La langue française

Échevin

Définitions du mot « échevin »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHEVIN, subst. masc.

A.− MOY. ÂGE.
1. Magistrat élu par les bourgeois ou l'ensemble des habitants, pour s'occuper des affaires communales. L'échevin de la ville. Sous son évêque même, Metz était libre, comme Liège, comme Lyon; elle avait son échevin, ses Treize, ainsi que Strasbourg (Michelet, Tableau de la France,1833-61, p. 58).
2. Membre du corps municipal. Maison, palais, tribunal des échevins. Et ce prévôt, assisté des échevins, secondé par des fonctionnaires, préside, en organisateur et en juge, à la vie du commerce (Faral, Vie temps St-Louis,1942, p. 60).La municipalité, composée d'un maire et six ou huit échevins (J. d'Avout, Le Meurtre d'Étienne Marcel, Paris, Gallimard, 1960, p. 32).
Littér. Quand vous avez entrevu les splendeurs du Louvre, en faisant deux pas vous pouvez voir les haillons de cet ignoble pan de maisons situées entre le quai de la Tournelle et l'Hôtel-Dieu, que les modernes échevins s'occupent en ce moment de faire disparaître (Balzac, Mmede La Chanterie,1850, p. 216):
... ces éternels préfets, ces éternels maires, ces éternels capitouls, ces éternels échevins, ces éternels complimenteurs du soleil levant ou du lampion allumé, qui arrivent le lendemain du succès, au vainqueur, au triomphateur (...) souriants, épanouis, apportant dans des plats les clefs de leurs villes... Hugo, Napoléon le Petit,1852, p. 48.
B.− Régional
1. [Belgique et Pays-Bas] Adjoint du bourgmestre (cf. M. Piron ds Mél. Imbs (P.) 1973, p. 299).
2. [Canada] Conseiller municipal (attesté ds Pt Rob. 2eéd.).
Rem. La docum. atteste échevinal, ale, aux. adj. Qui concerne les échevins. La table du consul échevinal (Verlaine, Œuvres posthumes, t. 3, Souvenirs et fantaisies, 1896, p. 299).
Prononc. et Orth. : [eʃv̭ ε ̃]; mais parfois, dans la conversation cour. : [ε ʃv̭ ε ̃], cf. échelon. C'est même la seule prononc. donnée ds Pt Rob. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 eskievin « magistrat municipal » ([Chrétien de Troyes], Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 2228); 2. 1701 aux Pays-Bas (Fur.). De l'a. b. frq. *skapin, attesté en lat. médiév. sous la forme scabinus (dep. 745 ds Nierm.). Fréq. abs. littér. : 101. Bbg. Piron (M.). Les Belgicismes lex. : essai d'un inventaire. In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, no1, pp. 299-300.

Wiktionnaire

Nom commun

échevin \e.ʃvɛ̃\ masculin

  1. (Histoire) Dans l’empire carolingien (à partir du IXe siècle), juge adjoint du tribunal comtal.
    • Il était en effet un peu dur ... d'être obligé de faire fête en bon accueil, lui Charles de Bourbon, à je ne sais quels bourgeois; lui cardinal, à des échevins — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. (Histoire) Dans les villes du Nord de la France (puis dans la plupart des villes du royaume de France), magistrat municipal (fonction aujourd’hui dévolue au seul maire qui préside la municipalité au nom du peuple souverain, mais avec des pouvoirs plus limités) dont la charge était de représenter les pouvoirs fondamentaux du souverain sur ses terres, et donc d’y faire appliquer le droit des individus et sociétés, d’y organiser la police et la perception pour lui des taxes et de l’échet.
    • Premier, second échevin.
    • Le prévôt des marchands et les échevins de Paris.
    • Les échevins de Toulouse étaient appelés capitouls.
  3. (Belgique) (Luxembourg) Aujourd’hui, membre du Collège Communal à fonction exécutoire présidé par le bourgmestre, chargé d’un domaine de l’administration communale. Il est élu par le Conseil Communal en son sein, une entité distincte à fonction décisionnelle.
    • Le bourgmestre et ses échevins de l’état civil, et des travaux publics.
    • Il a été nommé échevin de la culture.
  4. (Canada) (Désuet) Adjoint au maire, conseiller municipal représentant d’un quartier donné.
    • Il a été échevin pour le quartier Saint-Roch.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHEVIN. n. m.
Magistrat municipal chargé de la police et des affaires de la commune dans l'ancienne France et encore dans certains pays. Premier, second échevin. Le prévot des marchands et les échevins de Paris. Dans les Pays-Bas, un certain nombre d'échevins sont adjoints au bourgmestre.

