Envoyé : définition de envoyé, envoyée


Envoyé, envoyée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENVOYÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de envoyer*.
II.− Emploi adj. [En parlant d'une réponse, d'une réplique, d'une répartie; souvent dans l'expr. c'est bien envoyé!] Très pertinent, plein de justesse et de vérité. Quand tu veux, tu sais te défendre. La réponse à Dubreuilh, c'était bien envoyé (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 388).
III.− Subst. Personne que l'on envoie pour accomplir une mission ou être représenté auprès d'une autre. Il veut spéculer sur les chemins de fer, dit lord Wilmore; (...) Combien dépense-t-il à peu près par an? demanda l'envoyé de M. le préfet de police (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 139).Un officier entrant par la trappe. − L'envoyé du commandant de Mogador est là (Claudel, Soulier,1944, 2epart., 9, p. 1075).
Envoyé du ciel. Personne venue au moment opportun pour faire ou dire quelque chose. Il [mon ami] fut pour moi l'envoyé du ciel; sans lui, je fusse redevenu peut-être, sinon le coupe-jarret de Roche-Mauprat, du moins le sauvage de la Varenne (Sand, Mauprat,1837, p. 205).
Spécialement
,,Ministre envoyé par un prince souverain ou par une république, auprès d'un autre prince ou d'une autre république. Il a été envoyé extraordinaire du roi dans tel royaume. On appelle envoyée, la femme d'un envoyé`` (Ac. 1835, 1878) :
Transmettez, monsieur l'envoyé extraordinaire, l'expression de ma reconnaissance à vos nobles et libres concitoyens, ... Hugo, Corresp.,1863, p. 453.
Envoyé spécial. Journaliste que l'on envoie sur place afin de recueillir des informations sur un événement important. Le maréchal de Lattre de Tassigny repose auprès de son fils dans le cimetière de Mouilleron-en-Pareds (de notre envoyé spécial André Sevry) (Monde,19 janv. 1952, p. 12, col. 1-2).
Fréq. abs. littér. : 4 940. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9 264, b) 8 613; xxes. : a) 5 824, b) 4 986. Bbg. Pauli 1921, p. 37.

Envoyé, envoyée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

envoyé \ɑ̃.vwa.je\ masculin (pour une femme on dit : envoyée)

  1. Personne qui est envoyé quelque part par quelqu’un.
    • Des conciliabules inutiles se tiennent entre les envoyés des nations. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • En peu de mots, il expliqua sa mission, dit comment il était l’envoyé de Monsieur, et salua, selon leur rang et les avances qu’ils lui firent, l’amiral et les différents seigneurs anglais. — (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, 1847, Michel Lévy frères, page 242)
    • L’empressement des envoyés des puissances pour venir adresser leurs félicitations à la cour des Tuileries avait été extrême. — (Albert Mansfeld, Napoléon III, Paris, 1861, volume 2, page 301)

Forme de verbe

envoyé \ɑ̃.vwa.je\

  1. Participe passé masculin singulier de envoyer.
    • Ils n’avaient pas plus le droit d’auspicium, i.e. le présage envoyé par les dieux et consulté par certains magistrats, non plus que l’imperium, i.e. le pouvoir le plus élevé comportant la juridiction et le commandement militaires. — (Jean-Philippe Feldman, La bataille américaine du fédéralisme: John C. Calhoun et l’annulation, 2015)

Nom commun

envoyée \ɑ̃.vwa.je\ féminin

  1. Femme qui a été envoyée.

Forme de verbe

envoyée \ɑ̃.vwa.je\

  1. Participe passé féminin singulier de envoyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Envoyé, envoyée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVOYÉ, ÉE. n.
Celui, celle qui est envoyé. Envoyé extraordinaire.

Envoyé, envoyée : définition du Littré (1872-1877)

ENVOYÉ (an-vo-ié, iée ; plusieurs disent an-voi-ié, iée) part. passé.
  • 1Qu'on a fait aller vers. Un messager envoyé à la hâte.

    Substantivement. Celui qui a quelque mission. Un envoyé du grand seigneur. Un ange est un envoyé ; mais voici un envoyé d'une dignité merveilleuse, un envoyé qui a un temple, un envoyé qui est Dieu et qui entre dans le temple comme dans sa propre demeure, Bossuet, Hist. II, 4. Lui, l'envoyé du ciel et le seul interprète, Voltaire, Fanat. I, 2. Vous allez des Romains entendre la réponse, Votre envoyé paraît, Saurin, Spart. I, 2. Dans le sérail comptez combien de têtes Vont saluer les envoyés chrétiens, Béranger, Psara.

    Particulièrement. Ministre envoyé par un souverain ou par une république, mais dont la dignité est inférieure à celle d'ambassadeur. Un envoyé extraordinaire.

    Envoyée, s. f. La femme d'un envoyé.

  • 2Qu'on a fait porter vers. Un cadeau envoyé à un ami.

REMARQUE

On dit envoyer avec un infinitif : On l'envoya annoncer la nouvelle. La Fontaine a employé de cette façon le participe ; emploi qui est rare : Le vôtre [opéra] est plein de grands événements, Gens envoyés peupler les monuments, Beaucoup d'effets, de fureur martiale, La Fontaine, Poésies mêlées, à Turenne, XLII. Et aussi St-Simon : Barbesière, envoyé de l'armée d'Italie conférer avec l'électeur de Bavière, fut pris déguisé en paysan, 117, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Envoyé, envoyée : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENVOYÉ, adj. pris subst. (Hist. mod.) se dit d’une personne députée ou envoyée exprès pour négocier quelque affaire avec un prince étranger ou quelque république. Voyez Ministre.

