La langue française

Alderman

Définitions du mot « alderman »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALDERMAN, subst. masc.

En Angleterre, officier municipal élu, chargé notamment de faire respecter les règlements de police :
1. Enfin je me suis fait plus marchand, plus vulgaire Que tous les aldermans, la Cité, le lord-maire, Et j'ai tant descendu dans le cours des débats, Qu'il fallait bien, milord, nous rencontrer en bas; ... C. Delavigne, Les Enfants d'Édouard,1833, I, 6, p. 31.
Rem. Le plur. de alderman se forme en ajoutant un s au sing. (cf. Ac. 1835). On emploie aussi le plur. angl. aldermen :
2. Après avoir été élu par les Hommes Libres, les Liverymen, par l'intermédiaire de deux aldermen (sorte de conseillers municipaux et de juges de paix), le Lord Maire va traverser sa bonne ville. P. Morand, Londres,1933, p. 251.
Prononc. : [aldε ʀman], plur. -men [-mεn]. Pt Lar. 1968 transcrit : ɔldərman.
Étymol. ET HIST. − 1. 1137 agn. alderman « chef, commandant militaire » (G. Gaimar, L'Estorie des Engles, V. 2457 ds Barb. ds Mod. Lang. R., t. 16, p. 138 : Cheor l'alderman les rechaçat), attest. isolée; 2. début xiiies. (?) alderman « (en Angleterre) magistrat municipal adjoint au maire » (Lois de la cité de Lond., ms. Brit. Mus. add. 14 252 ds Gdf. Compl. : Alderman). Empr. au vieil-angl. ealdorman, aldorman (Bonn. 1920, p. 2; Boulan 1934, p. 98; Mack. t. 1 1939, p. 55, 75, 84; Barb. Infl. 1919, p. 6; Barb. ds Mod. Lang. R., t. 16, p. 138; Baldinger 1950, p. 17), (composé du vieil-angl. ealdor « ancien, parent, chef, supérieur » et de man « homme », i.e. l'homme qui occupait jadis les fonctions confiées au patriarche ou au chef du clan) d'abord attesté comme titre des dignitaires en réf. à l'époque ags. : 1121 (Peterb. Chron., anno 656 ds MED, p. 181 b : immine ealdorman... & Herefrid aeldorman); ensuite au sens de « chef, magistrat, dignitaire », ca 1150 (Hrl. HA pul., 75, 19, 3, ibid., p. 182 a); d'où l'empr. angl.-norm. au sens 1, puis au sens d'« officier municipal », 1130 (Chart. Hen., I, EHR, 14, 429, ibid., p. 182 a), d'où l'empr. au sens 2.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6.
BBG. − Baldinger (K.). Lexikalische Auswirkungen der englischen Herrschaft in Südwestfrankreich (1152-1453). In : [Mélanges Flasdieck (H.)]. Heidelberg, 1960, p. 17. − Barb. Infl. 1919. − Behrens Engl. 1927, p. 52. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Boulan 1934, p. 98. − Prév. 1755. − Tardel (H.). Das Englische Fremdwort in der modernen französischen Sprache. In : Festschrift. 45. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner. Bremen, 1899, p. 377. − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

alderman \al.dɛʁ.man\ masculin

  1. Officier municipal, magistrat en Angleterre et aux États-Unis.
    • Il est parlé aussi dans les anciennes Archives des Anglois de l’Alderman du Roi, qui etoit comme un Intendant ou Juge de Province envoyé par le Roi pour rendre la justice.
    • Mais le lord-maire demanda si le messager Thompson est amené devant l'alderman Oliver. — (Thomas Erskine May, Cornelis De Witt, Histoire constitutionnelle de l'Angleterre, 1865)
    • Je suis fils d'un notaire, alderman de sa ville. — (Victor Hugo, Cromwell, 1827)

Nom commun

alderman \Prononciation ?\

  1. (Vieilli) (Administration) (En Angleterre et au pays de Galles) Adjoint au maire. Le titre était aboli en général en 1974.
Titre en Écosse[modifier le wikicode]
  • baillie
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALDERMAN (al-dèr-man') s. m.
  • Officier municipal en Angleterre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALDERMAN, s. m. (Hist. mod.) terme usité en Angleterre, où il signifie un adjoint ou collegue associé au Maire ou Magistrat civil d’une ville ou cité, afin que la police y soit mieux administrée. V. Cité, Ville, &c.

