoyé.

HISTORIQUE

XVe s. Vous ambasseurs et messagiers, Qui alez par le monde es cours Des grans princes pour besongnier, Deschamps, dans le Gloss. de SAINTE-PALAYE. Et devoient les ambaxadeurs … avoir sauf conduit allant et retournant parmi le royaume d'Angleterre, Froissart, II, II, 216.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMBASSADEUR, s. m. (Hist. moder.) Ministre public envoyé par un Souverain à un autre, pour y représenter sa personne. Voyez Ministre.

Ce mot vient de ambasciator, terme de la basse latinité, qui a été fait de ambactus, vieux mot emprunté du Gaulois, signifiant serviteur, client, domestique ou officier, selon Borel, Ménage, & Chifflet d’après Saumaise & Spelman : mais les Jésuites d’Anvers, dans les act. Sanct. Mart. tom. II. pag. 128. rejettent cette opinion, parce que l’ambact des Gaulois avoit cessé d’être en usage long-tems avant qu’on se servît du mot Latin ambascia : cependant cela n’est pas strictement vrai, car on trouve ambascia dans la loi Salique, tit. 19, qui s’est fait d’ambactia, en prononçant le t comme dans actio, & ambactia vient d’ambactus, & ce dernier d’ambact. Lindenbroeg le dérive de l’Allemand ambacht, qui signifie œuvre, comme si on se loüoit pour faire quelque ouvrage ou légation : Chorier est du sentiment de Lindenbroeg au sujet du même mot, qui se trouve dans la loi des Bourguignons. Albert Acharisius en son Dictionnaire Italien, le dérive du Latin ambulare, marcher ou voyager. Enfin les Jésuites d’Anvers, à l’endroit que nous venons de citer, disent que l’on trouve ambascia dans les lois des Bourguignons, & que c’est de-là que viennent les mots ambassicatores & ambascintores, pour dire les Envoyés, les Agens d’un Prince ou d’un État, à un autre Prince ou État. Ils croient donc que chez les Barbares qui inonderent l’Europe, ambascia signifioit le discours d’un homme qui s’humilie ou s’abaisse devant un autre, & qu’il vient de la même racine qu’abaisser, c’est-à-dire de an ou am & de bas.

En Latin nous nommons ce Ministre legatus ou orator : cependant il est certain que ce mot ambassadeur a chez nous une signification beaucoup plus ample que celui de legatus chez les Romains ; & à la réserve de la protection que le droit des gens donne à l’un & donnoit à l’autre, il n’y a presque rien de commun entr’eux. Voyez Legatus.

Les ambassadeurs sont ou ordinaires ou extraordinaires.

Ambassadeur ordinaire, est celui qui réside en la Cour d’un autre Prince par honneur, pour entretenir réciproquement une bonne intelligence, pour veiller aux intérêts de son Maître, & pour négocier les affaires qui peuvent survenir. Les ambassadeurs ordinaires sont d’institution moderne ; ils étoient inconnus il y a 200 ans : avant ce tems-là tous les ambassadeurs étoient extraordinaires, & se retiroient sitôt qu’ils avoient achevé l’affaire qu’ils avoient à négocier. Voyez Ordinaire.

Ambassadeur extraordinaire, est celui qui est envoyé à la Cour d’un Prince pour quelque affaire particuliere & pressante, comme pour conclurre une paix ou un mariage, pour faire un compliment, &c. Voyez Extraordinaire.

A la vérité il n’y a nulle différence essentielle entre ambassadeur ordinaire & ambassadeur extraordinaire : le motif de leurs ambassades est tout ce qui les distingue : ils joüissent également de toutes les prérogatives que le droit des gens leur accorde.

Athènes & Sparte florissantes, dit M. Toureil, n’avoient autrefois rien tant aimé que de voir & d’entendre dans leurs assemblées divers ambassadeurs qui recherchoient la protection ou l’alliance de l’une ou de l’autre. C’étoit, à leur gré, le plus bel hommage qu’on leur pût rendre ; & celle qui recevoit le plus d’ambassades, croyoit l’emporter sur sa rivale.

