La langue française

Aiguillette

Sommaire

  • Définitions du mot aiguillette
  • Étymologie de « aiguillette »
  • Phonétique de « aiguillette »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aiguillette »
  • Citations contenant le mot « aiguillette »
  • Traductions du mot « aiguillette »
  • Synonymes de « aiguillette »

Définitions du mot aiguillette

Trésor de la Langue Française informatisé

AIGUILLETTE1, subst. fém.

A.− Vx. Objet en forme de (petite) aiguille :
1. Le moine allume une aiguillette de résine qu'il insère dans un bois fendu, fiché à la paroi de la cheminée. F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 114.
B.− SC. NATURELLES
1. GÉOL. ,,Petite aiguille, d'une petite pointe de rocher.`` (Nouv. Lar. ill.).
2. ZOOL., CONCHYLIOLOGIE, vx ou région. Sorte d'escargot de forme effilée.
Rem. Cité ds Besch. 1845 et Nouv. Lar. ill.
ICHTYOL. Nom populaire de l'orphie, poisson de mer dont la tête se termine par un bec pointu (cf. aiguille II B 2 d et H. Coupin, Animaux de nos pays, dict. pratique, 1909, p. 217).
Rem. Cité également ds Littré, Nouv. Lar. ill.
C.− TECHNOL. DIVERSES
1. ART CULIN., BOUCH. Morceau de volaille ou de gibier découpé en forme de pointe :
2. Et doucement, au milieu de ces rires, comme sourd, un laquais allongeait en ce moment, entre chaque convive, sa tête grave et blême, offrant des aiguillettes de canard sauvage, à voix basse. É. Zola, La Curée,1872, p. 341.
Spéc. Pièce de viande de forme allongée comme l'aiguillette de romsteck.
2. PÊCHE. ,,Sorte de verge de fer qui est terminée par une espèce de bouton, et qui sert à tirer du sable certains coquillages.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Cité également ds Littré.
Étymol. ET HIST. − Voir aiguillette2.

AIGUILLETTE2, subst. fém.