Littré (1872-1877)

ÉCHEVIN (é-che-vin) s. m.
  • Anciennement, magistrat municipal. S'il [le roi] ne le veut [avancer des fonds], afin d'y satisfaire, Aux échevins on dira franchement : L'argent surtout est chose nécessaire, La Fontaine, Ballade à Fouquet pour faire obtenir à Château-Thierry une subvention à l'effet de réparer le pont.

    Dans les Pays-Bas, magistrats adjoints aux bourgmestres.

    Dans certaines provinces, nom des marguilliers.

    Homme de loi nommé par le seigneur pour rendre la justice aux vassaux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li archevesques Guillaumes, qui devoit paiier les frais dou coronement, les demanda et requist à eschevins de Rains, Chr. de Rains, 165.

XVe s. Et puis establit [le comte de Montfort à Rennes] baillis, prevos, eschevins, sergens et tous autres officiers, Froissart, I, I, 151.

XVIe s. Echevin tournant le droit au contraire… De peu d'estime et de basse mise, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 375.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échevin »

Espagn. esclavin ; ital. scabino, schiavino ; bas-lat. scabinus ; du germanique : ancien saxon, scepeno ; anc. Haut allem. sceffeno, sceffen ; allem. Scheffen, Schöffe, de schaffen, régler, ordonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De l’ancien français eschevin, de l’ancien bas-francique *skapin « juge », du latin vulgaire (de France) scabinus « juge » (époque mérovingienne jusque vers le VIIIe siècle). Également rattaché au vieux haut-allemand skepen[1] qui donne Schöffe (« échevin ») en allemand et schepen (id.) en néerlandais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échevin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échevin eʃœvɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « échevin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échevin »

  • Par arrêté ministériel du 30 juin 2020, Marco Koeune a été nommé aux fonctions d'échevin de la commune du Lac de la Haute-Sûre. , Assermentation d'un nouvel échevin de la commune du Lac de la Haute-Sûre - gouvernement.lu // Le gouvernement luxembourgeois
  • L’échevin MR de Verviers, Freddy Breuwer, a finalement décidé de porter plainte contre les propos racistes tenus à son encontre à l’entrée du dernier conseil communal qui a eu lieu à l’Espace Duesberg. Plusieurs dizaines de personnes attendaient les conseillers communaux, en soutien au président du CPAS Hasan Aydin, objet d’une motion de méfiance qui doit être votée mardi prochain. Les manifestants ont quelque peu molesté les conseillers, et un "Sale juif" a été lancé à l’encontre de Freddy Breuwer. Tout comme la Ligue belge contre l’antisémitisme, l’échevin verviétois a donc décidé de porter plainte auprès de la police. Il s’explique à notre micro. , Verviers : l'échevin Freddy Breuwer dépose plainte pour le "Sale Juif" - Vedia, television locale de la region de Verviers
  • Noah n’a que 21 ans, et devient ce mardi 16 juin, l’échevin le plus jeune de Belgique. Un engagement qui ne lui fait pas peur.  Télésambre, Momignies : Noah Hocquet devient le plus jeune échevin en Belgique - Télévision locale de Charleroi et sa région - Thuin - Chimay - Basse Sambre
  • Au conseil communal de Couvin, l’échevin Bernard Gilson (CVN) a été épinglé pour le choix de sa photo de profil sur Facebook. Celle-ci représente le deuxième souverain des Belges, Léopold II, alors que ce dernier est plus que jamais sujet à la polémique. L’échevin a dès lors dû expliquer ce choix. « Il a quand même fait de grandes choses et je l’ai toujours admiré pour cela », a-t-il notamment répondu. sudinfo.be, Un échevin de Couvin dans la polémique après avoir utilisé le portrait de Léopold II comme photo de profil: «Il a quand même fait de grandes choses»
  • Le député Gilles Baum (DP) quittera ses fonctions d’échevin le 1er septembre 2020 pour se consacrer pleinement à son poste de chef de fraction à la Chambre des députés. (Photo: Maison Moderne / archives) , «Échevin n’est plus compatible avec chef de fraction» | Paperjam News
  • Par arrêté ministériel du 12 juin 2020, Antoine Nanquette a été nommé aux fonctions d'échevin de la commune de Boulaide.  , Assermentation d'un nouvel échevin de la commune de Boulaide - gouvernement.lu // Le gouvernement luxembourgeois

Vidéos relatives au mot « échevin »

Traductions du mot « échevin »

Langue Traduction
Anglais alderman
Espagnol concejal
Italien assessore
Allemand alderman
Chinois 奥尔德曼
Arabe عضو مجلس محلي
Portugais vereador
Russe старейшина
Japonais 老人
Basque alderman
Corse alderman
Source : Google Translate API

Synonymes de « échevin »

Source : synonymes de échevin sur lebonsynonyme.fr

Échevin

Retour au sommaire ➦

Partager