Il y a des Aldermans dans toutes les cités & les villes municipales, qui en composent le conseil commun, & par l’avis desquels se font les reglemens de police. Ils prennent aussi connoissance en quelques occasions de matieres civiles & même criminelles : mais très rarement.

Leur nombre n’est point le même par-tout ; il y en a plus ou moins, selon les différentes villes : mais il n’y en a nulle-part moins de six, ou plus de vingt-six.

C’est de ce corps d’Aldermans qu’on tire tous les ans des Maire & échevins, qui après leur Mairie ou Echevinage retournent dans la classe des Aldermans, dont ils étoient comme les Commissaires. Voyez Maire.

Les vingt-six Aldermans de Londres sont supérieurs aux trente-six Quarteniers. Voyez Quartenier.

Quand un des Aldermans vient à mourir, les Quarteniers en présentent deux, entre lesquels le Lord Maire & les Aldermans en choisissent un.

Tous les Aldermans qui ont été Lords Maires, & les trois plus anciens Aldermans qui ne l’ont pas été, ont le brevet de Juges de paix.

Il y a eu autrefois des Aldermans des marchands, des Aldermans de l’hôpital, & autres. Il est parlé aussi dans les anciennes Archives des Anglois de l’Alderman du Roi, qui étoit comme un Intendant ou Juge de Province envoyé par le Roi pour rendre la justice. Il étoit joint à l’Evêque pour connoître des délits ; de sorte néanmoins que la jurisdiction du premier se renfermoit dans les lois humaines, & celle de l’autre dans les lois divines, & qu’elles ne devoient point empiéter l’une sur l’autre. Voyez Sénateur.

Les Aldermans chez les Anglois-Saxons étoient le second ou troisieme ordre de leur noblesse : Voyez Noblesse. Aussi ce mot vient-il du Saxon alder, ancien, & man, homme.

Un Auteur moderne prétend avec assez de vraissemblance que chez les anciens Allemands le chef de chaque famille ou tribu se nommoit Ealderman, non pas pour signifier qu’il fût le plus vieux, mais parce qu’il représentoit l’aîné des enfans, conformément au gouvernement paternel qui étoit usité dans cette nation.

Comme un village ne consistoit ordinairement qu’en une tribu ou branche de famille, le chef de cette branche ou tribu, qui en cette qualité avoit une sorte de jurisdiction sur le village, s’appelloit l’Ealderman du village.

Thomas Eliensis, dans la vie de S. Ethelred, rend Alderman par Prince ou Comte : Egelwinus, qui cognominatus est Alderman, quod intelligitur Princeps sive Comes. Matthieu Paris rend le mot d’Alderman par Justicier, Justiciarius ; & Spelman observe que ce furent les Rois de la Maison des Ducs de Normandie qui substituerent le mot de Justicier à celui d’Alderman.

Atheling signifioit un noble de la premiere classe ; Alderman, un noble de la seconde ; & Thane, un simple gentilhomme. Voyez Atheling & Thane.

Alderman étoit la même chose que ce que nous appellons Comte ; & ce fut après le regne d’Athelstane qu’on commença à dire Comte, au lieu d’Alderman. Voyez Comte.

Alderman, dès le tems du Roi Edgar, s’employoit aussi pour signifier un Juge ou un Justicier. Voyez Juge & Justicier.

C’est dans ce sens qu’Alwin, fils d’Athelstane, est appellé Aldermanus totius Angliæ ; ce que Spelman rend par capitalis Justiciarius Angliæ. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « alderman »

Anglais, alderman ; suédois, oelderman ; de l'anglo-sax. ealdor, ancien ; danois, oeldre ; allem. alt, vieux ; et de man, homme. Pour les mots germaniques qui signifient âgé, voyez ADOLESCENT. Quant à mann, homme, il tient au sanscrit manu, homme, auquel tient aussi le latin mas, mâle (voy. MÂLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De l’anglais composé de elder et man.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alderman »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alderman aldɛrmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alderman »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « alderman »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alderman »

Langue Traduction
Anglais alderman
Espagnol concejal
Italien consigliere
Allemand dickie alderman
Portugais vereador
Source : Google Translate API

Synonymes de « alderman »

Source : synonymes de alderman sur lebonsynonyme.fr

Alderman

Retour au sommaire ➦

Partager