I.− TECHNOL. DIVERSES
A.− MAR. Petit cordage destiné à lier ensemble deux objets, c'est-à-dire à faire un aiguilletage (cf. aiguilletage) :
1. Gilliatt avait à sa disposition, dans la réserve du gréement de la panse, un assez grand prélart goudronné pourvu de longues aiguillettes à ses quatre coins. Il prit ce prélart, en amarra deux coins par les aiguillettes aux deux anneaux des chaînes de la cheminée du côté de la voie d'eau, et jeta le prélart par-dessus le bord. V. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 387.
B. PASSEMENTERIE. Cordon, tresse ou ruban ferré aux deux extrémités.
1. Servant anciennement à lacer un vêtement et plus particulièrement le haut-de-chausses au pourpoint. Aiguillette de fil, de soie :
2. Un justaucorps jaune, bombé en cuirasse, agrémenté de vert et tailladé de crevés à l'espagnole disposés dans le sens des côtes, une godille empesée soutenue de fils de fer et de carton, large comme la table ronde et où les douze pairs eussent pu prendre leur repas, des hauts-de-chausses bouillonnés et rattachés d'aiguillettes, (...) formaient l'accoutrement du drôle, ... T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, pp. 30-31.
Vieilli, pop. Lâcher, dénouer l'aiguillette (des chausses). Satisfaire un besoin naturel (cf. Boiste 1834, Besch. 1845, Littré).
2. Utilisé plus récemment comme ornement.
a) Sur des costumes civils ou militaires. Synon. fourragère (de l'uniforme militaire) :
3. Cette partie, appelée passementerie d'or et d'argent, comprenait les épaulettes, les dragonnes, les aiguillettes, enfin cette immense quantité de choses brillantes qui scintillaient sur les riches uniformes de l'armée française... H. de Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 29.
Aiguillettes d'or. Marques distinctives des officiers d'État-major.
b) Sur l'équipement de parade d'un cheval :
4. ... il faut le voir vêtu de ses housses éclatantes, relevées d'or et de broderies de perles; la tête couverte d'un réseau de soie bleue ou rouge, tissé d'or ou d'argent, avec des aiguillettes sonores et flottantes qui tombent de son front sur ses naseaux, ... A. de Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, pp. 248-249.
II.− Emplois fig. Courir l'aiguillette. [En parlant des femmes] Mener une vie dissolue.
Jouer à l'aiguillette :
5. Jouer ou ronfler à l'aiguillette, paillarder, vieille expression qui signifiait défaire les férets des braguettes ou les lacets des robes. G. Delesalle, Dict. argot-français et français-argot,1896, p. 7.
Nouer l'aiguillette.
MAGIE. Nouer un cordon ou un lacet en prononçant certaines formules, dans le but de frapper les hommes d'impuissance; empêcher par une formule magique la consommation d'un mariage :
6. ... mais pour le menu peuple napolitain, comme durant tout le moyen âge, Virgile, le poète, est resté un magicien et les voisins de son tombeau se plaignent des diableries qui s'y perpétuent et des visiteurs inquiétants, sorciers, mages, rebouteux, chercheurs de trésor, jeteurs de mauvais sort, noueurs d'aiguillette qu'une telle renommée y attire encore aujourd'hui. B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 138.
MAN. ,,Se dit fig., du (cheval) sauteur quand il (...) rue entièrement du train de derrière, en allongeant les jambes dans toute leur étendue.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Ces expr. sont plus ou moins vieillies ou littér.
Prononc. : [egɥijεt]. Warn. 1968 signale également, pour la 1resyllabe, une prononc. avec [ε] ouvert, dans le lang. soutenu. Pour l'hist. de la prononc., cf. aiguille.
Étymol. ET HIST. − 1. a) 1180-1210 « petite aiguille aimantée de la boussole » d'où « boussole » (Gaut. d'Espin., Chans., XXIII ds Gdf. Compl. : Tot altresi com l'aymans deçoit L'aguillette par force de vertu), attest. isolée; b) ca 1225 « petite aiguille » (Dit du besant, Richel. 19525, fo102 vods Gdf. : Que un chameil trespassereit Par la chasse d'une aguillette), seul Besch. 1845 note : Ce mot a signifié Petite aiguille; p. anal. 1393 « sorte de poisson » (Ménagier II, 190, Biblioph. fr. ds Gdf. : Aiguillettes fresches); 1877 (Littré Suppl. : Nom en Bretagne d'un poisson de mer de forme allongée et très long); 1392 « morceau, langue de peau » (Inv. de meubl. de la mair. de Dijon, A. Côte-d'Or ds Gdf. Compl. : .XIIII. .XIInes. d'esguletes de mouton et de dain); 1548 fig. « tranche de chair (ou de peau?) très mince » (Du Fail, Contes d'Eutrapel, 13 ds Hug. : Comme ... il se fait en toutes races et sortes d'hommes, qui volontiers ne prennent plaisir d'ouir louanger et bien dire de leurs voisins et compagnons, ains d'un ris de chien et deloial, je parle des envieux formez, tirent ordinairement une esguillette de l'honneur aux galans hommes : mais pour tout ce ne l'arrachent ils pas); au sens propre, se dit surtout des volailles, 1718 (Ac. [...] Couper un canard, un oiseau de rivière par aiguillettes); 2. 1376 « cordon ferré par les deux bouts » (9 janv. 1376, Mand. de Charles V, p. 684 ds Gdf. Compl. : Pour vint quatre gans a esguillette, au pris de deux sous parisis pour le gant et l'aguillette, trois frans); 1534 « cordon servant à attacher les chausses (au plur.) » (Rabelais, II, 18 ds Hug. : Ainsi passa la nuict Panurge à chopiner avecques les paiges, et jouer toutes les aigueillettes de ses chausses à primus et secundus, et à la vergette); xvies. milit. « ornement porté sur l'uniforme, qui varie selon le grade » (Carloix, Mém. de la vie de Fr. de Scepeaux [éd. 1757], IV, 31 ds Littré 1863 : Si Me la maréchale eust bien des esplingues des esmoluments de l'armée, son mary ne faillit pas d'avoir encores plus richement ses esguillettes); 1808 mar. (Boiste : Aiguillette [...] cordage pour aiguilleter [c.-à-d. lier avec un cordage deux objets qui ne se croisent pas]); 3. 1838 pêche (Ac. Compl. 1842), supra aiguillette1. Dér. de aiguille* étymol. II pour les sens 1 a, 2 et 3, de aiguille* étymol. I pour le sens 1 b; suff. -ette*. Pour la prononc. de ul̮, devenu uil̮, au xvies. et de a- devenu ai-, voir aiguille.*
STAT. − Fréq. abs. litt. : 47.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Bach.-Dez. 1882. − Baudr. Pêches 1827. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Bruant 1901. − Canada 1930. − Chesn. 1857. − Cost. 1899. − Fér. 1768. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Lar mén. 1926. − Lasnet 1970. − Le Clère 1960. − Leloir 1961. − Le Roux 1752. − Mont. 1967. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870. − Soé.-Dup. 1906. − St-Edme t. 1 1824. − Tondr.-Vill. 1968. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