À Athènes, les ambassadeurs des Princes & des États étrangers montoient dans la tribune des Orateurs pour exposer leur commission & pour se faire mieux entendre du peuple : à Rome ils étoient introduits au Sénat, auquel ils exposoient leurs ordres. Chez nous les ambassadeurs s’adressent immédiatement & uniquement au Roi.

Le nom d’ambassadeur, dit Ciceron, est sacré & inviolable : non modo inter sociorum jura, sed etiam inter hostium tela incolume versatur. In Verr. Orat. VI. Nous lisons que David fit la guerre aux Ammonites pour venger l’injure faite à ses ambassadeurs, liv. II. des Rois, ch. x. Alexandre fit passer au fil de l’épée les habitans de Tyr, pour avoir insulté ses ambassadeurs. La jeunesse de Rome ayant outragé les ambassadeurs de Vallonne, fut livrée entre leurs mains pour les en punir à discrétion.

Les ambassadeurs des Rois ne doivent point aller aux nôces, aux enterremens, ni aux assemblées publiques & solemnelles, à moins que leur Maître n’y ait intérêt : ils ne doivent point aussi porter le deuil, pas même de leurs proches, parce qu’ils représentent la personne de leur Prince, à qui il est de leur devoir de se conformer en tout.

En France le nonce du Pape a la préséance sur tous les autres ambassadeurs, & porte la parole en leur nom lorsqu’il s’agit de complimenter le Roi.

Dans toutes les autres Cours de l’Europe l’ambassadeur de France a le pas sur celui d’Espagne, comme cette Couronne le reconnut publiquement au mois de Mai 1662, dans l’audience que le Roi Louis XIV. donna à l’ambassadeur d’Espagne, qui, en présence de vingt-sept autres tant ambassadeurs qu’envoyés des Princes, protesta que le Roi son maitre ne disputeroit jamais le pas à la France. Ce fut en réparation de l’insulte faite à Londres l’année précédente par le Baron de Batteville, ambassadeur d’Espagne, au Comte d’Estrades, ambassadeur de France : on frappa à cette occasion une médaille. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ambassadeur »

Provenç. ambassador, embaichador ; espagn. embaxador ; portug. embaixador ; ital. ambasciadore (voy. AMBASSADE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle) De l’italien ambasciatore qui dérive par suffixation de ambasciata (« ambassade »). La racine dérive du latin ambactus (« esclave », « serviteur », « suivant »), lui-même issu du gaulois ambactos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambassadeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambassadeur ɑ̃basadœr

Évolution historique de l’usage du mot « ambassadeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambassadeur »

  • "Abomination", "action terroriste", les commentaires ont fusé, une célèbre présentatrice de télévision qualifiant même cette insulte à la préparation du thé britannique comme "une déclaration de guerre". Même l’ambassadrice britannique à Washington, Karen Pierce a répondu dans une vidéo humoristique devenue, elle aussi, virale où elle explique que la "relation anglo-américaine est définie par le thé", dans une référence claire au Boston Tea Party où les colons du Massachusetts, furieux contre les impôts imposés par Londres, ont déversé la cargaison de thé de bateaux dans le port de Boston, détaille Le Monde. Capital.fr, Une nouvelle guerre du thé entre les Etats-Unis et l’Angleterre - Capital.fr
  • Stockholm (AFP) - Le procès de l'ex-ambassadrice de Suède à Pékin, jugée pour avoir "outrepassé ses prérogatives" en tentant de négocier avec de mystérieux intermédiaires la libération en Chine de l'éditeur Gui Minhai, s'ouvre vendredi à Stockholm. L'Obs, Affaire Gui Minhai: la Suède juge son ex-ambassadrice à Pékin
  • Ex-ambassadrice de la paix en Irlande du Nord, elle était aussi la dernière survivante de la fratrie Kennedy. Elle est décédée le mercredi 17 juin à Manhattan, à l'âge de 92 ans, a confirmé sa fille Kym. Madame Figaro, Jean Kennedy Smith, ambassadrice et petite sœur de JFK, est décédée - Madame Figaro
  • L’ambassadrice Irit Ben-Abba, chargée d’affaires d’Israël en France, était l’invitée de Steve Nadjar dans le journal-magazine de 14h ce jeudi après-midi. L’ancienne ambassadrice d’Israël en Grèce s’est exprimée sur l’application de la souveraineté de l’Etat hébreu sur des pans de la Judée-Samarie prévue le 1er juillet prochain et a déclaré attendre ce que déclarera Donald Trump dans les prochaines heures ou prochains jours. IsraelValley, Déclaration de l’ambassadrice Irit Ben-Abba, chargée d’affaires d’Israël en France. - IsraelValley
  • Un pas de plus vers l’égalité hommes-femmes en Ouzbékistan ? Le 19 juin dernier, Ferouza Makhmoudova a été nommée ambassadrice en Israël, a informé la chambre haute du parlement ouzbek par un communiqué. Diplômée d’universités allemande et ouzbèke, elle avait déjà occupé des fonctions au sein du ministère des Affaires étrangères. Novastan, Ferouza Makhmoudova, nouvelle ambassadrice de l’Ouzbékistan en Israël
  • Après Cindy Bruna et Jaha Dukureh en avril et mai dernier, le géant des cosmétiques étoffe sa famille d’ambassadrices avec l’arrivée de l’actrice australienne Katherine Langford. La jeune femme, qui sensibilise régulièrement son jeune public à de nombreuses causes comme la confiance en soi, l’égalité pour tous, ou la santé mentale, apparaîtra dans une première campagne pour L’Oréal Paris en 2021. Premium Beauty News, Katherine Langford, une nouvelle ambassadrice engagée chez L’Oréal Paris - Premium Beauty News
  • Les seuls espions avoués sont les ambassadeurs. Giovanni Giacomo Casanova dit Jean-Jacques Casanova de Seingalt, Mémoires
  • Les seuls espions avoués sont les ambassadeurs. Giovanni Giacomo Casanova dit Jean-Jacques Casanova de Seingalt, Mémoires
  • Le meilleur ambassadeur de Cuba est un cigare cubain. De Raul Roa Couri
  • Je me considère moi-même comme un ambassadeur de la gastronomie française à l'étranger. De Joël Robuchon / L'Express, Interview du 11 juin 2009
  • Exilé. Personne qui sert son pays en résidant à l'étranger, sans être pour autant ambassadeur. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Un ambassadeur est un honnête homme que l'on envoie mentir à l'étranger dans l'intérêt de son pays. De Henry Wotton / Epigrammes
  • On a défini l'ambassadeur un homme rusé, instruit et faux, envoyé aux nations étrangères pour mentir en faveur de la chose publique. De Denis Diderot / Entretiens
  • Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs. Tout prince a des ambassadeurs, Tout marquis veut avoir des pages. De Jean de La Fontaine / La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf
  • Alger avait rappelé son ambassadeur après la diffusion sur des chaînes françaises de deux documentaires sur l’histoire contemporaine du pays. Le Monde.fr, L’ambassadeur d’Algérie de retour à Paris après une brouille diplomatique
  • Même si comparaison n’est pas raison, certains objets, notamment des véhicules, semblent très bien se prêter au jeu. Ainsi, la C6 de l’ambassadeur de France en Russie s’est retrouvée tout près d’un véhicule blindé russe alors que tous les deux se rendaient au défilé de la Victoire célébré cette année le 24 juin. , Quand la Citroën de l'ambassadeur de France côtoie un char sur une route de Moscou - photo - Sputnik France