Les ministres qui vont de la cour de France ou de celle d’Angleterre, à Genes, vers les princes d’Allemagne, & autres petits princes & états, n’ont point la qualité d’ambassadeurs, mais de simples envoyés. Joignez à cela que ceux que quelques grands princes envoyent à d’autres de même rang, par exemple l’Angleterre à l’empereur, n’ont souvent que le titre d’envoyé, lorsque le sujet de leur commission n’est pas fort important. Voyez Ambassadeur.

Les envoyés sont ou ordinaires ou extraordinaires. Voyez Ordinaire & Extraordinaire.

Les uns & les autres joüissent de toutes les prérogatives du droit des gens aussi-bien que les ambassadeurs, mais on ne leur rend pas les mêmes honneurs. La qualité d’envoyé extraordinaire, suivant l’observation de Wiquefort, est très-moderne, & même beaucoup moins ancienne que celle de résident. Les ministres qui en ont été revêtus, ont voulu d’abord se faire considérer presque comme des ambassadeurs, mais on les a mis depuis sur un autre pié.

La cour de France en particulier déclara en 1654, qu’on ne feroit plus à ces ministres l’honneur de leur donner les carrosses du roi & de la reine pour les conduie à l’audience, & qu’on ne leur accorderoit plus divers autres honneurs.

Justiniani, le premier envoyé extraordinaire de la république de Venise à la cour de France, depuis que les honneurs y ont été réglés, prétendit se couvrir en parlant au roi, & cela lui fut refusé. Le roi déclara même à cette occasion qu’il n’entendoit point que l’envoyé extraordinaire qui est de sa part à Vienne fût regardé autrement qu’un résident ordinaire. Depuis ce tems, on a traité de la même maniere ces deux especes de ministres. Voyez Wiquefort, Chamb. & le dictionn. de Trevoux. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « envoyé »

Étymologie de envoyé - Wiktionnaire

Du participe passé de envoyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « envoyé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
envoyé ɑ̃vɔje play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « envoyé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « envoyé »

  • S’adressant aux journalistes après sa rencontre avec l’envoyé nucléaire sud-coréen Lee Do-hoon, M. Biegun a déclaré que les Alliés restaient attachés à une approche diplomatique pour éliminer les armes nucléaires du Nord et instaurer une « paix plus durable sur la péninsule coréenne « . Il n’a pas fourni de réponses spécifiques à ce qui a été discuté. News 24, L'envoyé américain rencontre des responsables à Séoul tandis que Kim rend hommage à son grand-père - News 24
  • "Nous sommes impatients de soutenir pleinement le gouvernement de la Corée (du Sud) dans ses efforts de coopération intercoréenne avec la Corée du Nord (RPDC)", selon M. Biegun qui est le principal envoyé américain sur la question nucléaire. , Les Etats-Unis "soutiennent résolument" la coopération intercoréenne (envoyé américain sur la question nucléaire)_French.news.cn
  • Le colis était accompagné d'un courrier. Vendredi 3 juillet, les premiers résultats d'analyses ont fait apparaître la présence de soufre, d'éthanol, et de différents extraits aromatiques de plantes et de fenouil dans les fioles. Si l'enquête doit déterminer l'expéditeur du colis, les enquêteurs savent déjà qu'il a été envoyé depuis la Guadeloupe.  midilibre.fr, Marseille : mystère autour d'un colis suspect envoyé au professeur Raoult - midilibre.fr
  • "La Chine encourage les parties concernées à redoubler d'efforts pour promouvoir les opérations transfrontalières et effectuer les modifications nécessaires du mécanisme transfrontalier", a affirmé l'envoyé chinois. , L'envoyé chinois appelle à la levée des mesures de sanction unilatérales contre la Syrie_French.news.cn
  • Chérif Mellal dans de sales draps. Lundi, le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie a été envoyé en prison pour 2 mois. Il est condamné pour des propos diffamatoires. Africa Top Sports, Algérie : un président de club envoyé en prison
  • Elvis Presley, personne ne l’écoutait plus. Cela faisait des années que, d’un coup de hanche, il avait envoyé sa musique dans d’autres galaxies. De Bob Dylan / Chroniques : Volume 1
  • Croyez-moi, s'il n'y avait pas besoin d'hommes pour faire les enfants, je les aurais déjà tous envoyés promener. De David Miller / Seuls sont les indomptés
  • Des imprudentes ont même envoyé paître leur soutien-gorge, en oubliant que les seins aussi obéissent à la pesanteur. De Paul Guth / Lettres à votre fils qui en a ras-le-bol
  • On a défini l'ambassadeur un homme rusé, instruit et faux, envoyé aux nations étrangères pour mentir en faveur de la chose publique. De Denis Diderot / Entretiens
  • Ne vous attendez pas à ce qu’un garçon soit dépravé tant qu’il n’a pas été envoyé dans une bonne école. De Saki

Traductions du mot « envoyé »

Langue Traduction
Corse mandatu
Basque bidalitako
Japonais 送った
Russe послал
Portugais enviei
Arabe أرسلت
Chinois 已发送
Allemand geschickt
Italien inviato
Espagnol expedido
Anglais sent
Source : Google Translate API

Synonymes de « envoyé »

Source : synonymes de envoyé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « envoyé »



mots du mois

Mots similaires