aiguillette \e.ɡɥi.jɛt\ féminin

  1. Cordon, ruban, etc., ferré par les deux bouts, pour servir à attacher, mais qui ne sert quelquefois que d’ornement.
    • Abraham Knupfer distingue son chapeau à trois cornes, ses aiguillettes de laine rouge, sa cocarde traversée d’une ganse, et sa queue nouée d’un ruban. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Ces vieilles bandes, muettes et brillantes, offraient mille contrastes de couleurs dus à la diversité des uniformes, des parements, des armes et des aiguillettes. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • En un clin d’œil La Mole écarta les aiguillettes de son pourpoint, et tira de sa poitrine une lettre enfermée dans une enveloppe de soie. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
  2. (Figuré) Morceaux de la peau ou de la chair coupés en long, en parlant d’une volaille.
    • Couper un canard par aiguillettes. - Découper adroitement en faisant des aiguillettes.
  3. Viande de bœuf de première catégorie.
  4. (Marine) Petit cordage d’une certaine longueur, servant à aiguilleter.
    • Aiguillettes de bouées. - Aiguillettes d’amarrage. - Aiguillettes de culasse, etc.
      Une aiguillette (poisson)
  5. (Ichtyologie) Synonyme de bélonidé ou orphie (poisson).
    • On pêche aussi anchois, maquereau, rouget, aiguillette et dorade en été. — (Denis Binet, Les Pêches côtières de la baie du Mont-Saint-Michel à la baie de Bourgneuf, 1999)
  6. (Populaire) Pénis ; verge.
    • La ribaude s'éloigna, [...] elle retourna, en secouant sa tignasse, sa tête brune et crespelée et lui lança : – Va donc, cornard ! Tu l'as nouée, l'aiguillette ! — (Régis Messac, Sulpice, 1939.)

Forme de verbe

aiguillette \e.ɡɥi.jɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe aiguilleter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe aiguilleter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe aiguilleter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe aiguilleter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe aiguilleter.

Note :

On utilise aussi la forme alternative aiguillète qui est recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGUILLETER. v. tr.
T. de Marine. Joindre, lier ensemble, au moyen d'un petit cordage, deux objets qui ne se croisent pas et qui quelquefois même restent éloignés l'un de l'autre. Il aiguillette une poulie à un piton. Il signifiait autrefois Attacher ses chausses à son pourpoint avec des aiguillettes. Aiguilleter des lacets, Les ferrer.

Littré (1872-1877)

AIGUILLETTE (è-güi-llè-t', ll mouillées, et non è-güi-yè-t') s. f.
  • 1Cordon ferré par les deux bouts qui servait à attacher le haut-de-chausses au pourpoint. Aiguillette de fil. Aiguillette de soie. Il porte des chausses à aiguillettes, La Bruyère, 13.

    Serrer les vieilles aiguillettes, être avare.

  • 2Lâcher l'aiguillette, se décharger le ventre.

    Il a vieilli.