  • “Vince Carter a eu un impact indélébile sur la NBA avec ses remarquables qualités et son engagement constant. Pendant un record de 22 saisons, il a joué avec une joie  pure et a créé tellement de moments mémorables en tant qu’All-Stars à 8 reprises, vainqueur du concours de dunk et médaillé d’or olympique. Nous félicitons Vince pour sa carrière légendaire et nous le remercions d’avoir été un véritable ambassadeur du basket.” Silver Basket Infos, Adam Silver rend hommage à Vince Carter, "véritable ambassadeur du basket"
  • La Charte signée le 26 juin 1945 a donné naissance à l’Organisation des Nations unis. À l’occasion de son 75e anniversaire, l'ambassadeur russe auprès de l'Onu, Vassily Nebenzia, a fait savoir au média russe Izvestia pourquoi cette institution n’était pas parfaite mais demeurait toutefois irremplaçable. , L'ambassadeur russe à l’Onu explique pourquoi l’organisation «n'est pas parfaite» mais demeure irremplaçable - Sputnik France
  • Le rappel de l’ambassadeur algérien à Paris intervient dans un contexte de tensions persistantes en Algérie. Si les grandes manifestations organisées chaque vendredi se sont arrêtées du fait de l’épidémie de Covid-19, les attaques contre des opposants, des journalistes, de jeunes internautes critiques du pouvoir, n’ont, elles, pas cessé. Le Monde.fr, L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris après la diffusion de deux documentaires sur le Hirak
  • Rien de tel donc cette année mais des mouvements qui vont concerner plusieurs pays importants de l'instable zone "ANMO" (Afrique du Nord et Moyen-Orient). Ainsi, en Arabie saoudite, l'actuel ambassadeur en Égypte, Stéphane Romatet, est pressenti pour remplacer François Gouyette. Ce dernier, qui avait pris la succession du "Sarko boy" Boris Boillon à Tunis en 2012, puis celle de Bertrand Besancenot à Riyad en 2016, est annoncé à Alger. Le poste est l'un des plus exposés pour la diplomatie française, comme l'a rappelé début avril la convocation par le gouvernement algérien de l'actuel ambassadeur français, Xavier Driencourt. Les autorités locales souhaitaient l'entendre après des déclarations tenues par un intervenant sur la chaîne internationale France 24, à propos de l’aide médicale chinoise reçue en Algérie. Autre illustration de ces relations compliquées entre les deux pays : l'Algérie a annoncé fin mai le rappel immédiat de son ambassadeur en France, à la suite de la diffusion de documentaires télévisés sur le mouvement de contestation antirégime. Challenges, Macron va nommer une quarantaine d'ambassadeurs cet été - Challenges
  • 3 ours blancs au cœur de La Terre du Froid La Terre du Froid, le nouveau monde qui représente l’un des plus gros investissements de l’histoire de Pairi Daiza met à l’honneur l’Arctique et l’Antarctique, les contrées polaires de notre planète. On y rencontre notamment 3 ours blancs, d’imposants morses, d es tigres de Sibérie et, bientôt, des manchots qui sont confiés au Parc dans le cadre de programmes internationaux de sauvegarde de ces espèces vulnérables ou en danger. Ces ours blancs, animaux emblématiques, nés parmi les hommes, sont de véritables ambassadeurs de leurs congénères qui souffrent dans la nature résident dans de vastes territoires, intérieurs et extérieurs, aménagés pour leur plus grand bien-être dans des conditions bien supérieures à ce que les législations imposent. Zoonaute.net, Le titre d'Ambassadeur de l'Arctique a été attribué à la Pairi Daiza Foundation | Zoonaute, l'actualité zoos & aquariums près de chez vous
  • Adeline Toniutti ne regrette pas cette expérience de mannequinat professionnel. Cela lui a permis d’appréhender la difficulté de garder fraîcheur, énergie, charisme et posture. En même temps, elle est devenue officiellement ambassadrice de Garnier et égérie de L’Oréal. , Edition Belfort-Héricourt-Montbéliard | Méziré : Adeline Toniutti, nouvelle ambassadrice de Garnier
  • Le ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi a reçu, ce mercredi 24 juin 2020, l’ambassadrice du Royaume-Uni à Tunis, Louise De Sousa au siège de son département. Tunisie Numerique, Tunisie : Hichem Mechichi reçoit l'ambassadrice du Royaume-Uni à Tunis
  • Fan de make-up et envie de partager votre passion ? Vous avez votre propre vision du maquillage ? Et si vous deveniez l'ambassadrice de la prochaine box, My Little Box x MAC Cosmetics. Les deux marques lancent un casting afin de trouver les visages qui incarneront cette box de décembre. Pour trouver les perles rares, une plateforme nommée Bold va être lancée le 26 juin afin de mieux connaître la relation des femmes au make-up.  Doctissimo, Devenez ambassadrice My Little Box x MAC Cosmetics - Doctissimo

Images d'illustration du mot « ambassadeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ambassadeur »

Langue Traduction
Anglais ambassador
Espagnol embajador
Italien ambasciatore
Allemand botschafter
Portugais embaixador
Source : Google Translate API

Synonymes de « ambassadeur »

Source : synonymes de ambassadeur sur lebonsynonyme.fr

Ambassadeur

Retour au sommaire ➦

Partager