  • 3Nouer l'aiguillette, faire un maléfice qu'on suppose capable d'empêcher la consommation du mariage. Il n'y a rien à craindre en les excommuniant comme les sauterelles et comme ceux qui nouent l'aiguillette, Voltaire, Dial. 21. Ce que dit Montgobert de cette aiguillette nouée, Sévigné, 332.
  • 4Courir l'aiguillette, avoir des aventures galantes. Une jeune fillette Experte dès longtemps à courir l'aiguillette, Régnier, Épîtr. II.
  • 5Cordon, employé simplement comme ornement. Les laquais portaient l'aiguillette, et l'on ne me la donna pas, Rousseau, Confess. II.
  • 6Dans l'armée, ornement tissu en fil doré ou argenté pour les officiers ; soie mi-partie or ou argent et laine pour les sous-officiers ; et en laine ou poil de chèvre pour les autres militaires, aux bouts duquel sont suspendus des ferrets, et qui est porté, suivant les différents corps, à l'épaule gauche ou à l'épaule droite. Les gendarmes portent l'aiguillette à l'épaule gauche. Les officiers de l'état-major, les aides de camp et les aspirants de marine la portent à l'épaule droite.
  • 7Morceau de peau et de chair coupé en longueur. Découper un canard par aiguillettes
  • 8 Terme de marine. Petit cordage pour aiguilleter. Aiguillettes de bouée, d'amarrage.
  • 9 Terme de manége. Nouer l'aiguillette, se dit du sauteur quand il rue entièrement du train de derrière, en allongeant les jambes dans toute leur étendue.
  • 10 Terme de pêche. Sorte de verge de fer qui est terminée par une espèce de bouton, et qui sert à tirer du sable certains coquillages.

HISTORIQUE

XIVe s. Pour livres de soies de plusieurs couleurs, pour faire les tissus et aiguillettes aus dits harnois, faire sautouers [étriers], Du Cange, saltatoria.

XVe s. Il y a encore à son porpoint ses aiguillettes à armer, qui sont un vrai habillement de guerre ; car sans elles on ne peut armer, Louis XI, Nouv. v. Il lui demanda s'en son village avoit rien de beau pour aller courir l'aiguillette, Louis XI, ib. IX.

XVIe s. Ce petit prestre tira avec un fer d'eguillette dans son breviaire et rencontra pour sa bonne fortune cet evangile…, D'Aubigné, Conf. I, 4. Si Me la maréchale eust bien des esplingues des esmoluments de l'armée, son mary ne faillit pas d'avoir encores plus richement ses esguillettes, Carloix, IV. 31.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AIGUILLETTE. Ajoutez :
11Nom, en Bretagne, d'un poisson de mer de forme allongée et très long.

REMARQUE

M. H. Lanti, de Tours, communique ce renseignement sur l'aiguillette en tant qu'ornement militaire : " L'origine des aiguillettes que porte, soit sur l'épaule droite, soit sur l'épaule gauche, l'élite de la cavalerie et de la gendarmerie française, est trop curieuse pour que nous ne saisissions pas l'occasion de la donner. Cette origine est espagnole. Le duc d'Albe, pour se venger de l'abandon d'un corps considérable de Belges, ordonna que les délits qui se commettraient fussent punis de la corde. Ces braves firent dire au duc que, pour faciliter l'exécution de cette mesure, ils porteraient sur le col une corde et un clou. Cette troupe s'étant distinguée, la corde et le clou devinrent des marques d'honneur, et furent transformés en aiguillette (DE LA MESANGÈRE, Dict. des proverbes français, Paris, 1823, 3e éd. p. 35).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AIGUILLETTE, s. f. (Mercerie.) est un morceau de tresse, tissu ou cordon plat ou rond, ferré par les deux bouts, dont on se sert pour mettre sur l’épaule ou pour attacher quelque chose. Les aiguillettes sont du commerce des Marchands Merciers : mais ce sont les Passementiers-Boutonniers qui les fabriquent, & ont droit de les vendre, pourvû qu’elles soient faites de tresses rondes ou plates. On fait des aiguillettes de fil d’or & d’argent, de soie, de fil, &c. Les aiguillettes ont eu le sort de bien d’autres ajustemens ; elles sont hors de mode. On n’en voit plus gueres qu’aux domestiques, & aux cavaliers de certains régimens. On dit aujourd’hui nœud d’épaule.

Aiguillette (Manége.) Noüer l’aiguillette, espece de proverbe qui signifie cinq ou six sauts ou ruades consécutives & violentes qu’un cheval fait tout-à-coup par gaieté, ou pour démonter son cavalier. Voyez Saut, Ruade. (V)

* Aiguillettes de mahot, petites cordes faites avec l’écorce du mahot filée : on s’en sert dans les isles Françoises-Américaines à attacher les plantes de tabac aux gaulettes, quand on veut les faire secher à la pente.

Aiguillettes, sont parmi les Aiguilletiers des rubans de fil ou de soie ferrés à l’ordinaire, dont les dames & les enfans se servent pour soûtenir leurs juppes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aiguillette »

(1180-1210) de aiguille avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif d'aiguille ; wallon, anguiette ; provenç. aiguilleta ; catal. agulleta ; espagn. agujeta ; port. agulheta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aiguillette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aiguillette egµijɛt

Évolution historique de l’usage du mot « aiguillette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aiguillette »

  • Une gamme « 100 % Salers » sera proposée, avec une sélection de différents morceaux : pavé  de coeur de rumsteck, bavette d’aloyau, faux-filet, aiguillette de rumsteck…  , Aurillac. La "Mangoune" accueille désormais la race Salers dans sa carte | Actu Cantal
  • Mercredi 27 mai, un chalutier s’est échoué sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines. Aux alentours de 6h30, le sémaphore de Saint-Clément donnait l’alerte en signalant un navire de pêche à la dérive vers le pas de l’aiguillette. SudOuest.fr, Un chalutier de La Tranche-sur-Mer s’échoue sur l’île de Ré
  • Leur challenge : proposer des viandes végétales permettant de réduire les émissions à effet de serre, et ce alors qu'une loi vient d'être votée à l'Assemblée nationale pour exclure les protéines végétales des dénominations (steak, aiguillette...) utilisées pour désigner des denrées alimentaires d’origine animale. Ce qui ne les a pas empêché de boucler une première levée de fonds de deux millions d'euros, en plein covid. Consultor, Soja, blé, maïs, pois : la viande nouveau monde de deux ex-McKinsey
  • - Dans un bol, mélangez la sauce soja, le miel et l'huile de sésame. Salez modérément et poivrez. Coupez les aiguillettes de poulet et de canard si besoin en deux (selon la taille de vos piques à brochettes) Faites-les mariner dans la préparation 30 minutes. Préchauffez le gril du four. ladepeche.fr, Recette : Brochettes d'aiguillettes de canard et de poulet au Muscat du Ventoux AOP - ladepeche.fr
  • Face à un marché du végétal en forte progression en France, Les Nouveaux Fermiers, une startup française lancée en 2019 par les deux ingénieurs agro, Guillaume Dubois et Cédric Meston, veut être de celles qui vont révolutionner le contenu de nos assiettes. En s’appuyant sur des produits à base de plantes, pois, soja, blé… (selon les références), ils ont élaboré une gamme de steaks, aiguillettes et nuggets végétaux. Des alternatives nouvelles aux protéines animales qui singent les produits carnés et qui misent sur le goût, le sain (teneur en gras saturé plus faible que dans la viande) et l’environnement. Snacking.fr, Les Nouveaux Fermiers, la startup qui réinvente la viande avec des plantes, lève 2 M€
  • Le secours, depuis le début de l’alerte, jusqu’à la dépose de la victime à l’hôpital, aura pris, au total, plus de dix heures. Et pour cause : l’appel, reçu au centre de secours en montagne des CRS, ce mercredi 12 février au soir, vers 19 h 30, venait d’un homme, perdu dans la montagne. Où ? Il ne le savait pas. Parti à pied du Monêtier-les-Bains dans la journée, il a fait du stop, puis a marché, dans le secteur de l’aiguillette du Lauzet. À cette période, la via ferrata est fermée, le secteur enneigé. , Faits-divers - Justice | Le Monêtier-les-Bains : dix heures de secours dans la nuit pour un homme perdu seul en montagne
  • 5 minutes de préparation et 10 minutes de cuisson suffisent pour réussir cette recette d'aiguillettes de poulet, à accompagner de quinoa. , Aiguillettes de poulet au miel et moutarde : la recette rapide sucrée-salée
  • 12 aiguillettes de poulet ladepeche.fr, Recette : Aiguillettes de poulet aux abricots - ladepeche.fr

Traductions du mot « aiguillette »

Langue Traduction
Anglais aiguillette
Italien aiguillette
Source : Google Translate API

Synonymes de « aiguillette »

Source : synonymes de aiguillette sur lebonsynonyme.fr
Partager